Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
Jean-Laurent Félizia*
. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Lavandou Cap 2026 : 
Stéphanie Boccard. Bertrand Carletti

 

Regain pour le Lavandou :
Maire: Gil Bernardi*

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Le port du masque n'est plus obligatoire dans presque partout dans le Var (VM)

L'Australie annule 12 sous-marins Attack pour 50 milliards $ au profit des USA et UK (AFP)

Hausses Impôts, énergie, inflation, pression sanitaire, insécurité... irritent les français (FB)

Ultimatum à la vaccination des soignants menacés de suspension professionnelle (ARS)

Le Parc National de Port-Cros est devenu un modèle scientifique pour E. Macron (FI)

La France prendra la présidence de l'UE le 1er janvier 2022 (AFP)

Croissance France +6,25% en 2021 après - 8% en 2021 et +1,2% en 2019 (BdF)

L'Europe ne veut plus de voyageurs américains "non essentiels" faute de réciprocité (CEE)

St Tropez. 9 héliports sur 12 interdits de vol pour dépassement des quotas (Préfet)

Bormes. Mariage princier en toute discrétion du frère de Kate Middleton (VM)

Le CSA met fin à la chronique quotidienne de Zemmour sur CNews (AFP)

Hotels + restaurants. 930.000 salariés ont bénéficié du chômage partiel (Umih)

USA. Une loi votée contre la censure sur les réseaux sociaux au Texas (Fox)

Polémique sur l'ouverture de la chasse dans le Massif des Maures dévasté par le feu (VM)

ProtonMail messagerie cryptée Suisse livre l'identité d'un utilisateur à la France (FI) 

5ème vague en automne prévue sur 50% des vaccinés et 1/3 des enfants (Pasteur)

Incendie des Maures. Les élus accusent la mauvaise gestion du Département du Var (HP)

Le fisc utilise les images Google pour traquer bâtiments et piscines non déclarés (AFP)

Etats Unis. Enchères sur 1 milliard de barils de pétrole et 125 milliards M3 de gaz (CNN)

Hubert Falco estime que le meilleur candidat pour 2022 est Emmanuel Macron (FB)

Le nombre de demandeurs d'emplois s'élève à 5.927.000 en France (PE)

AOP et AOC Provence. Les critères doivent "sauter" pour sauver les vendanges (ministre)

Joséphine Baker, artiste humaniste, entrera au Panthéon le 30/11 (AFP)

Pass sanitaire + géolocalisation = population sous surveillance médicale (LP)

Le trafic d'armes incontrôlable fait hécatombe dans le Sud autour de la drogue (Tw)

La surmédiatisation sur la Covid en France fait peur aux américains (TW)

France. L'ex ministre de la santé mise en examen pour sa gestion de la pandémie (AFP)

France. Le ministre de la Justice mis en examen pour prise illégale d'intérêt (AFP) 

Présidentielles les 10 et 24 avril 2022. Législatives les 12 et 19 juin 2022 (AFP)

Accélération fiscale prévue en France dès 2023 pour rembourser la dette Covid (LF)

La droite cumule le record des bracelets électroniques ordonné par la justice (FB)

23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 23:09

Réuni en séance plénière le 21 juin 2013, le Conseil Général du Var vote à l’unanimité une motion pour interpeller l’Etat sur ses engagements dans le domaine social et publie cette motion de la dernière chance

"Le Conseil général du Var tient à attirer une nouvelle fois l'attention du Gouvernement sur les difficultés financières générées par l'écart qui se creuse inexorablement entre les sommes dépensées par le Conseil Général au titre du RSA, de l'APA et de la prestation de compensation du handicap et les sommes versées par l'Etat pour compenser ces transferts de compétences.

Le Conseil général du Var a alerté l'Etat à plusieurs reprises depuis octobre 2010 sur le fait que le financement de ces allocations n'est qu'en partie assuré par des recettes nationales. Alors même que les règles d'attribution sont fixées par la loi et de la même manière en tout point du territoire national, ce sont les finances des départements, donc l'impôt local, qui assurent l'équilibre des dépenses et des recettes.
Au moment où il est demandé aux départements de réduire leurs dépenses pour participer à l'équilibre des comptes de la nation, ce sont des charges d'un montant conséquent qui pèsent sur leurs finances.

Pour le Conseil général du Var, le montant total des dépenses consacrées au RSA, à l'APA et à la PCH est de 267 M€ pour l'année 2013. En contrepartie, les recettes en provenance de l'Etat s'élèvent à 145 M€, soit un différentiel de 122 M€ laissé à la charge du Conseil général pour la seule année 2013.

logocgvarL'Association des Départements de France relevait récemment que depuis 2002, le déficit pris en charge par les départements dépasse les 30 milliards d'euros cumulés. 

Il est urgent et nécessaire que le Gouvernement prenne des décisions visant à assurer le financement des trois allocations individuelles de solidarité au même titre que les autres allocations universelles. Sans cela, les départements seront confrontés à des choix impossibles à assumer, les amenant à augmenter significativement les impôts locaux ou à supprimer de très nombreux services à la population.

C'est un véritable risque d'asphyxie financière qui pèse sur notre collectivité, malgré les efforts accomplis de longue date pour maîtriser nos dépenses de fonctionnement.

Au-delà des compensations financières partielles, le désengagement de l'Etat, en particulier sur ses compétences sociales en matière d'hébergement d'urgence, de l'Agence Régionale de Santé en matière de psychiatrie et pédopsychiatrie, renforce le malaise et les difficultés au sein des équipes sociales du Conseil Général.

L'absence de permanences de la Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé Au Travail, et l'attente de réponses durant plusieurs mois pour les dossiers retraite laissant les futurs retraités sans ressources, amènent le Conseil Général à devoir leur accorder des aides financières.

Dans ce contexte particulièrement difficile, le Conseil général du Var appelle l'Etat et les organismes intervenant dans le domaine social à assumer chacun leur part de responsabilité."

Lire l'article de Var Matin du 22/06/2013

Partager cet article
Repost0

commentaires

contribuable 24/06/2013 12:43


On dit que l'argent manque en France pourquoi le CG83 en aurait plus ? Les communes creussent des déficits énormes personne ne dit rien.