Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

La Crau. Trois élus du Front National, quittent leur parti mais continuent à siéger sans étiquette dans l’opposition au conseil municipal par respect envers leurs électeurs (Facebook)

Var changement climatique: sécheresse record, température jamais vue depuis 60 ans. "Il faut arrêter d’urbaniser le littoral" avant une catastrophe naturelle majeure (LPO Paca)

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 09:47

Mise à jour 18/02/2014
Après le reportage "Envoyé Spécial", un rapide sondage sur le terrain, au Lavandou et alentours, confirme que le maire sortant n’a convaincu personne. Empêtré dans des explications peu crédibles sur les couleurs du zonage urbain, l’opinion retient qu’il a bien signé le permis de la maison de retraite sur un terrain inondable en connaissance de cause. Pourquoi ? par simple calcul électoral puisqu’il détient à sa main les mécanismes concernés par ce permis (urbanisme, SIPI, PPRI, PLU..) et certainement aussi le préfet puisqu’il annonce à l’appui de sa candidature "…dans les prochains jours le plan local d'urbanisme (PLU) devrait être validé…" oubliant de reconnaitre la procédure en nullité contre le PLU engagée par la préfecture du Var. Une nouvelle fois, il ment à ses administrés en les prenant pour ce qu’ils sont : des imbéciles de la gestion publique. Reste que la situation du Lavandou est inquiétante si une quatrième inondation survenait. Heureusement, les conseillers d’opposition ont pu alerter les lavandourains et attirer l’attention de France 2. Rendons hommage à leur démarche en faveur de la vérité..


Mise à jour 15/02/2014
Les pieds dans l’eau…jusqu'à quand ?

Suite à l’émission Envoyé spécial diffusée Jeudi 13 Février dernier sur France 2, Jean-Laurent Félizia, candidat sans étiquette de la liste d’ouverture « La Ville Heureuse » pour les élections municipales de Mars prochain au Lavandou tenait à apporter quelques commentaires. Doit-on être dupe d’une prestation misérabiliste de M. Bernardi, qui brigue un 4ème et non un 2ème mandat (NDLR), employé dans l’émission à s’agiter au moment où de nouveaux épisodes pluvieux sont annoncés par Météo France ? Doit-on prendre cette posture pour argent comptant alors que depuis des années, les relations avec Bormes-les-Mimosas dans le cadre du SIPI (Syndicat Intercommunal de Prévention des Inondations) sont rompues et que les ouvrages prescrits dans le document de référence n’ont jamais pu se réaliser ?
Et que dire de la contestation de certaines règles d’urbanisme pourtant mentionnées par les services de l’Etat, le Préfet et démontrées par l’opposition sortante dans ce reportage édifiant au sujet de la zone du Batailler où la Maison de retraite a été construite ? Autant de carences qui auront coûté cher en dommages et préjudices pour notre commune !  Cette piètre prestation met en lumière une certaine faiblesse de responsabilité là où l’on attend de nos élus, courage, transparence et concertation.
Les citoyens ne sont pas dupes !
Jean-Laurent Félizia. Liste La Ville Heureuse


Petit homme ne sait toujours pas nager !

Adossé à la mer, il la craint plus que jamais. Chaque année, elle ronge un peu de son territoire déjà si petit. Depuis 100 ans il n’a de cesse de la repousser, construisant sur les plages, enrochant les rives, éventrant son centre d’une verrue portuaire, étranglant ses ruisseaux dans des buses, coupant le ruissellement ancestral. Alors, la mer se venge, ensablant le port, érodant la grève, sapant le béton incongru...Déchainant des pluies diluviennes l’hiver, asséchant les nappes souterraines l’été, partant à la reconquête de son ‘espace confisqué, la nature reprend ses droits sur le petit homme à la mémoire trop courte. Alors, il gémit, en appelle à l’armée, à la solidarité nationale, au législateur, faute de pouvoir assigner le bon Dieu en réparation. En 100 ans, le trait de côte s’est modifié au gré du courant Ligure, des pluies centennales, du vol de sable, des permis de construire irréguliers… mais de cela, petit homme ne veut rien entendre. Il est dans son droit, celui de détruire, polluer, pérorer selon son bon plaisir. Et parfois de se proclamer, bien fort, le plus beau village de France, l’ami des baleines et des dauphins. Pour le reste, la mer n’est pas son credo. Elle est imprévisible, malpropre (par la faute des autres) et mérite bien que l’on construise de vilaines digues pour l’empêcher d’empiéter le territoire si durement conquis. Dame nature sort alors son arme secrète: le changement climatique, imperceptible, insidieux, inexorable. Comment se prépare-t-il à cette mutation qui submergera la cote de + 20 cm en 50 ans ? Comment se préoccupe-t-il de la disparition de milliers d’espèces marines et terrestres ou de probables tornades en été ? Petit homme manque de réflexion, de recul et compte trop sur la providence. Il s’inquiète du tarif des parcmètres, des prochains colis de foie gras, de sa réélection, de la convoitise intercommunale derrière laquelle se cache leparc national de Port-Cros. La nature bof ! Petit homme ne sait nager dans la mer, mais crawle très bien dans le béton des affaires où l’on peut construire une maison de retraite, en zone "multicolore", à la dimension d’un plan d’architecte daltonien, et en écarter les trop curieux. Tout comme hier, le nouveau port s’installait sur le domaine maritime…ou encore les "lesteurs" chargeaient impunément le sable du domaine public, vendu en douce par les élus locaux. De 1913 à 2013…s’il ne sait pas nager, au moins petit homme sait compter pour lui.
France Gallois
.

Place-Ernest-Reyer300 carte-postalewebw300
vue du Lavandou en 1913 vue du Lavandou en 2013

 

La mer pour identité de territoire ! par La Ville Heureuse

Le moins que l’on puisse dire c’est que la MER n’aura pas été un élément porteur pour l’actuelle municipalité qui aura consacré l’essentiel de sa passion aux feux de l’été. Pourtant historiquement et culturellement, Le Lavandou ne peut pas se permettre d’oublier la mer, son port, son activité de pêche. Le Lavandou n’est rien non plus sans son littoral, riche en surprises, par ses multiples sables, les plages toutes plus différentes les unes que les autres. Nous sommes attachés à ce que la Grande Bleue redevienne ce lien imprescriptible entre les générations, les cultures, serve aussi le devoir local de mémoire pour transmettre son essence au travers de la pêche et des fonds marins. Demain, le débat portera sur la Mer et ses « satellites », le rôle des plages dans l’érosion du littoral, les concessions privées et la valorisation de celles-ci dans les années à venir. Mais le débat creuse aussi son sillon en faveur d’une nouvelle Gouvernance. Ce deuxième sujet, cher à la Ville Heureuse, nous permet d’avancer le fruit de notre travail de réflexion sur la manière d’administrer la commune. Humblement, sans rien révolutionner mais avec détermination, je ferai en sorte avec mon équipe de renouer le dialogue avec l’ensemble de la population, de lancer sur des sujets sensibles toutes les démarches de concertation et de déléguer la responsabilité de gestion outre aux élus du conseil municipal mais également aux comités de quartier qui seront de véritables lanceurs d’alerte et d’échanges sur des sujets de proximité. Cette nouvelle gouvernance est d’utilité publique ! Après 19 ans de gestion autarcique et ayant conduit au repli sur soi, il est temps d’apporter un nouveau souffle au Lavandou, et à sa vie citoyenne, à son activité économique.
Jean-Laurent Félizia 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by France GALLOIS - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

YOUNEZ Yann 26/02/2014 10:03


D'après l'ambitieux Bernardi le réseau d'alerte automatisé, payé par nous, doit être déclenché par Météo France. A quoi sert cette dépense si le maire est incapable de s'en servir lui
même ? Autant prendre directement le patron de Météo France comme maire...et en cas de tsunami, incendie, pollution s'en remettre à Orange ? Cette fuite d'irresponsabilité n'est pas de mon
goût...


"Un réseau d'alerte automatisé est en place, - qui n'a pu être déclenché dernièrement, faute d'Alerte Rouge ordonnée par Météo-France. Aurait4 été utile dans cette situation exceptionnelle ?.
II nous permettra peut-être d'affronter plus sereinement d'autres épisodes de pluies diluviennes, dans des configurations différentes, s'ils se produisaient, et si la prévision de ces services
engage plus précocement les évacuations. Ouoiqu'il en soit, notre automate est prêt."


...nous prend pour des abrutis !

agathe 21/02/2014 21:29


Quelle honte de regarder ce petit bonhomme s'agiter alors que le risque bien heureusement était moindre en ce lundi après cet horrible dimanche ou les pauves seniors de la maison de retraite ont
eu la peur de leur vie...Savez vous que le fameux dimanche soir on leur a demandé de ne pas se déshabiller en cas d'helitreuillage... La psychologiue dans cette belle maison de retraite n'est pas
vraiment leur fort...Paroles rapportées par des familles de résidents... montés les pauvres  "vieux" sur le dos car les ascenceurs ne fonctionnaient plus évidemment...Tout cela le Maire n'en
parle pas car c'est une  piètre publicité pour cette très belle maison avec laquelle il espérait cloturer son 3ème mandat... vous avez dit Mr BERNARDI lors de ce merveilleux reportage ou
vous vous êtes tout simplement ridiculisé, que les "cieux n'étaient pas avec vous" et bien pour les Lavnadourains je l'espère SI , car ils prennent enfin conscience qu'ils ont un maire incapable
de gérer les vrais problèmes d'une commune qui sont bien plus sérieux que d'offrir un repas à ces séniors, REPAS QUE NOUS PAYONS, FAIRE SAUTER DES CREPES ET TIRER DES FEUX D'ARTIFICES  et
que sais je encore de parfaitement ridicule quand on connait l'endettemnt du LAVANDOU... Mais de cela vous allez en prendre conscience après le départ de cet holibrius, car il faudra bien faire
les comptes....

@Pas dupe 16/02/2014 10:18


Moi aussi je donne ma voix à Monsieur Félizia le 23 mars pour les élections municipales. Ce Monsieur non seulement est sincéres, mais son programme me convient. Après avoir lu ce dernier . J' ai
voulu le rencontrer et la je suis encore plus convaicu. Il ne vous vend pas de rêves, ni de la poudre aux yeux. Ce Monsieur est droit  n' hésitant pas à prendre son temps pour vous répondre.
Et j ai pu tout au long de sa réunion  constater que Monsieur Félizia malgré c' est 45 ans est la personne ayant toutes les qualités pour occuper la place de maire. Pas comme l' autre
incapable d'agité de 61 ans qui  saccage Le Lavandou depuis 19 ans. Stop ça suffit les conneries de Bernardi.
 donnez voix à Félizia.


 

Pas dupe 16/02/2014 07:43


j' ai subi l' inondation moi aussi. Je n'êtait pas d'une telle sérénité à en voir les acteurs de ce reportage." Le premier" que le dictateur se permets de tutoyer (un copain)." Les secondes"
travaillent à la mairie elles ont bénéficier d' éléctroménagers neufs. Personne est venu m' alerter ou m"aider moi et encore moi le dictateur du village. Même dans un moment comme celui ci il
essaye de nous endormir. Mais moi je ne suis pas dupe. Le 23 mars moi aussi je vote Félizia. Ce jeune homme m'a apporté plus de réponses soutien que quiconque. 

Laure 15/02/2014 15:43


Le maire était ridicule sur france 2 le sauveur est arrivé, je fais campagne de mon coté pour felizia qui a de bonnes idee j'aime bien la personne il a raison, les pieds dans l'eau maIs jusqua
quand ? bises 

NON AU QUATRIEME MANDAT 15/02/2014 10:20


LA SEULE AMBITION DE BERNARDI : RESTER A VIE AUX CROCHETS DE LA COMMUNE SINON IL VA AU RESTO DU COEUR

NON AU QUATRIEME MANDAT 14/02/2014 09:37


BERNARDI = 0/20


PARENTY-LAMAZIERE 20/20

Lagant 14/02/2014 09:13


Merci.....pour ce rappel de mémoire...je n'ai pas oublié la valse des camions plein de sable de nos belles plages en partance, chez nos voisins qui eux n'en avaient pas ..de plage...je me
suis toujours demandé quel a été le prix réglé à la municipalité de l'époque ?  j'adore vote commentirre sur la maison de retraite........et oui, il fallait bien un, voir des architectes
daltonniens pour se ranger du côté du maire, afin de délivrer ce fameux permis de constuire, sésame s'il en est....avec le résultat que nous connaissons! bien entendu rien n'est fini,, car une
inondation peut en cacher une autre.....alors que va faire


la municipalité...élargir ENFIN le lit du Batailler, lui rendre ses 15/18m d'avant, contre les 3,5 de maintenant ? ah j'oubliais...impossible, car tout le monde a construit sur ses
berges......balot, non ????? déménager l'EHPAD, comme la crêche, car nos ainés sont tout aussi en danger que nos enfants non ?? j'attends !! mais pour le moment le soleil brille, les touristes
tant chéris vont arriver, donc la vie est belle au Lavandou !!!



asuar 14/02/2014 08:13


oyé,oyé ,quel magnifique reportage sur france 2,emission envoyé-special sur les inondations du lavandou::on y voyait le grand CHEF ,que dire le super MAITRE SAUVETEUR MAIRE du lavandou..les
cameras n,arrivaient pas a le suivre,il etait plus rapide que la crue,tellement plus rapide ,qu,il en etait a la 2eme ( il n,avait pas vu la 1ere!!!!!!!):il l,avait la tchatche le tom cruise du
lavandou,les reporters, il les avait a sa botte (sur le reportage il n,en avait pas) .mais quel retour de manivelle,quand le reporter ,lui a posé les questions qui faches,sur les constructions
interdites,les zones nons constructibles,sa maison de retraite ect?:notre tom cruise changeait de couleurs au fil des questions,les memes couleurs que ses zones a lui.qu,il change au gré de son
humeur:::par contre le prefet jugera par lui meme les propos de  notre HEROS c,est la prefecture qui n,a pas fait son boulot!!!!!et ce n,est pas fini le retour de manivelle,grace a l,equipe
de l,opposition on a tout compris, carte a l,appui du scandale des constructions interdites(merci a eux)::que dire de la maison de retraite,la venise du lavandou,son petit jouet a lui,on ne lui
avait pas dit qu,a 10 metres plus loin ,c,etait ZONE ROUGE!!!!la france et les habitants lavandourains on jugé par eux memes::conclusion, soit notre heros est DALTONIEN,( vu qu,il confond sa
 gauche avec sa  droite) soit qu,il est trop fatigué::dans ce 2eme cas ,il a sa petite place dans sa maison de retraite,avec les petits sceaus et les pelles + SA PISCINE qui ne lui a
pas couté 1 centimes,et la je dis CHAMPION a note HEROS,faire une piscine dans une maison de retraite ,meme les pensionnaires n,y croyaient pas.comme dirait les humoristes LASPALES et CHEVALIER
,C,EST POSSIBLE!!!!!!bon j,arrete la ,et cette fois ce n,est pas de la fiction,et le personnage n,est pas une coincidence:::oyé,oyé