Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Bormes. Nouvel incendie attisé par le mistral. 10 hectares partis en fumée , 30 des habitations évacuées (France3)

Seillons. Un chasseur tire par 3 fois, au jugé, sur ce qu'il croyait être un sanglier. Un promeneur originaire de Saint-Maximin est tué sur le coup (Google)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 22:52

Le débat sur la sécurité n’en finit pas depuis 2002 avec son lot de surenchères, de chiffres records d’expulsés, de gardés à vue, de prisons qui débordent, de tribunaux submergés, de permis de conduire suspendus... Pour le gouvernement, les français sont devenus en quelques années les plus délinquants d’Europe… après les Roms. Fatiguant et démobilisant ! superbanderaPourtant la matraque ne nourrit pas le peuple et il serait peut-être temps de parler d’autre chose dans notre pays, de travail par exemple  !
Mais bien sûr c’est plus difficile à faire passer dans une France où règne la dépendance à l’Etat et surtout ce n’est pas électoral. Il suffit de regarder les cohortes de congés payés sur les routes des vacances, les manifestations à répétition pour sauvegarder les droits acquis, les méphistophéliques débats nationaux sur des choses futiles, la déferlante médiatique du ballon rond ou le niveau intellectuel des conseils municipaux autistes…
Et pendant ce temps  la planète nous raille ou s’étonne de notre longue agonie économique tout en faisant son shopping à Paris. Que reste-t-il de notre industrie, recherche, métallurgie, navale, informatique, agriculture maintenues sous perfusion européenne ? Pas grand-chose. Nous monnayons encore immoralement  l’armement (comme 3ème fournisseur mondial) l’aviation (partagée avec nos partenaires européens). Pour le reste nous bradons notre patrimoine pour payer nos emprunts abyssaux et nos 6,8 millions de fonctionnaires (1/3 des emplois français). Notre croissance du PIB  voisine avec le +1,5% (chiffre espéré) pendant que d’autres font +12%. Hier, nous étions une nation fière, une puissance coloniale, militaire et notre parole pesait sur le monde ; aujourd’hui  nous nous maintenons dans l’illusion d’être encore dans la cour des grands en Afghanistan,  Somalie,  Haïti… avec 8 millions de français vivants sous le seuil de pauvreté  (910€/mois). Des réformes ? oui mais pour les autres ! Nous sommes paralysés par l’individualisme national et l’incurie de nos gouvernants.
A l’instant, aucune issue à ce grand chaos national, sinon de tenter politiquement  le FN aux portes du pouvoir ou la grande muette en disponibilité depuis Vichy. Inutile de reitérer  mai 68 ou juillet 1789 au vu de ce que la République en a fait. Alors beaucoup font leurs valises, surtout les chercheurs, commerçants, intellectuels, artistes, entrepreneurs, avocats, médecins pour ne pas payer la facture qui va encore s’alourdir à l’arrivée des millions de retraités de l’après-guerre. Ceux-là réussissent assez bien à l’étranger dans la restauration, l’architecture, l’export, l’organisation, les finances, le médical. Ils reviendront certainement un jour, à leur retraite,  profiter de la douceur de vivre à la française, mais trop tard pour nous !

Partager cet article

Repost 0
Published by Liliane Guiomard - dans Société
commenter cet article

commentaires

tout dire ou pas 26/08/2010 16:18



Le chômage baisse, mais le travail précaire continue à se développer en France...un article pour
éclairer



Le petit futé 26/08/2010 14:32



Suite du programme, augmentation de la TVA, surtaxe de carburant, gel des salaires, taxation de l'épargne, augmentation ciblées dess impôts, expulsion des étrangers, droits de douane à la hausse,
abaissements des remboursements sécu. Vous cherchez du boulot ? Engagez vous dans un emploi répressif : police, maton, militaire, fisc, veille internet, matériel de surveillance, vigile,
contractuel..- il reste des places !


Le petit futé



Lavandou-Paris-Compiègne 26/08/2010 09:54



La bonne blague ! la France au travail c'est comme le Var sans soleil. Pour la croissance faut foutre la paix aux entreprises, ne pas se mêler de leur job ou ne pas le faire à leur place, laisser
circuler librement les gens et les produits, ne pas tondre les citoyens et virer 1 milion de fonctionnaires. Le contraire de la politique actuelle. Vous avez mieux à me proposer ?


Lavandou-Paris-Compiègne



Le Petit Versailles 26/08/2010 07:08



Nous sommes sauvés. Sarko est rentré à Paris après ses 3 semaines de congés payés au Lavandou