Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

La ville de Nice annule son carnaval prévu en 2021 pour cause de Covid-19 (AFP)

41 millions d'acheteurs en ligne au 2ème trimestre 2020 en France (BDM)

Covid-19 début des vaccinations semaine prochaine en Angleterre (AFP)

Annulation des marchés de Noël dans le Var au motif des bars-restaurants interdits (FB)

Le parlement vote le déficit 2020 de la Sécurité Sociale à 49 milliards € (FI)

Confinement. Bars et restaurants resteront fermés jusqu'au 20 janvier (BFM)

Bavure policière à caractère raciste : des "images qui nous font honte" (Elysée)

Multiplication des manifestations anti "sécurité globale" contre le pouvoir (HP)

La police veut obtenir un droit de validation avant diffusion des reportages TV (FI)

Probable alliance LR + LRM sans EELV contre le RN aux présidentielles 2022 (LM)

Les militants RN applaudissent le virage sécuritaire du gouvernement (FB)

Loi "sécurité globale" la CEE critique ce projet incompatible avec le droit européen (HP)

Plainte au pénal "pour mise en danger d'autrui" contre 400.000 "dos d'âne" illégaux (LF)

Mal-vivre, suicides, précarité, violences, repli, font plus de dégâts que la Covid-19 (LM)

Taxe de séjour en chute de 40% dans le Var compensée par l'Etat providence (CF)

France 2020. La dette publique atteindra 120 % du PIB. Qui va payer et quand ? (FI)

France la pauvreté progresse de +37% avec 10 millions de pauvres en France (WK)

De mars à juin 2020 l'économie touristique a reculé de 65% dans le Var (insee)

La grande roue démontée et son exploitant ne veut plus revenir au Lavandou (FB)

Amazon progresse de +37% et crée 400.000 emplois dans le monde depuis la pandémie (FI)

Les communes annulent repas et colis de Noël par peur de propager la Covid-19 (FB)

L'Assemblé Nationale vote l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16-02-2021 (AFP)

Sécurité Sociale le déficit serait de 44,7 milliards en 2020 contre 5,4 en 2019 (Bercy)

Le virus Covid-19 a déjà muté plus de 1000 fois depuis son apparition (HP)

Le président de la Région Sud et son bureau épinglés pour leurs salaires exorbitants (CRC)

4 juin 2020 4 04 /06 /juin /2020 06:00

Contrairement à ce que vous croyez il n’est pas invisible. Masqué de noir, il court de terrasses en restaurants, de plagistes en commerçants, d’Ehpad en associations, tirant de préférence les sonnettes des personnes les plus vulnérables, la main ostensiblement tendue dans un large sourire d’autosatisfaction.
Ce virus a été identifié en 1995 en provenance d’une commune voisine. Depuis, quatre souches ont été répertoriées sur 25 ans et il est devenu l'ennemi public n°1 de la gestion locale.
Son mode opératoire est invariable. D'abord, il entame une liaison amicale avec vous. Ensuite, il entre d
iscrètement dans votre vie en trompant vos défenses naturelles. Enfin, il prend le contrôle de votre cerveau. L'opération se déroule très rapidement pour échapper à votre vigilance. Il peut alors vous soutirer une procuration ou un suffrage en sa faveur tous les six ans.
Si vous l’apercevez merci de prévenir immédiatement votre entourage de ne pas l’approcher car sa contamination est virale dans sa recherche éperdue d’électeurs. Méfiez-vous de ses promesses jamais tenues. Il pourrait se servir de votre compassion et de votre relationnel pour sa prochaine réélection.
Pour l’éradiquer définitivement et donner aux Lavandouraines et aux Lavandourains un vrai projet d’avenir, les trois têtes de listes d'opposition se sont unies dans " Lavandou Rassemblement "

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Partager cet article

Repost0
10 mars 2020 2 10 /03 /mars /2020 05:43
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Franck Giorgi, une nouvelle démocratie locale

Partager cet article

Repost0
8 mars 2020 7 08 /03 /mars /2020 02:45
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Lire la suite de notre programme en cliquant ici

 

Lavandou Renaissance 2020 vous invite à son meeting
Lundi 9 mars à 19 h 30 à l'Espace Culturel du Lavandou 
Un premier grand rendez-vous avant le premier tour
Ensemble agissons pour le changement

 

La liste Lavandou Renaissance 2020

La liste Lavandou Renaissance 2020

Partager cet article

Repost0
7 mars 2020 6 07 /03 /mars /2020 08:26
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Partager cet article

Repost0
7 février 2020 5 07 /02 /février /2020 08:52
cliquez sur l'image pour l'agrandir

cliquez sur l'image pour l'agrandir

• Maison des associations

Offrir enfin un lieu de convergence avec soutien administratif pérenne pour l'ensemble de nos associations, véritables relais sociaux, économiques et culturels de notre ville.

• Association des commerçants

Soutenir activement la création et le fonctionnement d'une association autonome des commerçants afin d'animer les actions des professionnels locaux et redynamiser économiquement notre ville et ses quartiers.

• Maison des Sports

Nous créerons au travers de la Maison des Sports une mutualisation plus homogène des équipements et des investissements, dédiés aux clubs sportifs, en mettant un point d'honneur à promouvoir comme il se doit nos athlètes.

• Maison des Jeunes

Retrouver l'équilibre générationnel sur notre commune est un des grands enjeux de cette élection pour favoriser l'harmonie et la cohésion locale.

A l'instar du « Nostre Fougau » dédié à nos anciens, qui prouve chaque jour son utilité et son importance, il est nécessaire de créer son équivalent pour les jeunes afin que chacun puisse bénéficier de son lieu de rencontre, d'animation et de prévention.

• Permanence Médicale Santé et Prévention

Assurer le week-end toute l'année un soutien dédié aux petits aléas de la vie quotidienne ou travers de permanences en partenariat avec les professionnels locaux : médecins, infirmiers(e)s... et associations.

• Espace Formation

Organisation de formations accessibles à tous, en partenariat avec les professionnels locaux, à l'informatique, le bricolage, la décoration, les économies d'énergie, les formalités administratives... Pour apprendre ou se perfectionner dons tout ce qui peut nous simplifier la vie au quotidien et nous réunir.

Une nouvelle démocratie locale :

- C'est changer la manière de diriger et de gérer la commune en réunissant régulièrement des Conseils de quartiers sur tout le territoire communal et en créant un Conseil Municipal des Jeunes.

- C'est solliciter le plus possible l'avis des habitants et des associations par l'organisation régulière de consultations citoyennes publiques.

- C'est redonner la parole aux Lavandourain(e)s par la promotion de projets participatifs citoyens. Chaque lavandourain[e) pourra proposer des projets qu'il souhaite voir mis en œuvre sur la commune.

• intercommunalité

Ensemble nous serons plus forts !
Nous serons moteurs dans les actions de la Communauté de Communes et en particulier avec notre voisin direct Bormes-les-Mimosas afin de mutualiser les moyens techniques et humains. Ainsi nous porterons d'une seule voix les projets futurs pour mieux promouvoir notre bassin de vie commun, tout en faisant des économies d'investissement et de fonctionnement.

 

Lire les projets structurants portés sur l'avenir du Lavandou 
 

Ensemble, remettons enfin l'intérêt des habitants au centre de l'action municipale !


Contacts:

Par mail : lavandou.renaissance@gmail.com
Par tel: 07.82.73.94.00 Facebook : Lavandou Renaissance 2020

Permanence de campagne :  Boutique VENGA, Centre commercial de la Méridienne (à côté de la laverie automatique) Lundi - Mercredi - Vendredi de 14h30 à 17h30

Franck Giorgi des projets pour l'animation du Lavandou

Partager cet article

Repost0
4 février 2020 2 04 /02 /février /2020 20:59
cliquez sur l'image pour l'agrandir

cliquez sur l'image pour l'agrandir

C'est changer la manière de diriger et de gérer la commune en réunissant régulièrement des Conseils de quartiers sur tout le territoire communal et en créant un Conseil Municipal des Jeunes. - C'est solliciter le plus possible l'avis des habitants et des associations par l'organisation régulière de consultations citoyennes publiques. - C'est redonner la parole aux Lavandourain(e)s par la promotion de projets participatifs citoyens. Chaque lavandourain(e) pourra proposer des projets qu'il souhaite voir mis en œuvre sur la commune
 

Des projets structurants portés sur l'avenir du Lavandou

Création d'une nurserie d'entreprises
Réelle réorientation de la politique économique locale à l'ancienne caserne des pompiers. Ce projet a pour but de mettre à disposition les locaux, infrastructures et les moyens nécessaires afin d'offrir aux futurs entrepreneurs Lavandourains un lieu d'hébergement dédié à leur création d'entreprise, à moindre frais, afin de leur permettre de se concentrer intégralement sur leur projet, de le faire prospérer et ainsi générer des emplois.

• Création d'un centre aquatique à l'ancien collège
Réel lieu de divertissement annuel, ce centre aquatique à vocation ludique et sportive proposera, en complément d'une piscine couverte, des jeux d'eau, un ensemble SPA, une offre de thalassothérapie ainsi qu'une fosse d'initiation ou d'entrainement pour la plongée. Ce projet sera proposé soit en intercommunalité, soit en partenariat Public/Privé.

• Transports
Véritable vecteur de cohésion de noire territoire très étendu, nous proposons la mise en place d'une navette collective quotidienne non polluante, gratuite pour les Lavandourains, à forte rotation 7j/7 de L'Anglade à Pramousquier en transitant par les principaux parkings de la ville. Cette navette pourra servir notamment de complément au transport scolaire actuellement réduit, de moyen de déplacement toute la journée pour limiter le trafic routier vers les plages en saison, faciliter l'accès aux commerces toute l'année, et permettre en soirée, tous les jours l'été et les weekends d'hiver, de profiter de nos restaurants et brasseries sur l'ensemble de la commune, en toute sérénité, sans avoir à conduire.

• Parcs et [eux
- Création d'un grand espace ludique avec structures pour tous âges, tyrolienne et parcours aventure, sur le grand jardin.
- Création d'un accrobranche sur Cavalière, d'un paintball, d'un parcours d'entrainement VTT, et de randonnées découvertes sur le site de l'ancien golf.
- Mise en place sur les terrains du Conservatoire du Littoral à Cavalière d'une zone de loisirs intégrant un centre équestre ainsi que des jardins partagés éco-responsables afin que chaque Lavandourain(e) citadin(e) puisse cultiver son propre potager.
- Création en centre-ville d'un plan d'eau miroir avec jeux d'eau et lumières dans l'espace vide après la Rose des Vents, quai Baptistin Pins, afin de redynamiser ce secteur.

 

Lire les projets pour l'animation du Lavandou
 

Ensemble, remettons enfin l'intérêt des habitants au centre de l'action municipale !


Contacts:

Par mail : lavandou.renaissance@gmail.com
Par tel: 07.82.73.94.00 Facebook : Lavandou Renaissance 2020

Permanence. de campagne :  Boutique VENGA, Centre commercial de la Méridienne (à côté de la laverie automatique) Lundi - Mercredi - Vendredi de 14h30 à 17h30

Franck Giorgi une nouvelle démocratie locale au Lavandou

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2019 6 16 /11 /novembre /2019 20:04

Notre première proposition à destination de l’emploi local : La Nurserie d’Entreprise.

Même si notre première ressource économique locale est principalement le tourisme et le restera, il est totalement incompréhensible que nos élus s’entêtent à refuser toutes solutions complémentaires pour encourager la création d’entreprises non saisonnières sur notre territoire.

Et pourtant, les choses ont bien changé ces 20 dernières années : autrefois la situation géographique d’une entreprise était primordiale : proximité des grands axes routiers, proximité des gares et aéroports, proximité d’une grande ville ou d’un bassin industriel …

Même si ces conditions restent nécessaires pour les grandes sociétés, Internet a fait voler en éclat ces prérequis et à permis de démocratiser le développement entrepreneurial des petites et moyennes structures aux 4 coins reculés du pays.

Nos élus actuels, empêtrés dans un mode de gestion et une vision d’un autre siècle de l’entrepreneuriat, n’ont nullement pris conscience de la chance qui s’offrait à eux pour enfin désenclaver la ville et développer l’économie locale avec peu de moyens fonciers, celui-ci étant de toute façon devenu inexistant dans la plaine car exclusivement consommé par l’habitat de masse (impossibilité désormais de créer une nouvelle zone industrielle ou artisanale).

Les histoires de sociétés devenues des géants internationaux et ayant été crées au fond d’un garage sont nombreuses mais ne reflètent pas la réalité du terrain car créer une entreprise, isolé chez soi, demande énormément de discipline personnelle sur le long terme pour accorder le temps et l’énergie nécessaire à son entreprise sans être perturbé par le confort de son domicile et faire la part des choses entre Pro et Perso.

Entreprendre chez soi c’est aussi une quasi impossibilité de recevoir des clients professionnels (démonstrations, négociation de contrats…) sans perte de crédibilité.

Pour finir, entreprendre chez soi c’est aussi travailler seul et se couper de conseils avisées ou d’idées qui peuvent germer pendant une discussion au quotidien avec des collaborateurs ou confrères, cela permet d’éviter de s’enfermer dans sa propre mono-vision d’entreprise car cela peut être fatal pour son évolution.

La solution serait de trouver un local pour y implanter son entreprise, faire face économiquement aux charges de loyers, EDF, assurances pro…. Difficile quand on débute, quand les moyens financiers sont au plus bas et qu’ils doivent pourtant permettre de tenir six à douze mois avant d’engranger son premier réel contrat.

Si l’on rajoute à cela la quasi inexistante de locaux libres compatibles de ce type d’entreprise sur notre territoire, sans même parler de tarifs abordables, on se rend aisément compte de la difficulté de finaliser son projet : soit on jette l’éponge, soit on part vers d’autres contrées plus structurées...

La Mairie doit être un acteur majeur dans l’aide à ses entrepreneurs en herbe, pas en faisant une redite délocalisée de ce qui est déjà proposé par la Chambre des Commerce et de l’Industrie, la Chambre des Métiers, le Conseil Général et le Pôle Emploi : formations, aides à la création (ACCRE), conseil, orientation, financements, réseaux locaux…. Mais en proposant en complément la mise à disposition de locaux structurés pour la nouvelle économie, et cela à tarifs réduits.

Nous proposons donc de créer, si vous nous faites confiance aux prochaines élections municipales, une Nurserie d’Entreprise que nous localiserons à l’ancienne caserne des pompiers sous les principes suivants :
- L’accession uniquement pour création d’entreprise
- Une douzaine de bureaux d’une taille d’environ 20 m2 sous un espace commun, chacun pouvant loger une entreprise différente.
- Un espace commun composé entre autres d’une salle de réunion équipée accessible à tous
- Une zone de stockage dédiée
- Une mise à disposition gratuite des accès internet
- Un loyer plafonné au maximum à 100€HT (charges comprises) par mois pendant 2 ans
- Une subvention pour participation à l’assurance Responsabilité Civile Pro pendant 2 ans

Cette infrastructure pour favoriser l’emploi durable sur notre territoire ne représente qu’une partie de nos propositions, nous vous feront part prochainement des autres actions envisagées, moins "numériques", pour redynamiser économiquement notre ville.

Tout seul on va plus vite, mais ensemble on ira plus loin.

Franck Giorgi. Lavandou Renaissance 2020

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2019 5 27 /09 /septembre /2019 09:10
*photo Lavandou Renaissance

*photo Lavandou Renaissance

Pour cette rentrée scolaire 2019, la mairie du Lavandou et sa municipalité actuelle n’ont rien trouvé de mieux que de supprimer le service de transport et de ramassage scolaire quotidien des jeunes lavandouraines et lavandourains en primaire et au collège de Bormes !
Sous le mauvais prétexte que la Région Sud PACA (dont la majorité politique est celle du Maire du Lavandou actuel !) « a limité la prise en charge aux élèves domiciliés à une distance d’au moins 3 kms de leur domicile, auparavant de 1,5 km ! ».
Mais comment font les parents en activité le matin et le soir et comment font nos voisins borméens ?
Le Maire de Bormes a tout simplement pris en charge le manque de la région sur le budget de sa Commune et a conservé son service de ramassage scolaire par la mise à disposition de plusieurs bus communaux pour les familles borméennes et leur faciliter la vie quotidienne dans leur commune !
Hé oui ! là encore tout est question de priorité ! mais il est vrai que la Mairie du Lavandou préfère favoriser ses aînés par des repas de fin d’année gargantuesques et onéreux pour les finances communales ou encore privilégier les touristes en tirant des feux d’artifices à gogo en juillet et en août ! De qui se moque-t-on ?
Or, une commune qui ne fait rien pour l’avenir de ses jeunes est condamnée à disparaître et à vieillir (mais là est, depuis bien longtemps, le calcul cynique et purement électoraliste du Maire du Lavandou actuel) !
Chers parents, jeunes actifs, la politique est affaire de choix et de priorité. Pour Franck GIORGI et son équipe, les familles et leur vie quotidienne sont un des principaux axes de renaissance absolue pour le Lavandou et ses habitants !
Rendez-vous les 15 et 22 MARS 2020 !
En attendant, nous vous proposons de signer notre pétition pour le rétablissement du ramassage scolaire par la Commune sur le site Change.org !
Soyez nombreux à la signer et au plaisir de vous revoir bientôt !

Contactez LAVANDOU RENAISSANCE au 07-82-73-94-00 ou par mail à lavandou.renaissance@gmail.com

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2019 5 05 /07 /juillet /2019 20:23

Un complexe cinématographique de 3 salles, pour une station balnéaire de 6000 habitants ! Est-ce vraiment économiquement raisonnable ?
Ne devrait-on pas penser plus modeste pour garantir une gestion saine sur le long terme ?
Au-delà de l’aspect financier de la construction de bâtiments – bruts de décoffrage - et de l’emprise définitive sur un terrain idéalement situé à l’entrée de notre village, il nous est promis des subventions à hauteur de 70% : La pirouette hollandesque est connue !  Ce n’est pas nous, vous, moi qui payons mais l’Etat au travers des subventions ! …  Mais l’Etat ? Vous, nous, moi !

Il se pose une question majeure de fond, adroitement passée sous silence et restée sans réponse : Comment sera assurée l’exploitation du complexe ?  Notre maire s’appuie sur une vieille étude de faisabilité  impossible à consulter officiellement,  ( essayez pour juger par vous-même…), qui laisse apparaître une rentabilité de 1.5% au terme de 4 années d’exploitation , sous réserves :
1 ) Que les lavandourains  et borméens cinéphiles fréquentent massivement ce complexe à presque 80% ( 20% restant pour Hyères et La garde ).
2) Que les Londais ( où un cinéma est aussi prévu ) délaissent pour moitié les cinémas multiplex de Hyères et La Garde au profit du Lavandou.
3) Que les habitants de La Mole et Cavalaire (où un cinéma existe) en fassent leur cinéma de prédilection auxquels s’ajouteraient quelques % de fréquentation, glanés par ci par là, dans les communes encore plus lointaines !...
N’oublions pas la part des estivants, (2 mois sur 12) qui, après avoir fait des centaines de kilomètres pour passer quelques jours de vacances dans notre beau village ensoleillé, choisiront de s’enfermer dans un cinéma ! Pour mémoire, rappelons qu’il y a encore fort peu de temps, nous disposions au Lavandou et La Favière de 2 salles - dont une en plein air - leurs fréquentations respectives étaient si faibles qu’elles ont mis la clé sous la porte. Seul le cinéma de plein air du Grand Jardin a su conserver une exploitation saisonnière à peine rentable. L’originalité d’une programmation en extérieur, malgré l’inconfort des assises et les moustiques, et la ténacité des exploitants ont fait la différence pour sa sauvegarde…

Cette étude de rentabilité, vieille de 8 ans (2011 ! … Netflix et consorts étant passés par là entre temps, mettant en difficulté l’industrie cinématographique en changeant les attentes et habitudes des consommateurs…) a fait fuir l’exploitant déclaré du premier projet. Cette étude était déjà manifestement volontairement très orientée et trop optimiste pour être crédible. La rentabilité extrêmement faible, face aux investissements, en découragera plus d’un !... Car – est-il besoin de le rappeler - l’investissement à la charge de l’exploitant pour une installation standard est supérieur à 2 millions €. Les coûts d’aménagement intégral des salles, les accès, les cabines de projection, les écrans, les fauteuils, la sécurité, la climatisation, la sonorisation, etc… Doivent laisser espérer une rentabilité plus saine.  Quel entrepreneur pour assumer de tels risques ? …Nous ne parlons pas ici des budgets de salles Imax, 4D, qui fleurissent sur Hyères et La Garde, autrement plus attractifs pour une sortie familiale et que notre complexe devra concurrencer pour maintenir ses spectateurs en local …
Mais non, ces 3 salles de cinéma ne choquent personne au conseil municipal. Que ce soit dans la majorité ou parmi certains de l’opposition. La moyenne varoise est d’une salle pour 13000 habitants (source : Observatoire des Territoires). Au Lavandou, nous en aurons une (pour combien de temps ?) pour 2000 habitants (une pour 5000 en incluant raisonnablement Bormes).  Le maire engage la commune pour la construction bétonnée d’une coquille vide, avec un empressement suspect, à l’approche de l’échéance municipale.  Il ne prend pas la peine et surtout le temps d’engager en amont un appel à candidature pour le futur délégataire de service public, afin de prendre le pouls de la situation et juger de leur intérêt pour ce projet pharaonique. Il devra donc tout faire et tout accepter, même n’importe quoi, s’il est réélu, pour éviter que cette structure reste définitivement vide et inutile, une fois achevée … « Les lavandourains veulent du choix ! » telles sont les paroles autoritaires d’une élue (adjointe) pour justifier cette folie des grandeurs !  Bien entendu non électoraliste !  A-t-on vraiment demandé l’avis des lavandourains ? Un tel investissement hasardeux de cette ampleur ne mériterait-il pas un petit référendum local ?
Notre maire autocrate a décidé que c’était comme ça et pas autrement. Point barre !...
C’est vrai qu’après 25 ans au pouvoir, l’opposition bâillonnée, il finit par être aveuglé par toutes ses certitudes jusqu’à ne plus voir l’intérêt d’interroger ses administrés, et reste sourd aux appels à la sagesse.
Pourquoi ne pas limiter le projet à la construction d’une seule belle salle, polyvalente, mieux située au centre-ville, afin que les commerçants puissent en tirer aussi bénéfice ? Un contexte moins risqué, qui aura l’avantage d’être plus rentable à moindre investissement et qui ne grèvera pas le budget   de la commune sur plusieurs années ?
L’ouverture est prévue pour l’été 2021. Aucun exploitant n’est recherché à l’heure où j’écris ces lignes ! A charge de la prochaine municipalité de rectifier le tir (en espérant qu’elle change !) en consultant les lavandourains sur la finalisation du projet, afin de le faire évoluer vers une solution plus simple, moins électoraliste, moins démagogique d’un seul cinéma, certes plus modeste mais adapté à la taille de notre bassin de vie, complété par d’autres infrastructures publiques tant attendues, moins pompeuses, plus utiles, diversifiées et surtout pérennes. 
Le projet de Monsieur Bernardi n’est pas raisonnable. Il ne sera pas économiquement viable et nous, vous, moi, en paieront les fâcheuses conséquences …

Franck Giorgi. Lavandou Renaissance 2020

Partager cet article

Repost0
29 mars 2019 5 29 /03 /mars /2019 07:56

Un proche de Bernardi m’a confié récemment, avec beaucoup d’assurance, le scénario des prochaines municipales.
Selon lui, G.Bernardi ne passerait pas le premier tour et serait contraint de franchir le second tour après alliance avec une des listes d’opposition.
Sa liste Regain, remaniée après la défection de plusieurs élus, avoisinerait les 40%. Les 3 autres listes tourneraient chacune autour des 20% …
Ce scénario me parait plausible - il m’a fait sourire -  mais je reste étonné que notre orgueilleux premier édile puisse encore prétendre un cinquième mandat avec un tel score « peau de chagrin », avancé par ses proches, qui me parait être un véritable désaveu – que dis-je ? - un camouflet  - de sa politique locale.
L’éviction d’un maire sortant est toujours difficile. Dans la place depuis trop longtemps et connaissant tous les rouages du clientélisme le plus retors, notre Bouteflika local ne manquera pas de séduire son portefeuille électoral, notamment, et entre autres, les personnes âgées.
Les dernières élections nous l’ont montré. Le repas de fin d’année sera digne de la revue du Lido avec ses + de 600 invités au frais de la princesse et notre Gil, entre mille courbettes et autres sourires mielleux, saura faire chavirer les cœurs attendris par tant d’hypocrisie.
La date du Corso sera déplacée à quelques jours des élections et de belles lettres pétries de bonnes intentions seront envoyées aux inscrits sur la liste d’attribution des logements sociaux …  Les ados iront à Londres et même les nouveaux-nés recevront leurs étrennes !
L’opposition supportera les railleries et quolibets de celui qui a entamé sa tentative de réélection sur la défensive. Se sentirait-il en grand danger ? La présentation agressive des vœux nous en a fait la triste démonstration.
Des mesures de rétorsion amorales attendent ceux qui auront l’audace d’affirmer publiquement leurs désaccords. On a donné !… Pourra-t-on vivre sereinement au Lavandou sans subir les foudres de son premier locataire si l’on est pas de son clan ?
Notre maire pratique l’exercice avec brio ! Tant d’atouts dans ce jeu truqué pour faire seulement 40 % ! Pas de quoi pavoiser …
Le cinéma, seul projet structurant mais controversé, de ses 4 précédents mandats (4 millions €…) sortira-t-il de terre ( ?...) Pour qui le passif à venir ?
Nous oublierons les inondations, la piscine, la station thermale d’eau chaude , les parkings payants, le bétonnage de notre commune, la dette et toutes les promesses non tenues depuis 1995 …
Il est temps, Monsieur, de vous retirer, et de laisser la place aux plus jeunes. Aux idées neuves. Question de respiration démocratique. Vous avez fait votre temps. Vous êtes usé. Reposez-vous sur vos lauriers flétris. La commune vous en sera reconnaissante…
Il n’entendra pas ma supplique : il y aura donc fort à faire pour ses opposants, s’il veulent enfin « remercier » celui qui se croit propriétaire du village. 
Quelles sont les forces en présence ?
Nous avons Thierry Saussez, septuagénaire, Républicain sans investiture, ami de Nicolas, parisien en villégiature, entre 2 avions, au Lavandou, plus assidu des plateaux de télévision en sa qualité de grand stratège en communication politique, qu’aux conseils municipaux, ou il a brillé plutôt par son absence… qui se déclare, avec un certain toupet, seul opposant au maître des lieux.
La baudruche ne risque-t-elle pas de se dégonfler comme lors des dernières élections ? Un coup, je viens ; un coup, je pars ; un coup, je reviens !...  avec de fâcheuses conséquences sur les résultats…
Personnellement, je n’y crois pas et Monsieur Saussez - qui, par ailleurs, ne manque pas de talent, de faconde et d’un beau carnet d’adresse qui pourrait servir la commune - ferait mieux de se retirer pour laisser la place aux autres challengers.
Lui non plus n’entendra pas mon propos. Question, là encore, d’ego démesuré.
Nous avons Jean-Laurent Félizia, élu d’opposition, que certains trouvent un peu trop consensuel vis-à-vis du maire et le présentent par voie de conséquence comme son dauphin putatif, s’il est patient... 
Sa coloration politique très - trop - marquée - d’abord de gauche socialiste puis EELV les Verts – risque de lui couter cher dans notre commune majoritairement de droite conservatrice. Son intention de présenter une liste trans-partisane a fait long feu…
Ce sera donc, une fois de plus , une liste « sans étiquette » mais il lui restera la colle. J’ai beaucoup d’affection et de respect pour Jean-Laurent Félizia, mais un certain réalisme politique m’oblige à penser, presqu’à regret, qu’il n’y arrivera pas…
Nous avons, Frank Giorgi. 43 ans, Lavandou Renaissance, né au  sein d’une vieille famille lavandouraine, centre droit, chef d’entreprise, qui est prêt à relever le défi. Il en a la compétence. Il propose que nous construisions, ensemble, Le Lavandou de demain, celui du 21eme siècle. 
Il souhaite apporter un souffle nouveau dans la gestion de notre beau village, sortir de ce conservatisme ambiant aussi bien sur le plan économique que social. Offrir des moyens aux petites entreprises de se développer sur notre territoire pour diversifier notre économie locale.
Aussi et surtout, offrir à nos enfants le choix de rester vivre au Lavandou en créant de nouvelles perspectives d’emploi ou d’entreprenariat.
C’est une nouvelle alternative résolument tournée vers l’avenir replaçant l’intérêt des habitants et la prospérité de la ville au centre de l’action municipale.
Marc Lamaziere et moi-même l’avons rejoint dans cette belle initiative, déjà récompensée par de nombreux soutiens, notamment celui de commerçants qui pestent contre l’immobilisme, voire le mépris à leur égard, de la gestion actuelle.
Nous travaillons actuellement  sur l’élaboration des projets et notre programme d’actions vous sera présenté dans les prochaines semaines.
En attendant, il est du devoir de chacun de mobiliser les plus jeunes pour accomplir leur devoir citoyen, celui de voter et de s’inscrire avant tout sur les listes électorales.

Aranaud Parenty
Laissez-vous un message
Facebook Lavandou Renaissance 2020 
tel : 07 82 73 94 00

Var Matin 24/03/2019 - Zoom sur l'image

Var Matin 24/03/2019 - Zoom sur l'image

Partager cet article

Repost0