Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Confinement. Bars et restaurants resteront fermés jusqu'au 20 janvier (BFM)

Bavure policière à caractère raciste : des "images qui nous font honte" (Elysée)

Multiplication des manifestations anti "sécurité globale" contre le pouvoir (HP)

La police veut obtenir un droit de validation avant diffusion des reportages TV (FI)

Covid début des vaccinations prioritaires début janvier sans obligation (AFP)

Messes à 30 personnes maximum et couvre-feu de 21h à 7 h jusqu'au 20/01(FB) 

Probable alliance LR + LRM sans EELV contre le RN aux présidentielles 2022 (LM)

Les militants RN applaudissent le virage sécuritaire du gouvernement (FB)

Loi "sécurité globale" la CEE critique ce projet incompatible avec le droit européen (HP)

Plainte au pénal "pour mise en danger d'autrui" contre 400.000 "dos d'âne" illégaux (LF)

Mal-vivre, suicides, précarité, violences, repli, font plus de dégâts que la Covid-19 (LM)

Taxe de séjour en chute de 40% dans le Var compensée par l'Etat providence (CF)

France 2020. La dette publique atteindra 120 % du PIB. Qui va payer et quand ? (FI)

France la pauvreté progresse de +37% avec 10 millions de pauvres en France (WK)

De mars à juin 2020 l'économie touristique a reculé de 65% dans le Var (insee)

La grande roue démontée et son exploitant ne veut plus revenir au Lavandou (FB)

Amazon progresse de +37% et crée 400.000 emplois dans le monde depuis la pandémie (FI)

Les communes annulent repas et colis de Noël par peur de propager la Covid-19 (FB)

L'Assemblé Nationale vote l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16-02-2021 (AFP)

Sécurité Sociale le déficit serait de 44,7 milliards en 2020 contre 5,4 en 2019 (Bercy)

Le virus Covid-19 a déjà muté plus de 1000 fois depuis son apparition (HP)

Le président de la Région Sud et son bureau épinglés pour leurs salaires exorbitants (CRC)

17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 00:05

Les médias ne tarissent d’éloge sur les chiffres du tourisme toujours à la hausse en France. Toutes les enquêtes démontrent que les français [et les étrangers] rêvent de vacances surtout dans le sud, mais que les séjours sont plus courts, achetés en dernière minute et bien souvent se terminent par des sandwiches sur la plage. Le manque d’argent n’est pas la seule excuse, la déception sur les services est également en cause. La France a cette particularité d’être attirante et de n’avoir aucune considération envers ceux qui lui apportent de l’emploi et des devises.  Le personnel recruté à la va vite n’est pas formé, mal payé et parfois pas logé. L’anglais est approximatif et le comportement trop désinvolte. Sans regarder ce que l’on vous met dans l’assiette, la gastronomie est rarement au rendez-vous. evaluation.jpgQuant aux accès mieux vaut  ne pas l’évoquer, ce n’est pas à l’ordre du jour. Pourtant les collectivités rivalisent d’initiatives désordonnées : pavillon bleu, village fleuri, ville internet, animation, pub internationale, sardinades,  feux d’artifice, interventions médiatiques creuses… mais passent toutes à côté de l’essentiel: l’amélioration des services, la maitrise des prix, la coordination des actions avec leurs voisins. En gros : le marketing du produit. De plus, elles font toutes la même chose au même moment, se concentrant sur la haute saison, négligeant le reste de l’année financièrement trop incertain. Entre le pouvoir municipal et le commerce c’est souvent le divorce du calendrier, des budgets, des travaux mal appropriés, du bruit mal venu, du stationnement limité… Bref,  le marketing produit qui consiste à concilier l’inconciliable n’a pas de mode d’emploi autre que l’écoute, la patience, la conviction, le rassemblement. Des vertus absentes du pouvoir local qui impose sa vision touristique au forceps fort de sa légitimité électorale. Pour le commerce c’est un diktat ; pour le vacancier une incompétence. De tous, le touriste  est bien le seul qui peut décider du succès ou de l’échec d’une collectivité. Les autres acteurs sont captifs de son verdict. Dans le Var, rares sont les villes balnéaires qui réussissent toute l’année comme Saint-Tropez, Saint-Raphaël, Bandol... A bien les observer, leur succès ne repose pas que sur les plages mais aussi les congrès, expositions, festivals, évènements nautiques,  vignobles… Avec un budget moindre, la stratégie de Bandol est bien plus performante que celle du Lavandou. Normal, absente des médias elle se concentre exclusivement sur une trame commerciale (commerces, bars, marchés, camelots, pêcheurs …) qui stimule à tour de rôle l’espace public. En été, chaque soirée se termine par un bal populaire, un chanteur, un feu d’artifice, une joute qui fixent les vacanciers dans les restaurants, les bars tard dans la nuit… L’office de tourisme de Bandol est aussi un modèle, par ses horaires, sa diversité d’offres, ses produits dérivés, soutenu par les relations publiques et les entreprises locales souvent concurrentes de l’OT. La mairie se limite à l’organisation de l’espace, du stationnement, la propreté et n’est pas trop affamée sur les taxes. Son port est le plus dynamique après Cannes et sa fréquentation est constante toute l’année. Cela, depuis des lustres  quelle que soit sa couleur politique. Le petit plus : son casino. Le grand moins : le prix de l’immobilier trop élevé. Au Lavandou, ne reste que le prix de l’immobilier et heureusement encore ses 12 plages. en-vacances.jpgL’animation est du niveau d’un village de vacances, le commerce n’est pas fédéré et un petit réseau de privilégiés, lié à l’Epic de tourisme, se partage le gâteau. La commune persiste à traiter le tourisme comme Disneyland, mais sans les manèges ni le marketing. Or, c’est sa seule source de revenus depuis 100 ans sans trop se fatiguer. Hélas la concurrence des communes voisines s’est organisée et les destinations lointaines sont moins chères qu’un séjour dans la Cité des Dauphins. Elle est aussi peu accessible par une route inadaptée, une circulation non maitrisée et un stationnement très mal conçu. Sa crise de croissance dans le béton n’en finit pas, alors que son territoire est très limité. Elle doit sa renommée par le travail des autres, tout en la revendiquant jalousement. Faute d’une politique claire, les professionnels sont opposés à tout fédéralisme, laissant libre cours à la fantaisie immature d’une collectivité piégée par son propre égo. Elle veut tout décider mais ne tient rien qu'une dette peu raisonnable et des chimères ressassées au gré des campagnes électorales. Et pour demain quelles solutions pour la commune ? Dépenser plus pour le tourisme, elle ne le peut; tourner le dos à la mer, elle ne le veut; inventer une nouvelle économie écolo, elle n’y croit; suspendre le temps, elle ne le sait… Faute d’une stratégie concertée, la voilà condamnée au piège du tourisme de masse. Celui des banlieues "sac à dos" qui transforme un peu plus chaque année ce petit coin de paradis... en enfer !

Var Matin 21-09-2012
Var-matin-CRC-21.09.12.jpg 

Partager cet article

Repost0

commentaires

labandolaise 07/11/2012 00:14


Vous écrivez que Bandol est une ville chère ! Totalement faux. La taxe d'habitation est de 11,48% le foncier de 11,83% 1453 €/habitant d'endettement  et notre classement dans le Var est la
108/153 villes. Rien à voir avec le Lavandou super endetté. Merci de rectifier.

ratatouille 22/09/2012 09:08


Comment le maire peut-il annoncer des chiffres de fréquentation aussi précis +4.9 en juillet et +7 en aout  alors que le CDT mieux placé ne peut les publier qu'au bout de 6 à 12 mois? et
ce n'est pas la bonne méthode combien en avril mai juin? combien sur 12 mois? veut absolument justifier ses frasques de l'été.

BER4NARD83 21/09/2012 23:14


QUELLE MOUCHE PIQUE LA MUNICIPALITE DANS CETTE FUITE EN AVANT ? ETRE MEILLEURE QUE ST TROPEZ ? MAIS JE NE SUIS PAS AU LAVANDOU POUR RETROUVER LA FOIRE DU TRONE. SI CA CONTINUE JE VENDS MA VILLA.
BERNARD.

Rampazzo 21/09/2012 09:44


Rien à faire d’une augmentation de la
fréquentation en juillet et août. STOP ! le village étouffe. Je préfère une avant et arrière-saison au lieu d’une horde de fauchés en plein été. Ils plombent notre endettement avec plus de
personnel municipal, des équipements ruineux, une pollution de nos plages. Ce maire stupide n’a rien compris au tourisme et se gargarise d’un triste record avec son cortège de
problèmes.

Elisabeth 21/09/2012 09:16


Amusant l'article de Var Matin qui va dans le sens de son bienfaiteur. D'abord il flatte la fréquentation, ensuite il fustige la station d'épuration sous tutelle de Bormes, efin il tartine sur le
Bafa dont on se contrefout. Ah ! les amis ca sert énormément dans les mauvaises passes. Pas certaine qu'il renvoie l'ascenceur lorsque le groupe va liquider ces journalistes victimes de leurs
amitiés diouteuses. La directrice de la com du Lavandou va avoir beaucoup à faire ces prochains mois. Elle serait bien inspirée d'assurer ses arrières !

John-Suv2 21/09/2012 08:30


je ne peux pas accéder au rapport trop récent sur le site de la chambre merci de le publier la loi vous le permet et les habitants ont besoin de savoir.
John-Suv2

attrack 20/09/2012 14:23


Le rapport de la chambre régionale des comptes est attendu avec impatience sur votre blog. La mairie aux ordres fera tout pour l'enterrer s'il n'est pas en sa faveur.Je compte sur vous. VB

rital de père en fils 19/09/2012 15:51


zavez pas fini bientôt le village fetera les cent ans de conneries du détachement d'avec bormes à l'époque de l'interco c'est pas le vote des étrangers qu'il faut refuser mais celui des
intégristes italiens réfugiés au lavandou depuis cent ans !!!!

agathe 19/09/2012 14:51


Il serait temps que les habitants à l'année comprennent que se qui se passe l'été au Lavandou n'est que de la poudre aux yeux utiles uniquement au petit Maire... qui croit qu'avec ses multiples
feux d'artifice(soi disant gratuits) il va concourir pour un nouveau mandat...
Ce genre de festivités associées au fameuses soirées "pas..sages" n'intéressent qu'une minorité de commerces, au détriment des autres dans la ville, et surtout des vacanciers en mal
d'événements....
Pauvre Office du Tourisme dirigée par un homme qui ne voit que son propre intéreêt qui traite son personnel "plus bas que terre"mais par contre qui jouit de tous les  avantages de sa
fonction...
Quelle honte.... stop, ça va le gachis...Passons à autre chose très vite

daumesnil 19/09/2012 09:06


Le lavandou c saturation promiscuité inflation régression dont la voleuse mairie est responsable alors renvoyons les coupables chez eux.

Elisabeth 18/09/2012 06:30


L'épique de tourisme est financièrement bien mal parti.La fumeuse idée de Bernardi s'est coupée de l'appui des pros et va couter cher au village.Son servile directeur représente 1/3 de la
masse salariale sans compter ses frais et petits avantages à l'exemple de son patron-pas l'insipide présidente mais l'organisateur du luna-park.

commerces-en-berne 17/09/2012 20:58


LES COMMERCANTS NE FONT PLUS CREDIT A LA MUNICIPALITE. LES C..... DU FISAC

DFA 17/09/2012 16:47


Enfin une vérité sur ce site que j'apprécie. Le tourisme est une grande chance dans le
Var et je vois la bataille acharnée entre les communes. Oui cela ne sert à rien de dépenser des sommes folles (j'ai entendu 600000 euros au Lavandou) si l'on n'est pas capable
de mettre tout le monde d'accord sur la satisfaction du touriste. Sachez que 20% ne reviennent jamais suite à une mauvaise expérience. Les restau, loueurs, hoteliers et
amuseurs tirent trop sur la ficèle. Ils sont poussés au crime par la mairie voilà la vérité que personne n'ose dire avec taxe de séjour, parkings, terrasses, plages privées... trop
chers.

Lavandou-Paris-Compiègne 17/09/2012 11:57


Faire le clown tout l'été c très fatiguant et coute quoi? de l'opportunisme déplacé rien de bien sérieux au pays des bisounours

Roger Theron 17/09/2012 09:53


Bah tu perds ton temps avec lui.Moi j'ai décroché il est nullisime.J'ai mis mon pécule à la Londe