Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Bormes. Nouvel incendie attisé par le mistral. 10 hectares partis en fumée , 30 des habitations évacuées (France3)

Seillons. Un chasseur tire par 3 fois, au jugé, sur ce qu'il croyait être un sanglier. Un promeneur originaire de Saint-Maximin est tué sur le coup (Google)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 07:31

Le débat politique devient franchement désespérant en France. Que pèsent 24 députés d’extrême droite dans un hémicycle de 751 membres ? (750 députés et 1 président). Les grands partis pro-européens restent largement majoritaires. Le Parti populaire européen (PPE) qui rassemble les partis démocrates-chrétiens, de centre droit ainsi que l'UMP française dispose de 213 sièges. Les socialistes et sociaux-démocrates 190 sièges et, à l’autre extrémité, le Front national français rejoint les 41 élus non-inscrits (NI). Encore plus extrêmes, les 64 élus dits de la "droite extrême et europhobe" sont classés dans la catégorie "Autres" - notamment les Grecs d'Aube dorée ou les Hongrois ultranationalistes du Jobbik. L'addition des Non-inscrits et Autres s'élève à 105 élus après le nouveau scrutin (sur 751). Et encore leur faudrait-il former une coalition entre eux. Donc la fermeture des frontières, le retour au franc, la suppression de l’espace Schengen et toutes les sornettes gobées par les 4,7 millions de français portant l’extrême droite française à Bruxelles n’est franchement pas préoccupante, puisque rien ne changera. europe.jpgCe qui est change c’est la France : la progression des idées FN dans la tête des électeurs.(de 0.28% en 2008 à 24,95% en 2014). Les abstentionnistes ont favorisé un différentiel mathématique à l’avantage du FN dont les voix, au cumul, ne représentent que 10% du corps électoral. Cette élection a été un effet d’aubaine pour exprimer, une seconde fois, son mécontentement contre F.Hollande (dans le sens de la campagne UMP donnant raison aux arguments du FN). La limite de l’UMP, sans patron charismatique, est atteinte, coulée par des révélations successives de fraude et détournements (dont la dernière Bygmalion), vont coûter cher en militants, déjà exaspérés par la collecte sauvetage suite au rejet des comptes de campagne présidentielle. L’UMP ne peut trouver qu’une alliance avec les centristes pour sauver les meubles. Lesquels se déchirent la présidence vacante de JL Borloo. Au final, le FN n’est toujours pas le premier parti de France malgré la méthode Coué appliquée par ses sympathisants. En nombre d’élus, l’avantage reste aux élus PS et UMP. Il manquera toujours au FN la légitimité des élites, intellectuels, entrepreneurs, grands patrons. Il rassemble surtout ceux qui souffrent (les jeunes, les classes populaires, les chômeurs, le monde rural) qui sont prêts à tout pour sortir de leur condition. L’état-major lui-même manque d’argent pour partir aux prochaines présidentielles. Que les partis traditionnels soient désagréablement surpris de cette trahison populiste est une bonne chose pour accélérer leur restructuration et du coup la réforme structurelle de l’Etat et des collectivités. C’est principalement ce mille-feuille culturel qui handicape la France comme au Lavandou qui vient de voter à 36,12 % pour le FN (un record) contre 32,74 % pour la droite. C’est aussi l’expression populaire d’un ras le bol contre un maire UMP accroché vainement au pouvoir depuis 1995.

Partager cet article

Repost 0
Published by Liliane Guiomard - dans Politique
commenter cet article

commentaires

claude marie galon 27/05/2014 22:22


en mars j'ai voté Bernardi à contrecoeur en mai j'ai voté front car son parti n'a rien entrepris dans l'opposition au PS et ici il fait la danse du ventre avec bormes c'est tout

mlrs 27/05/2014 14:20


C'est la France qui est malade pas l'Europe. Marie Laure