Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés, - face au clanisme en place depuis 22 ans - demandent l'interdiction du cumul et de la répétition des mandats nuisibles à la démocratie locale.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Le témoignage de l'ancien directeur de la communication du Modem a entraîné l'ouverture d'une enquête préliminaire pour "abus de confiance et recel de ce délit" (Le Point)

Des démarchages frauduleux, afin d’obtenir de l’argent se présentant au nom de la mairie de Gassin sont  signalés à la gendarmerie (Facebook)

Pic de pollution à l'ozone. La préfecture du Var décide de réduire la vitesse autorisée de 20 km/h (France Bleu)

Démission Bayrou, De Sarnez, Goulard. LREM n'a plus besoin du MoDem pour gouverner. Avec ses 308 députés, La République en marche dispose désormais de la majorité absolue à l'Assemblée nationale

Le nouveau gouvernement d’Edouard Philippe, annoncé mercredi, compte trente membres, respecte une parité stricte et laisse la part belle à la société civile.(Le Monde)

Le département du Var placé en vigilance sécheresse depuis le 18 juin (Préfecture)

Députés élus dans le Var. 1ère circonscription. Geneviève Levy (LR). 2ème circonscription Cécile Muschotti (En marche). 3ème circonscription Jean-Louis Masson (LR). 4ème circonscription Sereine Mauborgne (En marche). 5ème circonscription Philippe Michel-Kleisbauer (Modem). 6ème circonscription Valérie Gomez-Bassac (En marche). 7ème circonscription Emilie Guerel (En marche). 8ème circonscription Fabien Matras (En marche). (Ministère)

Bormes-les-Mimosas. Des riverains lancent une pétition contre des antennes relais à proximité d’une école (Twitter)

Un migrant de 17 ans, originaire du Bangladesh, isolé, dormant dans la rue depuis 1 mois et sans ressources, a fait condamner le département des Bouches-du-Rhône - pour grave atteinte à une liberté fondamentale - qui est désormais obligé de le prendre en charge (AFP)

La Cour d'Appel de Lyon confirme les "graves irrégularités" commises par la municipalité Tuvéri dans le dossier des logements des Lices et de l'ancien hôpital. Le promoteur écarté réclame 54,5 millions € à la commune de Saint-Tropez (Twitter)

Les plages de Hyères : l'Almanarre, Estagnets et de la Capte vont devenir accessibles aux handicapés permettant d’être la première commune varoise à obtenir le label Tourisme et Handicap. (Google)

Contrôle renforcé des enseignes et publicités au Lavandou. Le maire (certainement non-voyant depuis 1995 ?) se dit "choqué" par le fleurissement de la pollution visuelle sur sa commune. (Facebook)

A Lagneville (Oise) un arrêté municipal interdit de décéder chez soi pour protester contre le manque de médecins. Ce n'est qu’une pâle contrefaçon de l’arrêté du Lavandou de 2000 "il est interdit à toute personne ne disposant pas de caveau de décéder sur le territoire de la commune" ridiculisant planétairement son auteur (Facebook)

La monarchie républicaine fête son 2208 ème milliard € de déficit contre 1833 milliards € en 2012 et 1211 milliards en 2007 dans l’indifférence générale des partis politiques (Twitter)

Le Conseil d’Etat pourrait annuler l’arrêté qui ferme l’aéroport de Saint-Tropez La Mole aux vols internationaux. C’est le sens des conclusions présentées par le rapporteur public (Twitter)

16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 23:08

On le sait, les opposants sont des nuisibles, des empêcheurs de faire des affaires en rond. Il faut donc les éradiquer ou à défaut les éloigner. Selon les pays (civilisés) les formes de traque sont assez variées, allant du pilori social à l’élimination physique. En Afrique, les malheureux faisaient le repas des fauves; en Russie, la main d’œuvre sibérienne; en Chine, les camps de rééducation. Et en France ?  Couper les langues (comme au Maroc) ou les mains (pays de l’Est) n’est plus possible. On tente d’abord de les racheter, les amadouer, les ridiculiser publiquement puis de leur supprimer toute expression publique. L’étage supérieur est administratif : répression  fiscale, assignation à résidence, interdiction de territoire, suppression des droits sociaux, mort sociale à petit feu. Ainsi, dans un tout petit village du Var, le bouche à oreille a empêché, pendant des années, un opposant de travailler, moqué de ses déviations, lui rendant toute vie économique impossible (ce qui ne l’a pas empêché de rebondir à l'UMP). Le raffinement consiste aussi à supprimer un droit, une concession, à laisser trainer un renouvellement de DSP pour mieux d’installer un concurrent en toute légalité, afin de ruiner le téméraire. Plus subtil, le jeu morbide poussant au suicide un exploitant dont la collectivité voulait récupérer le local pour son office de tourisme. Sans oublier, le balai des tribunaux décourageant les entrepreneurs broyés par la concurrence déloyale d’élus peu scrupuleux des deniers publics. La finalité de tout ce petit manège est de garder le pouvoir en éliminant directement ou indirectement ses adversaires, à coup de procédures, au polonium, à la voiture piégée, à la Kalachnikov, à l'expédition punitive, la rumeur, le portefeuille ou l’intimidation éxécutée par les nervis de service…Dans ce hit-parade, le pouvoir russe est le plus en pointe avec un taux de mortalité assez élevé, de Paris à Londres en passant par plusieurs villes du Var, d’oligarques en "disgrâce politique". Souvent pour des affaires de gros sous, de partage de territoires, de marchés. Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Le Var, la Corse, la Côte d’Azur sont aux mains de réseaux mafieux. Permis de construire, marchés publics, assainissement, BTP... sont bien plus lucratifs que la "blanche" ou les paris truqués et surtout bien moins risqués. Le "commerce" se fait en col blanc par cercles d’influence, clanisme, postes clés, autocratie municipale, SCI de complaisance. Suffit de trouver un habillage et de bons avocats grassement payés, rarement inquiétés (quoique parfois victimes). Il faut surtout regarder du côté des élus en place depuis des lustres. S’ils restent trop longtemps, posons-nous enfin les bonnes questions. L’omerta les protège jusqu’à leur chute souvent plus rapide qu’un château de cartes. Les opposants n’ont rien à perdre, les titulaires tout ! Leur survie dépend de leur habilité, des fusibles ou de la somme des services rendus ou des amitiés particulières. La France est bien trop timide avec ses élus et quelques têtes feraient du bien à la démocratie. Tu me tiens, je te tiens ! est encore et pour longtemps la règle d’or de cette gestion mafieuse qui ronge nos finances publiques. D'un côté comme de l'autre, du corrupteur au corrompu, la grande traque a bien commencé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal Docquenies - dans Démocratie
commenter cet article

commentaires

NON AU QUATRIEME MANDAT 17/04/2014 15:13


NE VOUS ATTENDEZ PAS A DES MIRACLES. BOUCLETTE SAUVE SA PEAU ELECTORALE EN FREQUENTANT DE NOUVEAUX "AMIS" INFREQUENTABLES HIER. UN GRAND BOND EN AVANT APRES 20 ANS A NE FAIRE QUE DES CRÊPES AUX
VIEUX.

B.Sainte Croix 17/04/2014 09:38


Votre article  est d'une cruelle réalité et me fait penser que le Lavandou brise sans relache ses oppositions sans avoir l'air d'y toucher par stupidité. Les cas que vous relatez à mi
voix sont connus ici. Le temps passe et d'autres iniquités surgiront puis viendra le tour des auteurs car la roue tourne .Les opposants restent des opposants en exil, dans les camps ou ailleurs.
B.Sainte Croix.