Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand CarlettiI. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Le président fera une déclaration importante aux français le 28-10 à 20h (AFP)

Un reconfinement probable est à l'étude pour la région Paca après la Toussaint (FB)

Réactivation du plan Vigipirate autour des rassemblements religieux (AFP)

Boycott des produits et manifestations contre la France dans les pays musulmans (HP)

70 à 90% des pharmacies n'ont plus de stock de vaccins contre la grippe (FI)

L'application "TousAntiCovid" disponible sur smartphone est encore boudée (Ministre)

Incident diplomatique France-Turquie suite aux propos des présidents (F24)

Les communes annulent repas et colis de Noël par peur de propager la Covid-19 (FB)

L'Assemblé Nationale vote l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16-02-2021 (AFP)

Couvre-feu dans le Var à partir du 24 octobre pour six semaines (Préfet)

Brexit. La France perdra 3,6 milliards € en exportation en cas de no-deal (Euler)

Couvre-feu. 46 millions de français contraints de rester chez eux de 21h à 6h (LP)

Une amende record de 4,3 milliards € contre Google infligée en 2018 par l'UE (FI)

Google poursuivi pour abus de position dominante aux USA (HP)

Vaccins contre la grippe en rupture de stock dans 60% des pharmacies (LM)

Europe la France cotisera 26 milliards € à Bruxelles mais en recevra 40 d'aides (AN)

Facebook interdit toutes publicités ou infos contre la vaccination de la grippe (AFP)

Sécurité Sociale le déficit serait de 44,7 milliards en 2020 contre 5,4 en 2019 (Bercy)

Le virus Covid-19 a déjà muté plus de 1000 fois depuis son apparition (HP)

Confusion des statistiques par amalgame entre Covid-19 et grippe saisonnière (Twitter)

Le président de la Région Sud et son bureau épinglés pour leurs salaires exorbitants (CRC)

Une loi en préparation va obliger les maires à réguler leur surfréquentation touristique (AN) 

Tempête Alex l'urbanisation incontrôlée à l'origine des dégâts exceptionnels (HP)

Création d'un observatoire national des agressions envers les élu(e)s (AMF)

56 % des américains prédisent la réélection de Trump qui "rattrape son retard" (NYT)

Cinéma. Le streaming vide les salles de cinéma désertées par la pandémie (Actu)

440 milliards € dorment à perte sur les comptes courants des français (BdF)

L'ex ministre de l'économie J.Cahuzac ne porte plus de bracelet électronique (FI)

La France toujours championne européenne des impôts : 46,1% du PIB ponctionnés (TC)

Faute de candidat éligible en 2022 la droite L.R. tente un accord avec Macron (LFI)

La Saur aurait "offert" 2 œuvres d'art à l'ex-maire d’Annonay contre un contrat d'eau (HP)

Le Lavandou classé 76 sur 100 communes du littoral méditerranéen où il fait bon vivre (V&V)

L'Iran émet un mandat d'arrêt international contre Trump après la mort de Soleimani (HP)

Carqueiranne "Monsieur X" doit rendre à la mairie 124.634 € détournés en 2012 (CEC)

13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 18:38

La réunion du conseil municipal du 12 mai à de nouveau été agitée au Lavandou.

Au-delà des conditions d'attribution des lots de plage très chaotiques et dans des délais surréalistes 2 grands sujets de discorde ont marqué ce conseil.

D'abord le port, dont on connaît la perte d'exploitation.

J'ai, à nouveau, posé des questions très précises sur :

- la liste détaillée des impayés

- le taux de recouvrement des créances

- la liste des courriers de mise en demeure

- le renouvellement éventuel de droits de terrasse a certains qui ne payent pas ou déférent systématiquement au tribunal

- la procédure de contrôle de la solvabilité de ceux qui ont des dettes La mairie pour ne pas répondre s'abrite derrière la trésorière principale.

Mais de 2 choses l'une. Ou le maire ne dispose pas de ces éléments et on comprend pourquoi la gestion du port va à la dérive. Ou il a quelque chose à cacher !

Ensuite j'ai demandé au maire si il pouvait imaginer priver un groupe du conseil de la représentation à laquelle il a droit. Il m'a répondu que cette question n'avait pas de sens.

Dans ce cas lui ai-je répondu, pourquoi gardez-vous sous le coude, depuis le 26 mars dernier, la lettre de démission de Bernard Beaugeois ? S'en ai suivi un charivari d'observations d'élus de la majorité disant avoir rencontré Mr Beaugeois qui se serait plaint d'avoir été maltraité par son groupe d'origine. Comme si il avait besoin d'être défendu par quiconque...

Mais sur le fond il n'en reste pas moins une situation qui est un abus de pouvoir, une forfaiture. En différant l'arrivée du suivant de liste, en remplacement de l'élu démissionnaire , le maire du Lavandou , par ses manœuvres, nous prive d'un siège au conseil municipal ( alors même qu'un vote s'est joué à une voix près) et de la représentation dans des instances essentielles, comme la régie du port, en bafouant le résultat des élections et donc le suffrage universel.

Nous n'en resterons pas là.

Thierry Saussez

Partager cet article

Repost0
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 23:10

Le budget 2014 du port qui vient d'être présenté en conseil municipal enregistre une perte d'exploitation de plus de 400.000 €. Il n'est à l'équilibre qu'en puisant dans les réserves.

Comment en arrive t'on à tuer la poule aux œufs d'or ?

Il y a d'abord une gestion aléatoire des ressources humaines. Le maire embauche, licencie, transforme un licenciement en avertissement puis licencie à nouveau. Il annonce, en décembre 2014, ne pas vouloir renouveler 2 postes d'agents techniques afin de baisser les charges et fait le contraire au conseil suivant ! La saison commence sans directeur et avec un maître de port fraîchement nommé. J'ai fait remarquer au maire, comme usager régulier du port depuis 30 ans, que cela marchait beaucoup mieux...quand il s'en occupait de loin. Je lui ai  recommandé une sobriété heureuse à l'égard de cet univers qu'il ne connaît pas.

Il y a ensuite parallèlement à l'absence de maîtrise des charges de fonctionnement, une diminution drastique des investissements pourtant indispensables comme la réfection du quai N. Ce port est de moins en moins au niveau de ses concurrents.

Il y a enfin un imbroglio financier avec la zone commerciale dont le maire a hérité mais accentué au point de provisionner pour risques la somme faramineuse de 759.000 €.

A mes questions qui ont pétrifiées les responsables ( à quoi correspond précisément cette somme, peut-on avoir la liste des impayés, quel est le taux de recouvrement, qui décide de l'annulation des titres de recettes, quelle est la nature des contrôles de solvabilité ?) les réponses ont été balbutiantes. Comme à l'égard de cette situation curieuse qui fait dépenser plus de 90.000 € d'honoraires d'avocats pour des résultats de jugements gagnés de moins de 12.000 €.

Mais, tenez-vous bien, l'explication centrale du maire est stupéfiante : le port n'est pas là pour gagner de l'argent ! Ce n'est pas une raison pour en perdre , sombrer dans l'amnésie et oublier tout ce que le port a financé pour la ville comme la rosace ou le quai Baptistin .

J'ai indiqué en conclusion que le seul avenir possible était un grand projet de rénovation, y compris de la zone commerciale, et d'agrandissement pour accueillir de grandes unités. Il y a un marché. C'est bon pour les finances. C'est bon pour le commerce. Comme la ville n'a pas les moyens d'un tel investissement cela passe par un partenariat avec le privé , l'économie mixte et de fait une nouvelle gouvernance plus efficace, plus transparente. C'est peut-être là que le bât blesse et explique la réponse de haut vol du maire : " arrête ton char Ben Hur, t'as perdu une roue ".

Thierry Saussez

Partager cet article

Repost0
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 23:07

Et l'optimisme de volonté cher Arnaud ?

Ta diatribe sent un peu le réchauffé et ne sert guère la cause que tu prétends défendre. Voilà même que tu reprends les arguments du maire sur mes habitudes des plateaux de télévision alors que lui, comme il dit, est ras les pâquerettes . On n'échappe pas à son destin....

On peut toujours ressasser le passé et même rappeler les déceptions que j'ai pu créer. Il ne faut pas, pour autant, travestir le présent.

Tu n'as pas assisté aux 2 derniers conseils municipaux ( j'y étais, pas mon ancien colistier sensé m'avoir quitté pour mes absences à ce conseil ! ). Tu ne dois plus lire Var Matin. Sinon tu aurais l'honnêteté de reconnaître qu'il y a toujours un lanceur d'alerte au Lavandou. Cela se voit, s'entend et se lit. Et qu'en quelque sorte l'action que vous avez conduite à une suite.

J'ai trop d'estime pour toi pour en faire une histoire. Je laisse à notre meilleur spécialiste local les délices de cloche-merle et des pâquerettes .

Thierry Saussez

Partager cet article

Repost0
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 16:21

Le conseil municipal du jeudi 26 mars a été marqué par un échange assez musclé avec le maire a propos de la situation au port.

Le point de départ à été la 2ème lecture du débat d'orientations budgétaires concernant la régie du port. Pourquoi revenir à nouveau devant le conseil ? Pas de réponse autre que dilatoire.

Et pourtant, à la lecture de la première délibération du 16 décembre et en la comparant à celle du 26 mars on comprend mieux ce qui a changé et que le maire préférait ne pas assumer.

En 3 mois on supprime des investissements pourtant indispensables ( comme la réfection intégrale du quai N ) et à l'inverse on renonce à la diminution annoncée de la masse salariale du fait , notamment, du non remplacement de 2 agents techniques. Et dans la foulée on présente une délibération d'embauche de ces 2 agents techniques.

Cette inconstance, ces incohérences , ces manipulations révèlent que le port est en roue libre. Plus de directeur, plus de maître de port, un site internet remanié en urgence et réduit à quelques banalités et tout cela en début de saison. Ce fleuron touristique....et financier du Lavandou ne mérite pas cela.

Bien sur comme toujours le maire n'est pas responsable. Il s'occupe de tout quand ça va bien mais pour ce qui ne va pas c'est toujours la faute de quelqu'un d'autre en la circonstance de l'ancien directeur qu'il accable de tous les maux ! On a d'ailleurs du mal a s'y retrouver. Mr Bernardi proclame que tout va bien au Port. Mais alors pourquoi licencier son directeur.

Prochaine étape : le budget du port au prochain conseil municipal. Nous y reviendrons.

Therry Saussez

Partager cet article

Repost0
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 00:09

C'est paradoxalement l'expression utilisée par le maire lui-même pour qualifier le budget primitif qu'il venait pourtant de défendre devant le conseil municipal.

Nous n'avons pas voté contre pour souligner les efforts d'économie réalisés.

Nous ne pouvions pas l'approuver car ce budget pare au plus pressé, n'a aucune audace , sacrifie l'investissement c'est-à-dire le soutien à l'activité économique, compromet l'entretien des bâtiments ou de la voirie. Il repose sur des économies incertaines et des recettes aléatoires. Il ne finira d'ailleurs pas l'année. De nouveaux efforts ou le recours à l'emprunt seront certainement nécessaires.

On traite trop, ici, les problèmes par les feuilles alors qu'il faut maintenant les traiter par les racines. Les années qui viennent vont être difficiles avec la baisse des dotations de l'Etat ou du concours des collectivités partenaires. C'est une réforme en profondeur qui s'impose et nécessite de réduire la voilure y compris au niveau du poste principal de charges ,c'est-à-dire le personnel. Il faut redéployer, mieux former et mieux rémunérer un personnel plus restreint.

Il ne faut pas s'en tenir , comme l'annonce le maire, à mettre en commun du matériel avec nos voisins de Bormes. Ce sont des services techniques communs qu'il convient de créer.

Enfin on n'en sait pas beaucoup plus sur la capacité de la commune à réunir les financements considérables - le maire évoquait un budget de 20 millions d'euros- nécessaires aux grands travaux de prévention des inondations. On attend également le bilan du port du Lavandou dont nous ne cessons de dire que la situation, pour ce fleuron de la commune, est inquiétante sur le plan du fonctionnement comme des finances.

C'est bien d'un nouveau souffle dont le Lavandou a besoin
Thierry Saussez

Partager cet article

Repost0
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 16:30

"...Vous n’arrivez pas à maîtriser, ni à diminuer les charges de personnel qui sont évidemment les charges principales d’une ville. Par exemple, en allant beaucoup plus loin avec vos voisins de Bormes, en créant des services techniques communs. Si vous ne réfléchissez pas à des actions structurelles, vous n’y arriverez pas. En tout cas, pas dans les années qui viennent. Nous ne voterons pas contre ce budget compte tenu des efforts qui sont réalisés. Nous nous abstiendrons car nous attendons beaucoup plus d’éléments structurels..."

Compte-rendu Var Matin sur le conseil municipal du
16/02/2015

Thierry Saussez exprime son désaccord sur le budget 2015

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 09:09

Mise à jour 30-11-2014
Un succès, 3 victoires. On peut toujours gloser sur le pourcentage obtenu par Nicolas Sarkozy et notamment le relativiser. L'essentiel est que ce succès démontre 3 victoires.
La 1ère victoire est la sienne , celle d'un retour réussi, du courage d'un homme qui quitte une vie de rêve pour s'engager à nouveau, accepter la concurrence, les critiques, la malveillance.
La 2ème victoire est celle des militants de l'UMP , de leur mobilisation, de leur enthousiasme. Une page de conflits et de polémiques se tourne. Une autre va s'écrire. Celle de la création d'une formation politique plus puissante et plus proche des français.
La 3ème victoire est celle de la France. Ce pays qui décline, devient l'homme malade de l'Europe,  a besoin d'un sursaut. Nul doute que Nicolas Sarkozy y contribuera avant, je l'espère, de l'incarner.
Thierry Saussez


Débat du 8-11-2014 au Lavandou
Le débat, à l'initiative de l'Association Lavandou 9, a rassemblé 120 personnes à l’Auberge de la Calanque, dont l’intérêt a entraîné des échanges passionnés entre la salle et les trois intervenants :  Thierry Saussez, ex conseiller  en communication de Nicolas Sarkozy; le député Jean-Michel Couve;
 Olivier Biscaye, rédacteur en chef du groupe Nice Matin
La première partie s’est attardée sur la prestation télévisée de François Hollande dont l’audience a été bien supérieure à sa cote de confiance. Son intervention a été jugée pathétique par l'auto justification permanente de sa fonction présidentielle, ce qui le confine dans une position de "perdant" avec une équipe divisée. Il est apparu malade, et affaibli (dans les deux sens des termes). passant son temps à se justifier, inversant la dimension de sa fonction. En 1995, Chirac avait commis la même erreur en reconnaissant à la TV découvrir " qu’effectivement il n’avait pas bien mesuré la situation ". Cet aveu lui a été fatal dans l’’opinion (se tromper un jour, se tromper toujours ! )
François Hollande a commis deux erreurs de communication  1/ la normalité qui l’empêche de toute créativité et d’audace attendues d'un guide de la Nation 2/ l’obsession de son prédécesseur.
Avec lui, c’est la rhétorique du flou, ainsi « je vais inverser la courbe du chômage » a irrémédiabement entamé la confiance des citoyens. Situation maintenant assez difficile à remonter avec une boite à outils complexe dont personne n’a le mode d’emploi et alors que les apprentis sorciers de son gouvernement rendent caduque son utilisation (ex : la loi Duflot (Allur) qui a effondré le marché immobilier). Et puis, la petite maladresse du président qui travaille pour son successeur est à l’inverse de ce qu’attendent les français : un président qui œuvre pour eux.
La marge de manœuvre de François Hollande reste donc très étroite et en cas d’accumulation de nouveaux problèmes il ne lui restera plus que trois solutions : 1/ le référendum 2/ La démission 3/ La dissolution de l’Assemblée Nationale
Mais, en politique on n'est jamais mort et il est possible que le Président se succède à lui-même profitant d’une droite en miette si rien n’est entrepris. Toutefois, les erreurs de François Hollande valorisent sans cesse le bilan de Nicolas Sarkozy, en le transformant comme son meilleur agent de communication.
Battu en 2012, >Nicolas Sarkozy a toujours caressé l’envie d’y revenir si l’état de la France l’exigeait. Malgré une situation privée et professionnelle très confortable, il est décidé à repartir par la petite porte en s’emparant de l’UMP qu’il va conquérir assez facilement. Restera à mettre de l’ordre dans un parti embourbé dans de multiples problèmes : les affaires, les égos, l’exode des adhérents, la perte de confiance dans l’opinion… Il s’agit donc de refonder une grande famille républicaine rassemblant toutes les composantes de la droite : centristes, libéraux, gaullistes, droite dure (à noter que le nombre de centristes à l’UMP est bien supérieur qu'à l’UDI). Ce projet courageux consiste à rapprocher la classe politique des citoyens car le fil est rompu depuis longtemps. Dans cette perspective il s’agit d’entreprendre un grand changement de notre société en cassant les tabous sur l’immigration, l’identité nationale, la sécurité, le travail, les corps intermédiaires pour rallier les citoyens. L’UMP de demain sera donc très différente, jusqu’à changer le nom, l’encadrement, les statuts pour devenir le premier parti de France (jusqu’à 500.000 adhérents); inventer une centrale de communication permanente; lancer une mobilisation sans précédent dans toutes les strates de population. Seul Nicolas Sarkozy a la crédibilité, la puissance, l’expérience pour rassembler les français et barrer la route au Front National qui ne cesse de grignoter du terrain partout.
La presse a aussi sa part de responsabilité dans cet état des lieux. L’agenda politique est progressivement passé du Parlement aux médias qui font le rythme de la vie publique, recherchant le scoop et le scandale qui feront vendre du papier... De nombreuses questions animeront la salle, parfois avec humour comme sur "la langue de bois" pratiquée par la classe politique. Puis, la soirée s'est clôturée par un excellent diner préparé spécialement au Bora Bora, avec la majorité des participants ravis de ce débat dont ils attendent une suite, afin de sortir le Lavandou de sa léthargie intellectuelle.

Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 19:37

À nouveau le Lavandou a été dévasté par des inondations. Le quartier du Batailler était sous l'eau dimanche matin, du fait des égouts bouchés. Après une accalmie rebelote dans l'après-midi , cette fois ci à cause des débordements de la Vieille et du Batailler. Bien des garages sont sous l'eau. L'hôtel Baptistin a dû être évacué en raison d'une coulée de boue. Il faudra aussi regarder les autres dégâts éventuels y compris à la maison de retraite. Trop c'est trop ! Les habitants du Batailler n'en peuvent plus ! Il faut exiger la transparence absolue sur les raisons exactes du dysfonctionnement des égouts. Il faut revoir et accélérer le calendrier des grands travaux qui , seuls, soulageront les débouchés de la Vieille et du Batailler. Il est clair que ces intempéries s'inscrivent dorénavant dans un cycle à répétition . Cela fait maintenant plus de 2 ans que je ne cesse d'alerter la mairie. Il y va de la qualité de vie des lavandourains et de leur sécurité.
Thierry Saussez.
Conseiller municipal du Lavandou
 

Voir le reportage du Journal télévisé sur TF1
Lire Var Matin du jour: 
 

Est-ce encore la faute aux intempéries ?
Est-ce encore la faute aux intempéries ?
Est-ce encore la faute aux intempéries ?
Est-ce encore la faute aux intempéries ?
Est-ce encore la faute aux intempéries ?
Est-ce encore la faute aux intempéries ?
Est-ce encore la faute aux intempéries ?
Est-ce encore la faute aux intempéries ?
Est-ce encore la faute aux intempéries ?
Est-ce encore la faute aux intempéries ?
Est-ce encore la faute aux intempéries ?
Est-ce encore la faute aux intempéries ?

Partager cet article

Repost0
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 23:09

Convoqués d’une façon singulière avec un ordre du jour particulièrement chargé, rattrapant plusieurs mois sans conseil municipal, la réplique au maire des trois élus du groupe Lavandou Cap2020 ne s’est pas fait attendre. Reste à connaitre la position des trois élus de La Ville Heureuse

Courriel de Thierry Saussez [ Lavandou Cap 2020] au directeur des services du Lavandou
Cher Monsieur,

Merci pour tous ces envois*
Ma réponse s'adresse au maire mais elle concerne tous les élus.
Il n'est pas raisonnable de convoquer un conseil municipal aussi chargé alors même que cette instance, à l'encontre du code des collectivités locales, n'a pas été réunie depuis plus de 3 mois.
Il n'est pas raisonnable de nous demander d'étudier , en quelques jours, 3 délégations de service public et 4 dossiers de 19, 44, 72 et 85 pages concernant l'eau, l'assainissement , l'énergie et les déchets.
Il n'est pas raisonnable de s'abstenir, comme c'est l'usage, de convoquer , au préalable, les commissions spécialisées en les remplaçant par une réunion " toutes commissions " qui se résume , pour l'essentiel, à un long monologue du maire.
Il est encore moins raisonnable de ne pas donner, malgré nos demandes,  à tous les groupes du conseil municipal un minimum de moyens de fonctionner et d'avoir accès , en temps réel , aux données. Nous n'avons pas un bureau, pas un timbre, un trombone et bien sur aucune indemnité. Le discours du maire est qu'il n'y a pas d'opposition et de majorité mais des élus qui œuvrent tous pour notre commune. Tous égaux ! Mais, comme disait Coluche, certains sont plus égaux que d'autres !
Dans ces conditions les 3 élus de Lavandou Cap 2020 ne siègeront pas au conseil municipal du 13 octobre.
Nous vous suggérons de prendre exemple sur vos voisins, comme Hyères, qui constituent un exemple d'approfondissement de la démocratie locale. Cela éviterait toute critique de pouvoir personnel ou de gestion opaque qui nuisent à la légitimité du Lavandou.
Il est de la responsabilité du maire d'assurer un fonctionnement harmonieux des instances municipales et de respecter tous les électeurs représentés par leurs élus.
Nous nous sommes engagés à être courtois, constructifs et vigilants. C'est ce que nous avons fait.
Nous attendons du maire des décisions positives et des changements significatifs pour reprendre notre place dans les différentes instances municipales. D'ici la nous nous abstiendrons.
Bien à vous
Thierry Saussez

A lire. La démocratie municipale pratiquée par les élus de Hyères: un modèle national


*Convocation du conseil municipal envoyée aux élus par courriel le 6 octobre 2014
Madame, Monsieur,

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint la convocation du Conseil Municipal du lundi 13 octobre 2014 accompagnée de la note de synthèse.
Ce Conseil sera précédée d’une commission à 17h30.
Compte tenu de la taille des documents joints et considérant que certaines boîtes mails ne peuvent recevoir de messages supérieurs à 5 Mo, les fichiers seront divisés en 4 envois.
Le présent envoi contient la convocation, la note de synthèse et trois rapports pour des engagements de procédure de délégations de service public.
L’envoi n° 2 contiendra le rapport 2013 du service de l’eau, l’envoi n° 3 le rapport 2013 du service de l’assainissement et l’envoi n° 4 le rapport d’activités 2013 du SYMIELEC VAR et celui du service d’élimination des déchets.
Vous en souhaitant bonne réception,
Cordialement.
Directeur Général des Services de la Mairie du Lavandou
PJ : Convocation et note de synthèse.  DSP Bassin Beaumont.  DSP Plages.  DSP tennis-club
 

Partager cet article

Repost0