Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Abstention record attendue aux élections des 20 et 27 juin (AFP)

Le port du masque ne sera plus obligatoire au 1er juillet (BFM)

20 juin. Fête de la musique NON ; bureaux de vote OUI (FB)

"Dieselgate" PSA mis en examen après Renault et Volkswagen pour fraude (FI)

Pass sanitaire nouvelle norme de liberté en France et en Europe (CEE)

AstraZenecca. Des millions de doses inutilisées en stock faute de clients (RTL)

Pollution. Une algue "asiatique" invasive colonise le littoral depuis 2019 (MSLC)

La droite lance un sondage sur 15.000 personnes pour trouver son candidat 2022 (LR)

Le premier ministre à nouveau "cas-contact" contraint à l'isolement  (AFP) 

Vrai-faux QR code en vente sur internet pour les réfractaires (FB)

16 pays cassent le cryptage AN0M et arrêtent 800 mafieux internationaux (AFP)

Accélération fiscale prévue en France dès 2023 pour rembourser la dette Covid (LF)

Bercy comment faire sortir légalement les 152 milliards € du livret A vers l'économie (FI)

Enedis envisage de récupérer par surtaxe sur les factures son emprunt Linky (FM)

Le PIB va chuter à - 9,4% en 2021 avec une dette cumulée de 2600 milliards € (BdF)

Régionales. LREM promet des milliards € pour aider LR à gagner la Région Paca (HP)

L'ex président du CD13 condamné à 3 ans de prison pour "marchés truqués" (HP)

Covid. Les anglais placés en quarantaine dès leur arrivée en France (AFP)

Détournement Ryanair. La France interdit son espace aérien aux avions Biélorusses (FI) 

2021 sera la pire année de l'histoire du tourisme en France malgré le déconfinement (OMT)

Tollé international après la capture d'un opposant biélorusse sur un vol Ryanair (Fox)

CD83. 2 candidats à la Crau "mis en examen pour détournement de fonds publics" (HP)

Indemnités/mois 5639 € au président et 2528 € aux conseillers + avantages (CD83)

Pfizer prépare un rappel annuel de son vaccin modifié des variants (CNN)

Rebond Covid. L'OMS prévoit une deuxième année plus mortelle (AFP)

Acculée par une dette colossale la France met fin à l'état d'urgence sanitaire (AN)

La France premier fournisseur d'armes après les USA contourne les embargos (HP)

6 Français sur 10 ne souhaitent pas la candidature d'Emmanuel Macron (Odoxa)

La droite cumule le record des bracelets électroniques ordonné par la justice (FB)

Mairies opposées au retour du tourisme de masse cet été dans le Var (FB)

Georges Tron condamné à 5 ans pour viol gère sa mairie depuis sa cellule (AFP)

Les feux tricolores "comportementaux" légalisés au J.O contre les dos d'âne (Ministre)

Le pillage "légal" des fonds publics Covid aurait enrichi la mafia en col blanc (FB)

8 ports francs totalement exonérés d'impôts ouvrent fin 2021 au Royaume Uni (UE)

Lavandou. L'opposition vote contre le budget 2021 "sans avenir" du maire (LR)

77% des français ont une vision négative de la politique et des élus (OW)

La fraude sociale pratiquée par 5 millions de français coûte 52 milliards € à l'Etat (SS)

10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 12:16

Ca y est ! nous sommes enfin dans la cour des grands, menacés par Al-Qaida, la finance internationale, l’Europe, le CAC 40, les israéliens, les africains, les roms, la CGT, le corps médical… et pour finir les français ordinaires mécontents de leur sort. C’est que la promesse électorale "travaillez plus pour gagner plus" s’est retournée contre son auteur. Alors, comme dans un dessin animé de Mister Bean, les cocus galopent après le petit homme du nouvel ordre mondial pour lui demander des comptes. Mais le malicieux a plus d’un tour dans son sac avec des arguments et un bon réseau d’amis comme parapluie.
tambourImaginez-vous dans le panier à salade des réformes furieusement secoué depuis 2007, au son du tambour. Vous avez une envie pressante d’en sortir en 2012. Au début personne n’osait se plaindre, mais à présent que les sondages s’effondrent à vue d’œil la porte de sortie est trop petite. Ce qui a fait titrer à l’Express "A-t-il déjà perdu ?" en parlant de Nicolas Paul Stéphane Sárkozy de Nagy-Bócsa.
Oui ! si le mécontentement mobilise trop longtemps ; non ! si la division s’installe parmi les grognons. Le véritable défi du gouvernement  n’est plus de donner du rabot,  murer  de la niche fiscale, ne pas remplacer ses fonctionnaires (d’ailleurs combien en avons-nous ?) ou traquer  le médicament,  mais bien d’arrêter le cercle infernal de la dette publique (1591 milliards d’après le complaisant Figaro).  Au pied du mur, la fermeté serait de frapper plus fort, avant que le choc ne soit aussi brutal que celui de la Grèce et bientôt l’Irlande. Les contorsions sécuritaires et autres écrans de fumée n’intéressent plus  les français, tous préoccupés  à ne pas  tomber sous le seuil  de pauvreté déjà franchi par 18 millions de compatriotes. Accessoirement, si on arrête de leur faire peur avec la grippe, le volcan Eyjafjöll ou d’hypothétiques bombes dans le métro, les citoyens peuvent encore entendre la TVA sociale, à condition de faire tomber  le bouclier fiscal (ce qui ne saurait tarder). L’erreur de nos gouvernants est de ne pas voir dans la rue plus loin qu’une mauvaise humeur sur les retraites, dont chacun sait que le système par répartition est fini. Le malaise est bien plus profond et anti sarkozisme, anti droite autoritaire et arrogante.
Expliquer le désastre de la France par les 35 heures, l’immigration, la fuite des  patrons est vain si l’Etat ne fait pas immédiatement une cure d’amaigrissement avec les autres cigales  que sont les collectivités et les mairies, appuyant trop facilement sur les impôts locaux.  Evidement le chantier est immense, impopulaire et il est peu probable qu’une mandature y suffise d’autant que l’incendie gagne les fidèles. Inutile de faire appel au FN, PCF, PS, NPA, Modem… par esprit de solidarité. Le mercato d’ouverture est bien terminé. La meilleure stratégie serait de geler les mauvaises annonces, liquider  les auxiliaires par un profond remaniement, comme autrefois le monarque faisait disparaitre les détenteurs de secrets. Le prochain gouvernement doit donner un gage d’apaisement au peuple. Cette mission impossible pourrait échoir  au centre droit dont il faut impérativement  au président garder les voix après avoir pompé les électrons libres de l’extrême droite. Les colombes contre les faucons contiendraient ainsi l’opinion publique pour mieux repartir  après les présidentielles. Ce scénario est très vraisemblable mais comme l’argent manque, le budget 2011 impactera fortement le vote 2012. Il est encore possible pour la France d’emprunter d’urgence 100 ou 150 milliards € aux pays arabes et aux chinois (agacés par notre soutien au nouveau Prix Nobel et qui diffusent  en boucle nos expulsions de Roms en réplique du Tibet), faire appel au FMI (amusé par notre leçon sur la  finance mondiale à la tribune de l’ONU),  ou encore aux numéraires de l’Opus Dei reçus en grande pompe par le Pape en compagnie de notre "cher" président, chanoine de la Basilique Saint Jean de Latran. Histoire de rappeler que le monde économique est dirigé par "l’Œuvre". Tout juste de quoi arriver aux élections  à cloche pied avec la menace d’un vote sanction pour 5 ans de désordre et d’incompréhension.

Partager cet article
Repost0

commentaires

julien 21/10/2010 08:05



dérape sérieux le pays surtout les grandes villes-au lavandou tu peux dormir
tranquille à moins que sarko s’exile au cap nègre mais j’crois kilira a bregancon fortifié comme l’ile d’elbe



marinette 13/10/2010 15:04



La cote de confiance mensuelle de Nicolas Sarkozy recule en octobre, passant à 30%
selon OpinionWay et à 31% selon le CSA.



Samuel Ricard 12/10/2010 09:49



Ce matin Melenchon a traité tous les politiques de "parasites de la société" qui n'ont pas d'autre boulot et jamais signé un contrat de travail. Cette vérité s'adressait à qui en particulier?



opinion subway 11/10/2010 17:10



"La plupart des hommes au pouvoir deviennent des méchants". PlatonEn France
le désamour des hommes politiques est au plus haut dans les sondages après les putes et les banquiers. Encore un petit effort pour gagner la timbale tricolore de l'opinion !!!!



Louis Genot 11/10/2010 08:56



REFORMER LA FRANCE EST UNE OBLIGATION IMPOSSIBLE A FAIRE SANS DOULEUR. SARKOZY A LE COURAGE ET L’ENTÊTEMENT POUR ALLER AU BOUT. JE CROIS QUE LE POUVOIR IL S'EN FICHE IL SE DONNE LES
MOYENS POUR NOUS REMETTRE SUR LE CHEMIN. BON IL VA Y LAISSER DES PLUMES. SEUL BÉMOL L’INTOLÉRANCE ET LE STUPIDITÉ QUI GAGNENT CHEZ LES FRANÇAIS ININTELLIGENTS TROP
HABITUES A L'ETAT PROVIDENCE



Lavandou-Paris-Compiègne 10/10/2010 20:33



Analyse pertinente qui promet un avenir bien sombre aux collectivités qui ne
vont pas tarder à creuser davantage leur déficit  ou bien se mettre à la
diète. Dans les deux cas elles changeront de main avec de nouveaux votants
peu disposés à se contenter de discours électoraux

Lavandou-Paris-Compiègne