Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan font entendre leur opposition dans cette tribune. Ensemble, combattons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995. En 2020-2026 rassemblons le Lavandou de demain !

*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand CarlettiI. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Var Covid-19 les rassemblements + de 10 personnes sont à déclarer (Préfet)

Var Covid-19 interdiction de tous les rassemblements + de 30 personnes (Préfet)

Sont élus sénateurs pour le Var : M. Bonnus, F. Dumont, Jean Bacci et André Guiol (Sénat)

Vatican malversations financières = démission d’un cardinal très en vue (RIA)  

BNP Paribas accusée de crimes contre l'humanité et blanchiment au Soudan (FIDH)

Une co-infection au Covid-19 et à la grippe = 2 fois plus de chances de succomber (HP)

Aix Marseille zone alerte maximale Covid : fermeture 15 jours des bars et restaurants (FI)

L'ex ministre de l'économie J.Cahuzac ne porte plus de bracelet électronique (FI)

Les enquêtes sur les fraudes bancaires sont des "crimes" contre les USA (Trump) 

2000 milliards $ "d'argent sale" blanchis par HSBC, JP Morgan, Deutsche Bank (CNN)

Var tornades sur Toulon, Hyères, Pradet. Etat de catastrophe naturelle en cours (VM)

La France toujours championne européenne des impôts : 46,1% du PIB ponctionnés (TC)

Anticor saisit la justice contre StopCovid qui coûte 300.000 €/mois aux contribuables (AC)

Législation. Il n'est plus nécessaire de payer l'amende stationnement pour la contester (CC)

Abus de confiance l'ex-trésorier du CE détourne 40.000 € d'une filiale Pizzorno (FB)

Drogue Coup de filet dans le grand banditisme varois et italien. 30 arrestations (HP)

Les salles de cinéma ferment désertées à 70% depuis mars en France malgré les aides (Actu)

Brexit. Londres déchire son accord avec l'UE et s'achemine vers un "no deal" (FI)

9,3 millions de français vivent en dessous du seuil de pauvreté (Insee)

Le moral des français au plus bas, l'épargne de précaution au plus haut (Insee)

Sanary. Le maire condamné pour prise illégale d'intérêts, favoritisme... reste maire (HP) 

Amende forfaitaire de 200 € pour les consommateurs de stupéfiants (AFP) 

8 français sur 10 inquiets sur l'avenir économique et leur sécurité (odoxa)

Faute de candidat éligible en 2022 la droite L.R.tente un accord avec Macron (LFI)

Net regain des braquages avec masque dans les commerces et sur la voie publique (LP)

La Saur aurait "offert" 2 œuvres d'art à l'ex-maire d’Annonay contre un contrat d'eau (HP)

Le Lavandou classé 76 sur 100 communes du littoral méditerranéen où il fait bon vivre (V&V)

L'Iran émet un mandat d'arrêt international contre Trump après la mort de Soleimani (HP)

Carqueiranne "Monsieur X" doit rendre à la mairie 124.634 € détournés en 2012 (CEC)

8 septembre 2020 2 08 /09 /septembre /2020 08:12

Incivilités, manques de respect, insécurité autant de concepts qui font du bilan de la droite un échec.

Dans notre petite commune Franchouillarde et très représentative de l'évolution des communes rurales vers la métropolisation, les caméras de surveillance, un peloton de gendarmerie et une police municipale n'ont pas vraiment rassuré la population qui réclame plus de sécurité là ou en réalité rien ne se passe !

La droite s'invente des motifs pour justifier une volonté sécuritaire alors qu'ils sont au pouvoir depuis 30 ans dans notre commune.

A ce petit jeu de posture et de faux constats, l'élastique risque de revenir dans la figure de ceux qui agitent la population sur le sujet du délitement de l'autorité.

Finira-t-on par mettre un policier derrière chaque personne ou tout le monde en prison ?

Rappelons aux élus les paroles de Jacques Ellul en... 1987 : " « plus le pouvoir de l'État et de la bureaucratie augmente, plus l'affirmation de l'anarchie est nécessaire, seule et dernière défense de l'individu, c'est-à-dire de l'homme »

Cercle des amis du village de Bormes

Partager cet article

Repost0
1 septembre 2019 7 01 /09 /septembre /2019 20:46
Une offre sans demande !

Comme une banlieue écrasée par le soleil, sans arbres et sans âmes ... le charmant quartier du Pin de Bormes va devoir prouver son utilité comme régulateur de logements.
L'investisseur a cru dans la défiscalisation, les promoteurs dans l'utilisation de l'argent facile à taux zéro et la Mairie dans de nouvelles ressources fiscales des taxes d'habitation.
Maintenant, ce sera à la Mairie à faire Vivre ce quartier de la gare et les ennuis ne font que commencer...

Cercle des amis du village de Bormes


commentaires fermés

Partager cet article

Repost0
30 juin 2019 7 30 /06 /juin /2019 21:09

Ceux qui croyaient le projet du lotissement chemin des aires enterré, feraient bien de se réveiller ...
Permis de construire dans la poche, les promoteurs d'ArchiSud attendaient que la Mairie finance les accès d'un projet qui pose un vrai problème de circulation dans ce qui n'est qu'un chemin depuis son origine.
On peut craindre le pire, le Conseil Municipal vient d'examiner le Projet Urbain Partenarial (PUP) du chemin des Aires annonciateur de nouveaux aménagements de la colline.
Le PUP repose sur une initiative privée pour réaliser une opération privée qui
peut cependant avoir un enjeu et un intérêt communal.
Voilà qui est fait ... Mr. le Maire continue sa partie de poker menteur immobilier avec la population. Nous espérons et travaillons à ce qu'elle se transforme en échec lors des prochaines municipales.

Cercle des Amis du Village

 

commentaires fermés

On arrête pas un promoteur quand il est soutenu par la Mairie

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2018 4 06 /12 /décembre /2018 02:11

La dette, longue histoire !
Reprenons quelques chiffres. Depuis fin 1994, la dette publique du Lavandou s'élevait à 22 millions €. La nouvelle majorité municipale "Regain", élue en 1995, avait fait gorge chaude pour critiquer leur prédécesseur de cette dette abyssale.
Elle a pourtant commencé son mandat par une augmentation des taxes locales de + 42% pour les baisser de - 9% en 1996, ce qui fait tout de même une hausse de + 33%. La recette fiscale locale est donc passée brutalement de 4,4 millions € en 1994 à 6,3 millions € en 1996. Soit plus de 2 millions € de recette supplémentaire par an !!! Pour l'année 2017, cette même recette fiscale s'élève à près de 13 millions € . Elle a doublé en vingt ans !

Pour quelles réalisations structurelles ?

Aucune, malgré toutes ces rentrées fiscales ! La commune se trouve toujours anormalement endettée. Fin 2017, la dette est encore de 11,8 millions € + 2,3 millions € de l'ex-SIPI (dont le maire fut aussi président) - soit 14,1 millions € - bien au dessus des communes varoises équivalentes. Par exemple, La Londe ou Bormes ont une dette d’environ 10 millions € avec bien plus d'habitants.

Quels intérêts versés aux banques entre 2000 et 2017 ?
Ce n’est pas moins de 13 millions € d’intérêts que le contribuable a déjà payé pour enrichir les établissements prêteurs. Alors que l'équipe "Regain" avait promis de liquider la dette en contrepartie de son arbitraire augmentation fiscale de + 44% dès son arrivée.

Aujourd'hui, fin 2018, le maire se glorifie, au dernier conseil municipal, d'avoir fait un effort inégalé de gestion publique, annonçant une dette de 10,4 millions € (oubliant toujours au passage la dette de l'ex-SIPI), donc en réalité 12,4 millions € à fin 2018.
De plus, le maire clame haut et fort que la commune réalise des excédents budgétaires tous les ans (2,3 millions € en 2017, mais seulement 1,6 million € pour 2018). Une tarte à la crème de fonctionnement comptable qu'il pratique à chaque exercice par simple artifice de report sur l'année suivante.
Ce qui veut dire, qu’en 12 mois glissants, la gestion municipale dissimule aux citoyens 
un véritable déficit de -700 000 €. Ce n'est pas de cette façon que l'équipe "Regain" fera baisser la dette du Lavandou, fanfaronnant chaque fois qu'elle fait un excédent budgétaire sans en calculer le vrai déficit courant.

Le Lavandou est une ville riche ! s'exclame le maire. Alors comment se fait il qu'il continue de brader les terrains communaux ? Encore cinq lors du dernier conseil, pour tenter de réaliser des investissements... invisibles.
Comme le pharaonique "complexe cinéma". 3 salles (où une seule aurait été suffisante), toujours en recherche d’exploitant motivé mettant 4,5 millions € d’équipement sur la table. Le maire précise d'ailleurs au conseil municipal "que ce complexe sera réalisé dans la mesure où la commune aura vendu pour autant de biens communaux"... pour éviter l'endettement.
C'est l'arlésienne qui rejoint le parking souterrain du soleil, la piscine, l'eau thermale et bien d'autres annonces municipales faites depuis plus de vingt ans !!!

Donc, avis aux acheteurs, c'est le moment de faire des affaires au Lavandou ! Le maire a même le culot de soutenir, que le "complexe cinéma" ne coutera rien aux contribuables. Il vend tous les bijoux de famille, mais n'a toujours pas compris qu'ils appartiennent d'abord aux Lavandouraines et Lavandourains.

Mais, peut-on rembourser la dette sans croissance alors que le tourisme – unique source de revenus - s’essouffle ? C’est là que s’invite le béton visant à accroître une population fiscale de résidences secondaires déjà bien trop pesante (73,4%) dans la fréquentation estivale.
La méthode de la majorité municipale "Regain" est un équilibre budgétaire diabolique, sans volonté, ni imagination, sanctionnant les administrés de tous les maux modernes : environnement, qualité de vie, emploi pérenne, saisonnalité, stationnement…

Finalement, ce sont encore les contribuables qui règleront l'addition finale de cette "coquille" vide.

Année Intérêts versés Dette
  aux banques millions €
2008  843 143 € 18,7 M€
2009  775 908 € 17,6 M€
2010  690 164 € 17,5 M€
2011  667 707 € 16,3 M€
2012  650 025 € 15,5 M€
2013  584 032 € 15,3 M€
2014  532 488 € 15,3 M€
2015  497 985 € 13,2 M€
2016  450 586 € 13,0 M€
2017  408 535 € 11,8 M€
     
2008 à 2017  6 100 573 € Recette parkings payants
Intérets versés soit 610 000 € par an 390 000 € 2017
     
2000 à 2007  6 900 000 €  
Intérets versés  soit 860 000 € par an  
     
  Baisse de la dette effective depuis 2008
  Aucune volonté de baisser la dette avant 2008 

 

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2018 2 27 /11 /novembre /2018 10:58

Le nombre de gilets jaunes mis en évidence sur le tableau de bord des voitures au Lavandou et à Bormes démontre le climat de colère de la population.

Quelque chose doit changer dans nos Villes et Villages...

Pour notre part, nous croyons que l'urbanisme est la clé d'une ville apaisée et permet de construire un cadre de vie pour une population heureuse.

Si nous nous battons pour intégrer des zones d'activités et limiter la production de logements secondaires, c'est que nous croyons qu'il faut préserver la qualité de vie rurale et favoriser le travail sur notre commune.

La pression est forte de la part des promoteurs qui ont investi les Conseils Municipaux et le Lavandou-Bormes n'y échappe pas.

A la terrasse du Progrès, sans complexe, les promoteurs se pavanent cartes à la main avec les projets d'urbanisation alors que le PLU n'a pas encore été modifié !

Cercle des amis du village

 

 

Partager cet article

Repost0
27 octobre 2018 6 27 /10 /octobre /2018 08:58

Réjouissez-vous Lavandourains elles ne concernent pas la rivière Vieille.

Encore une fois François Arizzi et Gil Bernardi n'auront pas été à la hauteur des espérances.

Ni les populations, ni les biens, ne seront en sécurité face aux prochaines inondations.

Nous avons remis nos observations au Commissaire Enquêteur convaincu que les aménagements du Batailler ne seront pas efficaces

Nos observations concernant l'enquête publique Batailler !
Nos observations concernant l'enquête publique Batailler !
Nos observations concernant l'enquête publique Batailler !

Lavandou Tribune s'associe à ces différentes observations alors que des travaux "urgents" de protection des biens et des personnes sont promis depuis... 1985 !

Cercle des amis du village de Bormes les Mimosas

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2018 3 24 /10 /octobre /2018 21:43

La communauté Ecolo du bassin versant de Bormes-Lavandou peut se réjouir de l'étude des aménagements de la Vieille et du Batailler.
Les inondations de 2014 aura permis l'état des lieux du biotope de notre petit fleuve côtier le "Batailler". L'étude prouve la présence de 3 espèces endémiques placées sur la liste Rouge National et International dont tout le monde s'est largement tamponner la coquillette ces dernières années.
Parmi ces espèces, la présence d'Anguilles retient particulièrement notre attention. Espèce plus que protégée et dont le cycle de vie les conduisent sur nos côtes.
Des populations en voie d'extinction et particulièrement sensibles depuis les aménagements de l'estuaire et des nombreux obstacles accumulés artificiellement dans le lit du Batailler.
Pourquoi ne pas proposer des aménagements légers pour protéger et favoriser leurs présences ?
Rassurez-vous, ces aménagements ne vous coûteront pas très cher mais contribuera à la préservation de l'écologie de notre commune!
La balle est dans les mains des décideurs politiques qui auraient tout à gagner de faire amende honorable face aux dégradations de nos écosystème qu'ils ont engendrés depuis 30 ans ....

Extinction des anguillettes à l'Angueiroun !

La proposition d'élargissement du batailler et de la Vieille soumis à l'enquête publique s'avère indispensable à la protection des populations face aux inondations. 
Dans le cadre de l’enquête publique concernant l’aménagement du Batailler, le Cercle des Amis du Village souhaite émettre les réserves sur les conséquences des aménagements et le danger de rompre la continuité biologique de l’espèce Anguilla anguilla
L’étude du SDAGE démontre la quasi extinction de l’espèce Anguilla anguilla dans le Batailler.
Cette présence est ancienne et endémique comme le prouve l’appellation du lieu-dit "Angueiroun" qui est la traduction Provençale de "petite Anguille".
L’espèce est protégée par la convention UICN et fait partie d'une directive Européenne visant à reconstituer les stocks.
Le projet d'aménagement propose des solutions pour améliorer la continuité biologique de l’espèce mais sont très insuffisantes pour reconstituer un biotope favorable.
C'est pourquoi nous demandons que les aménagements tiennent compte de la nécessité de supprimer les obstacles infranchissables sur le cour des rivières Batailler et Vieille.
Vous pouvez encore participer à l'enquête publique ce vendredi au Commissaire enquêteur à la Mairie du Lavandou ou de Bormes .
Nous pouvons vous mettre à disposition un texte détaillant les mesures que nous souhaitons voir notifier dans l'enquête.

Cercle des Amis du Village de Bormes

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2018 4 20 /09 /septembre /2018 15:51

Partager cet article

Repost0