Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Bormes-les-Mimosas. Des cambrioleurs ont mis la main sur 6.000 bouteilles de vin, conditionnées en palettes au Caveau deï Bormani (Google)

Loi travail : les ordonnances signées par Macron entrent immédiatement en vigueur (Sud-Ouest)

Le FN perd ses leaders qui s'emparent de la droite orpheline de chefs et d’idées nouvelles (Huffpost)

Le maire de Cogolin quitte un Front national en pleine crise d'identité et dénonce un FN "machine à perdre". Il sera désormais "divers droite" (JDD)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. Mais on ne proteste pas contre les squares, boulevards, rues... qui honorent ceux qui ont ruiné leurs villes par détournement ou cupidité (Libération)

Mairie de Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Collobrières. Deux blessés graves dans un accident de chasse à la chevrotine – munition interdite depuis 20 ans (Google)

Hyères a dépensé 20.000 € sans succès pour récupérer les épreuves de voile aux J.O 2024 qui profitent à Marseille. La France estime l'organisation des jeux à 6,8 milliards € (Orange)

Pas moins de 6 tonnes de papier  ont été utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 du Lavandou (Facebook)

François de Canson, maire de La Londe, sur les incendies du 2 et 3 septembre "Le temps est maintenant à l'enquête … Demain, il le sera à la reconstruction et au reboisement "Et de remercier par le detail, tous les intervenants, les pompiers, les élus et maires pour leur solidarité, omettant le maire du Lavandou (Mairie)

La clause Molière, qui oblige à parler Français sur les chantiers, imposé par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône (BFM)

Brexit : Britanniques et Européens se ruent sur les passeports indispensables après mars 2019. Des milliers de britanniques "âgés" tentent leur naturalisation en France (La Tribune)

22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 00:06

A vrai dire les chances du candidat sont réduites, mais en face c’est le néant. Le choix des électeurs se résume à rempiler pour échapper au pire de la Grèce ou sombrer dans l’italianisation de la société [système D et communautarisme]. Bon ! Sarkozy a fait des erreurs de premier mandat, mais le nouveau candidat ne pouvait faire l’impasse de réformes trop rudes pour un esprit moyen qui s’est trop habitué au déficit institutionnel en se retournant trop facilement vers l’Etat à la moindre difficulté. Question de fonds ! faut-il poursuivre la marche forcée d’une restructuration de la société française ? ou lever le pied le temps de reprendre le chemin du travail ? Dommage pour les voix du centre inaudibles. Bien que comprises par la classe moyenne, elles sont considérées comme utopiques, et surtout la France est vaccinée au manichéisme électoral depuis trop longtemps. la-france-forte-affiche-sarkozy.jpgDonc le navire est dans la tempête des eaux troubles de la finance, des délocalisations, des riches qui s’enfuient avec bobonne et pactole, d’une fiscalité plus lourde… pas tout à fait nouveau comme décor ! J’aurai aussi une pensée pour les écologistes abandonnés sur les rives mazoutées de l’économie libérale ou les frontistes, amoureux des centres de rééducation vers la bonne civilisation. Le paysage électoral est à la fois confus et clair. Confus d’une cacophonie de solutions et clair sur l’absence de candidats sérieux. Sauf que me promettre de me serrer la ceinture me fait serrer le cœur et retenir mon bulletin de vote, à la recherche d’un peu de douceur dans ce monde de brutes . Beaucoup me disent ne voter pour personne et ne pas voter du tout, se laissant diriger par la minorité active des militants. Et alors ? on ne peut rester absent d’un débat qui engage nos enfants, nos ainés et tous ceux sur le bord du chemin. Seulement la France est multiple et ne pas porter à la l’Assemblée Nationale tous les courants de pensée à la proportionnelle est une atteinte à la trilogie républicaine. Un peu comme ces maires qui écrasent et musèlent leur opposition pour mieux briller de leur suffisance. Restons réalistes et considérons que l’on peut revenir au franc; que nos frontières vont jusqu’aux limites européennes; que le FMI - noble institution destinée initialement aux pauvres pays d’Afrique - nous aide bien à manger; que l’étranger n’est pas le voleur de pain blanc; qu’il est temps de se remettre à inventer après s’être endormi sur nos lauriers coloniaux; que les chinois sont les touristes de demain, que la perte du triple A est une notion abstraite sans intérêt, etc. Dans ce cas, je veux bien contribuer à la transformation de mon pays. Et qui porte ce discours ? Nicolas, François, Marine ou Jean-Luc ? Tous détiennent un début de sincérité avec un cri "CA SUFFIT ! " mais aucun n’a la solution pour mettre tout le monde d’accord. Lutte des classes oblige où le capital est arcbouté sur le profit, tandis que le pioupiou de base ne veut plus aller au front pour les autres. Cessons de geindre, estimons notre sort plus enviable qu’hier, arrêtons le jeu du rétroviseur. 30 ans de dérive, ça se paie un jour où l’autre. Faut-il pour cela jeter la pierre sur celui qui dit la vérité ? sur celui qui vous secoue en criant "DEBOUT ! sinon demain c’est TOI le Grec ! ". Dans ces conditions, plus le temps de régler électoralement ses comptes avec les coupables qui sont déjà bien loin. Il faut retrousser les manches et s’y coller. En cette invitation de "la France forte", c’est Sarkozy le meilleur. Sauf qu’il donne l’impression de toujours tirer la couverture pour soi  ou ses copains du CAC 40. La France n’étant pas doté d’un système de grands électeurs, comme aux Etats Unis  où le candidat le plus riche multiplie ses chances par trois, les voix vengeresses du petit peuple français peuvent facilement transformer cette élection en jeux romains.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal Docquenies - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Gérard Doiteau 03/03/2012 08:58


militant UMP, je ne voterai pas pour Nicolas
Sarkozy 

francoissoulness 27/02/2012 10:19


la question ne se pose pas NS va gagner

@ifopas 26/02/2012 22:57





La grande différence entre Sarkozy et Bernardi n’est pas la taille mais la reconnaissance de ses erreurs. Sarkozy devrait lui donner une inspiration d’humilité.
Un médiocre boutiquier de village face à un grand personnage d’Etat cherchez l’erreur !

ifopas@hotmail.com 24/02/2012 19:37


 


  


Autant la France est forte en cinq ans de sarkozy autant le lavandou est faible en quinze ans de bernardi

DFA231456 24/02/2012 18:18


Enfin un article lucide sur ce blog. Ca change des égouts de monsieur Bernardi dont les jours sont comptés à la mairie du Lavandou. Oui Sarkozy est le meillzur pour faire gagner la France avec
son courage et sa façon de dire la vérité. Pourquoi ? il a dominé le débat sur l'Europe, trouvé l'argent pour boucher les trous et fait un tandem intelligent avec madame Merkel. Bien sûr ca ne
plait pas à tout le monde comme monsieur Melenchon qui s'attaque stupidement au capital, à l'UMP, au front national dont en passant je salue l'attitude de Marine sur A2 face à un irrespectueux
personnage. Sarkozy gagnera par sa volonté de sortir notre pays du rouge en y associant toutes les bonnes volontés républicaines. Bravo sur cet article !

@2014 24/02/2012 18:00


OUI OUI OUI !!! il nous aidera à dégager l'arapède de son lieu de vacances

83980zenith 23/02/2012 17:44


2012 sarko repasse...2014 bernardi est mort

Lavandou-Paris-Compiègne 22/02/2012 22:37


dur...dur...mais j'ai confiance dans son dynamisme et sa grande intelligence, pas comme l'autre truffe au coin du village sans initiative

Huffingtonpost 22/02/2012 18:48


Un sondage LH2 pour Le Nouvel
Obs paru ce mardi relevait un rebond de 8 points "d'opinions positives" (à ne pas confondre avec les intentions de vote) du candidat-président. Le chef de l'Etat grimperait
même de 16 points chez les sympathisants du Front national, visiblement séduits par l'ouverture du débat sur les référendums
visant les chômeurs et les immigrés.


Victoire, crieront les partisans de l'UMP. Pas tout à fait. Selon le même institut, une fois entré en campagne, Nicolas Sarkozy n'aurait enregistré qu'une très faible hausse des intentions de vote
en sa faveur (26% contre 25,5% il y a deux semaines) alors que François Hollande reste largement en tête (32% contre 34%). Pour ne rien arranger, toujours selon une étude LH2, seuls 37%
des Français estiment que Nicolas Sarkozy "fait une bonne entrée en campagne" pour l'élection présidentielle, 56% étant d'un avis contraire.

second tour 22/02/2012 17:14


voterai Sarko par dépit au second tour s'il est présent. En face c'est la cata sauf bayrou qui n'y sera pas.  Pat

vive la vérité 22/02/2012 11:52


Cette élection pourrait être la rupture avec un 30 ans d'erreurs. J'attends de nos politiques non pas qu'ils tentent de me vendre du rêve, mais qu'ils soient pragmatiques et me proposent ce
qu'ils vont réellement faire dans les 5 voire 10 ans qui viennent pour un retour à l'équilibre et à la croissance. Je sais bien, nous savons bien qu'après des décennies de gaspillages en tout
genre et de grand n'importe quoi, la potion risque fort d'être amère pour tous les français. Mais je veux, et je l'espère nous voulons tous la vérité. Peu m'importe au fond à cause de qui nous en
sommes arrivés là. Tous les politiques quelque soit leur bord sont là depuis suffisamment longtemps pour avoir une part de responsabilité. Les électeurs élisent alternativement les mêmes qui les
ont trompés depuis suffisamment longtemps pour avoir eux aussi leur part de responsabilité.


Churchill avait promis aux anglais du sang et des larmes, les français sont ils prêts à l'accepter. Et si grâce à la crise qui sévit depuis 2008 cette campagne électorale devenait celle de la
vérité. Ce serait peut-être cela la véritable rupture.