Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés, - face au clanisme en place depuis 22 ans - demandent l'interdiction du cumul et de la répétition des mandats nuisibles à la démocratie locale.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Démission Bayrou, De Sarnez, Goulard. LREM n'a plus besoin du MoDem pour gouverner. Avec ses 308 députés, La République en marche dispose désormais de la majorité absolue à l'Assemblée nationale

Le nouveau gouvernement d’Edouard Philippe, annoncé mercredi, compte trente membres, respecte une parité stricte et laisse la part belle à la société civile.(Le Monde)

Incendie à Bormes. Environ deux hectares de végétation sont partis en fumée (Google)

Le département du Var placé en vigilance sécheresse depuis le 18 juin (Préfecture)

Députés élus dans le Var. 1ère circonscription. Geneviève Levy (LR). 2ème circonscription Cécile Muschotti (En marche). 3ème circonscription Jean-Louis Masson (LR). 4ème circonscription Sereine Mauborgne (En marche). 5ème circonscription Philippe Michel-Kleisbauer (Modem). 6ème circonscription Valérie Gomez-Bassac (En marche). 7ème circonscription Emilie Guerel (En marche). 8ème circonscription Fabien Matras (En marche). (Ministère)

Bormes-les-Mimosas. Des riverains lancent une pétition contre des antennes relais à proximité d’une école (Twitter)

Moralisation vie publique. Kosciusko-Morizet veut l'interdiction de l'activité de conseil et démission de la fonction publique pour les parlementaires (Le Monde)

Un migrant de 17 ans, originaire du Bangladesh, isolé, dormant dans la rue depuis 1 mois et sans ressources, a fait condamner le département des Bouches-du-Rhône - pour grave atteinte à une liberté fondamentale - qui est désormais obligé de le prendre en charge (AFP)

Le courant ligure a ramené en très grande quantité  "la Janthine" un mollusque du Golfe de Gênes qui pourrit sur les plages du Var dégageant une odeur pestilentielle (France Bleu)

Toulon-Chalucet : Lancement des travaux pour le nouveau quartier de la créativité et de la connaissance (Var Azur)

La Cour d'Appel de Lyon confirme les "graves irrégularités" commises par la municipalité Tuvéri dans le dossier des logements des Lices et de l'ancien hôpital. Le promoteur écarté réclame 54,5 millions € à la commune de Saint-Tropez (Twitter)

Les plages de Hyères : l'Almanarre, Estagnets et de la Capte vont devenir accessibles aux handicapés permettant d’être la première commune varoise à obtenir le label Tourisme et Handicap. (Google)

Contrôle renforcé des enseignes et publicités au Lavandou. Le maire (certainement non-voyant depuis 1995 ?) se dit "choqué" par le fleurissement de la pollution visuelle sur sa commune. (Facebook)

A Lagneville (Oise) un arrêté municipal interdit de décéder chez soi pour protester contre le manque de médecins. Ce n'est qu’une pâle contrefaçon de l’arrêté du Lavandou de 2000 "il est interdit à toute personne ne disposant pas de caveau de décéder sur le territoire de la commune" ridiculisant planétairement son auteur (Facebook)

La monarchie républicaine fête son 2208 ème milliard € de déficit contre 1833 milliards € en 2012 et 1211 milliards en 2007 dans l’indifférence générale des partis politiques (Twitter)

Le Conseil d’Etat pourrait annuler l’arrêté qui ferme l’aéroport de Saint-Tropez La Mole aux vols internationaux. C’est le sens des conclusions présentées par le rapporteur public (Twitter)

27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 00:39

Le groupe d’opposition "Lavandou Ensemble" souhaite apporter quelques commentaires à l’article de Var Matin, daté du 20 février 2012, relatant la dernière réunion de l’Office de tourisme. Chronologiquement :
Nous n’avons pas compté 300 personnes. Tout au plus 120 personnes étaient présentes.En soustrayant les élus concernés, le staff de l’office de tourisme, le personnel municipal, qui encadraient la manifestation, nous sommes plus proches d’une petite centaine de personnes. Ces dernières étaient bien souvent en couple pour représenter les intérêts de leurs entreprises. En résumant, nous pouvons considérer que le tissu économique local concerné par l’office de tourisme, avoisinait, ce jour-là, une trentaine d’entreprises représentées.Très peu et révélateur d’un malaise vite esquivé par son promoteur: c’est la faute de la date choisie… 
plante_carnivore.jpgLe maire, Gil Bernardi, rejoint par l’adjointe au tourisme, a "loué" la professionnalisation du tourisme dans la station ! Devons-nous considérer que cela n’était pas le cas jusqu’à présent et que notre politique touristique était régie, dans un récent passé, avec amateurisme ?
Le directeur ne manqua pas "d’évacuer les critiques" en précisant : "Mieux vaut créer plutôt que de répondre à la polémique"… Las ! Il ne fut question, un quart d’heure durant, que de justifications et règlements de compte vis-à-vis de l’opposition qui s’est récemment exprimée dans les colonnes du quotidien sur la gestion de l’OT…Nous évoquions alors quelques cafouillages. Sa susceptibilité parait tout aussi évidente que l’affichage permanent de son autosatisfaction, véritable spécialité municipale qu’il a fait sienne ! La critique est parfois constructive et la relecture de cet article (18 novembre 2011) confirmera qu’il n’y avait pas de quoi fouetter un chat !
Nous n’avons pas contesté le travail de toute une équipe! Une équipe d’ailleurs fort sollicitée et bien mal payée de ses efforts, si l’on compare avec le salaire et avantages du directeur… Nous constatons aussi que ce dernier s’implique désormais dans la politique locale et que ce n’est pas son rôle, sauf si Gil Bernardi le considère comme son dauphin (dixit le café du commerce). Concernant Lavandou Résa, les résultats du chiffre d’affaires avancés pour l’année 2011 par lui-même sont arrondis avec optimisme autour de 150.000€… Nous comprenons mal les 420.000 € de "bénéfice" annoncés par le petit rapporteur de service dans les colonnes de Var matin, grâce à cette plateforme. Il ne peut s’agir que d’une erreur... d'oreille !

Nos griefs sur Lavandou Résa portent sur 2 points.
1) La plateforme commercialise, sans talent, le même produit que les hôteliers locaux, en s’octroyant au passage une commission. La commercialisation d’un produit "élaboré" (ou packagé…) justifierait mieux cette ponction et la démonstration d’une vraie dynamique de l’OT !
2) Cette plateforme a pour vocation de convaincre une clientèle sur le Net. Elle sort de ses attributions lorsqu’elle procède à des réservations et encaissements auprès d’une clientèle venue physiquement à son guichet. Une exclusivité préférentielle est alors donnée aux hébergeurs qui ont adhéré à la plateforme. Les autres sont évincés. C’est un détournement de finalité. Rappelons que l’ensemble des hébergeurs locaux sont collecteurs de la taxe de séjour qui finance l’Epic et qu’à ce titre, ils doivent être traités sur un pied d’égalité, sans forcing ni chantage au résultat. Ce n’est pas le cas.
Nos griefs concernant les guides et plans a 1€:
1) N’oublions pas que le financement de ces publications se fait aussi grâce à des annonceurs qui ont lourdement investi sur ces supports. Cet investissement est lié à des garanties de diffusion qu’ils sont en droit d’attendre pour que leurs messages soient lus.
Cette diffusion, annoncée comme gratuite lors de la signature du bon de commande, ne donnera évidemment pas les mêmes résultats si le support est vendu. Nous pouvons considérer qu’il y a tromperie. La justification «pseudo écologique» ne tient pas ! L’annonceur, cochon de payant, est lésé. Il est "cruel" de constater la vérité de notre propos quand il est précisé plus loin dans l’article que 25.000 ex. de cette publication n’ont pas été diffusés… CQFD !
2) Concernant le prix des adhésions à la plateforme et le guide 2012, il n’y a pas d’adhérents dans un Epic supporté par la fiscalité locale. On peut admettre une option payante garantissant une meilleure visibilité sur le web ou les publications de l’OT c’est tout. Encore faudrait-il que la citation minimale obligatoire soit respectée. Il n’en est rien. Le guide 2012 n’est qu’un support publicitaire. Oubliant son devoir d’information légale, n’y figurent quasiment que les annonceurs. C’est cette mesquinerie sans élégance que nous reprochons. Un soupçon de diplomatie aurait évité bien des ressentiments de la part du tissu économique local à l’encontre de l’OT.
"Chat échaudé craint l’eau froide". Les acteurs du tourisme lavandourain s’en rappellent déjà… et l’opposition n’y est pour rien. Editer des guides et des plans c’est bien. Les diffuser c’est mieux !  Hélas, ils sont depuis toujours distribués (puis vendus…) au compte-goutte, pour finir lamentablement stockés par cartons entiers avant destruction !...(au Club de Bridge). Les hôteliers, obligés de se déplacer au Château pour en obtenir péniblement une vingtaine, le savent bien. 
Concernant les nouvelles technologies développées ( Smartphone, Bluetooth , etc)
Nous émettons quelques réserves sur la stratégie développée. Ces applications sont en constante mutation et s’avèrent très rapidement obsolètes. Leur usage réel est pour l’instant anecdotique. Leur financement privé est lié au retour sur investissement généré par la publicité et la régie de ces nouveaux supports. Nous doutons que les chiffres d’affaires espérés soient réalisables. Ce qui compromet la pérennité de ces installations. Il est donc important de les appréhender avec prudence et circonspection.
Quant aux webcams, la sophistication du matériel est intéressante. Il faut cependant prendre en considération le réseau de diffusion de ces images et l'inaptitude des internautes. Que faire d’une Ferrari sans autoroute ? Nous avons quelques craintes sur le choix du prestataire retenu, mais nous apprécions la décision du maire qui après dix ans de tentatives de démontage d'un concurrent privé s'y met enfin ! Le Lavandou aura bientôt plus de webcams que Nice au M2.
Evoquons rapidement le positionnement "luxe" de notre village, imposé par notre illusionniste maire et son office de tourisme sous ordre.  Le syndrome de "Saint-Tropez" le hante ! Le complexé flatte l’Ego ! C'est bien méconnaître les potentialités de notre village. Globalement, notre tourisme est familial, plutôt bourgeois, sans ostentation et n'est pas concerné par le "bling bling" tropézien. Le Lavandou est loin d’avoir tiré profit de sa situation géographique, de son environnement, de son climat, de ses partenaires… faute simplement de savoir organiser l’offre et l’animation, au lieu de jalouser politiquement des plus riches que nous. Lavandou Ensemble,

Lavandou-ensemble-640 Lavandou Ensemble  
Une nouvelle ambition pour le Lavandou 
Arnaud Parenty, Jacqueline Pilette, Marc Lamaziere

 


15/02/2012 L'Epic de tourisme du Lavandou: une séance pour rien ?
 
Lorsque l’on organise une réunion publique pour donner de bonnes nouvelles, il est probable que la curiosité pousserait les concernés vers l’entrée. Las ! à peine 80 personnes se sont déplacées pour écouter la messe. Quelle ingratitude ! Silence assourdissant, banalités, justifications par rapport à un article de Var matin sur les réserves de l’opposition et aucune question sur la stratégie du bonimenteur de service. Encore moins sur le nouveau guide touristique 2012, assez décevant, qui a oublié une bonne partie de ses obligations, malgré la grossière petite phrase parapluie pour couvrir son auteur. Il est inquiétant de constater un tel détournement de l’argent public: plagistes, prestataires, restaurants, agences immobilières…tous fiscalement redevables sur la commune…oubliés ou parfois escamotés! Au moins leurs citations administratives, sans autre forme de mention, auraient mis cette paramunicipale dans la légalité à minima, comme le pratiquent scrupuleusement la plupart des communes dotées d'un Epic. Et que dire sur l’étalage haute technologie de l’information ou d’éditions de luxe…quand on n’est pas capable d’organiser l’offre avec les acteurs locaux ? La diplomatie municipale ne connait que le rapport de force avec ses sujets pour les soumettre à sa vision des choses. La poudre aux yeux, le bling-bling et le luxe tropéziens sont encore passé par là, ce qui ne correspond objectivement en rien aux capacités actuelles de la commune... L’effet produit de ce rassemblement est contraire à celui espéré, mettant le doigt sur la limite du Lavandou à l’échelle de la planète. A la sortie, beaucoup sont restés sur leur faim et ont confortés les autres sur la débrouille personnelle. Ici pas de miracle, que des charges d’autopromotion politique, jusqu’au logement de fonction du courtisan ! Je décide, tu paies avec le sourire forcé et tu t'écrases ...Indubitablement, le seuil de compétence est atteint à tous les niveaux.

07/10/2011 Au Lavandou l’Epic sombre dans l’utopique

Revenons sur l’Epic Lavandou Tourisme et la saison estivale. Nous l’avons dit: Lavandou Ensemble, groupe d’opposition représentant les lavandourains dédaignés depuis 1995 par la pensée unique, n’a pas pour vocation de nuire aux intérêts touristiques de la commune. Bien au contraire ! Nous avons cependant un droit d’observation et d’expression sur cette paramunicipale financée pour partie par la taxe de séjour collectée par les hébergeurs du village. ( hôtels, campings, meublés, etc…525.000 €/2010…), et pour solde par nos impôts !
Pour 2011, l’équilibre n’y sera certainement pas, surtout avec un budget qui frôlera les 700.000 €…[le double de l’ex association Lavandou tourisme sabordée par le maire en 2009]. Une telle dépense exige quelques résultats ! Le maire, auto-satisfait chronique [avant l'affaire Dexia], annonçait en préambule du dernier conseil municipal, une augmentation de la fréquentation de +6.5% [pendant que le Var progresse de +10 à 12 %], ainsi que "la satisfaction générale des touristes "interrogés à la porte de la mairie. Nous voulons juste rappeler que les récents évènements au Maghreb ont modifié, au dernier moment, le choix de nombreux français qui ont préféré rester dans l'hexagone… Pas de quoi pavoiser donc, dans un contexte d’actualité à chaud qui ne devrait pas se renouveler; ajouté au fait établi que la saison 2010 fut plutôt morose. Sans afficher la même assurance, le prévisionnel budgétaire de l’Epic qui s’efforce de devenir incontournable par une profusion d’outils désordonnés, sera "explosé" ! Il lui faut donc trouver partout les fonds pour équilibrer sa gestion. Tout est commerce au château, dont le personnel a reçu la consigne: vendre Le Lavandou et ses "parfums de Lumière" à tout ce qui bouge ! Dans la pratique c’est nettement différent ! 
utopie.jpegPar exemple, la fumeuse centrale de réservation locale "lavandouresa", qui prospecte la clientèle sur le web par le biais d’un "portail local", n’a reçu ni le soutien, ni l’adhésion des professionnels hôteliers, pourtant invités avec force insistance à rejoindre son système déjà dépassé, contre droit d’entrée et pourcentage…Quelques "obligés" s’y sont résigné sans conviction…face au référencement international des grandes centrales de réservation en ligne, opérationnelles depuis plusieurs années. [Booking, Hotel.com, Opodo, Venere, voyagesSNCF, Expedia, Lastminute…]. Le "ratissage" virtuel de la clientèle y est autrement plus efficace. Les hôteliers le savent. Nous atteignons la mesquinerie quand la clientèle se présente en personne au guichet de l’Office de Tourisme du Lavandou pour se renseigner sur les hôtels du village. N’y sont proposés en priorité que ceux ayant adopté ce système de réservation en ligne. Sortez votre Carte Bleue pour notre commissionnement à venir…Preuves et témoignages à l’appui. Inadmissible, voire malhonnête. L’hôtelier, cochon de payant, collecteur de la taxe de séjour et dont les impôts financent l’Epic, et qui n’a pas choisi d’adhérer au système - c’est son droit - n’a aucun retour. Nous vous laissons apprécier de telles pratiques !...
Restons dans la mesquinerie avec la curieuse décision, prise au cœur de l’été par le conseil d’administration de l’Epic, de vendre les guides et plans ! 1€ pièce !…[prix non indiqué sur ces documents en violation avec le code du commerce]. Du jamais vu, à peine croyable ! La diffusion de ces supports, utiles aux touristes, comme aux professionnels, pour découvrir le village et ses commerces, en a évidemment souffert, lésant aussi les annonceurs, qui ont investi sur une diffusion gratuite promise par le régisseur …Tout ça pour quoi ? Quelques centaines d’euros, imposant au personnel la rédaction d’un reçu à chaque acheteur ? Contrarier la découverte du village et son tissu économique pour récupérer trois francs six sous, nous le comprenons mal. Le jeu en valait-il la chandelle ? Le trou est-il déjà si profond ? Les guides et plans, financés par les annonceurs depuis une décennie, doivent être distribués gratuitement, en grand nombre. Ils sont faits pour ça ! Les luxueuses brochures "Parfums de Lumière" sont elles aussi vendues ! [4€ à l’accueil] 
Avions-nous réellement besoin de ces prestigieuses revues, très couteuses en fabrication, que l’on retrouvera discrètement au pilon, dans quelques années ? 
Avions-nous réellement besoin, en fin de saison, de joindre l’image banlieusarde des survêts Adidas, au logo "signé Lavandou" ? Combien cela a-t-il coûté ?  Pour quels résultats ?
L’Epic est bien mal parti, pris en grippe par de nombreux professionnels…remontés contre son équipe. A notre avis, en cette période de récession annoncée, il y avait d’autres priorités pour asseoir l’influence de cette structure municipale, imposée par le maire. 
Hélas ! manquent à l’appel, un soupçon d’élégance, un zeste de tact, une once de respect, de bons techniciens. Tout ce que ne connait pas le grand ordonnateur du plus beau village du monde. Plus rien ne nous étonne au Lavandou… sauf la résignation de certains professionnels qui soupirent en attendant 2014 !

Lavandou-ensemble-640 Lavandou Ensemble  
Une nouvelle ambition pour le Lavandou 
Arnaud Parenty, Jacqueline Pilette, Marc Lamaziere

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lavandou Ensemble - dans Tourisme
commenter cet article

commentaires

Office de tourisme 16/03/2012 10:58


le directeur fait le caniche avec le maire. il ne connait pas le sort qui lui est réservé.    - Attaché à un arbre au bord de l'autoroute quand bernardi n'aura plus besoin de lui.. -
sera pas le premier naïf abandonné ... Pauvre bete ! Jo  

Palmiers tranquilles 02/03/2012 20:21


C'est vrai avant 1995 il y avait le printemps de la mer qui durait trois semaines, avec des animations nautiques. Ils ont tout cassé pour créer un corso qui dure trois heures, et un salon du
bateau minable. La ville se meurt petit à petit, surtout en début et en arrière saison, ne parlons pas de l'hiver c'est un désastre. Les palmiers et les fontaines ne font pas tout, c'est du
décor, ça ne donne pas de divertissement. Heureusement qu'il existe encore des commerçants qui sont dynamiques et efficaces pour organiser et perdurer les animations de la ville. Les élus en
place sont responsables de cette situation déclinante de la station, depuis 17 ans qu'ils gouvernent en privilégiant les vieux qui veulent dormir de bonne heure et excluant les jeunes qui soit
disant font du bruit. Le Lavandou est mort, même en pleine saison. Il faut changer tout ça. Vive l'avenir, vive la jeunesse. 

@orlando 02/03/2012 16:30


c vrai les touristes viennent l'été facilement sans dépenser un rond de pub surtout de juil a 15 aout l'epic c bien en hors saison c tout ! le reste du temp aucune utilité comme d'hab le hors
saison n'a jamais marché au lavandou sauf avec faedda

Rorlando02sfr 02/03/2012 12:43


H. peut préparer sa valise. faire venir des touristes entre juin et septembre ne justifie pas un etlle débauches de moyen.Ce maire n'a rien compris aux besoins touristiques limités au
sable fin et arnaques en tout genre

T'as raison Jeannot 28/02/2012 19:19


T'as tout compris Jeannot. C'est exactement ce qu'il se passe. Le seul bémol à ton texte c'est pas bizzare que j'aurais dit à propos du directeur de l'ot, mais des mots beaucoup plus forts et
virulents que la modération et la bienséance m'empêchent de dire ici.


Il est juste soutenu par les 2 miss: Tallone et Bouvard qui l'ont choisi, ne veulent pas se dédire et sont encore sous le charme.

nocomment 28/02/2012 19:15


HEP ! QUI PEUT ME DIRE CE QUE MADAME TALLONE FAIT DANS CETTE GALERE ????? ELLE SERT A QUOI AU JUSTE ????? ELLE NE PRENDRA JAMAIS LA PLACE DE BERNARDI QUI S'EN MEFIE A JUSTE RAISON

@jeannot JL 28/02/2012 19:08


Effectivement tout ce que j'entends sur ce directeur de l'OT est bizarre: super salaire, voiture de fonction, logement de
fonction, notes de frais no limit; sa femme est dans tous les coups tordus du maire et en plus il fait travailler ses copains deux ponts de grenoble alors que des imprimeurs ici ca doit exister
non ? si quelqu'un peut m'éclairer ?

Ministre du tourisme 28/02/2012 11:33


Salaire de ministre, frais professionnels, voiture de fonction et loyer dérisoire... La place est bonne pour le nouveau directeur du tourisme. Apres quelques semaines au Fisac, son épouse devrait
etre embauchée par l'Union des commercants qui recevra une belle subvention pour lui règler son salaire... PD

jeannot JL 28/02/2012 09:11


quelles sont les relations d'intérêt entre bernardi avec hagopian ? après avoir engagé sa femme au fisac il lui donne un logement de fonction à un prix dérisoire par arrêté municipal j'ai vu
l'acte en mairie; autant d'avantages cachent des choses qui va remplacer qui? restaurateur au lavandou

Lavandou-Paris-Compiègne 27/02/2012 13:14


epic = tue-mouches tellement cette organisation coûte sur le dos des touristes et des contribuables

hotelier 27/02/2012 10:18


Les hoteliers ont d'autres préoccupations que de répondre au syndrome de St Trop'
Mettre leurs établissements aux normes de sécurité et les moderniser aux standards de confort éxigés. PN 

Elisabeth 26/02/2012 20:08


INCROYABLE MONSIEUR JE SAIS TOUT ET J'AI TOUJOURS RAISON S'EST ENCORE PLANTE ?

Agathe 26/02/2012 18:44


Pour répondre à la personne qui se pose des question sur le FISAC, sachez qu'il ne se passe rien car après avoir virée la personne en charge du dossier, rien ne semble avoir été fait...Il
suffisait simplement de reprendre contact avec les instances officielles du FISAC pour proposer le dossier Phase 3 et obtenir une dérogation afin qu'une étude soit faite sur le cas particulier du
Lavandou, puisque Monsieur le Maire a fait faire les travaux du Quai Baptistin Pins avant le dépot pour accord au FISAC malgré les recommandations qui lui avaient été faites.. Mais comme il sait
tout sur tout, le dossier a été réalisé et non déposé en temps voulu... Donc il faut voir avec les Commerçants pour savoir s"ils ont touchés quelques chose et du FISAC et de la Mairie comme le
contrat FISAC le prévoit...Mais comme il a préféré virer la personne qui connaissait bien la procédure et prendre la femme du Directeur de l'office du Tourisme qui n'y connaissait rien (normal
d'ailleurs) pour tenter de s'occuper de cela, rien ne smeble avoir été fait, mais à vérifier tout de même....

loupgarou283 14/10/2011 11:38



d'après les sondages parisiens les maires de droite élus à plus de 60% ont encore une petite avance aux municipales mais la présidentielle sera la clé de leur maintien car la victoire de la
gauche ferait reculer l'ensemble des élus de droite de 10 à 15 % sur leur fonds électoral traditionnel. Si la gauche ouvre la voie des urnes locales aux résidents étrangers (plus de cinq ans en
france) 50% des élus de droite sauteraient dans le var. Ce scénario intéresse beaucoup de PS sur 2014



Hogopianphobe 13/10/2011 12:08



Une fois de + le Lavandou a vu arriver un premier de la classe venu tout nous expliquer à nous quei ne comprenons rien. Hagopian est arrivé, s'est empressé de placer ses petits amis en tant que
prestataires de service et on subit ce bellâtre incompétent, qui change d'emploi tous les 18 mois. Résultat NUL



centrale de réservation rapace 11/10/2011 14:37



Pourquoi utiliser donc payer une centrale de réservation qui se fiche de moi ? en Juillet et Aout, je n'ai pas besoin d'eux, je suis complet. en Hors saison, pour quels résultats si clientèle
envoyée chez les copains. Je me débrouille tout seul et ça marche sans avoir à baisser mon pantalon. c'est moins douloureux , je reste maitre chez moi sans faire des salamalecs à tout ces tocards
du nouveau tourisme. je les emm... laissez moi bosser. ma clientele, je me la suis fait tout seul depuis des années. Pas besoin de vous . juste bon a prendre mon pognon cherement gagné et crier
victoire sans avoir rien inventé. RAPACES !



Alca 11/10/2011 09:18



@Animatop


C'est une "UtoEpic"



animatop 10/10/2011 16:35



pourquoi dépenser autant d'argent ? les voisions en mettent moins dans les brochures mais bien plus dans les animations. cet été les animations ont été insipides au lavandou



marlynbear 09/10/2011 11:46



HOLA !!! ca chauffe dans ce coin de france !!! j'ai été attiré par le buzz. L'élu UMP en fin deparcours sortez le aux élections LOL !



makroute@aol.com 09/10/2011 11:30



l'article est-il objectif?je suis inscrite en meublé à l'ot depuis 5 ans.Je préferai la gestion de thorn à celle de l'adjointe qui est nulle en tourisme.Les filles peu payées font un boulot
formidable.Vous avancez un budget de 700.000 ca semble beaucoup car du temps de thorn ca ne dépassait pas 270.000.A qui sert la différence?bernardi a eu tord de faire ce qu'il a fait avec
lavandou tourisme les exadhérents sont contre lui maintenant.Makroute



Perdu de vue 09/10/2011 10:15




Question à sa majesté : que devient le fisac depuis que sa majesté a cloué sa responsable au pilori ?



sandrinette 09/10/2011 09:54



la mairie na ka payer sa combine moi non plus je ne marche pas dans ce raquet 



Romero 08/10/2011 19:33




je viens de recevoir par la poste dans une géante enveloppe  le torchon publicitaire de l’épic : 3 feuilles photocopiées mal rédigées, bourrées de fautes, destinées à me taper de
l’argent pour figurer dans le guide ou l’internet de l’OT. Je n’y comprends rien dans leurs explications ! Les prix sont prohibitifs, aucun chiffre de fréquentation du site, date évasive de
sortie du prochain guide, aucune info sur la quantité et comment ils font la diffusion. J’en ai rien à foutre je me débrouille très bien sans eux et pourquoi leur donner encore de l’argent ?
Un comble je vois qu’ils prendront un % sur mes chambres contre l’envoi de clients. Du pur amateurisme ! Ce sont des pieds nickelés !



luis83restaulav 08/10/2011 17:15



Ce truc sent la politique sans intéret bernardi n'a que faire des commercants "qui s'en mettent plein les poches" dixit lui. Je travaille douze heures m'en sort pas avec les taxes.Ces messieurs
corrompus de la politique donnent des leçons aux travailleurs le monde tourne à l'envers



hotel-resto 08/10/2011 10:21



RIEN A REDIRE TOUT EST JUSTE. BRAVO ET MERCI DE NOUS DEFENDRE



Lavandou-Paris-Compiègne 08/10/2011 00:50



Vous dites que l'épic est mal parti je pense que ce serait plutot bernardi. Bien managé l'épic
est intéressant si les pros sont aux manettes.Pour l'instant ce sont les amis du maire donc personne à part lui. Chacun y va de sa petite idée et hagopian - comme l'a été neveu en son temps -
reste le fusible idéal de ces touches à tout aux ordres. Globalement je partage l'analyse que le vaniteux maire du lavandou a grippé la machine à faire du fric.