Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

La ville de Nice annule son carnaval prévu en 2021 pour cause de Covid-19 (AFP)

41 millions d'acheteurs en ligne au 2ème trimestre 2020 en France (BDM)

Covid-19 début des vaccinations semaine prochaine en Angleterre (AFP)

Annulation des marchés de Noël dans le Var au motif des bars-restaurants interdits (FB)

Le parlement vote le déficit 2020 de la Sécurité Sociale à 49 milliards € (FI)

Confinement. Bars et restaurants resteront fermés jusqu'au 20 janvier (BFM)

Bavure policière à caractère raciste : des "images qui nous font honte" (Elysée)

Multiplication des manifestations anti "sécurité globale" contre le pouvoir (HP)

La police veut obtenir un droit de validation avant diffusion des reportages TV (FI)

Probable alliance LR + LRM sans EELV contre le RN aux présidentielles 2022 (LM)

Les militants RN applaudissent le virage sécuritaire du gouvernement (FB)

Loi "sécurité globale" la CEE critique ce projet incompatible avec le droit européen (HP)

Plainte au pénal "pour mise en danger d'autrui" contre 400.000 "dos d'âne" illégaux (LF)

Mal-vivre, suicides, précarité, violences, repli, font plus de dégâts que la Covid-19 (LM)

Taxe de séjour en chute de 40% dans le Var compensée par l'Etat providence (CF)

France 2020. La dette publique atteindra 120 % du PIB. Qui va payer et quand ? (FI)

France la pauvreté progresse de +37% avec 10 millions de pauvres en France (WK)

De mars à juin 2020 l'économie touristique a reculé de 65% dans le Var (insee)

La grande roue démontée et son exploitant ne veut plus revenir au Lavandou (FB)

Amazon progresse de +37% et crée 400.000 emplois dans le monde depuis la pandémie (FI)

Les communes annulent repas et colis de Noël par peur de propager la Covid-19 (FB)

L'Assemblé Nationale vote l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16-02-2021 (AFP)

Sécurité Sociale le déficit serait de 44,7 milliards en 2020 contre 5,4 en 2019 (Bercy)

Le virus Covid-19 a déjà muté plus de 1000 fois depuis son apparition (HP)

Le président de la Région Sud et son bureau épinglés pour leurs salaires exorbitants (CRC)

16 juillet 2020 4 16 /07 /juillet /2020 06:06

Pendant que le 4ème vice-président fait la sieste lors de l’installation du Conseil Communautaire le 13 juillet 2020, c’est à l’unanimité des voix que François de CANSON a été réélu président de Méditerranée Porte des Maures (MPM).

« Mes chers collègues,
C’est avec plaisir que je retrouve les élus qui travaillent avec moi depuis l’origine de cette intercommunalité et bien évidemment je souhaite la bienvenue aux nouveaux entrants. C’est avec beaucoup d’émotion que je prends à nouveau la présidence de cette assemblée et le fait d’être reconduit à l’unanimité est un honneur et cela m’oblige tout à la fois. Je continuerai à être le président fédérateur que je crois avoir toujours été pour une intercommunalité qui nous ressemble, qui nous rassemble. Nous avons une chance rare, celle de pouvoir infléchir à sa destinée, d’en tracer les lignes, de l’imaginer et de la construire à notre image. Merci aux élus et aux équipes qui m’ont accompagné avec lesquels nous avons déjà beaucoup réalisé depuis ces dix dernières années. Ensemble, nous avons su palier au désengagement de l’État en retrouvant des recettes via la dotation de solidarité, les fonds de concours et une expertise dans la conquête de subventions qu’elles soient départementales, régionales ou européennes. Ces recettes ont toujours été réparties avec la volonté de la plus grande équité.
Par les compétences qui sont les nôtres, nous avons œuvré pour faire de notre territoire, un territoire exemplaire : Un territoire vert et bleu, nature, respectueux de sa biodiversité avec le contrat de transition écologique. Un tourisme responsable autour de 350 km de chemins de randonnées, de parcours sous-marins, de sites remarquables. Une gestion rationnelle des déchets avec des habitudes de tri de plus en plus développées, avec une baisse notable de 10% des déchets ménagers collectés sur les 2 dernières années… Le développement économique de notre territoire par la création de nouvelles zones d’activités économiques, créatrices d’emplois reste une priorité. Je pense à l’avenir de la base aéronautique de Cuers Pierrefeu, au devenir du site des Bormettes, à l’amélioration de la zone des Bousquets ou à la création de la zone du Niel. La lutte contre les inondations et les feux de forêts retiendront plus que jamais toute notre attention. Vous l’avez compris, le mot d’ordre est simple : travail, travail, travail !
Pour paraphraser Albert Camus  « Quand on ne peut pas être une puissance, on peut être un exemple ».
Je sais pouvoir compter sur chacun d’entre vous au-delà des clivages politiques qui n’ont jamais trouvé leur place dans cette assemblée, pour continuer à faire rayonner Méditerranée Porte des Maures.
Encore merci pour votre confiance »
.

Photos Presse Agence

 

Avis aux lecteurs : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH) et la liberté d'opinion a été affirmée dès la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789. Le droit de réponse est régi par l’article 6 IV de la Loi pour la Confiance dans l’Economie Numérique (dite Loi LCEN) du 21 juin 2004. Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence de la vie publique en France.

Partager cet article

Repost0
22 juin 2020 1 22 /06 /juin /2020 06:08

Certaines allégations comme "Notre authenticité est une force" dans la presse locale sont à lire avec modération. A tel point que des commerçants du Lavandou contrariés ont retiré de leurs rayons le Var Matin du 10 août 2018 à la gloire du "sérénissime" maire sortant du Lavandou qui aimerait bien être reconnu comme le meilleur depuis 1913 par ses administrés. 
Hélas, à chaque publication, il creuse son impopularité et multiplie les opposants contre sa gestion. Dans ce bric-à-brac d’autosatisfaction c’est surtout du réchauffé que nous sert le journaliste de service : les feux d’artifices, la villa Théo, les spectacles payants, les 12 plages, les croisiéristes… oubliant de parler bétonnage, parcmètres en or, pollution, l'interminable projet cinéma, locations prohibitives, terrasses de café et restaurants déserts.
La modestie légendaire du maire sortant est surtout de parler au nom de TOUS les lavandourains, ignorant que le 15 mars 57,48 % n’ont pas souhaité le revoir, le forçant au 2ème tour du 28 juin 2020.
La presse locale, en chute libre - à l’image des élus qu’elle soutient - publie sans contrôle depuis des années des "fake-news", publi-reportages, brèves douteuses... des commanditaires ordonnant articles et photos agréables aux oreilles de leurs administrés.

 Cliquez sur l'image pour l'agrandir .  Var Matin 10/08/2018
 Cliquez sur l'image pour l'agrandir .  Var Matin 10/08/2018

Cliquez sur l'image pour l'agrandir . Var Matin 10/08/2018

Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com
Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com

Florilège d'authenticité au Lavandou. Continuez à poster sur lavandoutribune@gmail.com

Partager cet article

Repost0
21 juin 2020 7 21 /06 /juin /2020 06:05

Le Préfet avait bien émis des réserves sur le PLU et le PPRI par courrier du 23 mai 2013, remettant en cause les décisions du conseil municipal du 28 mars 2013. Mais le maire du Lavandou, aveuglé par le calendrier électoral, s’est bien gardé de corriger le tir sur les dossiers en cours. Il ne voulait pas l’annulation du PLU et du permis de construire de la maison de retraite. Alors, il a habilement "rapporté" à sa façon cette missive à ses élus (tout comme le rapport de la Chambre régionale des Comptes). Avec cynisme, il s'attribue maintenant, via les boites aux lettres du Lavandou, un non-lieu électoral, affirmant que rien n’est de sa faute, taclant le Préfet sur les travaux nécessaires au recalibrage du Batailler et Méréo France sur l'absence d'alerte. Lavandou Ensemble avait pourtant réclamé au maire ce courrier, conformément à la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978, qui avait fait la sourde oreille. Finalement, l’opposition l’a obtenu le 29 janvier 2014 sur intervention de la CADA  ( commission d'accès aux documents administratifs). Le contenu détaillé en 4 pages est sans appel (téléchargez l'intégralité du courrier préfectoral). La responsabilité du maire sortant est entière sur le désastre subit par la commune. Quelques extraits sur le PLU et le PPRI :
p3.jpg
p2.jpg
p4.jpg
Téléchargez ici la lettre du Préfet
La mise en scène médiatique orchestrée par le maire a été de profiter de cette tribune pour se disculper de sa faute lourde. A noter d'autres observations dans ce courrier préfectoral, sur lesquelles nous reviendrons..
Ci dessous la circulaire municipale diffusée auprès des lavandourains. Appréciez l'écran de fumée et les incohérences de style du maire :
mairie4.jpg 

Chronologie d'une décision à pensée unique

19-12-2012  Avis d’enquête publique sur le PLU

12-03-2013. Coup de théâtre. Madame Lafontaine est qualifiée de "Terroriste" et son association de "groupuscule nuisible" en plein conseil municipal pour avoir demandé par courrier le retrait du PLU juste avant le vote.
Le maire invite alors les élus à lui signer un chèque en blanc pour contourner la prise en compte d’un trop grand nombre de corrections suggérées par l'enquête publique
.
28-03-2013. Un
 second vote du PLU est demandé par le maire qui l’avait justifié ainsi : " Il faut éviter tout vice de forme dans la présentation du prochain PLU ! Il doit être irréprochable… Nous savons qu’il sera attaqué. Ne donnons pas les armes à ses détracteurs pour le combattre en justice…"  Ce PLU, approuvé par ruse, a connu une suite de cafouillages qui a imposé aux élus de le revoter. Motif: le CD de présentation, joint au dossier remis aux élus, ne présentait pas, l’entièreté des informations. 
21-05-2013. Certaines recommandations du commissaire enquêteur sont restées lettre morte. Bien évidemment ce PLU, qui se voit déjà révisé, est attaqué ! De nombreux recours sont déposés de la part de particuliers et d'associations, dont la liste est rapidement évacuée au fil des conseils municipaux. Les avocats de la mairie feront le reste. ils sont grassement payés pour cela !
21-05-2013
Courrier préfectoral de rappel à la loi sur le PLU, PPRI, loi littoral, parc photovoltaïque... 
09-09-2013 
 référé en annulation du PLU par le préfet devant le Tribunal administratif de Toulon
12-09-2013  décision municipale 2013157 d'ester en justice contre le préfet du Var
19-01-2014 "j'ai éprouvé de la colère contre cette nature déchaînée qui s'acharne à ruiner tant d'efforts". G.B.
27-01-2014  Coucou ! c'est encore le maire...les inondations ? ce n'est de pas de ma faute, la météo, le préfet, la nature...

02-02-2014  Etat de catastrophe naturelle publié au Journal officiel pour 19 communes du Var
 

Arnaud Parenty, Jacqueline Pilette, Marc Lamaziere.
Conseillers municipaux du Lavandou 2008-2014

 

Lavandou-ensemble-640 Lavandou Ensemble
Un nouveau Cap pour le Lavandou !

Partager cet article

Repost0
15 juin 2020 1 15 /06 /juin /2020 06:10

Comment résumer en quelques lignes les 25 ans de mandature du maire sortant ? Petite illustration à l’occasion des vœux de Nouvel An le 07/01/2019.
Debout sur son estrade, le maire prêche un public surpris par son impertinent discours.
C’est son heure ! la meilleure de l’année dit-il. Profitant du fait qu'il ne peut pas être ni contredit, ni interrompu, Il s’est satisfait d’un long monologue pagnolesque, assénant un nombre étonnant de mensonges et contre-vérités.

Sans oublier des propos sournois, voire haineux, contre ses opposants. Ceux qui ont dit "stop au bétonnage", ceux-là qu’il traite de "racistes"...  en leur suggérant, plutôt que le béton, la construction de "huttes en bambous".

Quelle audace aussi de tirer irrespectueusement sur son prédécesseur, grand responsable, selon lui, de la dette lavandouraine depuis 1995. Passant sous silence, que le feu ex-maire Faedda a construit Port, école, Espace Culturel, Cosec, Grand Jardin, zone artisanale du Batailler… bien plus que lui !
Que restera-t-il du maire sortant après quatre laborieux mandats d'illusionnisme municipal ? Une augmentation constante de la pression fiscale (+ 30% à son arrivée qui a doublée depuis 1995); le PAE village ; les terrains de pétanque ; le tourisme de masse... pas de quoi lui élever une statue ou fixer une plaque de rue.

Il s’attribue à volonté la rénovation du port - entièrement financée par les plaisanciers - alors qu’il a alimenté la chronique des faits divers par des expulsions ingrates et des licenciements arbitraires. Quant au projet cinéma - pantalonnade de ses quatre mandats - il est intéressant de rappeler que le premier projet remonte à 2002, (alors que nous parlions encore en francs). 18 ans après, nous ne voyons qu'un chantier sans date de livraison. 1995... 2020 ! Les années passent, les mensonges restent...
Monsieur le maire sortant, en révélant ce jour-là votre vrai visage,  vous fûtes ridicule dans votre exposé qui n’a trompé personne d'autres que vos groupies. 
Lavandou Rassemblement vous rappellera ces prochains jours vos petits tours de magie dans l'illusion du pouvoir !

 

Partager cet article

Repost0
14 juin 2020 7 14 /06 /juin /2020 06:00

Les mensonges du maire du Lavandou sur le tourisme... en 2017 !
La vérité sur les chiffres de la saison estivale est opportunément rapportée par l’Office de Tourisme de Bormes.
Rien à voir avec l’enfumage du maire du Lavandou qui affiche de son côté une feinte satisfaction contrariée par d’autres statistiques en baisse sur l’eau et les déchets.

Ainsi, nous apprenons dans le Var Matin du 24 octobre 2017 la véritable fréquentation touristique sur le périmètre Bormes-Le Lavandou comparée à 2016 :  -20% en avril, -16% en mai, -22% en juin, -7% en juillet…  et quelques précisions : 80 % des touristes sont français, 20% étrangers (allemands, belges, anglais, hollandais); les incendies n'ont pas découragés les habitués; le Fort de Brégançon a enregistré 24.000 visites. La directrice de l’OT borméen confirme que "cette tendance se répète depuis plusieurs années"
Fâcheuse dissonance entre Bormes et Le Lavandou : saison mitigée d'un côté contre bonne fréquentation de l'autre !
Cette grossière manipulation des chiffres (spécialité du maire sortant du Lavandou), validée par la commission extra-municipale "tourisme" du 03 octobre 2017, a été médiatiquement instrumentalisée par le maire et l'Epic de tourisme devant "une trentaine" de professionnels sympathisants (sur les 1200 immatriculés sur la commune). Vraisemblablement dans le but de justifier la scélérate dérogation au transfert obligatoire de la compétence tourisme à l'
intercommunalité "Méditerranée. Portes des Maures" votée sans débat quelques jours avant l'échéance par un conseil municipal spécial le 22 décembre 2016.
Les lecteurs de Var Matin discerneront la différence de contenu entre B.K. (V.M du 24 octobre) et F.B. (V.M du 06 octobre) : celle d'écrire l'information ou l'opinion, selon sa carte de presse.

Avec Lavandou Rassemblement STOP à la manipulation des chiffres ! 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Var Matin 06-10-2017

Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Var Matin 06-10-2017

Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Var Matin 24-10-2017

Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Var Matin 24-10-2017

Partager cet article

Repost0
12 juin 2020 5 12 /06 /juin /2020 06:00

Var Matin par Sarah Aboutaqi le 14/09/2018 à 16:16

Expulsé de son restaurant, il menace de tout faire exploser avec une bonbonne de gaz et un chalumeau
Un important dispositif a été déployé ce matin sur le port du Lavandou. Un périmètre de sécurité a été instauré le temps de l'intervention
Ce matin, le port du Lavandou a été perturbé par de nombreux véhicules des pompiers et des forces de l'ordre. Cet important dispositif a été déployé pour porter secours à un homme retranché dans son restaurant.

Un important dispositif a été déployé ce matin sur le port du Lavandou. Un périmètre de sécurité a été instauré le temps de l'intervention. Photo S. A

Un périmètre de sécurité a été instauré le temps de l'intervention. Photo S. A

L'histoire aurait pu être bien plus dramatique.
Visé par une procédure d'expulsion, le gérant du restaurant "Le péché mignon", situé sur le port du Lavandou, a refusé de rendre les clés du local à l'huissier de justice, venu accompagné de gendarmes.

Équipé d'une bonbonne de gaz et d'un chalumeau, l'homme a menacé de s'en servir pour tout faire exploser.
Refusant tout contact avec les forces de l'ordre et criant à l'injustice, l'homme est resté retranché durant plus de deux heures. Son fils, présent à ses côtés dans le local, a tenté de le raisonner et de calmer la situation.
En attendant l'arrivée du négociateur de la gendarmerie, un périmètre de sécurité a été mis en place "afin de protéger la population et le voisinage, compte tenu des risques de la situation".
À son arrivée, aucune prise de contact n'a pu être établie puisque le gérant du restaurant a fait un malaise vagal.
Les sapeurs-pompiers de Bormes sont intervenus afin de lui porter secours. Il a été transporté vers l’hôpital de Sainte-Musse, à Toulon
La procédure d'expulsion a suivi son cours le reste de la matinée.

NDLR
L'origine des expulsions "spectacles" des Amodiataires d'Occupation Temporaire (AOT)
 au Nouveau Port du Lavandou : une succession de  
poupées gigognes et de gros sous dans cet historique :
La commune du Lavandou a été désignée par arrêté interministériel du 26 décembre 1967 comme concessionnaire du domaine public maritime nécessaire à la création du port du Lavandou, pour une durée de 50 ans, prorogée jusqu'au 1er janvier 2029. Le cahier des charges autorisait les amodiations de longue durée après approbation préfectorale, en rapport avec l'utilisation du port de plaisance.
Par un contrat signé le 30 décembre 1983, la commune a amodié à la société Centre Européen de Promotion France (CEPF) une partie du domaine public maritime pour y implanter une zone d'animation commerciale et de services d'une surface de 2.100 m².
Le 26 septembre 1984, la SCI PORT LAVANDOU, créée le 10 mai 1984, et dont le gérant était la société CEPF, s'est substituée par un avenant à cette dernière en qualité de bénéficiaire du contrat d'amodiation. Puis, la société amodiataire a alors conclu avec des particuliers plusieurs contrats ayant pour objet la vente des terrains amodiés.
A la suite de manquements de la société cocontractante, la commune a décidé, par une délibération du 29 mai 1996 complétée par une délibération du 11 septembre suivant, d'une part de résilier ledit contrat et, d'autre part, de régulariser par voie d'acte administratif les droits des commerçants installés dans le centre commercial, dans la limite de la durée consentie par les actes intervenus entre ces derniers et le CEPF. A cette fin, le conseil municipal de la commune du Lavandou a décidé, par une délibération du 29 novembre 2004, d'approuver une convention-type d'occupation temporaire du domaine public portuaire, de fixer à 29 euros le m² le montant de la part fixe de la redevance d'occupation du domaine public et, enfin, d'autoriser le maire à conclure ladite convention avec les sous-amodiataires actuels du port de plaisance... en clair le propriétaire d'une AOT légalement acquise jusqu'en 2029 se retrouve désormais locataire de la mairie ou expulsé... au motif risible d'inexploitation du lot, constaté par... la police municipale.

La suite est une jolie pagaille judiciaire et une parfaite illustration d’une faillite morale collective et d’une "escroquerie légale" en bande organisée qui ne glorifie pas le maire actuel… comprendre le dossier en détail

Avec Lavandou Rassemblement   rétablissons l'harmonie et la confiance entre les citoyens ! 

Partager cet article

Repost0
19 mai 2020 2 19 /05 /mai /2020 15:29

Il y a quatre mois nous étions en période électorale et comme les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent... il nous avait promis l’Eldorado mais nous avons eu l’enfer : interdiction, soumission, punition, récession … mais pas démission.
Pensez donc ! L’ami du préfet, le président du syndicat du littoral varois, le vice-président intercommunal, l’homme providentiel, le guide spirituel, l’éclairé qui sait tout et décide tout SEUL !…
Voilà donc venir le deuxième tour des municipales qui lui donne des prétentions de "sauveur". Il clame et réclame la reconnaissance éperdue de ses ouailles qui en redemandent. Et, comme il est face à des niais, il inonde la toile de communiqués et articles de presse dont le dernier: "Point sanitaire" fait bondir la Communauté Professionnelle de Santé
 .

 

Communiqué de presse de Gil Bernardi, Maire du Lavandou

Ce lundi 18 mai à 17h, j’ai voulu faire un point précis sur la situation sanitaire au Lavandou. Le laboratoire d’analyses médicales confirme que depuis le début de la crise du Covid-19 et jusqu’à ce jour, aucun cas de coronavirus n’a été détecté au Lavandou, ni par test PCR, ni par analyse sérologique. Selon la responsable du laboratoire, cette situation exceptionnelle tient au fait que les « les mesures de confinement sur notre Commune ont été scrupuleusement respectées par la population ». Je tenais à vous faire partager cette nouvelle réjouissante, d’abord parce qu’en ces temps d’inquiétude, les informations heureuses sont rares, mais surtout parce que ce succès vous revient.

Merci à tous.
Gil Bernardi. 

 


Vous l’avez compris " MOI " a vaincu le Covid-19… avec perspicacité, anticipation et la célérité des machines à coudre de ses sujets...
Le plus grave n’est pas que Mr Bernardi fanfaronne comme d’habitude.
Le plus grave n’est même pas qu’il invente les propos de la directrice du Laboratoire.
Le plus grave est qu’il démobilise la population dans l’application des gestes barrières tout cela pour un hypothétique profit électoral.

Allons-nous nous laisser berner une cinquième fois par le renard des plages et ses apôtres ?
Emploi en berne, béton frénétique, économie abandonnée, cinéma chronique, expulsions cyniques, désert de Gobie, mystifications et faits du prince… les administrés sont usés de cette pensée unique qui a fait son temps de pain blanc par ses mensonges.
Les lavandouraines et lavandourains éveillés sont en ordre marche pour sortir le Lavandou de cette imposture permanente !

Partager cet article

Repost0
29 février 2020 6 29 /02 /février /2020 09:14

La date du 08 mars du Corso particulièrement mal choisie dans un but clientéliste se retourne contre le maire sortant avec son report au 12 avril pour risque sanitaire. Le thème « Eldorado » fait place désormais à un désastre économique...

Ainsi notre guide suprême cède à la panique générale et tente un rebond électoral sur le principe de précaution.
Les professionnels du Lavandou apprécieront ce retard à l’allumage de la saison 2020, déjà mal engagée par l’abandon des touristes anglais puis italiens. Le Lavandou n’avait pas besoin d’une telle réputation de « zone à risques » où le seul malade connu se trouve à 170 km.
Il fut une époque où la date du corso dans la tradition de février était bien plus judicieuse. Sauf que chez nous la Saint Sylvestre se fête le 31 juillet et la date de la cinquième mandature municipale le 25 février. L’hiver va être long au Lavandou… où il est toujours interdit d'y mourir depuis 2000 !

Partager cet article

Repost0
24 février 2020 1 24 /02 /février /2020 08:43

Le 25 février 2020 au Lavandou, le dernier conseil municipal de la mandature a fait voter une série d’ukases sans débat par la majorité sortante afin de verrouiller l’issue - dans trois semaines - des élections municipales.

Ainsi, le conseil a approuvé en urgence le choix de l’exploitant du cinéma de la Baou - pour 10 ans -  dont la capacité de remboursement est déjà dans le rouge, avec une dette de 104 %, un rating bancaire frileux (25 jours de liquidité) et  fermeture de salles au compteur, selon société.com. Vu le chantier encore aux fondations, rien ne semblait aussi urgent !
L’autre partie concernait les délégations de service public (DSP) - dans le plus strict respect du code général des collectivités territoriales- pour les plages de la Fossette (3 ans), d’Aiguebelle (3 ans), du Layet (3 ans), Cavalière (7 lots pour 3 ans + 2 lots pour 6 ans), Pramousquier (3 lots pour 3 ans), Centre-ville (9 ans).
A la découverte des heureux délégataires connus (ou reconnus) on aura remarqué  l’habituel népotisme municipal. Vu le dérèglement climatique... l’urgence s’imposait là aussi !
Ce dernier conseil en écho au prochain corso sur le thème "Eldorado" - juste une semaine avant les élections – signe le bouquet final, d’une mandature de cocagne et de richesses, tiré par le sortant qui ne manquera de parader dans la presse… avant les urnes !
Ce calendrier événementiel préélectoral sur mesure vaut bien mieux qu’un inexistant programme "Regain" pour l'avenir du Lavandou…
Rendez-vous les 15 et 22 mars !

 

 

Partager cet article

Repost0
20 février 2020 4 20 /02 /février /2020 08:00

Classé N°2 en France (N°18 dans le monde) l’arrêté municipal, signé en septembre 2000 par le maire sortant « interdit à toute personne ne disposant pas de caveau de décéder sur le territoire de la commune » menaçant les contrevenants d'être « sévèrement sanctionnés » pour leurs actes.
Depuis, la rurbanisation galopante de la commune n’attire plus que des jeunes et des migrants touristiques, en bonne santé, parfois « indésirables » selon un autre arrêté anti-burkini (août 2016) tout aussi cocasse du même signataire, traumatisé par le principe de laïcité, d'hygiène et de sécurité des baignades.

Mais le Lavandou n’a rien à envier aux 9 autres lauréats du box-office :
1. Interdiction de tomber malade « vu la difficulté d'obtenir un rendez-vous chez un médecin, considérant la pénurie de médecins, il est interdit aux Génovéfains de tomber malade » (Sainte-Geneviève-des-Bois - 91700)
3. Distribution municipale de Viagra aux couples de 18 à 40 ans « afin de leur donner toutes les chances de conception et préserver ainsi l'école de la commune » (Montereau - 45260)
4. Interdiction aux moustiques de survoler la commune « Deux semaines et demie après l’arrêté, la situation s’est améliorée. Maintenant c’est bon, on a très peu de moustiques… » dixit le maire (Briollay - 49125)
5. Obligation au soleil « de se présenter tous les matins du lundi au dimanche dans la ville de Challans… autoriser la pluie seulement trois nuits par semaine afin de maintenir à niveau la nappe phréatique » (Challans - 85300)
6. Interdiction aux chiens d'aboyer « …est interdit, de jour comme de nuit, de laisser un chien dans son enclos sans que son gardien ne puisse à tout moment faire cesser ses aboiements prolongés » (Feuquières - 60960)
7. Interdiction aux ours de divaguer « …considérant que la commune d'Ustou ne peut tolérer plus longtemps la présence illégale de prédateurs introduits par l'État sans procédure de consultation, est interdite la divagation des ours sur tout le territoire de la commune. » (Ustou - 09140)
8. Interdiction aux Ovnis de survoler la commune « …le survol, l’atterrissage et le décollage d’aéronefs dits "soucoupes volantes" ou "cigares volants" de quelque nationalité qu’ils soient sont interdits… tout aéronef qui atterrira sur le territoire… sera immédiatement mis en fourrière… » (Châteauneuf-du-Pape - 84037)
9. Obligation de bonheur « …interdit la diffusion de toute musique qui pourrait être perçue comme déprimante ou triste, de films, d’histoires ou de livres qui se terminent mal » et obligation de « produire des endorphines, les hormones du bonheur, en riant au moins trois fois par jour » (Essarts-en-Bocage​ – 85140)

Malheureusement la plupart des auteurs ont été limogé par les urnes ce qui dénote une certaine ingratitude des citoyens qui n’ont pas attendu un nouvel arrêté municipal stipulant : « il est autorisé au maire d’enchaîner plus de quatre mandats dans l’intérêt de la commune »

 

Commentaires fermés. Maintenance technique

Partager cet article

Repost0