Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Bormes-les-Mimosas. Des cambrioleurs ont mis la main sur 6.000 bouteilles de vin, conditionnées en palettes au Caveau deï Bormani (Google)

Loi travail : les ordonnances signées par Macron entrent immédiatement en vigueur (Sud-Ouest)

Le FN perd ses leaders qui s'emparent de la droite orpheline de chefs et d’idées nouvelles (Huffpost)

Le maire de Cogolin quitte un Front national en pleine crise d'identité et dénonce un FN "machine à perdre". Il sera désormais "divers droite" (JDD)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. Mais on ne proteste pas contre les squares, boulevards, rues... qui honorent ceux qui ont ruiné leurs villes par détournement ou cupidité (Libération)

Mairie de Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Collobrières. Deux blessés graves dans un accident de chasse à la chevrotine – munition interdite depuis 20 ans (Google)

Hyères a dépensé 20.000 € sans succès pour récupérer les épreuves de voile aux J.O 2024 qui profitent à Marseille. La France estime l'organisation des jeux à 6,8 milliards € (Orange)

Pas moins de 6 tonnes de papier  ont été utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 du Lavandou (Facebook)

François de Canson, maire de La Londe, sur les incendies du 2 et 3 septembre "Le temps est maintenant à l'enquête … Demain, il le sera à la reconstruction et au reboisement "Et de remercier par le detail, tous les intervenants, les pompiers, les élus et maires pour leur solidarité, omettant le maire du Lavandou (Mairie)

La clause Molière, qui oblige à parler Français sur les chantiers, imposé par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône (BFM)

Brexit : Britanniques et Européens se ruent sur les passeports indispensables après mars 2019. Des milliers de britanniques "âgés" tentent leur naturalisation en France (La Tribune)

28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 23:19

Mise à jour 28/05/2013
Le centenaire du Lavandou commémore la fronde du Lavandou contre Bormes. Les citoyens des deux bords ne sont pas fiers de cette époque révolue d’un racisme social inavouable. D’un côté des immigrés tirant les filets de pêche pour survivre, de l’autre, des nantis ne voulant rien perdre de leurs acquis. 100 ans plus tard, ce divorce à l'italienne perdure aussi stupide. Les retrouvailles ne sont pas pour demain, malgré une intercommunalité forcée. Le maire du Lavandou serait mieux inspiré de sortir sa commune du « tout tourisme » dont nous constatons les limites économiques avec la crise. Il préfère porter le fer chaud de la revanche, flattant les quelques familles rescapées de cette lamentable mésaventure. Celles qui ne manqueront pas de voter pour le candidat nostalgique d'un certain passé. Chaises roulantes et béquilles se seront régalés aux frais de la princesse, mettant de côté nos chères petites têtes blondes. A notre époque, cela dénote une certaine part d’irresponsabilité dans la gestion communale, fondée sur la trilogie républicaine. Symbole de la disette d’antan, l’assiette souvenir, emplie de soupe au pistou, tranche avec les mangeurs de sandwiches s'empilant sur nos plages kermesse. Oyé citoyens, l'argent coule à flots au Lavandou !


Mise à jour 17/05/2013
Surprise dans les chaumières du Lavandou d’une invitation personnelle à participer à ce non-événement du "centenaire" dont la plupart des destinataires ne s’intéressent en rien à l’histoire de la commune. Le maire du Lavandou prépare donc sa campagne électorale sur le dos du "centenaire" réservé à ses administrés. Réquisitions de la liste électorale, du personnel et timbrage municipal, des équipements et supports publics… et mobilisation générale à la gloire du gentil organisateur, maire sortant, Gil Bernardi, bientôt candidat à sa quatrième succession. Une subtile manière de contourner la loi électorale, dont le compte de campagne tourne depuis le 1er
 mars. Situation qui n’a pas l’air de gêner le prétendant qui tente de rallier quelques ex opposants à sa cause. Sa campagne va t’elle recenser toutes les promesses jamais tenues depuis 1995 ou utiliser les mauvaises ficelles expérimentées sur Hyères par son Seguela local ? Ses oppositions comptabilisent avec bonheur les erreurs  d’un futur candidat installé dans sa certitude victorieuse.


Mise à jour 28/03/2013
Notre "marchand de sable" s’endort sur ses lauriers. Après avoir lutté contre les pluies centennales, déversé 700.000 € de sable à la mer, résisté à l’intercommunalité "Méditerranée Porte des Maures", combattu l'extension du Parc national de Port-Cros, vidé les caisses et vendu les bijoux de famille, il fait ses comptes. Déjà 18 ans de règne et toujours cette maudite dette de 20 millions € qui a couté son équivalent en intérêts bancaires, le PLU mal barré, le Corso en berne, le tourisme en panne, le port qui prend comptablement l’eau, la Cour des comptes au coin du bois, la grogne des administrés plus visible. Pas le moment de la ramener avec de nouvelles promesses... alors que les précédentes sont si peu tenues !  Comme un vieux chien fidèle à son maître,  son centenaire corps électoral  le regarde d’une drôle de façon ces derniers temps. Aurons-nous notre foie gras à la fin de l'année ? Aurait-on fait une erreur de casting en 1995, 2001, 2008 ? Non, c’était l’époque glorieuse où tous les espoirs d’un "Chevalier blanc" (l'autre Z...) allait mettre de l’ordre dans les affaires de Faedda, le corrompu; où le Cap Nègre recevait un hôte prestigieux ; où les records d’affluence poussaient la collectivité au suréquipement cosmétique… 
demission-humour.jpgL’époque où la communication faisait la richesse de la Station en passant les touristes à la tondeuse. Depuis la concurrence est arrivée à la vitesse du TGV, laissant sur place le train des Pignes. L’avion pas cher, les sirènes plus aguicheuses, le client dorloté …face aux feux d’artifices débridés, Noël en été, les concerts tapageurs, l’absence de stratégie… un faux petit air d’Ibiza ou de Saint-Tropez au pays de la pantoufle ! Cette année sera celle de la vérité pour Gil Bernardi, au moment où les français calculent leur budget vacances - moins loin, moins chères, moins longues. Heureusement le Maghreb fait encore peur,  mais ce n’est pas suffisant pour remplir le réservoir à prix d’or, payer la dime d’un stationnement rare, se loger au prix d’une pépite ou  avaler une restauration médiocre. De tout cela, il est passé à côté, se contentant d’arranger le décor et de couper les cheveux en quatre sur les chauves. Et maintenant que va-t-il faire ? osera-t-il  crier victoire sur ses trois mandats déliquescents où la fiscalité galopante n’a pas réussi à boucher les trous d’un train de vie comblant de bonheur les banquiers ? Le Lavandou mérite mieux qu’un élu du passé, préférant un village gaulois replié à une intercommunalité dynamique porteuse d’avenir. Son plaisir personnel  de gentil organisateur  n’est plus compatible avec les enjeux d’un monde en mouvement où la richesse collective dépend d’un projet clairement partagé par tous.  Les pleins pouvoirs ont démontré les limites  d’un homme isolé,  prisonnier de ses certitudes, jaloux du pouvoir qui a lobotisé son entourage, au point de le rendre dépendant de ses humeurs vagabondes. Méprisé par ses pairs, rejeté par ses administrés, déprécié par son personnel, il inspire spontanément la méfiance. Alors que trois à quatre listes préparent en silence l’assaut de son fauteuil, assumera-t-il ses échecs et ses casseroles ? Ne vaudrait-il pas mieux pour sa sérénité reconnaitre l’évidence et préparer sa reconversion dans l’intérêt communal ? La question lui est ouvertement posée alors qu’il ne serait, parait-il, pas candidat à sa succession (sic) !

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Richard - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Christina Rossetti 05/06/2013 13:53


Le silence est la plus mélodieuse des musiques. CR

chypriote 02/06/2013 09:53


semblerait mal parti pour 2014 le maire du lavandou

questions en l'air 29/05/2013 18:16


merci d'aller au bout de votre pensée et de citer le ou les ex opposants qui seraient ralliés et le nom de "séguela local", comme cela selon qui c'est ils pourront peut-être vous répondre ! Ce
que vous faites là est un peu facile et ouvre la porte à toutes les interprétations souvent fausses d'ailleurs.

@lavandou paris... 29/05/2013 18:15


Partout où il passe il sent le soufre: abondant, inodore, insipide et
insoluble dans l'eau... aussi utilisé pour fabriquer les laxatifs, les allumettes, les insecticides, etc

Paris - Lavandou - Compiégne 29/05/2013 16:09


La soupe populaire du Lavandou a rassemblé 2000 personnes selon l’organisateur (1000
selon la police)  à l’occasion du centenaire. C’est dire le nombre de pauvres sur la commune du Lavandou. Une assiette a été le cadeau du maire avec ce texte subliminal « souvenez-vous
de moi aux prochaines municipales». Très très loin des 20000 ou 30000 personnes lors des concerts gratuits sur la grande plage.

PROVOCATION 29/05/2013 10:05


Symbolisme du PISTOU en provençal ou BASILIC en français. Dans le langage
des fleurs de l'Europe du XIXe siècle, il exprime la haine car selon la légende la plante poussait mieux si elle était injuriée en la cultivant. Aussi, l'expression française « semer le basilic »
signifie « semer la discorde ». GIL BERNARDI L’A FAIT EXPRES ???

galère 18/05/2013 08:53


Que d'eau sous les pieds du maire  pratique pour ramer !!!

esperados 17/05/2013 10:34


le centenaire ne m'intéresse pas je préfère quitter le lavandou pour la londe bien mieux gérée

grande roue 24/04/2013 06:57


Quand le paon fait la grande roue, c'est qui les dindons de la farce ? ca va couter combien cette pignolade ?

Voix Off 24/04/2013 00:06


Après 18 ans de gestion municipale clanique, notre village du Lavandou étouffe. Les récents scandales qui
consistent à forcer le vote du PLU afin de l’amender au cas par cas – 80 requêtes auprès du Commissaire enquêteur –  le déversement de 700.000 € de sable à la mer sous forme de 220 mètres de
sacs immergés devant l’hôtel de Cavalière, les inondations, dites « centennales » prévisibles  – la troisième en quelques années - les emprunts à perte de vue, un épic de tourisme
sans voix, la Cour des Comptes désapprouvée, le projet de bétonnage de la Baou, les permis de construire à répétition… De l’air !  c’est ce que demande les lavandourains indignés, alors
que le maire s’apprêtent à placarder les bons citoyens centenaires, dont la dépendance à la mairie frise l’abus de faiblesse.  Ont-ils seulement voté un jour pour lui ? Il est temps
d’en finir avec le népotisme, et ses conséquences désastreuses sur la prise en charge des dossiers de la commune. Apportons un nouveau souffle à notre démocratie municipale

restaurateur 13/04/2013 19:11


La fréquentation au Lavandou est en chute libre restaurants vides hôtels à moitié pleins du moins ceux qui ouvrent, locations fermées, manifestations mortes que fait donc le merveilleux épic de
monsieur le maire ?

capricfini 09/04/2013 15:26


Pas la joie.Il tente de survivre dans l'hostilité ambiante Les gens se moquent dans son dos et font des courbettes devant lui. BOF il est
fini 

macaroun 03/04/2013 23:58



Il est temps de proposer une respiration démocratique et un nouveau souffle urbain, pour une ville durable. Le Lavandou est une ville sclérosée, dont les élites ne reflètent pas la jeunesse, le
dynamisme économique, et la diversité culturelle

josette.P 03/04/2013 10:20


RIEN DE RIEN ! ....A PART SE PAVANER DANS VAR MATIN ! RIDICULE ET PAS CREDIBLE !

elephantman 31/03/2013 00:13


il a surtout perdu beaucoup de temps à faire des choses inutiles contre Port-Cros, l'intercommunalité, la station d'épuration, ses opposants, tripatouiller le tourisme, cumuler les petits
mandats invisibles mais bien sonnants...cet élu dans sa forme actuelle n'aide en rien notre village qu'il a mis en coupe réglée avec ses grands copains les promoteurs. Reste 12 mois à le
supporter ! 

NON AU QUATRIEME MANDAT 30/03/2013 10:27


N'A QU'UNE CHOSE A FAIRE : SE BARRER EN FAISANT OUBLIER SA NULLITE ! 

dédékarl 30/03/2013 09:48


Ah oui le titanic ! y a de l'eau partout ici fô un scaphandre 

Lavandou-Paris-Compiègne 29/03/2013 14:42


T'inquiète pas c'est un as du bilan manipulé si tu n'es pas dans la comptabilité publique celui là va te rouler dans la farine en affichant un budget en excédent. Exemple avec Dexia ce sont eux
les rédacteurs du rapport paru dans la revue municipale avant leur naufrage financier.  Aller sur ce site pour une part de vérité

henri lerouge 28/03/2013 22:50


comme mr le maire a toujours menti au court de ses mandats considérez le candidat aux municipales

@mouchetta 28/03/2013 15:57


Pas possible ) vous oubliez son passé trouble de l'époque Pyat

mouchetta 28/03/2013 13:53


DOMMAGE QU'IL SOIT AUSSI BÊTE IL AURAIT PU DEVENIR DEPUTE OU CONSEILLER GENERAL.

Julie Romano 28/03/2013 09:36


ne semble n'avoir jamais travaillé de sa vie comme tant d'autres cela ne lui changera rien

Romero 28/03/2013 08:54


Ben il va compter ses sous !