Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

La Crau. Trois élus du Front National, quittent leur parti mais continuent à siéger sans étiquette dans l’opposition au conseil municipal par respect envers leurs électeurs (Facebook)

Var changement climatique: sécheresse record, température jamais vue depuis 60 ans. "Il faut arrêter d’urbaniser le littoral" avant une catastrophe naturelle majeure (LPO Paca)

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 20:25

Sous couvert de restauration de l’autorité de l’Etat, la France franchit allégrement les marches du césarisme par une politique musclée de retour à l’ordre et à la morale chrétienne. Jugez-en après 21h, Bordeaux, Paris, Lyon, Marseille… ressemblent à des villes où le couvre-feu chez soi est bien plus préférable à une virée entre amis au cinéma ou au restaurant. Les sanctions fiscales, pénales, sociales, déchéance de la nationalité tombent drues  sur le dos des français rebelles. Adoubées par le discours de Grenoble, la surenchère sécuritaire et la police sont  partout : dans les médias - serviles agents du "fais-moi peur"- les écoles ou derrière les webcams de "prévention" comme à Nice où "les murs ont des oreilles". suspectCette situation délétère fige notre pays dans l’immobilisme économique. Plus personne ne prend d’initiative et nous sommes devenus le pays le plus triste d’Europe, mais le plus immaculé. Déjà 140.000 permis de conduire annulés ont eu raison des familles dépendantes de ce petit sésame pour  travailler; l’aviation civile est désertée par la complexité et le coût prohibitif des formalités d’embarquement; le fret  a multiplié la paperasse avant de transporter un simple colis; 80.000 téléphones par mois sont écoutés et l’internet est filtré dans son contenu, tandis qu’Hadopi organise la chasse aux pirates maladroits, avec la réquisition des fournisseurs d’accès furieux. Le tabac, l’alcool, la prostitution, l’évasion fiscale… sont combattus sans quartier; l’armée patrouille dans le métro, les gares, les aéroports; les douaniers forcent les containers et taxent sans discontinuer à la frontière; la presse est frappée d’une épidémie de vol d’ordinateurs; les touristes sont priés de rester chez eux, surtout les nouveaux riches arabes ou asiatiques…L’entrave à la libre circulation des biens et des personnes (800.000 gardes à vue, 35.000 rétentions administratives, 70.000 détenus) bat son plein en France refermée sur elle-même et ce n’est pas fini avec le nouveau gouvernement, encore plus intégriste que le précédent ! Que reste-t-il à monsieur Dupont? Applaudir à la suppression inexorable de son espace de liberté ou passer pour un collabo d’Al Qaeda ou un français bon pour le bagne (supprimé en 1938). Si l’on n’y prend pas garde, demain les petites communes armeront leur police municipale, interdiront les adolescents sur la voie publique après 22h (comme à Orléans) fermeront les établissements trop musicaux après minuit, interdiront le rassemblement de 3 personnes au-delà des halls d’immeubles, multiplieront la vidéosurveillance. Le maire se transformera alors en shérif avec justice et prison locales. Jolie dérive démocratique de notre société !  En agissant de la sorte, la France se met à la portée de l’extrême droite qui calcule patiemment son tour en 2012. En attendant, plus personne n’entreprend rien, car hier la peur de l’URSSAF, du fisc, du prud’homme… à fait place au CV anonyme, traçabilité bancaire, perquisition informatique, séquestration ou pillage de la matière grise… Maintenant il nous faut choisir entre le joug de l’Etat providence ou le tir aux pigeons du libéralisme productif. En réplique, l’expatriation gagne frénétiquement nos  concitoyens (1,5 million de personnes ont déjà plié bagages + 4% cette année), malgré cette inexorable vérité des vases communicants: un français qui part c’est un étranger qui arrive pour le remplacer ! Aujourd’hui, le désir de ceux qui restent contraints et forcés est plus de travail et moins de coups de matraque sur leur liberté de pensée. Tout un programme !

Partager cet article

Repost 0
Published by Renaud Persiaud - dans Société
commenter cet article

commentaires

Sylvie 19/11/2010 12:11



Vous n'y êtes pas les pauvres ont disparu de france et du lavandou regardez comme ils sont gras et bien portants nos hommes ou femmes politiques à force de pondre des lois sécuritaires



Louis Genot 18/11/2010 13:24



Hélas une bien triste réalité de notre société.Nous l'avons voulu en votant pour bastonner notre voisin qui a la vie facile, la belle voiture, toujours en vacances sans penser au retour
de bâton. Ben voilà le résultat d'une politique sécuritaire et nationaliste. Lamentable



Lavandou-Paris-Compiègne 17/11/2010 20:51



OHHHHH ! que vous avez raison !  OHÉ les RG remontez cette vérité à vos petits chefs !