Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés, - face au clanisme en place depuis 22 ans - demandent l'interdiction du cumul et de la répétition des mandats nuisibles à la démocratie locale.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Le témoignage de l'ancien directeur de la communication du Modem a entraîné l'ouverture d'une enquête préliminaire pour "abus de confiance et recel de ce délit" (Le Point)

Des démarchages frauduleux, afin d’obtenir de l’argent se présentant au nom de la mairie de Gassin sont  signalés à la gendarmerie (Facebook)

Pic de pollution à l'ozone. La préfecture du Var décide de réduire la vitesse autorisée de 20 km/h (France Bleu)

Démission Bayrou, De Sarnez, Goulard. LREM n'a plus besoin du MoDem pour gouverner. Avec ses 308 députés, La République en marche dispose désormais de la majorité absolue à l'Assemblée nationale

Le nouveau gouvernement d’Edouard Philippe, annoncé mercredi, compte trente membres, respecte une parité stricte et laisse la part belle à la société civile.(Le Monde)

Le département du Var placé en vigilance sécheresse depuis le 18 juin (Préfecture)

Députés élus dans le Var. 1ère circonscription. Geneviève Levy (LR). 2ème circonscription Cécile Muschotti (En marche). 3ème circonscription Jean-Louis Masson (LR). 4ème circonscription Sereine Mauborgne (En marche). 5ème circonscription Philippe Michel-Kleisbauer (Modem). 6ème circonscription Valérie Gomez-Bassac (En marche). 7ème circonscription Emilie Guerel (En marche). 8ème circonscription Fabien Matras (En marche). (Ministère)

Bormes-les-Mimosas. Des riverains lancent une pétition contre des antennes relais à proximité d’une école (Twitter)

Un migrant de 17 ans, originaire du Bangladesh, isolé, dormant dans la rue depuis 1 mois et sans ressources, a fait condamner le département des Bouches-du-Rhône - pour grave atteinte à une liberté fondamentale - qui est désormais obligé de le prendre en charge (AFP)

La Cour d'Appel de Lyon confirme les "graves irrégularités" commises par la municipalité Tuvéri dans le dossier des logements des Lices et de l'ancien hôpital. Le promoteur écarté réclame 54,5 millions € à la commune de Saint-Tropez (Twitter)

Les plages de Hyères : l'Almanarre, Estagnets et de la Capte vont devenir accessibles aux handicapés permettant d’être la première commune varoise à obtenir le label Tourisme et Handicap. (Google)

Contrôle renforcé des enseignes et publicités au Lavandou. Le maire (certainement non-voyant depuis 1995 ?) se dit "choqué" par le fleurissement de la pollution visuelle sur sa commune. (Facebook)

A Lagneville (Oise) un arrêté municipal interdit de décéder chez soi pour protester contre le manque de médecins. Ce n'est qu’une pâle contrefaçon de l’arrêté du Lavandou de 2000 "il est interdit à toute personne ne disposant pas de caveau de décéder sur le territoire de la commune" ridiculisant planétairement son auteur (Facebook)

La monarchie républicaine fête son 2208 ème milliard € de déficit contre 1833 milliards € en 2012 et 1211 milliards en 2007 dans l’indifférence générale des partis politiques (Twitter)

Le Conseil d’Etat pourrait annuler l’arrêté qui ferme l’aéroport de Saint-Tropez La Mole aux vols internationaux. C’est le sens des conclusions présentées par le rapporteur public (Twitter)

5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 00:03

Bloqué sur sa droite par Thierry Saussez, au centre et sur sa gauche par Jean-Laurent Félizia, Regain multiplie les tracts sur le terrain pour exister. Parfois dénigrants, souvent donneurs de leçon où les deux à la fois. Regain sait tout, répond à tout, conteste tout. Pas d’emprunts, pas de dettes, pas de désapprobation de la Cour des Comptes, pas d’inondations, pas de permis en zone inondable, pas de récession... Au fait, qui est l’association Regain que l’on ne trouve nulle part en Préfecture depuis 1995 ? Qui en sont les financeurs, les adhérents reconnaissants qui réapparaissent tous les six ans ? Tout se tapage inquiéte désormais le corps électoral qui se pose déjà beaucoup de question sur le parcours du maire sortant. Partout, l'on parle de transparence, de déclaration de patrimoine, de conflits d’intérêts, d'abus de pouvoir... Au Lavandou jamais ! ça n’existe pas !

2014-03-regain1.jpg
2014-03-regain2-copie-1.jpg
 

Partager cet article

Repost 0
Published by France GALLOIS - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires

abandon de poste 07/03/2014 13:28


40 pélerins pour la réunion publique du 06.03 au bar du centre du maire sortant ! Les troupes sont démotivées ? ça sent le roussi ! Bigoudi t'es fini ! Jo 

M Lamazière 07/03/2014 10:24


Quelques précisions s'imposent:


Sans rentrer dans la polémique politicienne des étiquettes de parties politiques, ce qui n'est pas forcement  l'élection appropriée pour manifester ces convictions politiques, mais plutôt des débats d'idées nouvelles,  du fait
que cette élection représente plus la réalité du devenir de notre commune pour faire en sorte que tous les concitoyens se sentent bien dans ce bassin de vie, et qu'ils y trouvent le bonheur et le
plaisir d'y vivre en toute tranquillité et sérénité. Cette élection  doit être un débat d'idées avec des projets innovants et objectifs, menés par une
équipe dynamique et sincère pour le développement et l'avenir de notre commune.


La liste Regain voudrait aujourd'hui nous faire croire que notre commune ne bénéficie pas de dotation de la communauté MPM (méditerranée Porte
des maures), compte administratif 2013 MPM a versé une dotation publique à la commune du lavandou de 990 297 €, il faut le dire.


La liste Regain est amnésique, elle oublie de mentionner les 4 % d'augmentation en 2009 des taxes locales, ce qui fait 6 % sur six ans et non
2 %. Quand on cumule les 12 % d'augmentation de la base de calcul fixée par l'Etat dans la même période, on frôle les 18 % pour ces six dernières années, ce qui provoque une augmentation de la
recette fiscale annuelle communale de 1,5 ML d'€ pour l'année 2013 par rapport à 2006. Tout contribuable peut le vérifier sur sa feuille d'impôts locaux.


 


Parlons un peu de la dette, elle a bien baissé de 4,5 ML d'euros dans ces six dernières années, soit   750 000 € par an, alors que la recette fiscale communale a augmenté de 1,5 ML d'€ par an, donc vous pouvez
constater que la gestion publique menée depuis de longues années se résume a augmenter fortement les taxes locales, pour faire baisser légèrement la dette publique communale. De plus, entre 1995
et 2007, la dette a baissée de 2,5 ML d'€, soit 200 000 € par an, dans le même temps, la recette annuelle des taxes locales communales est passée de 4,4 ML d'€ à 8,1 ML d'€ (souvenez-vous en 1996
+ 37 % d'augmentation des taxes locales), près de 4 ML d'€ de plus de recette annuelle pour simplement un remboursement de 0,2 ML d'€ par an de dette publique. C'est ce que l'on peut  appeler une gestion publique de forte hausse fiscale avec un gaspillage des finances publiques.  


 Les lavandourains doivent connaitre la réalité
des chiffres. 


 

Profiteur 06/03/2014 15:36


Quelques chiffres concernant les dépenses d'honoraires (factures d'avocats), ligne 6226 des comptes financiers des six dernières années de la Régie du Port du Lavandou.


2008 / 23 950 euro, 2009 / 25 469 euro, 2010 / 7 610 euro, 2011 / 40 040 euro, 2012 / 50 100 euro, 2013 / 48 750 euro, toutes ces dépenses de procédures sont orientées pour taxer encore plus les
détenteurs d'amodiations bâties, mais surtout pour remplir les poches des avocats peu scrupuleux.  


 

françoise LM 06/03/2014 14:18


Le maire du Lavandou est hors la loi électorale depuis longtemps. Faites une procédure en annulation des élections ou contre sa candidature selon les résultats puisqu'il fausse la sincérité du
vote.

attention danger démocratique 06/03/2014 09:52


Chers amis,
Ne pensez-vous pas que Bernardi force quelque peu le trait afin de faire peur aux indécis. Ses grosses ficelles électorales de ces derniers mois sont assez inhabituelles. Foie gras, France 2,
HLM, Corso, Fougaou, tracts diffamatoires...montrent une certaine fébrilité de la part de ce candidat qui ne supporte pas la critique, vomit ses concurrents sans les comprendre. Méfions-nous d’un
animal blessé. Gardons l’œil sur tous ses faits. Le jour des élections surveillons les bureaux de vote, la maison de retraite ou les intimidations de dernière minute. Le jour du Corso écoutons
bien les prises de parole qui doivent respecter la loi électorale. Souvenons-nous que le mélange des petites ruses électorales entre la fonction et la candidature sont des armes contre lui. Oui
ouvrons l’œil ! bourrage des urnes, manœuvres constatées pendant la durée de la campagne électorale ex : tracts diffamatoires, diffusion de matériel de propagande après la clôture officielle
de la campagne électorale, transport de personnes âgées vers les bureaux de vote, pouvoirs sans contrôle… Il nous faut des scrutateurs formés, un huissier en permanence, vérifier les abords des
lieux de vote, l’affichage réglementaire à l’entrée… Vous me croyez parano ? vous constaterez comme moi que cette campagne sent le gaz avec des promesses, des mensonges, des chiffres
truqués, des intérêts financiers énormes. Je ne voudrai pas revoter dans six mois. L’urgence du Lavandou est bien de sortir de ce merdier avec des élus conscients d’une fonction désintéressée et
pas à la recherche d’un emploi.  Bernardi est isolé, démasqué, cerné.Il fera tout pour rester ne serait-ce que pour des raisons alimentaires. Mes chers amis, ensemble relevons le niveau de
cette lamentable élection. Faisons respecter la démocratie !

vlacastoche 05/03/2014 19:46


Au feu les pompiers ! La mairie qui brule…  m’étonnerait que le SDIS vienne à la rescousse de monsieur ce n’est pas ma faute. Je
partage son souhait d’une caserne de pompiers au Lavandou on ne sait jamais. Tiens au fait combien l’avocat ROI a encaissé depuis que son pote BERNARDI le fait travailler sur le compte de la
mairie et la grosse voiture que l’on voyait souvent vers la Siesta –notes de frais payées aussi par la mairie - c’était bien la sienne ? Serait assez judicieux de le garder comme avocat
officiel quand BERNARDI sera devant les tribunaux (sic)

Marie-Noël 05/03/2014 19:23


J'ai bien hésitée au sujet de la petite mise au point mais bon je ne peux laisser passer certaines aneries de regain
Ainsi tout ce qui n'est pas de la cuisse du maire sortant est forcément de gauche, rouge ou vert écolo. Pourtant la liste d'ouverture la Ville Heureuse comprend  le ralliement de conseillers
municipaux de son équipe et des UMP-UDI (Parenty, Lamazière, membres du bureau national et départemental, Pilette adhérente UMP, etc.) Le monsieur adoubé par erreur par l'UMP en perdition
nationale n'ignore pas les sympatisants frontistes de son conseil municipal. D'ailleurs lorsque monsieur UMP sévissait à la Londe rappelez moi de quelle étiquette il était ? Si le sas de
décontamination a fonctionné à fond personne n'est dupe sur la façon de gérer cette commune made in FN. Les vieux adorent sauf qu'aujourd'hui la vitalité et l'argent manquent à l'appel. Toutes
les autocraties ont une fin, toutes les démocraties un avenir. JL Félizia avec une vraie liste d'ouverture est l'avenir du Lavandou n'en déplaisent aux sectaires et aux jaloux chauvinsites. Il a
eu l'intelligence de rassembler et d'additionner les compétences ce que le sortant ne sait pas faire sinon il perdrait la main. Marie-Noël

CASSANDRE 05/03/2014 11:16


Pour mieux éclairer l'imposture du maire Gil BERNARDI reprenons les chiffres publiés (source ministère des finances) dont voici le lien : http://www.journaldunet.com/business/budget-ville/le-lavandou/ville-83070. Pour résumer et répondre à celui qui
nous donne des cours d'économie publique. Le lavandou est endetté à hauteur de 2700 €/habitant soit 450% de plus que la moyenne nationale. Et encore les chiffres ne tiennent pas compte des prêts
relais ou du crédit affecté à l'intercommunalité et dont le Lavandou est redevable à 60%. Lannuité de la dette est de 300 e/habitant soit 500% de plus que la moyenne nationale. Et encore
l'annuité à été renégociée à la baisse en prolongeant la durée du crédit.


La dette depuis 2000 a subit un pic en 2007 hors à cette période c'est bien l'équipe regain qui était en charge à la mairie et nul autre.


Consultons le tableau des soldes intermédiaires de gestion dont voici le lien du ministère des finances : http://alize22.finances.gouv.fr/communes/eneuro/tableau.php?icom=070&dep=083&type=BPS¶m=1&exercice=2012


On constate que les salaires ont désormais dépassé les 7 millions d'€uros soit le double des investissements. On constate aussi que les charges financières s'élèvent à 633000 €/an rien qu'en
intérêts.


Pour ce qui est de nos impôts locaux. http://www.proxiti.info/impots-locaux.php?o=83070&n=LE%20LAVANDOU en 2011 on constate 1610 €/habitants
soit le double de La Londe , 60% de plus qu'à Bormes, presque trois fois plus qu'à Hyères....


Des faits rien que des faits pour le bilan....de  notre cité radieuse de 5300 habitants on constate un taux de chômage de plus de 20% soit presque le double de la moyenne nationale.....Et
encore la plupart de nos jeunes s'en vont pour ne pas faire partie de ce groupe........C'est pas la chute qu'il faut craindre c'est l'aterrissage.

lucide83 05/03/2014 10:53


Bravo!!!   voilà qui est écrit, la démocratie a tout à gagner dans un débat, les Lavandourains le méritent bien! allez Mr Bernardi, un peu de courage, et venez défendre vos bilans, ce
sera très dur, vu l'état des finances que vous laissez au prochain maire, mais soyez bon prince, débattez !

NON AU QUATRIEME MANDAT 05/03/2014 10:20


NE VOUS LAISSEZ PAS INTIMIDE PAR LE PROFESSEUR D'ECONOMIE QUI N'A JAMAIS TRAVAILLE AILLEURS QUE DANS LE CONFORT DES COLLECTIVITES GENEREUSES A SON EGARD. IL REJOINT LA COHORTE DES DONNEURS DE
LECONS POLITIQUES NE CONNAISSANT NI LES FINS DE MOIS DIFFICILES, NI L'ANPE.

ma campagne avec Dexia 05/03/2014 10:12




Emprunts toxiques ? « ça se
saurait »
Emprunts structurés est le mot savoureux utilisé par G.Bernardi, le gogo de la grande farce Dexia, en faillite, qui a déjà coûté 12 milliards d’euros aux contribuables français et belges.
Dexia, un catalogue de 224 crédits « structurés « différents (le mot « toxiques » étant prohibé)  évidemment G.Bernardi est tombé dedans à pieds joints pour gagner sa
campagne électorale de 2008. Tout ce petit monde (membres de l’umpé) gagne à ce jeu pourri, sauf les Lavandourains.
Pierre Richard PDG de Dexia entre 2000 et 2006 Le mégaloLe rêve de cet
ingénieur était de faire de l'ex-Crédit local de France une grande banque. Sous sa houlette, Dexia s'implante dans 37 pays. Une boulimie qui lui aura été fatale. Rémunération : 1,7 million
d'euros en 2004 et 2005. Il perçoit aujourd'hui une retraite chapeau de 600 000 euros annuels.
Axel Miller Président du directoire de Dexia entre 2006 et 2008 L'incendiaire.En voulant partir à la conquête du marché américain, l'ex-avocat d'affaires devenu banquier a fourvoyé Dexia dans les subprimes. Rémunération : 1,8 million
d'euros en 2007. Alors qu'il comptait partir avec un parachute doré de 3,7 millions d'euros, Nicolas Sarkozy l'a obligé à y renoncer.
Pierre Mariani Administrateur délégué de Dexia depuis 2008 Le pompierL'ancien dircab de Sarko qui pantouflait chez BNP Paribas a accepté de venir jouer les sauveurs de Dexia. Sa mission s'est soldée par le démantèlement du
groupe. Rémunération : 1 million d'euros en 2010.
Augustin de Romanet Directeur général de la Caisse des dépôts Le dissidentCe
chiraquien notoire, sollicité pour sauver Dexia, est réticent. Y aller, oui, mais pas à n'importe quelles conditions. Il a habilement tapé la Banque postale de 3 milliards d’euros avant de
disparaitre en 2011
Et ca continue en 2014 avec la moisson des 400.000 clients piégésLe
directeur financier Pierre Vergnes, le responsable des risques Marc Brugière et le secrétaire général Johan Bohets – nommés à la mi-décembre au comité de direction de la banque – ont vu leur
rémunération passer de 340 000 euros à 450 000 euros, soit une hausse de plus de 30 %, au 1er janvier. Pierre Vergnes et Marc Brugière remplacent Philippe Rucheton, qui était payé 500 000
euros, et Claude Piret, qui était payé 480 000 euros
Il n’y a que les collectivités inconscientes qui croient au miracle des emprunts Dexia. Normal ! elles les ont signé n'importe quoi en chantant sous les vivats des conseillers municipaux
incultes.
« ce n’est pas ma faute » ne savait
pas !


mauvais professeur 05/03/2014 08:48


Le maire se croit professeur d'économie. Il oublie de parler d'un pret relais d' un million d'euro en attendant la vente contrariée des terrains du Super Lavandou, qu'il avait réservé pour ses
"copains" ... La dette de la commune doit etre alourdie de celle du SIPI ( 60% à la charge du Lavandou et 40% pour Bormes. Nous fleurons bien les 20 millions. La chambre régionale des comptes l'a
relevé : Présentation des comptes "insincères" et ça, ça ne s'invente pas. Jo

Jean-Laurent Félizia 05/03/2014 00:41


Puisque le débat n'aura pas lieu et que M. Le Locataire en fin de bail de la Maison commune (M. G. Bernardi) ne sait pas faire grand chose d'autre si ce n'est que de s'adresser à une galerie
restreinte dans des salons feutrés en me faisant passer pour un transfuge de l'ADEBL ou un Vert masqué, qu'il sache que la liste de la Ville Heureuse est plurielle, libre et indépendante de toute
appartenance à un ou plusieurs partis politiques. C'est peut-être cela qui l'impressionne et l'invite à prendre des chemins détournés et user de ses vieilles méthodes de discriminations
calomnieuses. Je serai très curieux d'ailleurs qu'il puisse apporter un jour la preuve de mon adhésion à l'ADEBL...il ne la trouvera pas et son discours linéaire est la preuve vivante que son
projet ne trouve plus d'issue probante.
Ainsi pour donner suite à un tract plein d'humour, je l'invite à prendre connaissance de quelques précisions détaillées de la part de la personne en charge des Finances, du Budget et du
Développement économique pour la Ville Heureuse. Car, voyez-vous, La Ville Heureuse, c'est une équipe, pas un seul homme. C'est une méthode et un souffle nouveau que nous voulons faire vivre pour
le Lavandou.

http://www.lavilleheureuse.fr/pourquoi-un-audit-est-il-necessaire/

Demain clôture des candidatures...nous serons trois à battre les quinze derniers jours de cette campagne qu'il ne faudrait pas réduire à une joute de caniveaux.
Alors à quand un débat à trois, M. Le Maire ?
Vous qui vous faites, avec vos verbes hauts, le chantre d'un orateur sans faille, ce moment serait bienvenu pour montrer par votre talent toute l'énergie qui vous habite pour conduire le Lavandou
au travers du mandat à venir sur les chemins de l'espérance.

PS: Je reste confiant quant à votre réponse, je vous sais démocrate et en appétit de débat contradictoire.