Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Bormes-les-Mimosas. Des cambrioleurs ont mis la main sur 6.000 bouteilles de vin, conditionnées en palettes au Caveau deï Bormani (Google)

Loi travail : les ordonnances signées par Macron entrent immédiatement en vigueur (Sud-Ouest)

Le FN perd ses leaders qui s'emparent de la droite orpheline de chefs et d’idées nouvelles (Huffpost)

Le maire de Cogolin quitte un Front national en pleine crise d'identité et dénonce un FN "machine à perdre". Il sera désormais "divers droite" (JDD)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. Mais on ne proteste pas contre les squares, boulevards, rues... qui honorent ceux qui ont ruiné leurs villes par détournement ou cupidité (Libération)

Mairie de Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Collobrières. Deux blessés graves dans un accident de chasse à la chevrotine – munition interdite depuis 20 ans (Google)

Hyères a dépensé 20.000 € sans succès pour récupérer les épreuves de voile aux J.O 2024 qui profitent à Marseille. La France estime l'organisation des jeux à 6,8 milliards € (Orange)

Pas moins de 6 tonnes de papier  ont été utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 du Lavandou (Facebook)

François de Canson, maire de La Londe, sur les incendies du 2 et 3 septembre "Le temps est maintenant à l'enquête … Demain, il le sera à la reconstruction et au reboisement "Et de remercier par le detail, tous les intervenants, les pompiers, les élus et maires pour leur solidarité, omettant le maire du Lavandou (Mairie)

La clause Molière, qui oblige à parler Français sur les chantiers, imposé par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône (BFM)

Brexit : Britanniques et Européens se ruent sur les passeports indispensables après mars 2019. Des milliers de britanniques "âgés" tentent leur naturalisation en France (La Tribune)

12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 00:06

Une gouvernance transparente et partagée

1. Engager les élu(e)s au travers d’une charte éthique pour la transparence et la concertation.

2. Renforcer les compétences des élu(e)s par des formations et pour une politique planifiée sans risque financier.

3. Agir pour la démocratie locale avec des Commissions municipales actives, des résultats basés sur des indicateurs de performance.

4. Apporter une confiance renouvelée et une écoute aux agents communaux, proposer des requalifications par domaines de compétences pour leurs initiatives, accompagnant leurs évolutions et avancements nécessaires.

5. Etablir une permanence des élu(e)s efficace à l’égard des administrés.

6. Effectuer un bilan de mi-mandat pour les résultats de notre action municipale.

7. Créer des offices et observatoires nouveaux pour relais d’informations par des pratiques numériques.

8. Renouer des liens chaleureux et constructifs avec Bormes-les-Mimosas et l’Intercommunalité "MEDITERRANEE PORTE DES MAURES" pour bâtir les nouvelles infrastructures et services de proximité.

9. Impulser une éducation citoyenne grâce au conseil municipal et au conseil intercommunal des enfants pour l’apprentissage de la vie publique.


Une gestion municipale entreprenante et humaine

10. Programmer le redressement de la situation budgétaire et maîtriser la dette.

11. Lancer un audit financier général pour optimiser emprunts, comptes administratifs et régies.

12. Contrôler les dépenses de fonctionnement, les rendre plus utiles et visibles.

13. Favoriser une politique d’investissements, créatrice de ressources propres, d’emplois.

14. Stabiliser les impôts (Rappel : avec l’équipe sortante +36% d’impôts locaux depuis 2000).

15. Mobiliser les aides publiques (Région, Fonds FSE et FEDER Européens) pour de vraies politiques d’investissements.


Des services de proximité encore plus efficaces

16. Améliorer les services liés directement à notre qualité de vie au quotidien par la mise en place de comités de quartiers (7 zones prioritaires de la Désirade à Pramousquier).

17. Mettre en place des panneaux d’affichage d’expression libre.

18. Installer une permanence du Relais Assistante Maternelle (pour diversifier l’offre de garde d’enfants des tout-petits).

19. Harmoniser les politiques territoriales quant à l'accessibilité des lieux et édifices publics ; permettre une vie autonome aux personnes à mobilité réduite et en situation de handicap.

20. Créer un Office de la proximité et de la tranquillité publique actif 24h/24h et 7j/7j pour traiter les problèmes rencontrés sur notre territoire et entretenir un art de vivre au Lavandou.

21. Garantir le dispositif sécurité «Tranquillité Vacances» en période estivale pour une meilleure protection des biens et des personnes.

22. Ouvrir le dispositif Agenda 21 pour élaborer les nouveaux usages de notre vie quotidienne (Transport, alimentation, énergie et gestion des déchets).

23. Elaborer des pratiques nouvelles de déplacements en période estivale (navettes plage et navettes régulières avec l’Aéroport, Vélib. de plage, petit train réaménagé, zones d’auto-partage) et proposition de création d’un service intercommunal de transports.

24. Ouvrir une Maison des Associations pour favoriser l’indépendance du tissu associatif avec le pouvoir politique.


La jeunesse, priorité renforcée de la cohésion sociale

25. Créer une Maison du Devenir Citoyen (Droits et Devoirs) pour des activités tremplins à l’autonomie dans la vie active et dans le respect des règles citoyennes.

26. Créer un Club intergénérationnel de Loisirs. (associant petite enfance et grand âge).

27. Elaborer la réforme des rythmes éducatifs gratuite avec les familles en associant tous les acteurs de la commune.

28. Promouvoir un festival sportif à l’initiative des jeunes. (Olympiades intercommunales).

29. Procéder à l’ouverture d’un CLAE. (Centre de Loisirs Associé à l’Ecole). Une économie territoriale source d’emplois

30. Favoriser les activités économiques pérennes et saisonnières, leur gisement d’emploi soutien pour les jeunes Lavandourains par la création d’un Office de l’emploi et de l’entreprenariat.

31. Constituer un club d’investisseurs et aider à la création d’une pépinière d’entreprises élaborant un plan d’action pour des filières innovantes.

32. Assister par l’aide territoriale à l’implantation et à l’évolution des entreprises et artisans grâce à un Service municipal « Relais Artisanat ».

33. Soutenir une politique dynamique pour les commerçants par une Commission Municipale du Commerce de proximité.

34. Mettre en place un service municipal pour aide aux formalités, à l’installation et à la recherche de financement des entreprises.

35. Parrainer la transmission des savoir-faire, des techniques traditionnelles de pêche auprès de nos jeunes par des associations et des « passeurs ».

36. Développer l’énergie solaire photovoltaïque par une régie soutenue par l’opérateur régional, un investissement sur le mandat générateur de recettes durables pour la collectivité.


Une ville moderne porteuse d’espoirs

37. Requalifier le Théâtre de Verdure pour une salle de spectacle exploitable à l’année.

38. Améliorer la circulation et les déplacements en Centre-Ville et des hameaux périphériques par la création de nouveaux parkings aériens (Soleil et Marché), créer des zones de partage et faciliter l’accès aux commerces de proximité.

39. Elaborer des projets innovants pour créer des emplois : Ferme aquacole au Bassin Beaumont (4 emplois), Ferme pédagogique au Golf de Cavalière (15 emplois), Vergers conservatoires (3 emplois) et création d’une régie agricole (requalification de 6 emplois territoriaux).

40. Collaborer avec les communes de l’Intercommunalité pour la mise en place d’infrastructures majeures (piscine, maison de santé de proximité) et pour le lancement de projets à forte valeur ajoutée en création d’emplois (unité de méthanisation, Agroforesterie, filière Bois-Liège). Un territoire attractif à préserver et à transmettre

41. Réviser le PLU en prenant en compte les dernières catastrophes naturelles pour mettre en sécurité les populations dans les zones inondables.

42. Préserver les espaces tampons des eaux naturelles, gérer les cours d’eau (Contrat de rivières) et renforcer le dispositif des bassins écrêteurs sur la Vieille et le Batailler en conformité avec les études conduites dans le cadre du SIPI (Syndicat Intercommunal de Prévention des inondations).

43. Créer un Observatoire des Risques Naturels lié à l’environnement (feux de forêts, érosion du littoral, glissements de terrain, inondation et pollutions diverses).

44. Valoriser notre territoire par la création de circuits touristiques thématiques et d’évènements hors saison pour renforcer l’attractivité de la commune.

45. Initier un CIE (Centre d’Initiation à l’Environnement) pour Centre de ressources et de documentation des beautés naturelles de notre territoire.

46. Restaurer certaines ruines, valoriser le métier de murailleur (restanques).

47. Aménager jardins et potagers partagés. La Mer, un lien identitaire inaliénable à restaurer

48. Améliorer les installations et les prestations du Port (expositions permanentes, douches).

49. Résoudre le conflit entre la collectivité et les amodiataires (commerces et anneaux).

50. Développer les manifestations maritimes (Vide-grenier portuaire, levée aux flambeaux) et les régates (Bordée maltaise, Saint-Pierre, Fête Vénitienne et Giraglia).

51. Installer un musée de la pêche traditionnelle (Fonds photographiques et embarcations).

52. Parachever le sentier du Littoral sur le tracé existant et les portions à sécuriser.

53. Développer les activités pédagogiques (Ecole de Voile, Sports de sable) et conforter le volet éducatif dans le cadre du Pavillon Bleu.

54. Sécuriser les concessions de plages face aux aléas climatiques et harmoniser leur exploitation pour parfaire une activité saisonnière de qualité. Une Culture au service des Lavandourains pour un Tourisme de qualité

55. Créer un service culturel et définir une ligne éditoriale vouée à proposer un programme d’activités variées conjuguant manifestations actuelles (corso, romérage) et nouveaux rendez-vous (Festival des flottins, Ludothèque de Noël, Art-Nature, Festival de Jazz, Baletti populaires).

56. Mettre en place une Ecole d’Initiation à la Culture pour des activités éducatives et d’initiation aux expressions artistiques en faveur des enfants.

57. Aménager une salle de projection pour programmation cinématographique (Centre culturel) en partenariat avec le CNC (Centre National de la Cinématographie).

58. Créer un Office Municipal des Fêtes en lien avec le Service Culturel et l’EPIC de Tourisme.

59. Engager la concertation avec les acteurs des métiers de la nuit et le Comité de Quartier Centre-Ville pour définir une politique estivale de festivités.

60. Développer le tourisme d’entreprises avec les professionnels du secteur en organisant séminaires et colloques (week-end et séjours à thèmes). Un toit, une maison, un logement pour la génération à venir

61. Travailler avec l’Office de l’Habitat sur l’instauration d’un fonds de garanties dédiés, aux propriétaires et aux locataires.

62. Soutenir les projets collectifs d’habitats participatifs, ouverts à la mixité et à l’autogestion.

63. Créer des logements saisonniers en cogestion avec les professionnels du Tourisme.

64. Soutenir le plan régional de rénovation énergétique (avec l’action régionale Sobriété énergétique).
 

Les 100 premiers jours du mandat

- Mise en place du Conseil Municipal, de son règlement intérieur et des commissions municipales (y compris le conseil municipal des jeunes).

- Mise en place de la Commission économique, sociale et environnementale, de l'Observatoire des risques naturels, des offices de l’Emploi, de l’Habitat, de l'Energie et du Commerce de proximité.

- Audit financier et audit des services et des régies.

- Installation des comités de quartiers (7 zones concernées).

- Reprise du dossier des logements en cours de construction dans la zone de l'Eco Quartier et examen des dossiers de demande de logements sur liste d'attente.

- Analyse des risques naturels par un bureau d'étude sur le sujet des cours d'eau (en collaboration avec Bormes-les- Mimosas au sein du Syndicat Intercommunal de Prévention des Inondations) et de l'érosion du littoral (en collaboration avec le Syndicat des Communes du Littoral Varois).

- Entrée effective dans l’intercommunalité Méditerranée Porte des Maures et accueil d'une réunion en mairie pour débat d'orientation sur les infrastructures territoriales (piscine, maison de santé et projets de développement économique).

- Création d’un service Relais Assistantes Maternelles pour diversifier l’offre de garde d’enfants des tout petits.

- Création d'un club intergénérationnel de loisirs.

- Rencontre avec les acteurs locaux (associations, commerçants, EPIC de Tourisme et Port) pour une politique culturelle et des animations pour 2015.

- Table ronde des acteurs du tissu associatif lavandourain pour créer une maison des Associations.

- Appels à projets pour la couverture du Théâtre de Verdure, les aménagements de mobilité, de déplacements et de parkings en Centre-Ville.

- Résolution du conflit avec les amodiataires du Port.

- Participation à la rédaction de la Charte pour l’extension du périmètre du Parc National Port-Cros afin de maîtriser son impact sur notre Commune.

- Installation des panneaux d'affichage d'expression libre.

 

Téléchargez le projet municipal 2014-2020 de la Ville Heureuse

 

site de campagne |  permanence | projet municipal | colistiers | publications

 

NDLR. Suite à protestation de Mr Félizia sur les commentaires déposés sur ses articles, nous fermons cette possibilité d'expression démocratique et citoyenne concernant le groupe La Ville Heureuse

Partager cet article

Repost 0
Published by La Ville Heureuse - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires