Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés, - face au clanisme en place depuis 22 ans - demandent l'interdiction du cumul et de la répétition des mandats nuisibles à la démocratie locale.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Le témoignage de l'ancien directeur de la communication du Modem a entraîné l'ouverture d'une enquête préliminaire pour "abus de confiance et recel de ce délit" (Le Point)

Des démarchages frauduleux, afin d’obtenir de l’argent se présentant au nom de la mairie de Gassin sont  signalés à la gendarmerie (Facebook)

Pic de pollution à l'ozone. La préfecture du Var décide de réduire la vitesse autorisée de 20 km/h (France Bleu)

Démission Bayrou, De Sarnez, Goulard. LREM n'a plus besoin du MoDem pour gouverner. Avec ses 308 députés, La République en marche dispose désormais de la majorité absolue à l'Assemblée nationale

Le nouveau gouvernement d’Edouard Philippe, annoncé mercredi, compte trente membres, respecte une parité stricte et laisse la part belle à la société civile.(Le Monde)

Le département du Var placé en vigilance sécheresse depuis le 18 juin (Préfecture)

Députés élus dans le Var. 1ère circonscription. Geneviève Levy (LR). 2ème circonscription Cécile Muschotti (En marche). 3ème circonscription Jean-Louis Masson (LR). 4ème circonscription Sereine Mauborgne (En marche). 5ème circonscription Philippe Michel-Kleisbauer (Modem). 6ème circonscription Valérie Gomez-Bassac (En marche). 7ème circonscription Emilie Guerel (En marche). 8ème circonscription Fabien Matras (En marche). (Ministère)

Bormes-les-Mimosas. Des riverains lancent une pétition contre des antennes relais à proximité d’une école (Twitter)

Un migrant de 17 ans, originaire du Bangladesh, isolé, dormant dans la rue depuis 1 mois et sans ressources, a fait condamner le département des Bouches-du-Rhône - pour grave atteinte à une liberté fondamentale - qui est désormais obligé de le prendre en charge (AFP)

La Cour d'Appel de Lyon confirme les "graves irrégularités" commises par la municipalité Tuvéri dans le dossier des logements des Lices et de l'ancien hôpital. Le promoteur écarté réclame 54,5 millions € à la commune de Saint-Tropez (Twitter)

Les plages de Hyères : l'Almanarre, Estagnets et de la Capte vont devenir accessibles aux handicapés permettant d’être la première commune varoise à obtenir le label Tourisme et Handicap. (Google)

Contrôle renforcé des enseignes et publicités au Lavandou. Le maire (certainement non-voyant depuis 1995 ?) se dit "choqué" par le fleurissement de la pollution visuelle sur sa commune. (Facebook)

A Lagneville (Oise) un arrêté municipal interdit de décéder chez soi pour protester contre le manque de médecins. Ce n'est qu’une pâle contrefaçon de l’arrêté du Lavandou de 2000 "il est interdit à toute personne ne disposant pas de caveau de décéder sur le territoire de la commune" ridiculisant planétairement son auteur (Facebook)

La monarchie républicaine fête son 2208 ème milliard € de déficit contre 1833 milliards € en 2012 et 1211 milliards en 2007 dans l’indifférence générale des partis politiques (Twitter)

Le Conseil d’Etat pourrait annuler l’arrêté qui ferme l’aéroport de Saint-Tropez La Mole aux vols internationaux. C’est le sens des conclusions présentées par le rapporteur public (Twitter)

10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 12:16

Ca y est ! nous sommes enfin dans la cour des grands, menacés par Al-Qaida, la finance internationale, l’Europe, le CAC 40, les israéliens, les africains, les roms, la CGT, le corps médical… et pour finir les français ordinaires mécontents de leur sort. C’est que la promesse électorale "travaillez plus pour gagner plus" s’est retournée contre son auteur. Alors, comme dans un dessin animé de Mister Bean, les cocus galopent après le petit homme du nouvel ordre mondial pour lui demander des comptes. Mais le malicieux a plus d’un tour dans son sac avec des arguments et un bon réseau d’amis comme parapluie.
tambourImaginez-vous dans le panier à salade des réformes furieusement secoué depuis 2007, au son du tambour. Vous avez une envie pressante d’en sortir en 2012. Au début personne n’osait se plaindre, mais à présent que les sondages s’effondrent à vue d’œil la porte de sortie est trop petite. Ce qui a fait titrer à l’Express "A-t-il déjà perdu ?" en parlant de Nicolas Paul Stéphane Sárkozy de Nagy-Bócsa.
Oui ! si le mécontentement mobilise trop longtemps ; non ! si la division s’installe parmi les grognons. Le véritable défi du gouvernement  n’est plus de donner du rabot,  murer  de la niche fiscale, ne pas remplacer ses fonctionnaires (d’ailleurs combien en avons-nous ?) ou traquer  le médicament,  mais bien d’arrêter le cercle infernal de la dette publique (1591 milliards d’après le complaisant Figaro).  Au pied du mur, la fermeté serait de frapper plus fort, avant que le choc ne soit aussi brutal que celui de la Grèce et bientôt l’Irlande. Les contorsions sécuritaires et autres écrans de fumée n’intéressent plus  les français, tous préoccupés  à ne pas  tomber sous le seuil  de pauvreté déjà franchi par 18 millions de compatriotes. Accessoirement, si on arrête de leur faire peur avec la grippe, le volcan Eyjafjöll ou d’hypothétiques bombes dans le métro, les citoyens peuvent encore entendre la TVA sociale, à condition de faire tomber  le bouclier fiscal (ce qui ne saurait tarder). L’erreur de nos gouvernants est de ne pas voir dans la rue plus loin qu’une mauvaise humeur sur les retraites, dont chacun sait que le système par répartition est fini. Le malaise est bien plus profond et anti sarkozisme, anti droite autoritaire et arrogante.
Expliquer le désastre de la France par les 35 heures, l’immigration, la fuite des  patrons est vain si l’Etat ne fait pas immédiatement une cure d’amaigrissement avec les autres cigales  que sont les collectivités et les mairies, appuyant trop facilement sur les impôts locaux.  Evidement le chantier est immense, impopulaire et il est peu probable qu’une mandature y suffise d’autant que l’incendie gagne les fidèles. Inutile de faire appel au FN, PCF, PS, NPA, Modem… par esprit de solidarité. Le mercato d’ouverture est bien terminé. La meilleure stratégie serait de geler les mauvaises annonces, liquider  les auxiliaires par un profond remaniement, comme autrefois le monarque faisait disparaitre les détenteurs de secrets. Le prochain gouvernement doit donner un gage d’apaisement au peuple. Cette mission impossible pourrait échoir  au centre droit dont il faut impérativement  au président garder les voix après avoir pompé les électrons libres de l’extrême droite. Les colombes contre les faucons contiendraient ainsi l’opinion publique pour mieux repartir  après les présidentielles. Ce scénario est très vraisemblable mais comme l’argent manque, le budget 2011 impactera fortement le vote 2012. Il est encore possible pour la France d’emprunter d’urgence 100 ou 150 milliards € aux pays arabes et aux chinois (agacés par notre soutien au nouveau Prix Nobel et qui diffusent  en boucle nos expulsions de Roms en réplique du Tibet), faire appel au FMI (amusé par notre leçon sur la  finance mondiale à la tribune de l’ONU),  ou encore aux numéraires de l’Opus Dei reçus en grande pompe par le Pape en compagnie de notre "cher" président, chanoine de la Basilique Saint Jean de Latran. Histoire de rappeler que le monde économique est dirigé par "l’Œuvre". Tout juste de quoi arriver aux élections  à cloche pied avec la menace d’un vote sanction pour 5 ans de désordre et d’incompréhension.

Partager cet article

Repost 0
Published by Renaud Persiaud - dans Société
commenter cet article

commentaires

julien 21/10/2010 08:05



dérape sérieux le pays surtout les grandes villes-au lavandou tu peux dormir
tranquille à moins que sarko s’exile au cap nègre mais j’crois kilira a bregancon fortifié comme l’ile d’elbe



marinette 13/10/2010 15:04



La cote de confiance mensuelle de Nicolas Sarkozy recule en octobre, passant à 30%
selon OpinionWay et à 31% selon le CSA.



Samuel Ricard 12/10/2010 09:49



Ce matin Melenchon a traité tous les politiques de "parasites de la société" qui n'ont pas d'autre boulot et jamais signé un contrat de travail. Cette vérité s'adressait à qui en particulier?



opinion subway 11/10/2010 17:10



"La plupart des hommes au pouvoir deviennent des méchants". PlatonEn France
le désamour des hommes politiques est au plus haut dans les sondages après les putes et les banquiers. Encore un petit effort pour gagner la timbale tricolore de l'opinion !!!!



Louis Genot 11/10/2010 08:56



REFORMER LA FRANCE EST UNE OBLIGATION IMPOSSIBLE A FAIRE SANS DOULEUR. SARKOZY A LE COURAGE ET L’ENTÊTEMENT POUR ALLER AU BOUT. JE CROIS QUE LE POUVOIR IL S'EN FICHE IL SE DONNE LES
MOYENS POUR NOUS REMETTRE SUR LE CHEMIN. BON IL VA Y LAISSER DES PLUMES. SEUL BÉMOL L’INTOLÉRANCE ET LE STUPIDITÉ QUI GAGNENT CHEZ LES FRANÇAIS ININTELLIGENTS TROP
HABITUES A L'ETAT PROVIDENCE



Lavandou-Paris-Compiègne 10/10/2010 20:33



Analyse pertinente qui promet un avenir bien sombre aux collectivités qui ne
vont pas tarder à creuser davantage leur déficit  ou bien se mettre à la
diète. Dans les deux cas elles changeront de main avec de nouveaux votants
peu disposés à se contenter de discours électoraux

Lavandou-Paris-Compiègne