Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Bormes. Nouvel incendie attisé par le mistral. 10 hectares partis en fumée , 30 des habitations évacuées (France3)

Seillons. Un chasseur tire par 3 fois, au jugé, sur ce qu'il croyait être un sanglier. Un promeneur originaire de Saint-Maximin est tué sur le coup (Google)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 23:05

Il est des hommes qui découvrent la politique comme une bouée de sauvetage, transformant la noble fonction en emploi permanent. Incapables de subvenir à leurs besoins par un vrai métier, ils s’installent dans le fromage et découvrent que c’est assez facile. Personne ne veut le job, dont l’image est fortement dégradée. Alors, ils commencent par surveiller les alentours afin de décourager les prétendants et pratiquent la surenchère des promesses avec l’aide des banquiers peu regardants. Une petite musique qui fait plaisir aux électeurs se défaussant avec empressement de cette corvée de la chose publique si loin de leur quotidien. Puis, ils se regroupent en caste afin de mutualiser tout risque d’éjection accidentelle, lors de la question de confiance posée tous les six ans. Entre temps, ils ont pu améliorer l’ordinaire par le cumul des mandats qui souffre de la même désaffection et fait l’objet d’un partage de territoire selon le mérite au sein de leur caste. Qui sera la meilleure belette pour perpétuer les intérêts de ces carnivores du pouvoir ? Ils pondent les règlements intérieurs qui autorisent (ou excluent) ceux des apôtres capables d'améliorer le pillage légal. Voitures, portables, voyages, notes de frais, garde-robes, emplois fictifs, subventions de complaisance, enveloppes rouges, services taxés et midinettes éblouies…tout y passe. belette.jpgLes maladroits se font attraper, de temps en temps, ou encore reçoivent un avertissement de la Cour des Comptes, sorte de police financière, sans réel pouvoir de dissuasion. Les plus prudents se protègent derrière un parti politique qui veillera au grain, pour peu qu'is propagent la bonne parole. On compte ainsi en France des dizaines de milliers de nuisibles à la démocratie. La seule organisation qui lutte contre ce laisser aller collectif est l’Europe, face à une Assemblée Nationale ou un Sénat français vent-debout contre toute réforme des castes. La folie gagne maintenant les territoires où l’on engage à tout va des fonctionnaires territoriaux et imagine des structures intercommunales…sans abandonner les anciennes organisations. La situation est devenue tellement complexe qu’elle se segmente autour de nouveaux élus inutiles. La seule façon de vaincre cette gangrène est de l’étouffer par le nerf de la guerre. La raréfaction des aides publiques, le strict contrôle bancaire des collectivités, le remboursement des abus par les décideurs, la pénalisation et l'exclusion des auteurs, l’audit systématique des sortants, la publication du patrimoine (y compris familial), la limitation à deux mandats successifs, le non cumul, la suppression des indemnités... sont des pistes à creuser. Au Lavandou, comme ailleurs, la population est victime d’injustice. Souvent par la passivité d’une majorité aux mains d’une minorité active, dont le pouvoir n'est pas sanctionné démocratiquement par un contre-pouvoir. La généreuse République humaniste s’est un peu trompée sur la nature humaine. C’est ainsi que perdurent des situations ubuesques, tel le chasse-neige repoussant à plus tard les dettes, les promesses non tenues, les zones de non-droit, les allégeances contre nature…et exploitant le moindre M2 de béton au profit des amis, contournant les lois de la République, matraquant les contestataires. Par conséquence, se généralisent des élus à vie, baronnies, clanismes, féodalismes ancestraux, clientélisme institutionnel. La chasse aux élus véreux, arapèdes, autocrates, intellectuellement malhonnêtes, sans emploi autre que politique est l’affaire de tous les citoyens. Attention, les politiques ne sont pas à ranger tous dans ces catégories, mais n’oublions pas que la belette politique est maline et tant qu’il y aura des proies stupides, le carnage ne cessera pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Liliane Guiomard - dans Démocratie
commenter cet article

commentaires

@szymanski 27/09/2013 16:16


En France, on considère comme nuisible 13 mammifères: 
belette, chien Viverrin, fouine, lapin de garenne, marte, putois, ragondin, rat musqué, raton laveur, renard, sanglier
et vison d’Amérique 
et 6 oiseaux : corbeau freux,
corneille noire, étourneau sansonnet, geai des chênes, pie bavarde, pigeon ramier. 
Le fait d'être nuisible signifie que ces animaux sont chassables durant la période de chasse et en plus durant une
période spécifique définie par chaque préfet. De plus, cela signifie que ces animaux peuvent être piégés
toute l'année. Pourquoi ce triste rappel ? 
Tout simplement parce qu'en décembre 2008, un arrêté du ministère de l’écologie avait retiré la belette et la martre
et Borloo les a rajouté à nouveau à la liste des nuisibles. 
Elles ont du en faire du bordel les belettes et les martes pour qu'on les rajoute si rapidement
dans cette liste 

Abedaine 27/09/2013 15:05


Aux côtés de la belette craintive se cache le commun gros blaireau décomplexé et plus rare
le crocodile tout terrain politique question de mode !

NON AU QUATRIEME MANDAT 27/09/2013 11:35


BELETTE, RENARD, ABEILLE...PEU IMPORTE GIL BERNARDI DOIT QUITTER LA MAIRIE SANS ERGOTER SON TOUR DE PISTE EST FINI...NOTRE VILLAGE COULE DE SES CONNERIES.

écologie.nature 27/09/2013 09:39


La belette est une espèce solitaire : il n'y a aucun lien entre les adultes et le mâle ne s’occupe pas des jeunes. Les familles se
disloquent au bout de 8 à 10 semaines. Elle communique par des sifflements d’alarme aigus et de brefs aboiements si elle est menacée. Elle laisse des marques odorantes...en politique également

tess szymanski 27/09/2013 07:36


Bonjour


Pour moi la photo de la bellette est incongrue,car aucun animal n'est nuisible à l'exception de certains humains.Les comparer à la belette est une insulte à l'animal.