Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés - face au clanisme de la majorité "Regain" - exigent la limitation des mandats et des cumuls nuisibles à la démocratie locale depuis 1995.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Les sous-marins privés enfin autorisés à plonger sur la côte varoise (Twitter)

Sainte-Maxime plan sécheresse. Les douches des différentes plages de la ville sont coupées et l'eau supprimée au port de 8 h à 20 h (Twitter)

La Londe vol d’un portefeuille contenant 60 €. Le voleur est condamné à six mois de prison ferme en comparution immédiate (Facebook)

Les touristes boudent le Var dont la fréquentation est en nette baisse. Beaucoup ont plié bagages avant l’heure face aux incendies, météo mitigée, massifs forestiers fermés et tarifs dissuasifs (Google)

Nouveau cas de Chikungunya  signalé dans le Var déjà en niveau 3 du plan de lutte contre le moustique tigre (France Bleu)

Airbnb, la plateforme de locations temporaires, a payé moins de 100.000 € en 2016 au fisc, alors que plus de 10 millions de Français ont utilisé le site (Le Parisien)

Lavandou. Des milliers de vêtements et accessoires contrefaits saisis par la gendarmerie dans une boutique du centre-ville (Twitter)

Cogolin. Un policier de la BAC, en disponibilité,  tue deux personnes, dont l’amant de sa femme,  avec son arme de service (Google)

Sainte Maxime. L'Etat installe une trentaine de migrants pour une durée variable contre l’avis du maire (Google)

Des faux courriers électroniques se présentant comme des messages de l’administration fiscale demandent aux usagers de fournir leur numéro de carte bancaire ou de compléter leurs coordonnées personnelles en vue d'un remboursement via un formulaire en ligne, imitant le site www.impots.gouv.fr (DGFP)

Pannes d’électricité à répétition sur Hyères. Enedis accuse  l’accumulation des pics de chaleur et l’état du réseau (Google)

Cocaïne plage de Cavalière. Le prévenu condamné, en comparution immédiate, à un an de prison ferme, tandis que deux cartes SIM saisies révèlent les noms des clients (Twitter)

Europol diffuse des avis de recherche sur les réseaux sociaux sous forme de cartes postales humoristiques pour susciter davantage de témoignages sur les 20 criminels les plus recherchés en vue de leur arrestation (CEE)

Restriction d’eau. Le préfet du Var  prend des mesures pour faire face à la sécheresse alarmante du département. Une cinquantaine de communes sont concernées  dont la Londe, le Lavandou, Bormes, La Croix-Valmer, Cavalaire (France3)

Avec une économie orientée vers les emplois publics et le tourisme, 15 % des varois vivent sous le seuil de pauvreté avec des disparités marquées de niveau de vie ainsi qu’un faible niveau de formation des jeunes (Insee)

Des élus réclament une base d'intervention de Canadair à Hyères (Google)

La suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages  en 2018 c’est 8,5 milliards € qui n’arriveront plus dans les caisses et une profonde réorganisation des communes (Instagram)

Saint-Tropez. Trop de violences et d’agressions  gratuites sur la voie publique la nuit. Le maire mis en cause par son opposition (Facebook)

5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 00:05

Si l’épisode pluvieux dramatique que nous avons vécu, a mis des familles et des entreprises en grande difficulté, il ne doit pas occulter les échéances électorales qui se dérouleront d’ici moins de deux mois.
Le 23 Mars, peut-être seulement pour un tour de scrutin, vous élirez l’équipe qui administrera le Lavandou pendant les 6 ans à venir et participera également à la gestion d’un territoire partagé avec 5 autres communes dans l’intercommunalité Méditerranée Porte des Maures.
Autant dire que l’enjeu de cette élection sera de taille.
Non seulement il aura pour impact de sanctionner une gestion financière calamiteuse qui nous a mis, Lavandouraines et Lavandourains, dans une situation d’endettement risquant de freiner tout élan d’investissement et de développement si une autre orientation n’est pas prise; mais il doit être aussi l’occasion de libérer la parole afin d’en faire un moteur pour un nouvel élan de participation à la vie et au développement de la commune.
Vendredi 24 Janvier dans la Salle du Conseil de l’Hôtel de Ville, notre premier magistrat avait invité la population afin de lui apporter on ne sait quelles informations sur les intempéries survenues lors du week-end précédent. En introduction, il a pris soin de préciser que le moment douloureux n’était pas opportun pour faire de la politique. S’en est suivie une série d’explications toutes plus hasardeuses les unes que les autres, de sa part, de la part d’un ingénieur d’un bureau d’étude qui était censé justifier de l’ampleur du désastre.
Il n’y avait pas d’explication ou si peu, pas d’argumentaire structuré, seule une séance de mauvaise sophrologie ne parvenant même pas à décongestionner la colère de celles et ceux, qui de moins en moins crédules, ont pris acte d’une impuissance et d’un manque de courage politique.
Car quoi qu’en croit ceux qui ne voudraient pas faire de politique et au moment où ce type d’événement survient, c’est là où il faudrait en faire le plus tant le sujet en jeu relève de l’aménagement du territoire. Cet aménagement qui ne peut se dissocier de la vie de la cité par l’action des politiques publiques, ses choix, ses orientations, qui, habilement et en responsabilité mettent en sécurité les personnes et les biens d’un territoire. Non, lors de cette soirée orchestré pitoyablement, il n’a pas été question de politique et même en dépit de tout, la politique n’a pu s’immiscer dans le débat tant la capacité d’échange était vouée à l’échec, stérile.
Alors que nombre de personnes étaient venues pour s’épancher, pour témoigner, pour apporter aussi leur expertise, elles ont été priées de se taire ou de ne point trop en dire… il ne fallait pas faire de politique, le débat était vain !
Alors oui, il serait temps de faire de la politique, de l’aménagement du territoire, d’ouvrir ce concert démocratique où la vox populi pourra faire entendre ses préoccupations, ses expériences et valider collectivement les choix que prendra demain la commune après cette triste catastrophe pour construire autrement le quotidien, revoir les installations et les ouvrages hydrauliques, les coordonner aussi avec nos voisins et amis Borméens.
A huit semaines de cette élection municipale, je souhaite que ma candidature et celle de La Ville Heureuse soient l’occasion d’un large et grand rassemblement pour porter un projet à la mesure de notre commune, de manière responsable, structuré, face à la crise des politiques publiques et de manière dynamique afin de, renforcer la cohésion d’une population, apporter des solutions stimulantes aux acteurs économiques.
Depuis quelques jours, nous recueillons des témoignages sur les crues vécues depuis 2008, des récits de personnes qui sont la mémoire vive pour parler du Batailler, de la Vieille, ces ruisseaux côtiers temporaires qui peuvent devenir de soudains torrents. Nous constituons un fond ressource que nous restituerons d’ici quelques semaines pour bâtir, non pas sur la polémique, mais sur des choix de politiques, les orientations pour notre territoire afin d’éviter d’être toujours surpris et de s’émouvoir.
Par ce travail d’enquête, nous constatons que, les femmes et les hommes de ce territoire SONT la ressource politique du Lavandou.
Nous en sommes conscients, j’en suis conscient et c’est ainsi, avec force et détermination que je souhaite que nous soyons UNIS pour le renouveau du Lavandou !
Jean-Laurent Félizia
Candidat à la mairie du Lavandou 
Liste la Ville Heureuse 

NDLR. Suite à protestation de Mr Félizia sur les commentaires déposés sur ses articles, nous fermons cette possibilité d'expression démocratique et citoyenne concernant le groupe La Ville Heureuse


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Laurent Félizia - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires