Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

"Dieselgate" PSA mis en examen après Renault et Volkswagen pour fraude (FI)

Pass sanitaire nouvelle norme de liberté en France et en Europe (CEE)

AstraZenecca. Des millions de doses inutilisées en stock faute de clients (RTL)

Pollution. Une algue "asiatique" invasive colonise le littoral depuis 2019 (MSLC)

La droite lance un sondage sur 15.000 personnes pour trouver son candidat 2022 (LR)

Le premier ministre à nouveau "cas-contact" contraint à l'isolement  (AFP) 

Vrai-faux QR code en vente sur internet pour les réfractaires (FB)

16 pays cassent le cryptage AN0M et arrêtent 800 mafieux internationaux (AFP)

Accélération fiscale prévue en France dès 2023 pour rembourser la dette Covid (LF)

Bercy comment faire sortir légalement les 152 milliards € du livret A vers l'économie (FI)

Enedis envisage de récupérer par surtaxe sur les factures son emprunt Linky (FM)

Le PIB va chuter à - 9,4% en 2021 avec une dette cumulée de 2600 milliards € (BdF)

Régionales. LREM promet des milliards € pour aider LR à gagner la Région Paca (HP)

L'ex président du CD13 condamné à 3 ans de prison pour "marchés truqués" (HP)

Covid. Les anglais placés en quarantaine dès leur arrivée en France (AFP)

Détournement Ryanair. La France interdit son espace aérien aux avions Biélorusses (FI) 

2021 sera la pire année de l'histoire du tourisme en France malgré le déconfinement (OMT)

Tollé international après la capture d'un opposant biélorusse sur un vol Ryanair (Fox)

CD83. 2 candidats à la Crau "mis en examen pour détournement de fonds publics" (HP)

Indemnités/mois 5639 € au président et 2528 € aux conseillers + avantages (CD83)

Pfizer prépare un rappel annuel de son vaccin modifié des variants (CNN)

Rebond Covid. L'OMS prévoit une deuxième année plus mortelle (AFP)

Acculée par une dette colossale la France met fin à l'état d'urgence sanitaire (AN)

La France premier fournisseur d'armes après les USA contourne les embargos (HP)

6 Français sur 10 ne souhaitent pas la candidature d'Emmanuel Macron (Odoxa)

La droite cumule le record des bracelets électroniques ordonné par la justice (FB)

Mairies opposées au retour du tourisme de masse cet été dans le Var (FB)

Georges Tron condamné à 5 ans pour viol gère sa mairie depuis sa cellule (AFP)

Les feux tricolores "comportementaux" légalisés au J.O contre les dos d'âne (Ministre)

Le pillage "légal" des fonds publics Covid aurait enrichi la mafia en col blanc (FB)

8 ports francs totalement exonérés d'impôts ouvrent fin 2021 au Royaume Uni (UE)

Lavandou. L'opposition vote contre le budget 2021 "sans avenir" du maire (LR)

77% des français ont une vision négative de la politique et des élus (OW)

La fraude sociale pratiquée par 5 millions de français coûte 52 milliards € à l'Etat (SS)

22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 12:57

Déclaration surprenante de Nicolas Sarkozy sur le jeune assassin présenté comme un grand terroriste djihadiste. Depuis des mois le gouvernement rêvait d'une affaire destinée à impressionner les français sur la guerre sainte menée loin de nos frontières et justifier la débauche de plans Vigipirate et de surveillances en tous genres dont on ne sort pas depuis 2003. C'est que derrière la noblesse des grandes déclarations sur "l'unité nationale" se cache mal d'autres réalités bien plus sordides. Celles d'une diversion médiatique qui permet de taire les vrais enjeux du choix de société proposé par les candidats et de récupérer des électeurs, sous couvert d'angélisme suintant de cynisme l'exploitation populiste du pathos populaire - tout à fait justifié des enfants innocents froidement abattus - l'horreur totale ! Dans la réalité, le tueur avait fait deux brefs séjours en Afghanistan et au Pakistan d’où il a été expulsé manu-militari, remis aux autorités et interpellé plus de 19 fois par la police pour des faits de droit commun. Puis il a tenté sa chance dans l’armée qui a refusé sa candidature suite à de la prison ferme pour infractions répétées. C’est à la suite de rejets, d’échecs et d’humiliation qu’il bascule vers l’irréversible pulsion de régler son compte à l'ingrate société humaine, reposant la problématique de l’intégration. Le profil présenté du tueur permet d'interpréter ses motivations sous différents angles ! Est-ce une racaille mal nettoyée au Karcher qui roule en BM, signe extérieur de réussite dans les tristes banlieues, payé par quelques trafics de stupéfiants, dénoncés par TF1 ? Est-ce un "terroriste allumé" convaincu d'une mission divine pour mener une guerre sainte ? Est-ce un jeune paumé qui s'est offert une nouvelle version de la Star'Ac pour se faire connaître du monde entier ? Joue-t'il sur tous les tableaux pour justifier l'impensable ? En quelques heures cet homme rejeté de partout dans le civil devient l’ennemi N°1 et détourne l’information mondiale sur lui. Seulement il est seul, isolé malgré l’insistance de la TV officielle à l’intégrer dans un réseau organisé relié à Al-Qaïda, dont il se réclame d’une façon peu crédible [ce qui n'empêchera pas la reconnaissance opportuniste des islamistes]. Un vrai terroriste aurait pris davantage de précautions, la poudre d’escampette sur une base arrière ou fait sauter l’immeuble cerné pour parachever son œuvre. Mais l’opportunité d’images en live, la posture d’un chef d’état à la recherche de voix, la cohorte de présidentiables dans les lieux de cultes, la compassion nationale et 32h de "spécialistes du terrorisme" tenus en échec, sur toutes les TV et radios françaises escamotent la réalité d’une France qui souffre. Ainsi un homme de 24 ans, hier inconnu, a fait trembler la dixième puissance mondiale au point de "mettre la République à genoux" ? Face à l'exploitation médiatique, aux arrière-pensées de nos politiques et de leurs conseils en communication, les victimes innocentes ne sont-elles pas déjà devenues des "dommages collatéraux" d'une stratégie qui s'adapte sans recul à l'actualité ? Avouons que nous faisons moins de bruit sur la dette de 1.700 milliards, les 8 millions de français pauvres et les 4 millions de sans-emploi. Cette triste actualité cache mal sa finalité électorale à quelques semaines du vote et fait se poser bien des questions. Pourquoi ne pas avoir agi plus tôt sur cet individu connu des services de police, tracé par la DRCI ? Pourquoi cette débauche de témoignages, déclarations officielles, shows télévisuels qui ne transforment nullement ce régicide de la République en djihadiste chevronné qu’il n’a jamais été. Un "terroriste" mort ne parle plus et c’est bien pratique. Chacun va pouvoir exploiter ses convictions pour les faire partager. Et pendant ce temps la France d’en bas continue son chemin de croix quotidien hésitant entre un Etat cigale et un Etat protecteur dans un vide sidéral de projets. Triste monde !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Elisabeth 28/03/2012 21:25


les français veulent savoir comment sortir de la crise, pas quand l'islam s'installera en france. Le Qatar n'a pas demandé d'autorisation pour acheter le PSG, suez, vinci, veolia,
lagardère, le casino de cannes... 

médias coupables 24/03/2012 09:41


Peut-on s'égarer à ce point sur le terrorisme????un peitit délinquant de droit commun maltraité par le système éduqué dans nos prisons y'en a plein les banlieues.En parler électoralement à ce
paroxysme c'est susciter des vocations

témoignage 23/03/2012 01:09


"Je suis sidérée. Il a fallu que tous ces gens soient tués pour que Mohamed Merah soit enfin arrêté. C'est un énorme gâchis...". Selon cette mère de famille qui réside dans l'ancien quartier où vivait
l'auteur présumé des tueries de Montauban et Toulouse, "la police savait tout de la dangerosité de cet individu et de sa radicalité". "J'ai porté plainte contre Mohamed Merah deux fois et j'ai relancé à de très
nombreuses reprises. En vain."


Une petite partie des faits qu'elle évoque ont été révélés dans la journée par de
nombreux médias, sur la base du témoignage d'une femme, Malika. Celle-ci rapportait un incident datant de 2010 où Mohamed Merah, menaçant, était apparu dans le quartier des Izards, en
treillis sombre, encagoulé, un sabre à la main et criant "Allah Aqbar". "C'est nous qu'il menaçait ce jour là, révèle notre témoin anonyme, que nous appellerons Aïcha. Et c'est aussi ce jour là
qu'il a agressé mes enfants."

Nouvel Obs 22/03/2012 19:19


"Nous n'avons aucun élément"
permettant de rattacher Mohamed Merah "à une organisation quelconque sur le territoire", a dit aussi le procureur de la République de Paris François Molins, parlant de son "profil
d'autoradicalisation salafiste atypique". "Il est allé en Afghanistan sans passer par les filières connues, par ses propres moyens, sans passer par les facilitateurs et les pays surveillés", a
expliqué le procureur.

La grande fabrique de Mohamed 22/03/2012 17:10


Ennemi public 22/03/2012 14:48


@ Contre pouvoir citoyen : Votre approche est intéressante. Agacante mais intéressante .
Pleurez ou dormez, braves gens, l'Etat veille et s'occupe de tout.