Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand CarlettiI. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Le président fera une déclaration importante aux français le 28-10 à 20h (AFP)

Un reconfinement probable est à l'étude pour la région Paca après la Toussaint (FB)

Réactivation du plan Vigipirate autour des rassemblements religieux (AFP)

Boycott des produits et manifestations contre la France dans les pays musulmans (HP)

70 à 90% des pharmacies n'ont plus de stock de vaccins contre la grippe (FI)

L'application "TousAntiCovid" disponible sur smartphone est encore boudée (Ministre)

Incident diplomatique France-Turquie suite aux propos des présidents (F24)

Les communes annulent repas et colis de Noël par peur de propager la Covid-19 (FB)

L'Assemblé Nationale vote l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16-02-2021 (AFP)

Couvre-feu dans le Var à partir du 24 octobre pour six semaines (Préfet)

Brexit. La France perdra 3,6 milliards € en exportation en cas de no-deal (Euler)

Couvre-feu. 46 millions de français contraints de rester chez eux de 21h à 6h (LP)

Une amende record de 4,3 milliards € contre Google infligée en 2018 par l'UE (FI)

Google poursuivi pour abus de position dominante aux USA (HP)

Vaccins contre la grippe en rupture de stock dans 60% des pharmacies (LM)

Europe la France cotisera 26 milliards € à Bruxelles mais en recevra 40 d'aides (AN)

Facebook interdit toutes publicités ou infos contre la vaccination de la grippe (AFP)

Sécurité Sociale le déficit serait de 44,7 milliards en 2020 contre 5,4 en 2019 (Bercy)

Le virus Covid-19 a déjà muté plus de 1000 fois depuis son apparition (HP)

Confusion des statistiques par amalgame entre Covid-19 et grippe saisonnière (Twitter)

Le président de la Région Sud et son bureau épinglés pour leurs salaires exorbitants (CRC)

Une loi en préparation va obliger les maires à réguler leur surfréquentation touristique (AN) 

Tempête Alex l'urbanisation incontrôlée à l'origine des dégâts exceptionnels (HP)

Création d'un observatoire national des agressions envers les élu(e)s (AMF)

56 % des américains prédisent la réélection de Trump qui "rattrape son retard" (NYT)

Cinéma. Le streaming vide les salles de cinéma désertées par la pandémie (Actu)

440 milliards € dorment à perte sur les comptes courants des français (BdF)

L'ex ministre de l'économie J.Cahuzac ne porte plus de bracelet électronique (FI)

La France toujours championne européenne des impôts : 46,1% du PIB ponctionnés (TC)

Faute de candidat éligible en 2022 la droite L.R. tente un accord avec Macron (LFI)

La Saur aurait "offert" 2 œuvres d'art à l'ex-maire d’Annonay contre un contrat d'eau (HP)

Le Lavandou classé 76 sur 100 communes du littoral méditerranéen où il fait bon vivre (V&V)

L'Iran émet un mandat d'arrêt international contre Trump après la mort de Soleimani (HP)

Carqueiranne "Monsieur X" doit rendre à la mairie 124.634 € détournés en 2012 (CEC)

20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 00:03

Nous n'avons pas approuvé, au-delà de nos points d'accord, le Plan Local d'Urbanisme pour 3 raisons majeures.

  • La 1ère porte sur la concertation. La mairie fait le service minimum. Mieux travailler en amont limiterait l'instabilité juridique et la fâcheuse réputation du Lavandou comme ville record des contentieux.
  • La 2ème concerne la cohérence. Le maire affiche sans vergogne qu'il traite le PLU en appréciant lui-même, prétendument en fonction des risques éventuels de contentieux, le zonage de certains secteurs. C'est une approche à la parcelle, au coup par coup, un travail de dentelle avec tous les risques d'arbitraire que cela peut engendrer, à l'opposé de règles claires, loyales et transparentes.
  • La 3ème réserve, capitale, est que nous n'avons pas la même vision de l'avenir du Lavandou illustrée par le PLU. Le maire a une vision conservatrice de l'environnement. Il rapetisse notre commune à son statut de station balnéaire. Il gère convenablement la nature mais pas la vie des actifs. Il privilégie la notion de sanctuaire. Il en faut mais cela peut être aussi la paix des tombeaux. Il aménage des terrasses à St Clair. Bravo ! Mais pas de projets à vocation économique et nous ne parlons bien sûr pas d'industrie. Partout en France, des communes plus petites que la nôtre réfléchissent au haut débit, au télétravail, à des pépinières ou incubateurs de jeunes pousses entrepreneuriales, au parrainage de projets de jeunes ( comme nous le lui avons proposé avec quelques grands patrons résidant chez nous ). Ici, rien....

On ignore tout ce qui développe des activités complémentaires, même si le tourisme est central, de la vie, tout ce qui est l'avenir des jeunes et tout ce qui créerait des recettes que le maire est incapable d'augmenter. Le comble est d'entendre affirmer, sans rire ni pleurer, qu'il faut freiner le développement de notre commune ( avec une population qui a déclinée ces dernières années et des prévisions bien modestes d'augmentation de 500 personnes en 2030 ! ). Le comble du comble est que le maire se vanterait presque d'avoir fermé 9 classes. Plutôt que sur le frein, on devrait appuyer légèrement sur l'accélérateur. Notre commune doit arrêter d'hiberner de plus en plus longtemps l'hiver pour être débordée ensuite l'été, passer de ville morte à ville saturée. Activités économiques, tourisme d'affaires, animations d'avant et d'après saison : nous devons trouver un meilleur équilibre respectueux de notre identité. Faute de quoi, avec des recettes stagnantes, le réveil sera douloureux.


Thierry Saussez, Marie-Jo Bonnier, Guy Cappe pour Lavandou Cap 2020

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 19:03

Bonne année à vous, chers concitoyens. Force et courage à ceux qui traversent une épreuve. Douceur et sérénité pour tous.

Bonne année à Lavandou Tribune. C'est peut être un grand tort d'avoir raison trop tôt . Mais il faut des éclaireurs en avance sur les autres et des vigies pour éviter qu'empirent encore les dérives !

Bonne année à notre commune. Qu'elle soit épargnée par les caprices du climat et plus attentive aux attentes de sa jeunesse. C'est son avenir.

Nos vœux s'adressent également à tous les élus en général et au maire en particulier. Nous souhaitons qu'il traduise dans les actes les certificats de bonne gestion qu'il s'adresse complaisamment en commençant par tenir son engagement de n'augmenter ni les impôts ni la dette.

Bonne année enfin à la France. Face aux défis et aux menaces n'attendons pas toujours tout des autres, de l'Etat ou de la providence. Engageons-nous ! C'est la somme de nos engagements individuels qui fait et fera une société plus unie, plus forte et plus bienveillante
.

Thierry Saussez, Marie-Jo Bonnier, Guy Cappe pour Lavandou Cap 2020

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 00:07

Témoignage bouleversant sur TF1 d'un photographe, père de 2 enfants, qui a perdu sa femme dans l'un des terribles attentats du 13 novembre. Quand il parlait de la mort avec sa famille, il disait qu'il fallait emmagasiner beaucoup d'attentions, de câlins, de bonheurs, comme pour les mettre dans une valise que l'on peut ouvrir pour faire face aux épreuves quand on touche le fond et qu'il faut tout faire pour remonter.

Dans notre valise collective, il y a les valeurs que nous défendons : la Justice, l'Engagement, la Bienveillance, l'Exemplarité, la Solidarité. Face à la haine, la barbarie, le terrorisme et tous les extrémismes, la démocratie a besoin, non seulement d'être défendue, mais aussi vivifiée. C'est la somme de nos engagements individuels qui fait et fera une société plus unie et plus forte.

Le courage, c'est de rester debout, de faire face à nos obligations, rêver, sortir, faire gagner la vie contre les semeurs de mort. L'amour et l'espoir seront plus forts que la haine.

Thierry Saussez, créateur du Printemps de l'Optimisme.

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 23:19

Le dernier rapport de la Cour des Comptes sur les finances publiques locales est riche d'enseignements.
Ses magistrats recommandent de freiner les dépenses de fonctionnement, notamment de personnel, et d'éviter une baisse durable des dépenses d'investissement.
C'est l'équation d'une bonne gestion. Le contraire de ce qui se passe ici.
Faute de créer des recettes supplémentaires par le développement économique (un mot inconnu du maire ) et l'extension de la saison touristique ( on laisse la commune hiberner pour un hiver de plus en plus long ) l'autofinancement est insuffisant pour alimenter l'investissement. De ce fait l'activité des entreprises n'est pas soutenue et la voierie en piteux état. Et ne nous racontons pas d'histoires, la vente des bijoux de famille, les terrains communaux, n'est pas une recette inépuisable.
A défaut de mutualiser des services avec Bormes, à commencer par les services techniques, on ne pourra pas baisser significativement le budget de fonctionnement. Hors, la ville bricole avec des petits programmes en commun alors qu'il faut faire un grand pas !
Au dernier conseil municipal le maire m'a traité d'ignorant débitant des sottises. Il adore faire des impasses comme celle qui consiste à omettre que j'ai géré, comme élu local ou patron d'un service de l'Etat, des budgets plus importants que ceux du Lavandou.
On attend avec impatience sa réaction à ce rapport.

Thierry Saussez

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 09:44

Nous n'avons cessé d'alerter sur notre situation budgétaire !
La mairie vit d'expédients. L'investissement ne pourra plus longtemps être sacrifié au détriment d'une voirie en piteux état et de l'entretien minimum de nos bâtiments. Les charges de fonctionnement ne baissent pas. Les recettes sont toujours insuffisantes faute d'une vision économique et d'une stratégie touristique. Les subventions de l'Etat et des partenaires baissent drastiquement. La fin de mois se règle avec la vente des bijoux de famille, un terrain par ci par là. Nous sommes toujours dans la situation décrite lors du dernier contrôle de la chambre régionale des comptes : " une gestion approximative sinon irrégulière ".

Le maire ne veut ni emprunter ni augmenter les impôts locaux ( vous paierez néanmoins d'une manière ou d'une autre les travaux pris en charge par les structures intercommunales ou le département ). Cette position est louable à condition de mettre en place un plan d'urgence.

Selon nous ces urgences concernent le port qui est à la dérive sur le plan des aménagements et des finances. Il faut arrêter de bricoler ou de répondre qu'un port n'est pas là pour gagner de l'argent. Cette attitude est doublement saugrenue. Le port, autrefois, a pris en charge des investissements considérables. Qui donc financera les pertes si elles perdurent?

Il convient de tout repenser : la rénovation des quais, l'extension pour accueillir de grandes unités, la refonte complète de la zone commerciale, la gestion avec l'ouverture au privé, la ville n'ayant pas les moyens de cette ambition. Le port doit redevenir un fleuron, outil majeur d'attractivité et de création de recettes.

Deuxième urgence : diminuer les charges de fonctionnement. Cela passe notamment par la mutualisation de services et de personnels avec Bormes.

Troisième urgence : mettre en œuvre une stratégie économique et touristique.

La saison peut et doit être étendue en déportant l'essentiel des animations sur le hors saison, seul moyen de faire venir ou revenir les résidents secondaires (qui ne mettent pas les pieds dans le centre-ville bondé l'été et fuient une ville morte l'hiver) et les clientèles étrangères. Il faut vraiment manquer de réalisme pour ne pas voir qu'il y a beaucoup de touristes l'été qui ne dépensent pas assez et pas suffisamment le reste du temps pour faire tourner une vraie économie locale.

Il est vrai que cela nécessite une remise en cause des petites fiertés locales qui sont en fait du domaine du patronage, les mini feux d'artifice , le recrutement des Mamies noël et des Yeyettes pour les soirées folles pendant qu'autour de nous se développent des festivals et animations culturelles qui positionnent durablement l'attractivité des communes.

Nous développerons ultérieurement d'autres projets pour l'économie. Le tourisme est central mais un bon développement ne doit pas être mono-produit. Nous attendons également des nouvelles du projet de cinéma . Va t'il s'enliser dans les sables comme la source d'eau chaude et la piscine !

Sur tous ces points nous sommes vigilants, critiques mais disponibles si une forte volonté municipale s'exprimait.

Thierry Saussez

Partager cet article

Repost0
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 22:20
Guy Cappe est nommé conseiller municipal du Lavandou

5ème sur la liste de Thierry Saussez « Lavandou Cap 2020 » je prends la place de Mireille Cecchet , 4ème de la liste, qui pour des raisons personnelles ne peut répondre présente.

Nous attendions notre siège au conseil municipal depuis fin mars 2015.

Enfin, une équipe reconstituée et complète, peut travailler dans les commissions et conseils laissés sans notre représentation depuis le 26 mars notamment sur « Finances, Sécurité, Forêts et délégation au conseil d’exploitation de la Régie du Port ».

Lavandourain depuis 40 ans, 10 ans dans une association de plaisancier au port du Lavandou dont 7 ans comme président. Je suis d’ailleurs un des 2 ou 3 membres au conseil municipal à avoir un bateau dans le port et à bien en connaître la problématique.

Directeur Informatique, responsable sécurité, gérant de Sté, j’ai fait ma carrière dans une grande Cie d’assurance française.

C’est avec force et conviction que je m’engage aujourd’hui pour le Lavandou.aux côtés de Thierry Saussez et Marie-Jo Bonner.

Guy CAPPE

Conseiller municipal Lavandou Cap 2020


NDLR
Cette nomination met fin à une vacance volontairement entretenue par le maire du Lavandou qui disposait sur son bureau de la démission de Bernard Beaugeois du groupe Lavandou Cap 2020 depuis le… 26 mars 2015. Malgré ses tentatives de récupérer les qualités avérées de cet ancien Directeur des services sur un audit du Port il a dû céder à l'injonction du Préfet surpris par l’illégalité de cette po
sture..

Partager cet article

Repost0
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 21:29

Le maire du Lavandou vient de revenir sur sa décision de suspendre la messe dominicale en plein air l'été.


Je le félicite de reconnaître le trouble qu'il avait créé. Cela n'était plus seulement une question religieuse ou politique. Le maire déchirait, pour des motifs injustifiés, le vivre ensemble au Lavandou.


Un grand merci à toutes celles et ceux qui ont pris leur part d'une magnifique mobilisation a commencer par Lavandou Tribune : des dizaines de commentaires, des centaines de tweets, des dizaines de milliers de pages vues sur plusieurs sites et réseaux, les médias régionaux et nationaux, etc.. et une forte présence sur le terrain de nombreux habitants pour la pétition ou la préparation d'une manifestation.


Quel bel exemple de démocratie locale !


Thierry Saussez

Sage décision

Partager cet article

Repost0
14 juin 2015 7 14 /06 /juin /2015 23:16
Le Lavandou vaut bien une messe...

Monsieur le Maire,

Je viens vous faire part de l'émotion de nombreux habitants , catholiques ou non, à la suite de votre décision de suspendre la messe dominicale en plein air l'été.

Votre lettre au père Joseph pose beaucoup de questions.

Notre histoire est liée à la chrétienté. La religion catholique respecte la laïcité. On ne punit pas une religion pour les extrémismes d'une autre.

Vos motifs de sécurité vont ils vous faire renoncer à toute manifestation de plein air ?

Qui sont donc ces adeptes de la laïcité auxquels vous faites référence ?

Ne croyez-vous pas qu'une décision aussi tranchée relève d'un débat en conseil municipal ?

Merci de votre réponse.

Bien à vous


Thierry Saussez

Partager cet article

Repost0
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 23:04

C'est la question que m'inspire vos commentaires à la suite de mon article " rêvons un peu ".

La proximité du terrain ne devrait en rien être contradictoire avec la médiatisation. Qui ne voit pas que le Lavandou aurait bien besoin d'une promotion économique et touristique pour créer des activités et élargir la saison qui raccourcit chaque année dangereusement ?

Comment qualifiez-vous une commune qui perd sa sève : les jeunes qui partent, les commerces qui ferment, les classes d'école supprimées . Et après la gendarmerie et le collège les pompiers qui vont à Bormes ?

Comment vivez-vous la baisse drastique des investissements qui ne soutiennent plus l'activité économique et ne permettent même plus d'entretenir le patrimoine et la voirie sans évidemment parler de nouveaux équipements ? Et avec un budget bricolé qui ne finira pas l'année.

Quelle est cette gabegie qui conduit à financer des travaux dans la crèche ( en zone inondable ) pour comprendre - un peu tard malgré nos avertissements - qu'un autre projet est nécessaire ?

A la vérité nous sommes bien dans la situation que dénonçait la Cour des Comptes : " une gestion approximative sinon irrégulière ".

Pour répondre plus précisément à Marc Lamazière je suis évidemment prêt à user de mes compétences et connaissances en faveur de notre commune. Mais soyons réaliste. Nous pouvons faire un bout de chemin avec la majorité sur certains dossiers utiles aux lavandourains. C'est le sens du vote de délibérations. Notre pression ( y compris médiatique, Josette ) peut conduire à réparer des erreurs comme sur la crèche , à mieux calibrer les travaux contre les inondations voire à envisager, même pour l'heure en catimini , de mettre en œuvre certains de nos projets phares comme la rénovation et l'agrandissement du port.

Mais pour l'essentiel , sur la vision du Lavandou demain, sur la stratégie pour mettre à niveau la commune face à la concurrence, sur les finances locales exsangues , sur la transparence de l'action publique et la démocratie locale notre désaccord est formel.

Soit nos concitoyens ouvriront les yeux et élèveront leur niveau d'ambition collective - ce pourquoi nous ne cesserons pas d'agir - soit le Lavandou continuera à décliner tranquillement sous la conduite d'un maire qui revendique une gestion " ras des pâquerettes " et proclame qu'on est si bien dans les pâquerettes !

Thierry Saussez

Partager cet article

Repost0
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 23:05

La saison d'été arrête de se raccourcir chaque année. Les commerçants retrouvent le moral. Les résidents secondaires, séduits par un grand programme d'animation reviennent dés Pâques. Un Conseil Economique rassemble tous les acteurs de l'économie et du tourisme. L'économie locale se redresse.

Le port refait à neuf, y compris la zone commerciale, et agrandi pour accueillir de grosses unités enregistre à nouveau des recettes.

Des patrons et cadres d'entreprise parrainent des projets de jeunes qui ne sont pas condamnés à aller réussir ailleurs. Même modeste un incubateur d'entreprises est créé pour tester et accompagner la création d'activités. Le wifi est généralisé et un centre de télétravail ouvert. Des logements sont affectés spécialement aux jeunes. Un conseil municipal des jeunes est créé.

Les travaux de lutte contre les inondations ne sont plus constamment sous évalués afin d'éviter le reflux en bas et de permettre un large débit a la descente notamment par un agrandissement suffisant des ponts. La gestion et le recyclage des déchets sont améliorés.

Les finances locales s'améliorent. L'investissement arrête d'être sacrifié. De nouvelles réalisations sont possibles notamment une petite médiathèque .

Un comité d'éthique présidé par un ancien haut fonctionnaire garantit la transparence des contrats et marchés. Un compte rendu de mandat est réalisé chaque année. L'opposition accède à toutes les instances locales sans exception .

Redescendons sur terre. Le Lavandou ne prend pas cette direction. Il faudrait, pour cela, arrêter de traiter les problèmes par les feuilles mais le faire par les racines , ne plus rester " ras des pâquerettes " mais prendre de la hauteur , définir enfin une grande ambition a la mesure des atouts exceptionnels de notre commune....

J'en ai encore eu la démonstration lors du débat public sur le PLU , jeudi dernier, au centre culturel dans des conditions très formelles. J'ai souhaité que la révision du Plan Local d'Urbanisme soit l'occasion d'encourager et d'accueillir des TPE et des PME tant le Lavandou a besoin de redresser son économie, de créer des emplois, de vivre toute l'année. Le maire s'en tient aux seuls projets hôteliers certes indispensables mais insuffisants pour alimenter un véritable développement économique, un univers qu'ignore le maire. Pendant ce temps-là , d'autres prennent la place et la commune se meurt de plus en plus longtemps hors saison !

D'une façon plus générale nous veillerons sur l'urbanisme à ce qu'une vraie concertation puisse s'établir en particulier avec les associations qui doivent être directement associées au processus.

Les élus de l'opposition ont une influence limitée et aucun moyen de fonctionnement face à la machine municipale. Après tout ce sont les électeurs qui décident .Mais c'est notre honneur de revendiquer de voir plus haut et plus loin ,de lutter contre cette torpeur qui anesthésie les énergies et les impulsions et replie trop de lavandourains sur un petit pré carré loin du monde qui bouge et de la concurrence qui s'affirme partout pour l'économie et le tourisme. Oui, un jour il faudra tout changer dans la gouvernance pour que rien ne change dans la qualité de vie exceptionnelle dont nous bénéficions.

Thierry Saussez

Partager cet article

Repost0