Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
Jean-Laurent Félizia*
. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Lavandou Cap 2026 : 
Stéphanie Boccard. Bertrand Carletti

 

Regain pour le Lavandou :
Maire: Gil Bernardi*

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Y Jadot sera le candidat EELV aux présidentielles 2022 (MSN)

Risque de bugs le 30 septembre sur Apple et les smartphones Android (Geek)

Covid. Forte hausse des suicides et des détresses psychiatriques en France (HP)

Sanofi abandonne la recherche sur son vaccin contre la Covid trop tardif (FI)

Gaz. Nouvelle augmentation +12,6% au 01/10 avec un record de +60% en 2011 (UFC)

QR code + GPS + Facebook + CB + Tracfin = tracking sécuritaire de la population (LP)

Reprise. Les chiffres "officiels" ne seraient pas aussi bons qu'annoncés (TW)

Présidentielle 2022. LR tente en coulisses une coalition avec LREM (FB)

LR choisira son candidat 2022 lors du congrès national du 04 décembre (LR)

SOS médecins en "arrêt total" 24h à partir de lundi réclame + de moyens (AFP)

Présidentielle 2022. 46% des français ont une bonne opinion d'E. Macron (BVA)

Ecologistes. 63% les pensent utiles, 58% pas réalistes, 54% pas crédibles (Odoxa)

Amazon France recrute 12.000 CDD pour le "Black Friday" et Noël (HP)

La surpopulation estivale conjuguée aux aides Covid a enrichi le littoral varois (TW)

Charges et impôts en hausse jettent 10 millions de français dans la pauvreté (UFC)

Le Parc National de Port-Cros est devenu un modèle scientifique pour E. Macron (FI)

La France prendra la présidence de l'UE le 1er janvier 2022 (AFP)

St Tropez. 9 héliports sur 12 interdits de vol pour dépassement des quotas (Préfet)

Bormes. Mariage princier en toute discrétion du frère de Kate Middleton (VM)

Hotels + restaurants. 930.000 salariés ont bénéficié du chômage partiel (Umih)

ProtonMail messagerie cryptée Suisse livre l'identité d'un utilisateur à la France (FI) 

5ème vague en automne prévue sur 50% des vaccinés et 1/3 des enfants (Pasteur)

Incendie des Maures. Les élus accusent la mauvaise gestion du Département du Var (HP)

Le fisc utilise les images Google pour traquer bâtiments et piscines non déclarés (AFP)

Hubert Falco estime que le meilleur candidat pour 2022 est Emmanuel Macron (FB)

Le nombre de demandeurs d'emplois s'élève à 5.927.000 en France (PE)

AOP et AOC Provence. Les critères doivent "sauter" pour sauver les vendanges (ministre)

Le trafic d'armes incontrôlable fait hécatombe dans le Sud autour de la drogue (Tw)

France. L'ex ministre de la santé mise en examen pour sa gestion de la pandémie (AFP)

France. Le ministre de la Justice mis en examen pour prise illégale d'intérêt (AFP) 

Présidentielles les 10 et 24 avril 2022. Législatives les 12 et 19 juin 2022 (AFP)

Accélération fiscale prévue en France dès 2023 pour rembourser la dette Covid (LF)

La droite cumule le record des bracelets électroniques ordonné par la justice (FB)

26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 00:01

Mise à jour 26/11/2013
Les nouvelles intercommunalités n’arrivent pas à faire baisser les impôts des communes regroupées. S'agissant de 2014, le projet de budget de l'Etat intègre une baisse de 1,5 milliard d'euros des dotations aux collectivités locales, mises à contribution pour la baisse des dépenses publiques. Le manque à gagner sera de 588 millions pour les communes et 252 millions pour les intercommunalités. Une fracture apparait entre les communes de moins de 2000 et celles de + 10.000 habitants  Les effets combinés du contexte électoral et du "ras-le bol fiscal" expliquent que la hausse de l'imposition sera limitée pour les petites, car la fiscalité locale pèsent sur les seuls ménages; alors que les secondes  seraient en majorité enclins à les augmenter. Dans ce contexte, quelque 60% des élus envisagent une stabilité de leurs dépenses de personnel, compte non tenu toutefois d'une hausse des cotisations retraite employeurs et d'une revalorisation des traitements pour les agents de la catégorie C de la fonction publique. Les maires devront également absorber l'impact de la réforme des rythmes scolaires, estimé à 600 millions d'euros pour 2014. En conséquence, l'investissement des communes risque de connaître une année noire. Seuls 30% des maires et des responsables d'intercommunalités envisagent d'augmenter ces dépenses. L’élaboration du budget primitif 2014 risque de provoquer des remous chez les électeurs indignés par l'absence de maitrise des finances publiques des sortants. Pourtant, l’endettement et la gestion des dépenses d'une municipalité seront des thèmes"tout à fait prioritaires"  dans le choix électoral, selon le dernier sondage Harris


24/10/2013
Tous les sondages convergent, le matraquage fiscal indispose les français. La surprise d’un gouvernement de gauche amplifiant les mesures prises, avec hésitation, par la droite pose bien des questions sur l’état de la France. Le budget 2014 n’est guère plus réjouissant en basculant une partie des charges sur le dos des collectivités locales. Faudra-t-il encore emprunter aux chinois et qataris pour payer nos fonctionnaires et les les intérêts de notre dette vertigineuse ? Pour l’Europe, la France, où la hausse des prélèvements obligatoires a atteint un "seuil fatidique", doit cesser d'augmenter les impôts. 
Le vice-président de la Commission européenne des affaires économiques et monétaires le confirme: "la discipline budgétaire doit passer par une baisse des dépenses publiques et non par de nouveaux impôts". Cette charge est de 1.200 milliards € chaque année imposition.jpgpour approximativement six millions de fonctionnaires. Même son de cloche au FMI (Fonds monétaire international) dans son rapport sur l'économie française qui recommande à la France d'agir uniquement sur le levier des dépenses et de ne plus augmenter les taxes pour réduire son déficit public, jugeant que la pression fiscale avait atteint un "niveau excessif". De leur côté, les collectivités locales ne peuvent plus suivre, sauf à dégraisser leurs effectifs et se regrouper afin de mutualiser les dépenses, ce qui revient au même. Idem au Lavandou (20 millions € de dettes) qui ne pourra échapper au mouvement général, n’en déplaise aux amis du maire et autres indépendantistes. La réalité touristique de 2014, seule richesse, sera cruelle. Venir dans le Var par la route, depuis le nord de l’Europe, coûtera une fortune confiscatoire, plus utile à l’économie locale. Faire travailler et loger des saisonniers aussi. Que fera la commune pour attirer l’argent ? des feux d’artifice ? des sardinades ? Largement insuffisant dans la concurrence des festivals et grands rassemblements maritimes qui valorisent le littoral. Les communes endettées n’ont pas d’autres choix que de changer leur bureaucratie et rectifier leur gestion, sinon bientôt c’est la préfecture qui s’en chargera. Etre maire demain ne sera plus les jolis discours, restaurants, balettis et autres inaugurations au frais des contribuables. Les irresponsables céderont à la place à des entrepreneurs taillés pour la compétition.

Partager cet article
Repost0

commentaires

CASSANDRE 08/12/2013 12:10


Pour mieux comprendre l'impact de la gestion municipale n'hésitez pas à vous référer aux chiffres du Lavandou. Voici un lien très instructif...


http://www.proxiti.info/taxe-habitation.php?o=83070&n=LE%20LAVANDOU


Toutefois aucune victoire électorale sans une communication adaptée...et ne croyez pas que les électeurs Lavandourains de plus de 65 ans lisent ce blog...Il n'ont même pas d'ordinateurs 

aliette broux 26/10/2013 14:44


vos infos sont justes et ramarquables sur le lavandou bien supérieures à celles soupoudrées par la communication de la mairie MERCI !

jediraitout 24/10/2013 14:43


Si les français sont excédés de la dépense publique que dire des lavandourains qui paient
chaque jour les intérêts de la dette du mauvais gestionnaire Bernardi pour boucler ses fins de mois !

@francine 24/10/2013 14:17


cela dépend de la saison autour de deux cent la mairie est le plus gros employeur du coin avant vandoren

francine joly 24/10/2013 12:29


combien de fonctionnaires à la mairie du Lavandou ??

NON AU QUATRIEME MANDAT 24/10/2013 08:55


...ET LES IMPÔTS AU LAVANDOU AUSSI !