Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés, - face au clanisme en place depuis 22 ans - demandent l'interdiction du cumul et de la répétition des mandats nuisibles à la démocratie locale.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Démission Bayrou, De Sarnez, Goulard. LREM n'a plus besoin du MoDem pour gouverner. Avec ses 308 députés, La République en marche dispose désormais de la majorité absolue à l'Assemblée nationale

Le nouveau gouvernement d’Edouard Philippe, annoncé mercredi, compte trente membres, respecte une parité stricte et laisse la part belle à la société civile.(Le Monde)

Incendie à Bormes. Environ deux hectares de végétation sont partis en fumée (Google)

Le département du Var placé en vigilance sécheresse depuis le 18 juin (Préfecture)

Députés élus dans le Var. 1ère circonscription. Geneviève Levy (LR). 2ème circonscription Cécile Muschotti (En marche). 3ème circonscription Jean-Louis Masson (LR). 4ème circonscription Sereine Mauborgne (En marche). 5ème circonscription Philippe Michel-Kleisbauer (Modem). 6ème circonscription Valérie Gomez-Bassac (En marche). 7ème circonscription Emilie Guerel (En marche). 8ème circonscription Fabien Matras (En marche). (Ministère)

Bormes-les-Mimosas. Des riverains lancent une pétition contre des antennes relais à proximité d’une école (Twitter)

Moralisation vie publique. Kosciusko-Morizet veut l'interdiction de l'activité de conseil et démission de la fonction publique pour les parlementaires (Le Monde)

Un migrant de 17 ans, originaire du Bangladesh, isolé, dormant dans la rue depuis 1 mois et sans ressources, a fait condamner le département des Bouches-du-Rhône - pour grave atteinte à une liberté fondamentale - qui est désormais obligé de le prendre en charge (AFP)

Le courant ligure a ramené en très grande quantité  "la Janthine" un mollusque du Golfe de Gênes qui pourrit sur les plages du Var dégageant une odeur pestilentielle (France Bleu)

Toulon-Chalucet : Lancement des travaux pour le nouveau quartier de la créativité et de la connaissance (Var Azur)

La Cour d'Appel de Lyon confirme les "graves irrégularités" commises par la municipalité Tuvéri dans le dossier des logements des Lices et de l'ancien hôpital. Le promoteur écarté réclame 54,5 millions € à la commune de Saint-Tropez (Twitter)

Les plages de Hyères : l'Almanarre, Estagnets et de la Capte vont devenir accessibles aux handicapés permettant d’être la première commune varoise à obtenir le label Tourisme et Handicap. (Google)

Contrôle renforcé des enseignes et publicités au Lavandou. Le maire (certainement non-voyant depuis 1995 ?) se dit "choqué" par le fleurissement de la pollution visuelle sur sa commune. (Facebook)

A Lagneville (Oise) un arrêté municipal interdit de décéder chez soi pour protester contre le manque de médecins. Ce n'est qu’une pâle contrefaçon de l’arrêté du Lavandou de 2000 "il est interdit à toute personne ne disposant pas de caveau de décéder sur le territoire de la commune" ridiculisant planétairement son auteur (Facebook)

La monarchie républicaine fête son 2208 ème milliard € de déficit contre 1833 milliards € en 2012 et 1211 milliards en 2007 dans l’indifférence générale des partis politiques (Twitter)

Le Conseil d’Etat pourrait annuler l’arrêté qui ferme l’aéroport de Saint-Tropez La Mole aux vols internationaux. C’est le sens des conclusions présentées par le rapporteur public (Twitter)

2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 07:29

C’est  donc avec 55.45% de suffrages exprimés que le maire du Lavandou rempile pour un quatrième mandat.  Malgré l’usure du pouvoir et l’absence totale d’ambition pour sa commune, le conservatisme de nos ainés et le copinage de quelques affidés redevables de petits ou grands services personnels, ont permis cette réélection dès le premier tour. Le Lavandou l’a voulu ! Le Lavandou l’a eu !  C’est au détriment de la créativité, de l’enthousiasme et d’une certaine "hygiène démocratique". Et cela n’augure pas des jours meilleurs pour le tissu économique local qui s’enfonce, saison après saison,  dans le marasme et la désillusion.
Pas de quoi pavoiser pour Gil Bernardi qui perd 20% des voix par rapport aux élections de 2008 et se sait fragilisé par la défiance de ses 6 opposants ( 3 Lavandou Cap 2020 Thierry Saussez – 3  La Ville Heureuse Jean Laurent Felizia ). Adepte du « diviser pour mieux régner » il aura tenté l’impensable  – heureusement sans succès - de proposer à Jean-Laurent Félizia, de rejoindre les bancs de la majorité, lui promettant un poste à l’environnement qu’il a refusé avec l’intégrité qu’on lui connait.
55.45% des voix , c’est  1994 voix  pour la liste Regain et, cumulées, 1602 voix pour l’opposition.
soit une différence de 392 voix. Il aura donc manqué 196 voix + 1 pour  s’engager dans un second tour qui paraissait inévitable et sans doute fatal à l’équipe Regain…  Où sont ces voix ?
Les agissements du maire sortant, vieux briscard clientéliste, les a soudoyées par d’astucieuses manipulations. Comment ? En voici quelques exemples :
- De nombreux lavandourains se sont étonnés que les premiers travaux entamés au lendemain des inondations ont porté sur la réfection du terrain de boules qui n’en avait pas souffert ! Priorité donc au boulistes subventionnés qui ne manqueront pas de s’en souvenir devant l’urne !
- L’impasse privée du vallon de Saint-Clair, qui se développe sur un kilomètre environ à l’intérieur du vallon, curieusement rattachée, voilà peu, au domaine communal ! La collectivité - vous, moi -qui n’avons aucune raison de nous y rendre, règlerons donc la facture de ce gentil cadeau fait aux nombreux résidents (+ de 150 ) de ce chemin à peine carrossable, qui, faute d’entretien, sera entièrement goudronné puis éclairé, sans bourse délier … Merci Monsieur le maire ! La collectivité mise au service des intérêts particuliers… Ça vaut bien quelques bulletins de vote…
- Les deux courriers, envoyés aux frais de la mairie, en pleine campagne électorale… 
Le premier destiné aux 300 personnes, évidemment  inscrites sur les listes électorales, en attente d’un logement social, qui annonçait opportunément  un dossier d’attribution favorable pour une entrée dans les lieux en octobre prochain !..  
Le second à 182 foyers lavandourains sinistrés, toujours inscrits sur les listes électorales,  leur annonçant l’invitation de retirer un chèque de 150 euros, via le CCAS. Un détournement de destination des dons à des fins électoralistes dont le maire n’a pas raison d’être très fier, lui qui n’a même pas proposé d’y participer, sur sa cassette personnelle de frais de bouche… ( 12.000€ par an depuis 19 ans !) …La encore, cela vaut bien quelques remerciements d’affection dans l’isoloir…
la Préfecture n’a rien trouvé à redire… Etonnant. Mais nous sommes dans le Var … Cette même préfecture qui a classé arbitrairement  la liste sans étiquette de Jean Laurent Felizia en Divers Gauche, alors qu’elle était animée par des citoyens de toutes sensibilités, UMP, UDI, EELV, PS, sauf les extrêmes. Réclamation faite, la Préfecture a reconnu son erreur de classement, sans corriger les listings... Curieux.
- N’oublions pas le traitement de faveur accordé au maire sortant par le quotidien local (à l’agonie), qui évoquait sur une page entière "la leçon de politique locale" donnée par Gil Bernardi !...
- Un petit détour par le Corso dont la date a été sournoisement avancée à la veille des élections, alors que programmée initialement après… avec les sinistrés invités à la tribune d’honneur aux côtés du sauveur qui les avait noyés sous les eaux, faute de travaux indispensables.
Les élections sont passées. je n’y reviendrai  pas. Les intérêts particuliers ont dépassé l’esprit collectif.  Les lavandourains sont seuls responsables. C’est  "mon jeu de boules", "ma rue qui fait peau neuve à l’œil !", "mon logement social !, "mon chèque de 150€ ! ", etc. , etc. 
Le nouveau maire n’a fait que jouer avec l’air du temps : l’égoïsme et l’intérêt personnel. C’est pourtant ce qui fâche la France contre la politique. Je n’ai pas envie de refaire le monde. Juste déplorer la bêtise humaine quand elle est si crasse et facile à manipuler ! … Mais, la rééducation démocratique ne fait que commencer pour lui : 1 lavandourain sur 2 contre sa réélection, 6 conseillers municipaux aguerris, Anticor à l'affût, la Chambre régionale des comptes en vigilance. Tout cela avec une dette abyssale, sans augmentation d’impôts… 6 ans de purgatoire !

Partager cet article

Repost 0
Published by Arnaud Parenty - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires

agathe 13/04/2014 19:03


A ce Monsieur Grollais qui a l'air bien content que Bernardi ait été réélu je lui dit que maintenant il y en a quand même 1 sur 2 au Lavandou qui ne se réjouit pas et qui a le droit de le
dire...
Ce cher Gil aura bien du mal à garder son calme et à contineur a faire le "gentil" avec les 2 autres groupes;;;car savez vous monsieur qu'au Lavandou il n'y a plus d'opposition mais 3 groupes,
l'un majoritaire Regain (de quoi on se demande), la ville heureuse avec 3 représentants et Lavandou Cap 2020 avec 3 représentants....
Donc voyez  qu'il devra en tenir compte et c'est tout à fait son discours d'ouverture...sauf que pour le moment aucune question qui fâche n'a vraiment été posée....Dès que les 2 groupes
minoritaires vont commencer à "gratter" notamment sur les comptes, l'ambiance changera sans doute... Donc Monsieur grollais suivez bien l'affaire...ça n'est pas fini....

Réponse à Louis Grollais - Arnaud Parenty 03/04/2014 09:06


Vous avez gagné. Un point c'est tout ! Des faits autorisés par la Loi ?... Cela reste à prouver...mais les elections ne se gagnent pas devant les tribunaux. Je suis avant tout libre et démocrate.
Je respecte le choix des lavandourains. Cela ne m'empechera pas de porter à leur connaissance les pratiques déloyales du candidat maire sortant. Je laisse donc les élus "travailler" et je n'ai
aucun pouvoir ni volonté de les en empecher. Je souhaite bonne chance au Lavandou et aux élus choisis. Notre ancien nouveau maire annonce qu'il est un "maire nouveau" et qu'il a changé. Je lui en
fais petit crédit. J'attends avec scepticisme qu'il nous en fasse la démonstration... Chat échaudé craint l'eau froide ! Disparaitre du paysage ? Votre agressivité partisane vous égare. Sans
cette tribune et ses nombreux lecteurs, le maire perdrait l'occasion de prendre le pouls de la commune et de corriger sa politique locale. Ca lui est fort utile ! Le passé l'a démontré plusieurs
fois...Lavandou Tribune devrait etre déclaré d'utilité publique !
Cordialement, Arnaud Parenty  

malaise 02/04/2014 16:57


quand bobardi rigole de son bon coup, c'est la démocratie qui pleure. viendra le tour des lavandourains. mrX

LOUIS GROLLAIS 02/04/2014 16:29


Vous avez perdu un point c'est tout. Vous ramenez la dicussion sur des faits autorisés par la loi. Un maire reste aux commandes jusqu'au bout pas comme vous qui avez conspiré contre lui
au premier jour. Disparaissez du paysage et laissez les élus travailler.

morisse jean 02/04/2014 14:30


Une autre vérité est que le sieur Bernardi n'a jamais travaillé de sa vie. Il se prétend "auteur" mais vit aux crochets des collectivités qui ferment les yeux sur son incapacité et ses notes de
frais

GUILLAUME michel 02/04/2014 14:24


Bravo pour cette article , tout est dit !.La triste vérité sort de la plume de monsieur Parenty, mais que l on ce rassure plus que jamais l'opposition est la ,les deux yeux grand ouvert
Prête à agir . 

Stress 02/04/2014 12:06


Bernardi était vraiment très inquiet pour sa réeection. . Ses valises etaient pretes. 

Rebelle 02/04/2014 10:53


Heureusement J-Laurent Félizia, n’est pas dupe et n'est pas tombé dans le piégé de Bernardi qui consiste à incorporer un élu de l'opposition à sa majorité pour mieux le museler en lui faisant
croire qu'il va œuvrer pour la commune ....Comme le fut un jour J-M Gonod entre autre il y a  quelques années!


 


Ce pauvre J-M Gonod qui faisait bien des remous pour entreprendre des mesures contre les inondations à répétions dans les années 90,  notamment sur la problématique de la ZAC du Batailler
systématiquement touchée à chaque fois. Il a cru bien faire et se faire entendre quand Bernardi lui a proposé de faire partie du SIPI et donc de la majorité....Cela n'a servi à rien....Sauf à
éteindre la seule voix qui s’apposait véritablement au Maire…. !


N'empêche, 14 ans après on en est toujours quasiment au même point, le Maire conserve le même bureau d'étude incompétent Sogreah  qui s’appelle  Artelia maintenant et qui a prescrit les
ridicules aménagements inefficaces que nous avons vu réalisés en fin d’années 2013.


 Attendons de voir si le Maire va prendre ses responsabilités face à ce qui s'est passé le 19 janvier, la maison de retraite en zone inondable et sans vide sanitaire....Quel bol il a, pas de
victimes. Mais jusqu’à quand ?????????????????????????????


Bref, j'y crois pas trop, les gens ont revoté pour ce type qui laissent des écoles et construit des maisons de retraites en zones inondables...Non, franchement, les lavandourains me font honte, à
croire qu'ils s'en fichent de leur enfants ou de leurs ainés ?!!!!!!!!!


En attendant, on n'a pas fini d'avoir les pieds dans l'eau et à être dans la merde, au sens propre comme au sens figuré....!


 


Ah oui, ça c'est une autre d’histoire "la merde" et son cortège de bactéries pathogènes avec  la Station d'épuration de Cavalière dont le rejet est impropre à la qualité eau de baignade.
N’oublions pas la qualité des eaux d’autres plages  qui ont elles aussi du jus de M….


 

NON AU QUATRIEME MANDAT 02/04/2014 09:54


LA MORALE DU VAINQUEUR EST D'ABORD LA SIENNE FLEXIBLE AUX VENTS. PEU IMPORTE LES MOYENS IL A REUSSI A DIVISER POUR REGNER. UN SYSTEME QUI L'A MAINTENU ALORS QUE LE LAVANDOU SOUHAITAIT SON DEPART.
ATTENDONS LA SUITE ET LE PREMIER JOYEUX CONSEIL MUNICIPAL

julie romano 02/04/2014 09:07


Vous avez raison de vous inquiéter sur la santé morale de notre maire. Ce constat fait une démocratie de paillette, la soupe étant bien plus importante que la noble fonction. Le peuple a voté
 pour celui qui leur ressemble. Vous l'avez dit on est dans le Var. Justement c'est là où l'onrencontre le FN plus qu'ailleurs, non pas que les habitants le désirent mais c'est l'expression
du ras le bol d'un système mafieux entretenu par les partis politiques. Le lavandou n'échappe pas à ce triste bilan des politiques figés dans leur gamelle. Allez dans six ans ce sera votre tour,
la tenacité paie toujours.