Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés, - face au clanisme en place depuis 22 ans - demandent l'interdiction du cumul et de la répétition des mandats nuisibles à la démocratie locale.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Le témoignage de l'ancien directeur de la communication du Modem a entraîné l'ouverture d'une enquête préliminaire pour "abus de confiance et recel de ce délit" (Le Point)

Des démarchages frauduleux, afin d’obtenir de l’argent se présentant au nom de la mairie de Gassin sont  signalés à la gendarmerie (Facebook)

Pic de pollution à l'ozone. La préfecture du Var décide de réduire la vitesse autorisée de 20 km/h (France Bleu)

Démission Bayrou, De Sarnez, Goulard. LREM n'a plus besoin du MoDem pour gouverner. Avec ses 308 députés, La République en marche dispose désormais de la majorité absolue à l'Assemblée nationale

Le nouveau gouvernement d’Edouard Philippe, annoncé mercredi, compte trente membres, respecte une parité stricte et laisse la part belle à la société civile.(Le Monde)

Le département du Var placé en vigilance sécheresse depuis le 18 juin (Préfecture)

Députés élus dans le Var. 1ère circonscription. Geneviève Levy (LR). 2ème circonscription Cécile Muschotti (En marche). 3ème circonscription Jean-Louis Masson (LR). 4ème circonscription Sereine Mauborgne (En marche). 5ème circonscription Philippe Michel-Kleisbauer (Modem). 6ème circonscription Valérie Gomez-Bassac (En marche). 7ème circonscription Emilie Guerel (En marche). 8ème circonscription Fabien Matras (En marche). (Ministère)

Bormes-les-Mimosas. Des riverains lancent une pétition contre des antennes relais à proximité d’une école (Twitter)

Un migrant de 17 ans, originaire du Bangladesh, isolé, dormant dans la rue depuis 1 mois et sans ressources, a fait condamner le département des Bouches-du-Rhône - pour grave atteinte à une liberté fondamentale - qui est désormais obligé de le prendre en charge (AFP)

La Cour d'Appel de Lyon confirme les "graves irrégularités" commises par la municipalité Tuvéri dans le dossier des logements des Lices et de l'ancien hôpital. Le promoteur écarté réclame 54,5 millions € à la commune de Saint-Tropez (Twitter)

Les plages de Hyères : l'Almanarre, Estagnets et de la Capte vont devenir accessibles aux handicapés permettant d’être la première commune varoise à obtenir le label Tourisme et Handicap. (Google)

Contrôle renforcé des enseignes et publicités au Lavandou. Le maire (certainement non-voyant depuis 1995 ?) se dit "choqué" par le fleurissement de la pollution visuelle sur sa commune. (Facebook)

A Lagneville (Oise) un arrêté municipal interdit de décéder chez soi pour protester contre le manque de médecins. Ce n'est qu’une pâle contrefaçon de l’arrêté du Lavandou de 2000 "il est interdit à toute personne ne disposant pas de caveau de décéder sur le territoire de la commune" ridiculisant planétairement son auteur (Facebook)

La monarchie républicaine fête son 2208 ème milliard € de déficit contre 1833 milliards € en 2012 et 1211 milliards en 2007 dans l’indifférence générale des partis politiques (Twitter)

Le Conseil d’Etat pourrait annuler l’arrêté qui ferme l’aéroport de Saint-Tropez La Mole aux vols internationaux. C’est le sens des conclusions présentées par le rapporteur public (Twitter)

14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 23:05

Sur les inondations… quelques réunions publiques ont été récemment organisées  pour expliquer les importants travaux engagés sur la commune pour limiter les dégâts des fortes précipitations que connait régulièrement  notre village. Quel constat pouvons-nous faire ? Depuis plus de 18 ans, la majorité en place a indéniablement  embelli  le village et surtout son centre-ville.  Palmiers, fontaines, oliviers, parterres fleuris, réfection du quai Baptistin Pins et de la plage de Cavalière, font le ravissement des administrés et de nos visiteurs. N’oublions pas que tout cela a un coût qui nous parait excessif, notamment pour l’entretien…L’époque et les finances de la commune le permettaient encore, en se souvenant toutefois que les impôts locaux avaient fortement augmentés… (+37% en 1996). La situation est aujourd’hui bien différente.
Tous ces investissements « cosmétiques » se sont faits au détriment de travaux structurels,  moins glorieux mais pourtant indispensables et inévitables, pour le bien être des lavandourains. C’est le cas de l’entretien et le recalibrage de nos cours d’eau. Il aura donc fallu la tempête de décembre 2008 pour s’apercevoir qu’il y avait des cours d’eau au Lavandou ! Le maire est président du SIPI (Syndicat intercommunal  Bormes – Le Lavandou  Prévention Inondation) qui gère les ruisseaux du Batailler et de la Vieille. On peut constater qu’après l’inondation calamiteuse  de 2008, les investissements réalisés pour les deux ruisseaux traversant les deux communes n’ont pas été à la hauteur des besoins réels et des risques prévisibles. Il suffit de se rendre compte sur place de l’état des contreforts du lit de la Vieille, qui canalisent les eaux de pluie entre la départementale et l’arrière de l’ancien collège, pour déplorer qu’aucun investissement n’ait été réalisé avant 2008, afin d’éviter les débordements en cas de crue, qui se sont reproduits avec les mêmes conséquences en 2012…
C’est après  cette seconde catastrophe dans le quartier de la Salamandre qu’une décision a enfin été prise pour réaliser des travaux plus conséquents… Aujourd’hui  en 2013, à l’approche de l’échéance électorale, voilà que l’on prend conscience des nécessités impérieuses…Le SIPI, (investissement 2009/114.430€ - 2010/ 13.606€ - 2011/ 44.132€ - 2012/ 16.269€, ce qui correspond au budget d’un petit entretien courant) sort de sa léthargie chronique (on se demande pourquoi pas plus tôt ? ) pour emprunter dans l’urgence 1,7 million €, qui seront payés par les contribuables, pour résoudre une partie des problèmes…(la Vieille- le Batailler ) Les couteux travaux pour les autres cours d’eau communaux impacteront le budget 2013 ou seront pris en compte par l’Etat dans le cadre de la catastrophe naturelle. Le budget communal 2013 devait être équilibré: il devient difficile à boucler. Une pensée envers  les contribuables, les comptes seront exposés en juin 2014, après les élections. Une question se pose pour les années à venir. Il restera beaucoup de travaux à réaliser pour que tous les ruisseaux de notre commune puissent recevoir d’autres précipitations, fussent-elles centennales. Qui paiera ? La réponse est simple : les contribuables de demain, donc nos enfants, qui régleront l’ardoise publique laissée par les prédécesseurs qui n’ont pas eu la sagesse de lisser ces investissements et travaux sur 18 ans d’exercice du pouvoir. Après moi, le déluge et… les palmiers!
L’endettement communal reste trop élevé. - 16 313 267€ fin 2011. Auquel s’ajoutent les endettements des régies et des syndicats intercommunaux (Le rapport de la Chambre Régionale des Comptes l’établit à 20.200.528 (20 millions €) en 2010. Les intérêts versés au banque pour 2013 = 600.000 € - six cent mille € -… Le Lavandou, vit au-dessus de ses moyens.
En ces périodes d’incertitude économique, l’opposition reste lucide face à l’avenir.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Lavandou Tribune - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Dodette 15/05/2013 17:18


Bernardi a les pieds mouillés et l'eau du mécontentement continue de monter au Lavandou. Ras le bol de ce menteur professionnel. Du vent...du balai qu'il
prenne le large !

Jean de la Fontaine 15/05/2013 08:50


C la fable de La Fontaine : Le lièvre et  la tortue. se presse de rattraper son retard avant la ligne droite des élections. les lavandourains seront ils assez c... pour lui redonner son
petit business ? pas moi