Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan font entendre leur opposition dans cette tribune. Ensemble, combattons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995. En 2020-2026 rassemblons le Lavandou de demain !

*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand CarlettiI. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

L'ex ministre de l'économie J.Cahuzac ne porte plus de bracelet électronique (FI)

Toute enquête sur les fraudes bancaires sera qualifiée de "crime" contre les USA (HP) 

2000 milliards $ "d'argent sale" blanchis par HSBC, JP Morgan, Deutsche Bank (CNN)

Var tornades sur Toulon, Hyères, Pradet. Etat de catastrophe naturelle en cours (VM)

La France toujours championne européenne des impôts : 46,1% du PIB ponctionnés (TC)

Anticor saisit la justice contre StopCovid qui coûte 300.000 €/mois aux contribuables (AC)

Cyberattaques russes chinoises et iraniennes dans la présidentielle américaine (MS)

Alexeï Navalny du poison retrouvé sur une “bouteille d’eau en plastique ordinaire” (RFA)

Préparer "la fin des concessions" d’autoroutes  à l'échéance car trop rentables (Sénat)

Non-respect du port du masque : 45 000 verbalisations depuis le mois de mai (FI)

Législation. Il n'est plus nécessaire de payer l'amende stationnement pour la contester (CC)

Abus de confiance l'ex-trésorier du CE détourne 40.000 € d'une filiale Pizzorno (FB)

Drogue Coup de filet dans le grand banditisme varois et italien. 30 arrestations (HP)

Les salles de cinéma ferment désertées à 70% depuis mars en France malgré les aides (Actu)

Ecologie. Fin des sapins de Noel dans différentes villes dont Bordeaux (LCI)

Covid-19 désormais considéré comme une maladie professionnelle (AFP)

Covid-19. La quarantaine réduite à 7 jours sous surveillance médicale (ministre)

Brexit. Londres déchire son accord avec l'UE et s'achemine vers un "no deal" (FI)

9,3 millions de français vivent en dessous du seuil de pauvreté (Insee)

Le moral des français au plus bas, l'épargne de précaution au plus haut (Insee)

Sanary. Le maire condamné pour prise illégale d'intérêts, favoritisme... reste maire (HP) 

Amende forfaitaire de 200 € pour les consommateurs de stupéfiants (AFP) 

8 français sur 10 inquiets sur l'avenir économique et leur sécurité (odoxa)

Faute de candidat éligible en 2022 la droite L.R.tente un accord avec Macron (LFI)

Net regain des braquages avec masque dans les commerces et sur la voie publique (LP)

Evence Richard est le nouveau préfet du Var en provenance de la Loire (PA)

Covid-19. En terme de mortalité, cette maladie n'est "pas pire que la grippe" (DR)

Hygiène : seuls trois Français sur quatre se lavent tous les jours (lePoint)

La Saur aurait "offert" 2 œuvres d'art à l'ex-maire d’Annonay contre un contrat d'eau (HP)

Le Lavandou classé 76 sur 100 communes du littoral méditerranéen où il fait bon vivre (V&V)

L'Iran émet un mandat d'arrêt international contre Trump après la mort de Soleimani (HP)

Le plan "zéro plastique" anéanti par l'usage intensif du plastique contre le Covid-19 (PT)

Carqueiranne "Monsieur X" doit rendre à la mairie 124.634 € détournés en 2012 (CEC)

13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 10:05

L’austère jésuite François ouvre la voie de l’humilité et du partage. Fini le bling bling, les réceptions pompeuses, les combinaisons douteuses du pouvoir à Rome. L’Eglise montre la voie à nos dirigeants politiques : élus par la volonté du peuple ils sont redevables de la plus petite voix à qui ils doivent rendre des comptes. Rois mages, Romérage, festivités religieuses  et autres célébrations devenues des kermesses à touristes devront réviser leur copie et destiner leurs dépenses aux pauvres, humbles et familles en difficultés. C’est le retour du partage tellement ignoré de nos élus qui ne partagent que les pages de la presse à leur glorification. Même l'opportuniste dictateur Bachar al-Assad a exprimé ses "chaleureuses félicitations et ses vœux de succès au pape dans ses lourdes responsabilités". On passera sous silence le refus en 2011 des autorités d’Argentine d'auditionner le Cardinal Bergoglio, dans le cadre d'une enquête sur le meurtre d'un curé français sous la dictature (1976-1983). Ses détracteurs l’accusent d’avoir au moins fait preuve d’une passivité coupable à l’égard des crimes du régime, voire d’avoir été complice. Sans oublier que l'Argentine a été une terre d'asile pour les nazis en cavale avec l'acquiesement du Vatican et des françiscains. Il reste que la simplicité du nouveau Pape va ramerner à la raison le train de vie dispendieuse de l'Eglise en revenant à ses fondamentaux. Une belle leçon de sagesse à méditer par nos turbulents élus de la République.


Mise à jour 20Ha-02-2013

La bêtise humaine enfante la médiocrité collective

Devenu souffre-douleur de ses camarades, un rouquin de 14 ans se suicide…un policier "en état alcoolisé" tue un jeune fumeur de cannabis de 19 ans dans une épicerie…un groupe de jeunes attaquent un TGV pour illustrer leur clip…après le viol de sa fille de 5 ans, un père est libéré contre une caution de 40.000 €…un chômeur, en fin de droits, s’immole en direct devant Pôle Emploi. Vous en voulez d’autres ?
Dans le sud de la France, un restaurateur est poussé au suicide par la machine communale qui va y installer son office de tourisme...17 ans après un certificat de conformité délivré par son service d’urbanisme, une nouvelle propriétaire se voit réclamer 200.000 € par la mairie pour quelques M2 empiétés sur le domaine public…une association nautique occasionne une perte de 780.000 € à la collectivité en profitant d’un avantage illicite de la mairie…gagnant, après 22 permis de construire successifs, retoqués par le tribunal administratif, un maire se glorifie d’avoir fait reculer la loi littoral…rallongeant ses emprunts, un maire réussi le tour de force de reporter sa dette sur le dos des prochaines générations...un sévère contrôle de la Cour des Comptes est tourné en dérision par le conseil municipal impliqué…ou encore un maire homophobe fait pression, dans sa commune, pour interdire de travail un membre de son propre parti. Où est l’exemplarité entre l’imposture en col blanc et la posture des jeunes ? Peut-on espérer moraliser la vie publique afin d’éduquer les administrés ? ou l’inverse ! Ce n’est pas le prochain sujet du Bac, mais celui des prochaines municipales en certaines communes rongées par l’autocratie incontrôlée d'élus au dessus des lois de la République.



Mise à jour 16-02-2013
Elle court, elle court la rumeur...

Les rumeurs de bistrot vont bon train au Lavandou. La moins intéressante est celle venant du maire qui ne se représenterait pas à un quatrième mandat. Musique connue des fins stratèges qui au dernier moment changent d’avis le temps de confondre leurs concurrents. Une autre comptabilise les listes en préparation, pas moins de trois et peut être quatre. Un record pour un enjeu où l’opposition avait failli jeter l’éponge aux dernières municipales. Encore une...murmurerait les noms des dissidents prëts à changer de camp, usés par l’autocrate.  Ce qui est concret sont les dossiers à charge nourris par ces taupes très utiles dans un combat serré par 18 ans de tricotage relationnel. Mais le vote n’est pas avant 13 mois et d’ici là le tenant du titre aura largement le temps de quelques initiatives funestes. Les jeux ne sont pas faits, mais les oppositions sont fortes au maire en place qui joue en ce moment au pompier de service. Ce qui démontre bien qu’il y a des problèmes un peu partout sur la commune si mal gérée depuis trop longtemps. 
Pour lui, le plus difficile sera de trouver des colistiers et un programme car son bilan ne lui servira pas à remonter son handicap. Nous observons avec amusement les contorsions du maire dans Var Matin, dont la directrice de communication ne semble pas être à la fête...!


Mise à jour 04-10-2012
Escroc, un métier en or...
Bradley Birkenfeld, l'employé d'UBS qui avait donné des informations aux autorités américaines sur les pratiques de sa banque en vendant un CD Rom livrant les noms de ses clients et collègues, en dévoilant les techniques utilisées pour détourner de massives fortunes vers des coffres à Genève, a reçu une récompense de 104 millions $. Il est sorti de sa prison américaine le 1er août dernier. Après trois ans et quatre mois de détention, il a bénéficié d’une libération anticipée pour bonne conduite. Bradley Birkenfeld a permis aux autorités fiscales américaines de récupérer des dizaines de milliards de dollars d’impôts impayés, alors qu’UBS de son côté a écopé d’une amende record de 780 millions $ pour solde de tout compte. Des petits jaloux ont calculés que son séjour en cellule fut extrêmement lucratif : 80.000 francs suisses [66.000 €] par jour, alors qu’il était nourri et blanchi – dans les deux sens du terme - par l’administration où escroc est devenu un vrai métier en or. Scandaleux ! dénonce quand même un éditorialiste de Genève


08-09-2012
Morale, faites ce que je dis pas ce que je fais
Le retour de la morale à l’école est une bonne disposition, sauf que leurs auteurs ne sont pas très bien placés pour l’imposer dans les chaumières. Elle devrait commencer par s’appliquer dans les mairies, l’Assemblée Nationale, l’Etat… Il n’y a pas si longtemps le catéchisme était obligatoire et soutenait la morale religieuse. Par la suite, la morale laïque enseigna l’altruisme, le civisme dans les écoles pour finalement être abandonnée en mai 68. Une génération plus tard on voit le résultat dans notre société de païens où la morale est au vestiaire des illusions perdues. 
morale-ecole.jpgAux Etats Unis, le problème de la morale à l’école est réglé par la police qui organise des descentes anti drogues dans les classes, garde les cours de récréation et installe des milliers de webcams dans les établissements surveillés à distance par des pions en uniforme. Le travail d’intérêt général ou la prison guettent l’école buissonnière, considérée comme un délit pénal. L’opprobre est particulièrement réservée aux parents vilipandés publiquement pour mauvaise gestion de leurs rejetons. En définitive, la société préfère la facilité de la sanction aux difficultés  de la prévention. En cas de prostitution, tabagisme, drogue, alcoolisme, vitesse… le client sera sanctionné par le tribut. Bien plus rentable ! Pourtant personne ne se pose la question du rôle de la télévision publique, violente, immorale, intrusive qui colporte châteaux en Espagne, Ferrari du foot, intrigues à la Dallas, Star’Ac, le X, le loto national… mais prêcher la morale à la TV ferait un gros trou dans le portefeuille et l’audimat. Cette morale instaurée en 1882 par la IIIe République, supprimée en 1968 et rétablie au milieu des années 1980 n’a pas empêchée la guerre de 14-18, la crise économique des années 1930, Vichy et les terribles guerres de la décolonisation.  Le politique s’est fait aussi taclé en  2008 par Nicolas Sarkozy, à Périgueux. "Dans le monde d'aujourd'hui comme dans celui d'hier, l'affirmation des valeurs morales, l'énonciation de règles de comportements applicables à tous sont une absolue nécessité" a déclaré l’ex-président de la République. Et d’ajouter "Cette instruction civique et morale prévoit notamment l'apprentissage des règles de politesse, la connaissance et le respect des valeurs et emblèmes de la République française". Les français ont préféré décliner l’invitation du Père Fouettard sans doute effrayés par son trop ambitieux programme de nouvelles prisons . Et puis, les grosses ou les petites entourloupes en politique n’ont que faire de la morale. D’ailleurs en France l’absence de transparence de ce petit monde est classée au 25ème rang mondial par Transparency international. Appels d’offres bidons, permis de construire complaisants, notes de frais chargées, cumul des mandats, dénis de l’opposition… Un peu comme le médecin bon vivant qui ne va pas s’appliquer à lui-même le remède de cheval destiné à vous ramener dans une vie saine. En résumé, la morale c’est bon pour les autres, mais jamais pour soi, tant nous sommes parfaits !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Lavandou-ParisCompiègne 19/03/2013 01:34


La petite différence entre Gil et François est que ce dernier paie ses dépenses personnelles.
L'autre les envoie directement à la mairie du Lavandou. Habemus papam contre Habemus cigala. Côté messe les deux prêcheurs sont assez semblables. Le premier promet un grand paradis pour les
pêcheurs; l'autre un petit paradis pour les touristes. Gilou 1er en Ray Ban et borsalino vaut bien un François 1er en spartiates et robe de bure. Bon l'audience n'est pas la même. François et Cie
attaque son 265ème mandat ; sa contrefaçon son 3ème. Ils ne craignent que la justice divine, celle des hommes les font marrer.

JoWilfried 18/03/2013 16:30


 


  En parlant d’humilité – mot rayé du vocabulaire bernardien - notre pape fait profil bas après le fiasco
du corso sous la pluie centennale ! Les anciens absents des tribunes combien coûte cette festivité ? Encore un emprunt en perspective sans compter le personnel municipal mobilisé à coup
d’heures supp ! Après sept cent mille euros jetés à la mer une simple addition donne le vertige !

Romero 23/02/2013 16:56


Elu par une majorité passive mais contesté par une minorité active notre maire s'achemine vers une élection municipale difficile car ce thermomètre
électoral qui lui a permis trois mandats successifs s'inverse nettement dans le village.Il agace franchement ses groupies inconditionnelles au point que l'opposition s'étonne de leur suspect
changement de comportement. Petit coup de fatigue côté mairie ou promesses non tenues?

marinette6 22/02/2013 20:29


La médiocrité et l'avidité stupide des élus ont éloigné les électeurs des isoloirs en créant un profond malaise de société.Ils sont devenus la risée populiste.Le maire du lavandou n'échappera pas
à l'idée nationale du "tous pourris" nantis de privilèges,pratiquant la solidarité de parti et se servant au passage. Ce constat est profondément ancré dans l'opinion à la même enseigne que les
banquiers sont des parasites vivant aux crochets de la société. Alors imaginons les banquiere et les élus de mêche voilà venir dexia, le crédit local, le crédit lyonnais et en passant
l'immobilisme latent de la justice paralysée dans son action de contrôle. Le sang contaminé, l'amiante, les permis frauduleux, tchernobyl, la viande de cheval, le tour de france...tout cela est
démasqué bien trop tard. Responsables mais pas coupables les élus ventripotents sont bien sagement rangés en rang d'oignon derrière leurs syndicats ump, ps, fn, union des maires...le premier qui
crache dans la soupe est exclus manu militari. Voilà comment crève la France, mon pays. 

romain.r 21/02/2013 10:03


doc à votre disposition sur le restaurant le chateau

jean compasso 17/02/2013 17:44


Ne tirez pas trop sur l'ambulance et n'ouvrez pas trop vite les portes du corbillard y a personne dedans !!!!

NON AU QUATRIEME MANDAT 16/02/2013 09:15


L'ENDORMEUR ESSAIE DE TE FAIRE PLEURER SUR SON SORT. LE LAVANDOU SE PASSERA DE LUI ET DE SES FRASQUES ROCAMBOLESQUES. UN PLAGISTE LUI PROPOSERA BIEN UNE RECONVERSION D'AMUSEUR PUBLIC.

changer l'équipe . 18/09/2012 01:42


Virer l'équipe de bras cassés et de copains coquins . retrouver de l'enthousiasme et de la fraicheur, choisir un maire "normal".  Voila le prochain challenge pour le Lavandou . Fred.

@Bertone 13/09/2012 09:40


Vous semblez bien renseigné. Comment affirmer des faits invérifiables? Des rumeurs, toujours des rumeurs comme celle complétement fausse où le maire ne se représenterait pas aux municipales.
Tant mieux!

Pierre-Bertone 12/09/2012 19:11


La mauvaise gestion du Lavandou rejoint la mauvaise foi de son chef de file à la marge dans le mensonge et le déni. La morale serait sa démission spontanée à la lecture de certains
documents à paraitre sur son administration et qui circulent sous le manteau. Bien sûr notre spécialiste inventera de nouvelles mystifications sur le dos des autres. 

jean compasso 12/09/2012 15:30


Mentir par omission est-ce un mensonge? bientôt les vrais comptes du lavandou présentés par l'administration française après un an d'enquête...très
discrète.

Lavandou-Paris-Compiègne 11/09/2012 19:37


Ne pas voler
Ne pas mentir
Ne pas tricher
Impossibbbble ! pratiquer les trois à la fois sont utiles à la survie politique dans le Var. Rajouter ne pas parler et dans le 13... Ne pas être armé 

@Patriote83 10/09/2012 22:52


SEULS LES MALADROITS OU LES GENEURS VONT EN PRISON CAD PAS GRAND MONDE. CELUI DU LAVANDOU N'EST NI L'UN NI L'AUTRE ALORS TU VAS TE L'ENCAPER ENCORE EN 2014 ET EN 2020 SI DIEU LUI PRETE VIE !

henrilerouge 10/09/2012 18:23


Plus béta qu'un homme politique tu meures

insomniaque 09/09/2012 05:11


Les français ont les hommes politiques qu'ils méritent. Si cela ne convient pas, il reste la révolution !

turlututu 08/09/2012 21:49


Pourquoi parler encore du maire du lavandou ? Ce monsieur est inintéressant et inodore ! vous faites une fixette sur sa capacité intellectuelle ou quoi ? C'est un petit maire rien d'autre. Parlez
de Falco, Gaudin, Estrosi, Politi à la rigueur ils font plein de choses. Au Lavandou vous faites la pub d'une girouette à la merci des courants d'air.

Patriote83 08/09/2012 18:25


Combien de maires savent chanter la marseillaise ? la fredonner oui sans connaitre
les paroles. Cette connaissance + leur patrimoine + le non cumul + leur casier judiciaire devraient devenir un examen préalable obligatoire à leur prétention. La carte de leur parti rien à foutre
lol

la maison ne fait plus credit 08/09/2012 17:59


Le politique du plus petit au plus grand a une grosse responsabilité sur le bilan économique de notre pays où la punition n'est jamais appliquée. Vous parlez de morale à l'école mais dans les
mairies c'est le premier problème à éradiquer avec des mandarins inamovibles et leur basse-cour !!!!! Ex: à presque 50 ans mon commerce n'a aucun avenir au lavandou je dois donner le tiers de ma
recette en taxes la fermer et dire merçi aux gangsters protégés par leur mandat. Après la société est étonnée du travail au black ou de l'économie souterraine bien répandue dans le var. Le
politique touche des enveloppes et se débarasse de vous aussitôt avec des procédures gagnées d'avance par leur réseau. La france est malade de sa classe politique et des banquiers c'est toute la
problématique de la violence sur le terrain

Lavandou-Paris-Compiègne 08/09/2012 08:53


L'inconvénient avec Gil Bernardi est qu'il perd un à un tous ses soutiens par sa morale clientéliste. Plus il voit de monde plus il s'enfonce avec ses plans foireux.

Romero 08/09/2012 07:32


           Au Lavandou la morale est à géométrie variable…un maire qui court les tribunaux mais signe 22 permis de
construire successifs annulés par le conseil d’état ; un maire qui a 17 millions d’euros d’endettement  mais qui cumule des frais de restauration démesurés ; un maire qui meugle
après le sable perdu mais qui est président d’un syndicat du littoral varois depuis 16 ans ; un maire qui force la main au béton à la baou mais qui en 1995 proclamait bien fort l’arrêt des
constructions ; un maire poursuivant le sdis devant les tribunaux (encore) sur une erreur qu’il a commise et caftée par la chambre des comptes…et ainsi de suite ! dans le privé il
serait mis à la retraite d’office !