Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan font entendre leur opposition dans cette tribune. Ensemble, combattons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995. En 2020-2026 rassemblons le Lavandou de demain !

*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand CarlettiI. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Var Covid-19 les rassemblements + de 10 personnes sont à déclarer (Préfet)

Var Covid-19 interdiction de tous les rassemblements + de 30 personnes (Préfet)

Sont élus sénateurs pour le Var : M. Bonnus, F. Dumont, Jean Bacci et André Guiol (Sénat)

Vatican malversations financières = démission d’un cardinal très en vue (RIA)  

BNP Paribas accusée de crimes contre l'humanité et blanchiment au Soudan (FIDH)

Une co-infection au Covid-19 et à la grippe = 2 fois plus de chances de succomber (HP)

Aix Marseille zone alerte maximale Covid : fermeture 15 jours des bars et restaurants (FI)

L'ex ministre de l'économie J.Cahuzac ne porte plus de bracelet électronique (FI)

Les enquêtes sur les fraudes bancaires sont des "crimes" contre les USA (Trump) 

2000 milliards $ "d'argent sale" blanchis par HSBC, JP Morgan, Deutsche Bank (CNN)

Var tornades sur Toulon, Hyères, Pradet. Etat de catastrophe naturelle en cours (VM)

La France toujours championne européenne des impôts : 46,1% du PIB ponctionnés (TC)

Anticor saisit la justice contre StopCovid qui coûte 300.000 €/mois aux contribuables (AC)

Législation. Il n'est plus nécessaire de payer l'amende stationnement pour la contester (CC)

Abus de confiance l'ex-trésorier du CE détourne 40.000 € d'une filiale Pizzorno (FB)

Drogue Coup de filet dans le grand banditisme varois et italien. 30 arrestations (HP)

Les salles de cinéma ferment désertées à 70% depuis mars en France malgré les aides (Actu)

Brexit. Londres déchire son accord avec l'UE et s'achemine vers un "no deal" (FI)

9,3 millions de français vivent en dessous du seuil de pauvreté (Insee)

Le moral des français au plus bas, l'épargne de précaution au plus haut (Insee)

Sanary. Le maire condamné pour prise illégale d'intérêts, favoritisme... reste maire (HP) 

Amende forfaitaire de 200 € pour les consommateurs de stupéfiants (AFP) 

8 français sur 10 inquiets sur l'avenir économique et leur sécurité (odoxa)

Faute de candidat éligible en 2022 la droite L.R.tente un accord avec Macron (LFI)

Net regain des braquages avec masque dans les commerces et sur la voie publique (LP)

La Saur aurait "offert" 2 œuvres d'art à l'ex-maire d’Annonay contre un contrat d'eau (HP)

Le Lavandou classé 76 sur 100 communes du littoral méditerranéen où il fait bon vivre (V&V)

L'Iran émet un mandat d'arrêt international contre Trump après la mort de Soleimani (HP)

Carqueiranne "Monsieur X" doit rendre à la mairie 124.634 € détournés en 2012 (CEC)

15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 00:05

En ce moment, la cellule marketing de l’Elysée tourne à fond. Il s’agit d’installer coûte que coûte le candidat sortant en deuxième position afin d’éviter le camouflet d’un échec annoncé par l’extrême droite. La méthode est donc d’appliquer une stratégie en double contrainte pour récupérer  4 à  5 % de cet électorat. D’abord en affichant un virage marqué pour les thèses bien rodées de l’insécurité et de la xénophobie, sans franchir toutefois les limites de l’indécence frontiste. Ensuite, en bloquant les candidatures qui dispersent les voix utiles. Comme rendre difficiles les 500 signatures au FN, en se cachant derrière la loi électorale; et lancer des avertissements aux maires trop égalitaristes. securitarire.jpgTandis qu’un autre service de l'ombre s’attache à faire rentrer dans les rangs les brebis égarées en leur promettant des maroquins ou le classement sans suite de dossiers contre l’abandon de leurs prétentions présidentielles: Borloo, C.Boutin, Chevènement et maintenant H.Morin…sont ainsi rangés au placard de leurs convictions. Ce travail de fourmi est une course contre la montre afin de ne pas pénaliser les fonds électoraux et tirer trop vite un chèque de campagne sur les deniers du CAC40 mis à contribution. Cela nous présage une campagne coup de poing, très puissante à la Procter & Gamble. Tout à fait adaptée à l’avocat sortant qui doit plaider la cause du coupable en quelques heures pour lui sauver sa tête. Cette stratégie ne fait pas que des heureux. Les petits grognards geignent, car ils craignent le ressac des législatives, puis des municipales où un calcul de probabilité laisse sur le carreau la moitié des maires UMP en cas de victoire de la gauche. Et puis les centres d’intérêts ont bien changés d’angoisse, plaçant l’insécurité comme argument très secondaire face à la précarité, l’économie chancelante - suspendue à un triple A - et le chômage. Dilemme pour la droite qui n’a pas réussi en quinze ans son examen économique, clamant partout la faute des autres, des 35h, de la finance, des agences de notation… et dont les effets se rémarquent à la pompe, au supermarché, sur la TVA ou les mauvais chiffres du chômage, etc. Bizarrement, un peu surréaliste, l’espoir passe à gauche, malgré le boulet des 35h et le manque de pratique du postulant. Mais le spectre de la Grèce, les affaires de gros sous, le bling-bling, la Lybie et le reste… ont sérieusement entamé le capital confiance du sortant. La promesse d’une austérité annoncée n’a jamais fait un président. D’après les sondeurs, la France à 60% n’a pas envie de refaire un second tour de manège avec lui. D’autant qu’il ne quitte jamais ses habits d’ex-ministre de l’Intérieur, courant après les inaugurations de gendarmerie, l’installation de préfets de police, les enterrements de policiers ou regardant de trop près les reconduites aux frontières. L’économie de droite se résume à accorder plus de souplesse aux entreprises, restaurateurs, artistes, libéraux et autres besogneux bien tentés de cacher leur pécule à l’étranger. Notre pays paie 30 ans de dilapidation dans la recherche, la médecine, l’industrie, l’exportation… Après avoir rêvé depuis 2007 d’un monde meilleur, le français se réveille  dans une vie de galère et va grossir le flot des dépressifs et des suicidés (deux records européens inutiles). Certes, le marketing élyséen aurait préféré une femme, comme la dernière fois, dont il n’aurait fait qu’une bouchée machiste. Encore une fois, la machine socialiste face à la machine UMP ne laissera qu’un strapontin au troisième larron qui espère toujours jouer un rôle déterminant pour la suite. Ce qui reste vrai c’est que tous ont escamotés le discours sécuritaire qui a si bien fonctionné dans les esprits peureux ou suiveurs, masquant la réalité des caisses vides et d’une économie en panne. Tous sauf UN évidemment !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Allez Sarko 21/02/2012 20:03


Cet article est bien dans la lignée de nombreux que j'ai pu lire sur ce blog, du même auteur car écrit dans le même style. Une somme d'approximations débitées sur un ton ultra rapide, sans
explications, jouant le jeu de la petite phrase et du tout noir chez Sarko. C'est dommage, il faudrait reprendre point par point tout ce tissu de contre vérités, mais ce serait trop long. Il est
vrai qu'il est tellement plus facile de faire dans le "il est nul et pourri", au travers de micro phrases sans démonstration.


Mais c'est surtout pour le commentaire de "600 raisons de ne pas voter Sarko" que je vais répondre. Pas sur tout, là encore ce serait trop long, mais sur quelques éléments et les mêmes que lui,
qui moi me font voter Sarko.


- "Casse-toi pov'con". Heureusement qu'il a répondu ça à un mec qui a refusé de lui serrer la main en lui disant qu'il voulait pas se salir. A sa place, je lui aurai même mis une petite gifle à
ce grossier personnage. Il se fait insulter et il aurait fallu qu'il sourie. Que n'auriez vous pas dit alors, .....


- Les Roms, nier le problème ne le résoudra pas, et si vous doutez du problème, suivez moi aux abords de la capitale et dans certains quartiers, on en reparlera ensuite.


- Le Fouquet's: aller boire un soda au Fouquet's (Sarko ne boit pas d'alcool) le soir de son élection va-t-il le suivre jusqu'à sa mort ? Le Fouquet's reçoit des centaines de clients par jour,
doivent ils être voués aux gémonies ? J'y ai moi-même bu un verre alors que j'étais étudiant (pas un riche étudiant) il y a bien longtemps, suis je bling bling ? Aurait-on préféré qu'il aille au
snack chez Dédé ? Je suis sûr qu'on l'aurait accusé de populisme. Il vient tous les étés au Lavandou et mange régulièrement à la pizza chez Nono ou à côté chez Mino, rien de bling bling, mais là,
vous n'en parlez pas alors qu'il y va souvent et qu'il n'est allé qu'une fois au Fouquet's.


Je suis plus choqué que Hollande ait choisi pour son siège de campagne un local dans le 7ème arrondissement de Paris (le plus cher) pour 40 000 euros par mois (celui de Sarko dans le quartier
plus populaire du 15ème ne coûte si je puis dire que 17 000 euros par mois). Ces frais de campagne leur seront remboursés avec nos impôts. Là,  la dépense de Hollande n'a pas l'air de vous
choquer et ne fait pas bling-bling !!


-Le bouclier fiscal. Je ne suis pas un haut contribuable, mais franchement, prendre à quelqu'un plus de la moitié de ses revenus, ce n'est plus de l'impôt c'est du racket ou du proxénétisme. Je
dis plutôt merci (car je n'en fait pas partie) à ceux qui payent beaucoup d'impôts qui servent au bien commun, à payer des prestations pour les autres, à construire des écoles alors qu'ils n'ont
pas plus d'enfants que vous ou moi, à construire des routes alors qu'il ne se déplacent pas dans plusieurs voitures à la fois, des hôpitaux alors que lorsqu'ils y vont ils n'occupent qu'une
chambre, ...... Merci aux riches d'exister, cela créée des emplois, donne de l'impôt, permet d'avoir un niveau de prestations sociales dont on se plaint mais que le monde nous envie, et permet de
rêver d'être un jour nous aussi riche. A force de leur taper dessus, ils partiront tous, et là nous pourrons commencer à pleurer.


- Le yacht de Bolloré: les vacances les moins chères qu'un Président de la République ait coûté aux contribuables français. Connaissez vous beaucoup de ministres ou Présidents et ce dans tous les
pays, partant faire du camping avec ses amis salariés smicards ? Revenez sur terre !!


- La rolex, encore une fois, vous en connaissez beaucoup qui ont des swatchs ? Les Ray-ban, tout le monde en porte, même dans les milieux dits défavorisés. Sortez dans la rue !!


- Les infirmières bulgares !! Fallait pas les libérer ??


Je pourrais commenter comme cela la quasi totalité de vos allégations faciles.


- Je finirai par une seule qui me parait importante. La gestion de crise après les inondations de Vendée et les zones noires. Un drame terrible, comme il y en a déjà eu d'autres en France où les
décideurs locaux se sont crus plus forts que la nature. Après chaque catastrophe jusqu'ici l'Etat disait on va prendre des mesures sur la zone qui venait d'être détruite. En fait, le temps
passait, les indemnisations traînaient, les politiques faisaient des réunions, et si vous retournez dans ces zones, des années après, rien n'a changé. Je parle en connaissance de cause, ma mère
est née dans un de ces villages français ayant connu une catastrophe relayée nationalement. En Vendée, pour une fois l'Etat de par la volonté de Sarko a pris ses responsabilités, les
remboursements et les relogements ont été menés rapidement, des zonages ont été créés. A 95 ou 98 % ces zonages contentent tout le monde. Il y a eu effectivement et malheureusement quelques
erreurs. Certaines ont pu être corrigées, d'autres non. C'est très triste, mais étais-ce complétement inévitable ?


De toute façon on a bien compris, votre raisonnement. Quant il va vite, c'est trop vite, quand il prend le temps, il va trop doucement, Quand il essaie de régler les problème sans y arriver
(comme chez Arcelor Mittal, je suis surpris que vous ne l'ayez pas cité celle-là) il est nul, quand il les règle comme chez Le Jaby, c'est pas bien non plus.


Un de mes amis dit  Quand je m'ausculte je m'inquiète, quand je me compare je me rassure.


Comparez la situation de la France et des français au reste du Monde et franchement bravo et merci Sarko.

JUST-ON-LINE 17/02/2012 17:19


Dites-moi le sécuritaire est gommé progressivement du discours présidentiel. Ses conseillers ont senti l'impasse et ne parlent plus que d'emploi. Serait
temps de s'y coller ce ne sont pas les roms qui volent le boulot aux français quand même ?

paquerette12 17/02/2012 09:23


sarkozi va vous étonner par sa puissance de conviction et va gagner contre toute probabilité

600 raisons de ne pas voter Sarkozy 15/02/2012 23:59


Protagoras. Moi aussi je tiens ma petite liste. Y'en a pas 600, mais ça commence a faire beaucoup quand meme :


- « casse-toi pov'con »
- Bettencourt
- Woerth
- les promesses
- les cigares d'Estrosi
- les vacances tous frais payés de Pécresse (Asie) et Yade (AfS)
- la rhétorique guerrière
- Serge Dassault
- le Fouquet's
- les mensonges à répétition
- le bouclier fiscal
- les Roms
- le discours de Grenoble
- la politique étrangère désastreuse
- la manipulation H1N1 au coût faramineux
- la gestion de la crise de 2008 : mutualisation des coûts, privatisation
des bénéfices
- la réduction des budgets de tous les ministères indispensables, dont
principalement l'éducation qui est pourtant la seule et unique source de
croissance future
- le bling-bling, les Rolex, les Ray Ban et le T-shirt NYPD
- les manipulations Jaurès, Môquet...
- l'ultrapersonnalisation de la politique
- le durcissement des méthodes policières
- cracher sur l'héritage de 68
- la fumisterie « travailler plus pour gagner plus »
- le climat de peur
- la place des lobbys dans le processus de décision
- les coups de comm sans suite, voire contre-productifs
- la lune de miel de besson et de sa femme
- l'histoire de l'auvergnat d'hortefeux
- le mari de MAM,
- le fils sarko et son EPAD
- le fils sarko et son accident de scooter
- le frère sarko et mederic
- les procès intentés par Sarko lui-même pour des caricatures
- le démantèlement des services publics
- l'affaire Dassault
- la nomination par sarko des patrons de médias publics
- l'affaire Guillon/Porte
- augmentation de 172% du salaire du président de la république
- l'avion présidentiel Sarko One
- les violences policières répétées
- le yacht de Bolloré
- le grenelle de l'environnement mis à la trappe
- l'envoi de nouveaux contingents militaire en Afghanistan
- la gestion de la Dengue par Bachelot
- le passage en force par l'assemblée sur les retraites
- la non-réforme des retraites des parlementaires
- les quelques condamnations de la Cour Européenne des Droits de l'Homme
- la nomination d'une potiche à la Halde
- le discours néo-colonial en Afrique de Sarko
- la détection des pédophiles et des futurs criminels à la maternelle (sic)
- « pas besoin d'avoir un Bac+5 pour torcher des mioches »
- son inculture historique, scientifique et sociologique permanente
- l'affaire lies hebbadj et sa récupération
- l'affaire « monoprix » passée inaperçu
- la gestion de crise après les inondations en Vendée et les zones noires.
- les mensonges permanents sur les différents chiffres économiques
- l'affaire Boutin et ses 9500€/mois
- l'affaire de la famille Amera
- l'affaire de l'appart d'un ministre de sarko
- le budget de l'Elysée en constante augmentation
- le coût écologique de l'Elysée
- le flicage sur internet
- les fichiers Rom et autres
- les fichiers de police illégaux
- l'affaire des écoutes de carlita
- le voyage avec cet abruti de bigard
- le voyage à New York
- le voyage touristique tout frais payés de pécresse en Asie
- son intrusion intempestive sur le tournage de W. Allen avec sa réaction
pathétique face aux journalistes
- la presse malmenée dans les manifs et autres
- la répression des sans papiers
- la jungle de calais
- les déplacements monumentaux avec routes bloquées, flics réquisitionnés
et arrestation de riverains (ex : le gars dans le parc à grenoble)
- affaire Wildenstein
- descends si t'es un homme (les marins du Guilvinnec)
- la gestion de la grippe A (les millards pour les médocs inutiles et les
masques)
- La gestion de la retraite
- Les préfets virés
- Les journalistes virés (paris match...)
- l'Affaire Tarnac
- La visite de Khadafi
- Mensonge sur les Allemands (impôts, Roms)
- Sauvetage de la finance mondiale
- Tentative de créer les subprimes à la Française la veille de la crise
des subprimes
- Sauvetage du bateau de Bolloré piraté en Ethiopie aux frais de la France
- Gestion des otages dans le monde (journalistes en Afghanistan, les
autres en Afrique)
- Conflits d'intérêt des Kouchner/Okrent
- le retour sans condition dans l'otan
- gestion de la « crise » tunisienne
- nommer Boillon ambassadeur en Tunisie
- le fric filé à B. Tapie
- la nomination de Proglio à la tête d'EDF et sa double rémunération à Veolia
- le Mediator
- les pressions pour faire démissionner le président de la FFF après la
Coupe du Monde
- la fronde des magistrats
- le tout à l'égout du cap Nègre
- le traité de Lisbonne
- Loppsi 2 et les « auxiliaires de police »
- la réforme de la médecine du travail glissée illégalement dans une loi
qui n'avait rien à voir
- la mise à l'écart des ONG « pas correctes » qui visitaient les centres
de rétention
- la destruction du mur de Berlin
- les infirmières bulgares
- Karachi

le centre 15/02/2012 16:10


Entre le petit enervé énervant et le gros mou, qui bouffent à tous les rateliers,  j'ai choisi : Je vote au centre pour le Modem de François Bayrou. Le seul qui parait integre.  AP