Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Confinement. Le gouvernement cherche d'urgence une sortie au chaos économique (HP)

Régionales. Le gouvernement se soumet au Sénat et l'AMF pour élections fin juin (AFP)

L'immunité collective par les vaccins ne serait pas la bonne stratégie à terme (OMS)

Vaccins. Efficace contre la souche éradiquée mais pas contre les variants (CNN)

Banques confortent leurs bilans et la Bourse par les prêts garantis par l'Etat (LT)

USA. Création de 960.000 emplois en mars sous l'effet Biden (CNN)

France. Chômage à 10,4% et 860.000 emplois détruits en 2021 (BdF)

Le tourisme mondial a déjà perdu 1.300 milliards $ la France 80 milliards $ (OMT)

Angleterre. Réouverture de tous les établissement fermés par la pandémie (Daily)

Régionales. 71 % des français très opposés aux élections en juin (TW)

Municipaux. Temps de travail fixé à 1607 h/an + limitation des heures supp (SPF)

Sanary. Le maire condamné poursuit en justice ses administrés pour diffamation (FB)

l'ENA change de nom par Institut du service public (ISP) en 2022 (Elysée)

Lavandou Vandalismes, détériorations en forte hausse consternent les habitants (FB)

Deux-roues: bruits, rodéos, non conformités = destruction par la police à Marseille (Mairie)

Faillite militaire de la France au Mali, Rwanda, Algérie... dénoncée à l'international (ONU)

Vaste trafic de fausses montres de luxe démantelé dans le Var (VM)

Le 3ème confinement coute 1,2 milliards € par mois à l'Etat en aides économiques (BLM)

Inceste, viol, devoir conjugal, euthanasie, cannabis ... la France en retard moral (HP)

Un grand emprunt national va purger les 200 milliards € stockés dans les banques (HP)

La droite cumule le record des bracelets électroniques imposés par la justice (FB)

Pétition nationale pour l'interdiction des candidats inquiétés par la justice (FB)

8 ports francs totalement exonérés d'impôts ouvrent fin 2021 au Royaume Uni (UE)

Lavandou. L'opposition vote contre le budget 2021 "sans avenir" du maire (LR)

Faute de tourisme : drogue et blanchiment soutiennent l'économie varoise (HP)

77% des français ont une vision négative de la politique et des élus (OW)

La fraude sociale pratiquée par 5 millions de français coûte 52 milliards € à l'Etat (SS)

300.000 français en abandon social absolu et 3,6 millions de SDF (PFDP)

Plainte au pénal "pour mise en danger d'autrui" contre 400.000 "dos d'âne" illégaux (LF)

14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 23:05

Sur les inondations… quelques réunions publiques ont été récemment organisées  pour expliquer les importants travaux engagés sur la commune pour limiter les dégâts des fortes précipitations que connait régulièrement  notre village. Quel constat pouvons-nous faire ? Depuis plus de 18 ans, la majorité en place a indéniablement  embelli  le village et surtout son centre-ville.  Palmiers, fontaines, oliviers, parterres fleuris, réfection du quai Baptistin Pins et de la plage de Cavalière, font le ravissement des administrés et de nos visiteurs. N’oublions pas que tout cela a un coût qui nous parait excessif, notamment pour l’entretien…L’époque et les finances de la commune le permettaient encore, en se souvenant toutefois que les impôts locaux avaient fortement augmentés… (+37% en 1996). La situation est aujourd’hui bien différente.
Tous ces investissements « cosmétiques » se sont faits au détriment de travaux structurels,  moins glorieux mais pourtant indispensables et inévitables, pour le bien être des lavandourains. C’est le cas de l’entretien et le recalibrage de nos cours d’eau. Il aura donc fallu la tempête de décembre 2008 pour s’apercevoir qu’il y avait des cours d’eau au Lavandou ! Le maire est président du SIPI (Syndicat intercommunal  Bormes – Le Lavandou  Prévention Inondation) qui gère les ruisseaux du Batailler et de la Vieille. On peut constater qu’après l’inondation calamiteuse  de 2008, les investissements réalisés pour les deux ruisseaux traversant les deux communes n’ont pas été à la hauteur des besoins réels et des risques prévisibles. Il suffit de se rendre compte sur place de l’état des contreforts du lit de la Vieille, qui canalisent les eaux de pluie entre la départementale et l’arrière de l’ancien collège, pour déplorer qu’aucun investissement n’ait été réalisé avant 2008, afin d’éviter les débordements en cas de crue, qui se sont reproduits avec les mêmes conséquences en 2012…
C’est après  cette seconde catastrophe dans le quartier de la Salamandre qu’une décision a enfin été prise pour réaliser des travaux plus conséquents… Aujourd’hui  en 2013, à l’approche de l’échéance électorale, voilà que l’on prend conscience des nécessités impérieuses…Le SIPI, (investissement 2009/114.430€ - 2010/ 13.606€ - 2011/ 44.132€ - 2012/ 16.269€, ce qui correspond au budget d’un petit entretien courant) sort de sa léthargie chronique (on se demande pourquoi pas plus tôt ? ) pour emprunter dans l’urgence 1,7 million €, qui seront payés par les contribuables, pour résoudre une partie des problèmes…(la Vieille- le Batailler ) Les couteux travaux pour les autres cours d’eau communaux impacteront le budget 2013 ou seront pris en compte par l’Etat dans le cadre de la catastrophe naturelle. Le budget communal 2013 devait être équilibré: il devient difficile à boucler. Une pensée envers  les contribuables, les comptes seront exposés en juin 2014, après les élections. Une question se pose pour les années à venir. Il restera beaucoup de travaux à réaliser pour que tous les ruisseaux de notre commune puissent recevoir d’autres précipitations, fussent-elles centennales. Qui paiera ? La réponse est simple : les contribuables de demain, donc nos enfants, qui régleront l’ardoise publique laissée par les prédécesseurs qui n’ont pas eu la sagesse de lisser ces investissements et travaux sur 18 ans d’exercice du pouvoir. Après moi, le déluge et… les palmiers!
L’endettement communal reste trop élevé. - 16 313 267€ fin 2011. Auquel s’ajoutent les endettements des régies et des syndicats intercommunaux (Le rapport de la Chambre Régionale des Comptes l’établit à 20.200.528 (20 millions €) en 2010. Les intérêts versés au banque pour 2013 = 600.000 € - six cent mille € -… Le Lavandou, vit au-dessus de ses moyens.
En ces périodes d’incertitude économique, l’opposition reste lucide face à l’avenir.  

Partager cet article
Repost0

commentaires

Dodette 15/05/2013 17:18


Bernardi a les pieds mouillés et l'eau du mécontentement continue de monter au Lavandou. Ras le bol de ce menteur professionnel. Du vent...du balai qu'il
prenne le large !

Jean de la Fontaine 15/05/2013 08:50


C la fable de La Fontaine : Le lièvre et  la tortue. se presse de rattraper son retard avant la ligne droite des élections. les lavandourains seront ils assez c... pour lui redonner son
petit business ? pas moi