Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Fiscalité. L'Assemblée vote la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages. Elle sera progressivement supprimée jusqu’en 2020 (BFMTV)

Harcèlement sexuel. La parole des femmes se libère en France. Le mot-dièse "balance ton porc" en est un symbole. Il  génère des milliers de témoignages sur Twitter contre des élus et petits chefs (Libération)

La Crau. Trois élus du Front National, quittent leur parti mais continuent à siéger sans étiquette dans l’opposition au conseil municipal par respect envers leurs électeurs (Facebook)

Var changement climatique: sécheresse record, température jamais vue depuis 60 ans. "Il faut arrêter d’urbaniser le littoral" avant une catastrophe naturelle majeure (LPO Paca)

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 23:29

En se promenant dans les rues du Lavandou, deux courants d'exaspération s’expriment : les pro et les anti Bernardi, maire sortant. La prudence s’impose sur les propos désobligeants ou doctrinaires entendus ici ou là. L’usure du berger y est bien présente. Le sortant a trop pratiqué la stratégie de la terre brulée, favorisé ses amitiés et conduit une politique municipale proche de la proscription. Résultats: en 19 ans, les bons sont partis au service des autres ; les soumis se sont couchés  au service d’un seul. Sur trois mandats, la jeune génération d’électeurs n’a connu qu’un seul maire, sans diversité ni ouverture d’esprit ! Une petite caste de nantis a pressé le citron de la station balnéaire en œuvrant à son enrichissement personnel. La cosmétique des palmiers et du foie gras de Noël ont caché la vérité aux lavandourains. La promesse d’un tourisme toute saison n’a pas été tenue, ni la piscine, ni la source d’eau chaude, ni le parc photovoltaïque, ni le parking souterrain, ni le jardin de Cavalière, majsilence.jpgni même l’animation digne d’une station dite internationale… Elle a cédé aux emprunts à répétition, cession du patrimoine, et fâcheries de voisinage. Endettée jusqu’en 2027, la commune a du mal à remonter la pente de l’asphyxie bancaire. La faute à personne ! La responsabilité est diluée entre "je-m’en-foutisme et on verra bien demain", sorte de démission collective de la gestion municipale. Mais, chemin faisant, le rejet du maire sortant est bien exprimée dans le verbe. Trop c’est trop ! et la majorité silencieuse a souvent le dernier mot électoral face aux apparatchiks qui voudraient bien prolonger la fête. L’habileté du challenger fera le reste. Ce dernier proche du Cap est confiant sur ses alliances - dont Lavandou Ensemble qui attend son heure depuis si longtemps - mais aussi au-delà, jusqu’au cœur de l’UMP, malgré l’indulgence de la section locale. La nouvelle équipe s’affûte, recrute, s’affaire, occupe le terrain, fait marcher  son relationnel à fond. Cette stratégie de la submersion éclairante finira bien par noyer le sortant, trop campé sur son bilan et ses certitudes de victoire. Or, aucun élu ne peut sortir vainqueur de son bilan pour convaincre une opinion déjà défavorable à son maintien. En matière de couleuvres, les lavandourains s’estiment largement servis et plaisantent facilement des virevoltes du sortant. "Monsieur le maire a fait son temps, il est dépassé par notre évolution et maintient notre commune en dehors de ce que nous voulons devenir" est le raccourci des études en cours.


Mise à jour  05/11/2013

Sondage Ifop sur 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Pour les Français interrogés, huit sur dix jugent le nombre d’élus en France excessif, laissant probablement entendre que des économies de deniers publics pourraient être réalisées si le nombre de représentants de l’Etat était raisonné. La France compte, en effet, plus de 600.000 élus (parlementaires, conseillers généraux et régionaux, maires, conseillers municipaux et intercommunaux), soit près d’un élu pour cent habitants. L’autre demande concerne le non cumul d’une fonction exécutive locale avec un autre mandat local et pour 84% des Français, un peu plus de trois-quarts, affirment être pour l’interdiction de cumul d’un mandat politique avec un emploi de fonctionnaire. La grande sévérité des Français va à l’encontre des élus condamnés dans l’exercice de leurs fonctions et sont quasi-unanimes à 90% pour une radiation à vie. La société évolue et les jeunes générations, qui supportent mal l’organisation du "mille feuilles" à la française, souhaitent également limiter les élus à deux mandats successifs et le regroupement des petites communes, rejoignant ainsi les pays d’Europe du Nord avec une démocratie plus participative.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal Docquenies - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires

ARMAND M. 23/10/2013 14:14


Les élections ??? trop loin je ne prendrai pas de décision sans programme de Bernardi et Saussez j'aime bien les menteurs mais quand même je ne vote pas les
yeux fermés.

democrate alternatif 23/10/2013 12:05


oui la pensée unique est sclérosante dans une commune - voyez ce qui se passe à sanary, fréjus, brignoles, pierrefeu - le lavandou a besoin de visages nouveaux surtout pas de vieux briscards.

brigitte nalin 22/10/2013 19:36


je fais partie de la majorité silencieuse toutefois je n'en pense pas moins sur le maire. Une véritable faillite du système municipal nous pend au nez. Hélas ce sera trop tard et le trainer
devant le juge ne servira à rien puisque trop tardif. Il n'est pas normal de garder des élus si longtemps.

UMP BASE 22/10/2013 09:41


L'UMP NE DOIT PAS SOUTENIR LES FAUX ADHERENTS AUX MUNICIPALES. DES MEMBRES PLUS LOYAUX MERITENT L'INVESTITURE UMP

Lavandou-Paris-Compiègne 22/10/2013 08:48


Comme les petits mettent les doigts dans le pot de confiture ce maire en a bien profité en douce et doit être sanctionné

andros 22/10/2013 07:06








  La première mandature de Gil Bernardi a été correcte, la seconde une transformation de
l’essai. La dernière est ratée. Pourquoi s’est-il endormi sur ses lauriers ? Pareillement ses conseillers ne l’ont pas alerté à temps ? Je regrette la situation d’aujourd’hui.
Le constat est là et la sanction suivra à coup sûr. Dommage !!!








beathomas 21/10/2013 18:34


j'espère ne pas le revoir après mars 2014 à la salamandre aucun habitant n'en veut

ART83 21/10/2013 15:14


Serait temps de nous rassurer sur son avenir quelques uns croient encore en lui. ART83

gentil 21/10/2013 09:31


Vous etes encore bien trop gentil avec lui. Le bilan de sa gestion sera bien plus catastrophique que vous l'annoncez.  

NON AU QUATRIEME MANDAT 21/10/2013 09:10


VOILA UNE BONNE NOUVELLE. BELLE JOURNEE A TOUS.