Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés, - face au clanisme en place depuis 22 ans - demandent l'interdiction du cumul et de la répétition des mandats nuisibles à la démocratie locale.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Le témoignage de l'ancien directeur de la communication du Modem a entraîné l'ouverture d'une enquête préliminaire pour "abus de confiance et recel de ce délit" (Le Point)

Des démarchages frauduleux, afin d’obtenir de l’argent se présentant au nom de la mairie de Gassin sont  signalés à la gendarmerie (Facebook)

Pic de pollution à l'ozone. La préfecture du Var décide de réduire la vitesse autorisée de 20 km/h (France Bleu)

Démission Bayrou, De Sarnez, Goulard. LREM n'a plus besoin du MoDem pour gouverner. Avec ses 308 députés, La République en marche dispose désormais de la majorité absolue à l'Assemblée nationale

Le nouveau gouvernement d’Edouard Philippe, annoncé mercredi, compte trente membres, respecte une parité stricte et laisse la part belle à la société civile.(Le Monde)

Le département du Var placé en vigilance sécheresse depuis le 18 juin (Préfecture)

Députés élus dans le Var. 1ère circonscription. Geneviève Levy (LR). 2ème circonscription Cécile Muschotti (En marche). 3ème circonscription Jean-Louis Masson (LR). 4ème circonscription Sereine Mauborgne (En marche). 5ème circonscription Philippe Michel-Kleisbauer (Modem). 6ème circonscription Valérie Gomez-Bassac (En marche). 7ème circonscription Emilie Guerel (En marche). 8ème circonscription Fabien Matras (En marche). (Ministère)

Bormes-les-Mimosas. Des riverains lancent une pétition contre des antennes relais à proximité d’une école (Twitter)

Un migrant de 17 ans, originaire du Bangladesh, isolé, dormant dans la rue depuis 1 mois et sans ressources, a fait condamner le département des Bouches-du-Rhône - pour grave atteinte à une liberté fondamentale - qui est désormais obligé de le prendre en charge (AFP)

La Cour d'Appel de Lyon confirme les "graves irrégularités" commises par la municipalité Tuvéri dans le dossier des logements des Lices et de l'ancien hôpital. Le promoteur écarté réclame 54,5 millions € à la commune de Saint-Tropez (Twitter)

Les plages de Hyères : l'Almanarre, Estagnets et de la Capte vont devenir accessibles aux handicapés permettant d’être la première commune varoise à obtenir le label Tourisme et Handicap. (Google)

Contrôle renforcé des enseignes et publicités au Lavandou. Le maire (certainement non-voyant depuis 1995 ?) se dit "choqué" par le fleurissement de la pollution visuelle sur sa commune. (Facebook)

A Lagneville (Oise) un arrêté municipal interdit de décéder chez soi pour protester contre le manque de médecins. Ce n'est qu’une pâle contrefaçon de l’arrêté du Lavandou de 2000 "il est interdit à toute personne ne disposant pas de caveau de décéder sur le territoire de la commune" ridiculisant planétairement son auteur (Facebook)

La monarchie républicaine fête son 2208 ème milliard € de déficit contre 1833 milliards € en 2012 et 1211 milliards en 2007 dans l’indifférence générale des partis politiques (Twitter)

Le Conseil d’Etat pourrait annuler l’arrêté qui ferme l’aéroport de Saint-Tropez La Mole aux vols internationaux. C’est le sens des conclusions présentées par le rapporteur public (Twitter)

9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 23:03

Les élus de Lavandou Cap 2020 appellent la population à leur signaler les dysfonctionnements dans leurs communications téléphoniques et/ou connexions internet.

Nous sommes alertés par plusieurs habitants de difficultés régulières (mauvaise qualité, coupure, absence de réseau, interférences...)

Cette situation est préjudiciable pour les particuliers mais encore plus dommageable pour les commerçants, les entreprises, les télétravailleurs...

Nous voulons évaluer cette situation qui perdure depuis des années et communiquer à la mairie – qui néglige ce problème répétitif  -  des éléments précis afin d’y remédier. Il relève de l'action publique et des opérateurs de supprimer les "zones d’ombre" au Lavandou pour le confort et la sécurité des citoyens et des touristes.

Nous invitons les lavandourains à nous signaler tous les problèmes rencontrés dans les liaisons téléphoniques, fixes, mobiles et connexions internet.

Par mail : lavandou.cap2020@gmail.com

Par courrier : Lavandou Cap 2020 BP 42 83980 le Lavandou

Repost 0
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 00:16

Au conseil municipal du 1er Mars 2017, le mauvais caractère et les gauloiseries habituelles du maire n’ont pas réveillé ses affidés trop anesthésiés par son monologue sur le budget primitif.
Seule l’opposition n’a pas approuvé l’orientation budgétaire 2017, l’espérant plus audacieuse, entre diminution de charges de fonctionnement et augmentation des recettes.

Mais les faits sont têtus et les chiffres ne mentent pas. Le budget de fonctionnement et recettes est du même montant qu'il y a deux ans.
Donc, circulez ! la messe est dite, malgré le désengagement de l'Etat qui nécessiterait une sérieuse baisse des charges.

Notre magicien bricole bien quelques rapprochements, sans conviction, avec Bormes, alors qu’il faudrait une véritable mutualisation des services. Mais qui de Bormes ou du Lavandou dévorera l’autre ? Et quel est le poids de l’intercommunalité dans une commune qui la conteste depuis si longtemps ?

Curieusement, en ces temps de disette, les postes d'études, publicité et de réception augmentent. Pour quoi faire ? faute de vision stratégique sur le tourisme et l’économie les recettes en stagnent depuis 1995 (à part les parcmètres à touristes).
Les professionnels n’acceptent pas cette inertie municipale, ferment, vendent ou s’installent dans les commune voisines bien plus actives.

L’opposition a voté contre un budget "poudre aux yeux", ce qui contrarie fortement notre devin, rompu aux emprunts à répétition puis paradoxalement aux excédents d’exploitation. Lui, si  peu habitué à une résistance citoyenne qui lui démontre l'endettement, l'abandon du port, la fuite des habitants... jamais exprimée dans le petit rapporteur, lecture préférée de son petit noir matinal

Repost 0
Published by C Saint Louis - dans Le bêtisier du maire
commenter cet article
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 10:37

L’addiction à la provocation du maire du Lavandou oppose à la Préfecture un désobligeant "Stop à tout logement social au Lavandou " qui tentait de réquisitionner deux logements vacants pour des familles prioritaires d'autres départements. L’urgence d’une délibération municipale a violemment claqué la porte de la solidarité républicaine…
Mais la réalité de cette affligeante décision est un peu moins avouable.
Qui se souvient de cette missive sur l’octroi d’un logement social adressée en 2014 à 300 postulants-électeurs, en pleine campagne municipale, illégalement envoyée aux frais de la mairie, par le candidat-maire sortant, président du CCAS ?
Surprenant que 3 ans plus tard, il reste encore des logements sociaux vacants, sur les « 82 créés » dixit le maire !
Qui s’agace du serpent de mer d'un PLU retoqué partiellement en 2014 par la préfecture et le tribunal administratif, puis annulé à nouveau le 25 juillet 2016, qui ne semble pas faire l’unanimité des administrés ?
Qui se souvient des quelques inondations à charge contre l’immobilisme du maire, président du SIPI, critiqué par la préfecture ?
Et qui se préoccupe encore de l’affaire des égouts du Cap Nègre qui avait coûté son poste au préfet d'alors, viré par l'hôte présidentiel du Cap Nègre ?
Tout ce tintamarre, amplifié par le petit rapporteur, n’arrange pas les relations avec l’autorité de tutelle. 
L’opportuniste arrêt du PLU est un donc une posture verbale qui exonère le maire de toutes critiques de ses rares fans et déplace le débat sur le terrain nauséabond de miséreux "venus d’ailleurs"; dans une commune où les fortunés contribuables renâclent à partager leur paradis. Une fois encore, les lavandourains sont pris en otages d’une vision clanique.
Seul, le conseiller municipal J.L. Félizia s’est abstenu de voter cette délibération d’une autre époque.
Le déni est devenu un fonctionnement familier au Lavandou, proche de la méthode Coué bien rodée de la majorité municipale.
Le parfait exemple en est la dette communale. Affirmant d’un côté, que le surendettement est un canular de l’opposition; clamant de l’autre, sa réduction de 40 % (en 20 ans ! ) sans jamais citer le chiffre par habitant, pourtant connu de la préfecture mais inconnu de la mairie.
D’un côté, chaque contribuable rembourse une dette imaginaire; de l’autre le maire emprunte à nouveau après en avoir étalé les remboursements sur les générations suivantes. Entre deux, les bijoux de famille disparaissent dans des agissements lucratifs permettant de claironner des économies municipales qui ne servent pas au désendettement. Allez y comprendre quelque chose puisque nous sommes des ignorants de la gestion publique.
Plus que jamais, la mystification est une forme de prépotence, entre légalité et tribunaux, des accrocs du pouvoir.
Plus tard, l’ex maire pourra confesser : "j’ai emprunté à tort et dépensé à ne rien entreprendre. J'ai bien profité de ma fonction. je m’en excuse auprès des contribuables. C’est légal mais pas moral". Il sera absout par ses pairs et son buste fleuri à la mairie.
Lavandourains ! vous connaissez trop bien la musique qui n’est malheureusement pas celle de la Marseillaise, mais celle des petits hommes qui nous gouvernent !


Hé Oh ! on est CHEZ NOUS au Lavandou !
STOP A TOUT LOGEMENT SOCIAL AU LAVANDOU !

STOP A TOUT LOGEMENT SOCIAL AU LAVANDOU !

Repost 0
Published by Paulette Touitou - dans Le bêtisier du maire
commenter cet article
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 11:18

Le maire du Lavandou trop occupé à barrer la route des législatives 2017 au député J.M Couve et de sa candidate A. Napoléon, en oublierait presque la vie quotidienne de ses administrés de... seconde zone.
Ainsi, les riverains de l’avenue Capitaine Thorel, excédés d’être sans éclairage public depuis presque deux mois, l’interpellent par une pétition pour le faire sortir de sa léthargie.
Face à cette mobilisation embarrassante, aura-t-il  l’hypocrisie de traiter d'incompétents ses services techniques pourtant bien au… courant ?

Pétition remise au maire du Lavandou. Les signataires sont volontairement occultés par la rédaction

Pétition remise au maire du Lavandou. Les signataires sont volontairement occultés par la rédaction

Repost 0
Published by C.Saint Louis - dans Le bêtisier du maire
commenter cet article
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 23:50
Devine qui t’offre ton colis de Noel ?

Pas de doute, au Lavandou, le Père Noël s’appelle bien Gil Bernardi. Et si les vieux ou les "Alzheimer" l’oublient, une petite antisèche manuscrite, habilement glissée dans le colis, rappellera le nom du philanthrope.
Au Lavandou, le clientélisme rampant est une stratégie électorale rentable - depuis quatre mandats - sur fonds de commerce grandissant du troisième au quatrième âge. Inutile d’aller jusqu’en Russie (thème surprenant du repas des 650 aînés) pour comprendre comment fonctionnent les élections dans ce petit paradis "démocratique".
Avec les fonds publics, Gil Bernardi prépare sa cinquième campagne personnelle, oubliant au passage ses figurants aphasiques du Conseil municipal et reléguant les contribuables au simple rôle de bailleurs de fonds. Leur seul droit étant de rembourser les emprunts à répétition et de la fermer. Sinon gare aux avocats et autres vexations de notre champion du barreau !
Le système du "TOUS POUR MOI" efface toute politesse et courtoisie élémentaires dans une collectivité où la valeur "Fraternité" devient sélective; "Liberté d’expression" quasiment éjectée des supports municipaux; "Egalité" limitée aux maillots de bain réglementaires sur nos plages.
Après la promesse de logements sociaux par courrier municipal au profit du sortant en pleine quatrième campagne électorale, colis et repas de Noel au Lavandou sont un bon cas d’école de gestion de l'argent public sur le thème : "Comment détourner, en toute légalité, l’argent des contribuables à des fins électorales ?"

Repas de Noël des 650 invités par le CCAS du Lavandou sur le thème de la Russie

Repas de Noël des 650 invités par le CCAS du Lavandou sur le thème de la Russie

Repost 0
Published by C.Saint Louis - dans Le bêtisier du maire
commenter cet article
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 23:58

Comme d’habitude il est plus facile d’avoir raison quand on monopolise la parole face à ses opposants en concluant : « Fermé, le ban »

C'est ce qu'a voulu encore faire le maire du Lavandou lors du conseil municipal du 6 décembre 2016, prétendant qu'il était FAUX d'affirmer que la dette du Lavandou était 3 fois supérieure à celle de la Londe.

Nous proposons donc à chacun de consulter le site très officiel des collectivités françaises afin que chacun se fasse son opinion.


Endettement du Lavandou fin 2015
(sur la base de 5.429 habitants au 01/01/2015)

  • Encours de la dette 13.260.000€     
  • Par Habitant 2.532€
  • Moyenne nationale par habitant 862€ pour une commune équivalente

Endettement de Bormes-les-Mimosas fin 2015

  • Encours de la dette 11.378.000€     
  • Par Habitant 1.450€

Endettement de  La Londe-les-Maures fin 2015

  • Encours de la dette  8.864.000€
  • Par Habitant 960€

Conclusions :

  • La commune du Lavandou est bien 2,64 fois plus endettée/habitant que la Londe-les-Maures.
  • La commune du Lavandou est bien 1,74 fois plus endettée/habitant que Bormes-les-Mimosas.
  • La commune du Lavandou est bien 3 fois plus endettée/habitant que les communes de sa catégorie

L’endettement pour une famille de 4 personnes au Lavandou est bien de 2.532€ X 4 = 10.128€ !


Mais il y a pire...
Lors de la discussion budgétaire 2016, en février dernier, le maire du Lavandou a affirmé - comme indiqué dans le compte rendu officiel - qu'il n'y aurait pas d'emprunt pour cette année.

Pourtant voilà que quelques mois plus tard...

Point 28 du compte rendu de séance du 10/10/2016 : Autorisation de signature d’un contrat de prêt-investissement 2016.

Considérant que les cessions de terrains attendues ne pourront se concrétiser avant la fin de l’année 2016, les membres de l’assemblée délibérante décident

de contracter un prêt consenti par le Crédit Foncier pour le compte du réseau Caisse d’épargne, qui propose l’offre la mieux-disante pour un montant de 1.900.000€.

Point, voté à la majorité avec 25 voix pour et 3 contres (Mme Marie-Jo Bonnier, M Thierry Saussez, M Guy Cappe)

NON ! Le maire Gil Bernardi, n’a pas contracté un prêt pour en rembourser un autre (Var Matin du 8/12/2016), mais comme relaté dans le compte rendu de séance ci-dessus : pour boucher un trou dans la caisse.
NON ! les finances de la commune ne se portent pas si bien que le laisse croire  le maire Gil Bernardi.
OUI ! Le maire Gil Bernardi ne tient pas ses engagements et manipule les budgets avec une grande duplicité, malgré nos protestations fondées.

Par exemple, nous réaffirmons haut et fort que nous apprécions le dévouement des membres de la société nautique « La Girelle » pour les heures passées en mer par ses adhérents, de mai à Juin, pour apprendre la pêche aux enfants des écoles (soit une petite dizaine de sorties par an).

Toutefois, notre désaccord porte sur la subvention attribuée à cette association (72.883€ en 2016). Nous estimons que cette activité est surtout à vocation sociale et doit être prise en charge par la commune, non pas par la régie du port (cad les plaisanciers).

En 2012, la Cour des comptes avait déjà relevé « le procédé comme une politique de discrimination illégale (contraire aux principes d’égalité des citoyens devant les charges publiques) ».

Autre exemple, en septembre 2016 pour la fête du Romérage, la régie du port a remboursé la somme de 7.099€ à l’association la Girelle pour une sortie de 63 bateaux qui n’a jamais eu lieu. Les dépenses variant de 70 à 175€ selon la taille du bateau !

La Cour des comptes avait aussi à la même époque écrit : « La fête du Romérage est une manifestation intéressant, l’ensemble de la commune et non pas spécifiquement le port. La compensation opérée ne dédommage donc en rien le budget de la régie du port »

Voilà pourquoi, en tant qu’ELUS RESPONSABLES des deniers publics et de la légalité nous ne voterons jamais une subvention présentée sous cette forme.


Lavandou Cap 2020. Thierry SAUSSEZ, Marie jo BONNIER, Guy CAPPE

Repost 0
Published by Lavandou Cap 2020 - dans Le bêtisier du maire Finances
commenter cet article
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 00:23

La veillée de Noël est sacrée au Lavandou ! Cette soirée, avec un conteur de la région, vient nous rappeler les traditions provençales de Noël (les 13 desserts, le gros souper.....),  nous en expliquer les origines et nous réciter des contes et des chansons .
Cette soirée est "NOTRE" Veillée de Noël, à "NOUS" Lavandourains qui se déroule à l'Auberge Provençale, devant le feu de la grande cheminée devant soixantaine de personnes.
Depuis des lustres de veillées, la mairie nous offrait un bol de potage, des oreillettes et du vin. C’était un moment convivial et chaleureux, entre-nous, pour célébrer les Fêtes - un moment délicieux !
Bien éloignée de la kermesse à touristes du 31 juillet où le maire se déguise ridiculement en Père Noel pour célébrer une Saint Sylvestre sans fondement.
De plus, cette fête à neuneu GRATUITE coûte un bras, tout comme les 11 feux d’artifice GRATUITS  tirés pour les touristes en deux mois (110.000€ cités par le Maire en conseil municipal). Tout cela payé sans débat par les braves lavandourains.
Alors, en 2015 la veillée de Noël fut jugée trop chère par le maire et en 2016 elle devra être financée par les profiteurs : 5 € le bol de potage !
Certes, devant les baisses de dotations qui l’obligent à emprunter sans cesse, cela s’appelle de la bonne gestion communale !
Conclusion : pour les touristes, tapage nocturne, alcoolisme, drogue, vulgarité, saleté,
 dégradation des espaces publics  aucun problème ! l’argent des contribuables y remédiera ; mais pour le maintien d’une tradition populaire, chacun devra apporter ses couverts et passer à la caisse !
ET CA NE CHOQUE PERSONNE ???

Repost 0
Published by C Saint Louis - dans Le bêtisier du maire
commenter cet article
30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 00:01

La commune du Lavandou est une nouvelle fois condamnée, par jugement du Tribunal Administratif de Toulon du 11 août 2016, à verser aux onze détenteurs d'AOT (Autorisation d’Occupation Temporaire) du centre commercial du port une indemnité financière de 500 € à chacun d'entre eux, pour un abus de pouvoir remontant à 2010.

Le Maire du Lavandou s'est entêté contre les détenteurs d'AOT du port, malgré le jugement du TA de Toulon du 3 avril 2015 qui avait annulé une facture de la SAUR (100.413 €) , intégrée anormalement par la commune dans les charges variables 2010 du centre commercial

Après un refus très péremptoire du Maire de rembourser à tous les détenteurs d'AOT cette facture, les spoliés se sont vus dans l'obligation de déposer une requête auprès du TA de Toulon pour faire respecter leur droit.

Suite à ces plaintes, le Maire a fait voter à son conseil municipal du 15/12/2015 l’annulation de la facture de la SAUR (pourtant cassée depuis 9 mois par le Tribunal), espérant contraindre les plaignants à se désister de leur procédure.
Conclusions de cet acharnement municipal : « pour gagner trois sous dans un procès il t'en coûtera quatre ». La Régie du port du Lavandou a supporté les frais d'avocat pour contrecarrer les contestataires (environ 5 000 €) et doit à présent indemniser les 11 parties et payer les frais de procédure.
Voilà à quoi perd son temps et notre argent le Maire du Lavandou acharné à tourmenter les entrepreneurs de sa commune au lieu de créer des richesses et des emplois avec eux. 

Jugement du TA Toulon du 11/08/2016 en faveur de chaque plaignant
Jugement du TA Toulon du 11/08/2016 en faveur de chaque plaignant
Jugement du TA Toulon du 11/08/2016 en faveur de chaque plaignant

Jugement du TA Toulon du 11/08/2016 en faveur de chaque plaignant

Réponse du maire du Lavandou aux demandes de remboursement des plaignants

Réponse du maire du Lavandou aux demandes de remboursement des plaignants

Repost 0
Published by Paulette Touitou - dans Le bêtisier du maire
commenter cet article
7 août 2016 7 07 /08 /août /2016 23:39

Récemment, le maire du Lavandou s’est fendu d’une nouvelle demande de subvention de 22.000€ auprès du Conseil Départemental du Var pour installer quelques manèges sur le site du bassin Beaumont à Cavalière…
On se souviendra que le même maire avait anéanti et spolié en 2007, le travail du créateur du mini-port de Cavalière … en ne reconduisant pas la délégation de service public de ce petit parc de loisirs, bien inoffensif, apprécié par tous, qui faisait chaque année depuis 2001, le bonheur des familles autochtones où estivantes.
S’engluant dans cette erreur de casting, différentes et vaines tentatives ont été testées sans succès par notre cicérone pour ressusciter l’endroit aujourd’hui abandonné… Sa dernière frise le ridicule qui, on le sait, n’a jamais tué personne.
Moralité : la fameuse baisse des dotations de l’Etat, prétexte à toutes les compensations fiscales imaginables (parcmètres municipaux, vente des derniers bijoux de famille, quotepart fiscale à venir du Conseil départemental…) n’a pas empêché la sollicitation de ce secours, obtenu sans mal entre copains, pour l’installation sur ce terrain devenu vague, de quelques manèges fixes et autres balancelles – 6 au total –pour l’agrément de nos bambins !
Que sait-on de la sécurité et de l’encadrement du lieu ? Rien.
Que sait-on des heures d’ouverture du site ? Rien.
Que sait-on de la propreté du lieu ? Rien. On ne sait jamais rien au Lavandou…
On sait simplement que 22 000 € ont été jetés par la fenêtre pour Rien et que c’est nous, comme toujours, qui les payons !...

 Encore une petite subvention par la fenêtre ?
Repost 0
Published by Arnaud Parenty - dans Le bêtisier du maire
commenter cet article
1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 00:00
Le Lavandou s’assoit sur l’éthique républicaine

Le Lavandou a maintenu son Réveillon de la Saint Sylvestre du 31 juillet malgré le risque d’amalgame religieux, la frilosité de la Préfecture et les veillées de prières en hommage aux victimes des récents attentats terroristes
Raisons économiques sans doute d’une commune qui perd progressivement son aura touristique depuis ces dernières années, malgré un budget de 640.000 €, des feux d’artifices à répétition et sa mainmise autoritaire sur le tourisme.
De mi-juillet à mi-août le Lavandou devient - chaque année - un vaste luna-park de migrants qui agace les résidents. Résultat : le nombre d’insatisfaits de la gestion municipale est en constante progression avec un score très élevé du Front National que l’on devine déjà dans les murs de la place Reyer.
Cela n’excuse pas cette nouvelle gaffe du maire soutenu par sa camarilla "Regain", alors que les communes varoises annulent leurs festivités par prudence et solidarité nationale aux derniers événements meurtriers.
Depuis 1995, le maire du Lavandou multiplie provocations et décrets au fil de ses mandats à la recherche des médias tout en préparant sa retraite dorée au Sénat ou à l’Assemblée Nationale, protégé par ses "amis" du parti Les Républicains.
En 21 ans ce maire sera passé de l’audace à l’usure, puis au rejet par ses administrés sous le regard railleur de ses collègues ! Dans ces conditions que pouvait-il faire d’autre que de s’identifier à l’imaginaire du Père Noel ?
A la manière de la troupe du Splendid, la meilleure réplique aux fans de ce Réveillon est dans la célèbre comédie française du Père Noel est une ordure : « Vous êtes myopes des yeux, myopes du cœur et myopes du cul ! »

Repost 0
Published by Paulette Touitou - dans Le bêtisier du maire
commenter cet article