Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

La ville de Nice annule son carnaval prévu en 2021 pour cause de Covid-19 (AFP)

41 millions d'acheteurs en ligne au 2ème trimestre 2020 en France (BDM)

Covid-19 début des vaccinations semaine prochaine en Angleterre (AFP)

Annulation des marchés de Noël dans le Var au motif des bars-restaurants interdits (FB)

Le parlement vote le déficit 2020 de la Sécurité Sociale à 49 milliards € (FI)

Confinement. Bars et restaurants resteront fermés jusqu'au 20 janvier (BFM)

Bavure policière à caractère raciste : des "images qui nous font honte" (Elysée)

Multiplication des manifestations anti "sécurité globale" contre le pouvoir (HP)

La police veut obtenir un droit de validation avant diffusion des reportages TV (FI)

Probable alliance LR + LRM sans EELV contre le RN aux présidentielles 2022 (LM)

Les militants RN applaudissent le virage sécuritaire du gouvernement (FB)

Loi "sécurité globale" la CEE critique ce projet incompatible avec le droit européen (HP)

Plainte au pénal "pour mise en danger d'autrui" contre 400.000 "dos d'âne" illégaux (LF)

Mal-vivre, suicides, précarité, violences, repli, font plus de dégâts que la Covid-19 (LM)

Taxe de séjour en chute de 40% dans le Var compensée par l'Etat providence (CF)

France 2020. La dette publique atteindra 120 % du PIB. Qui va payer et quand ? (FI)

France la pauvreté progresse de +37% avec 10 millions de pauvres en France (WK)

De mars à juin 2020 l'économie touristique a reculé de 65% dans le Var (insee)

La grande roue démontée et son exploitant ne veut plus revenir au Lavandou (FB)

Amazon progresse de +37% et crée 400.000 emplois dans le monde depuis la pandémie (FI)

Les communes annulent repas et colis de Noël par peur de propager la Covid-19 (FB)

L'Assemblé Nationale vote l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16-02-2021 (AFP)

Sécurité Sociale le déficit serait de 44,7 milliards en 2020 contre 5,4 en 2019 (Bercy)

Le virus Covid-19 a déjà muté plus de 1000 fois depuis son apparition (HP)

Le président de la Région Sud et son bureau épinglés pour leurs salaires exorbitants (CRC)

13 juillet 2020 1 13 /07 /juillet /2020 17:34

Au Lavandou comment ne pas être surpris de la liste des adjoints de "l’inédit" conseil municipal Regain 2020-2026… Beaucoup sont issus du précédent mandat malgré l'annonce de renouvellement… et de rajeunissement. Je m’émerveille du casting !

Commençons par le premier rôle de Maître Regain dans la pièce "153 VOIX D’ÉCART" afin de rappeler à la population qu’il n’a inspiré que 29,77 % du corps électoral, très éloigné de son score 2014. Le boulet est passé si près de ses oreilles, grâce aux 103 voix d’avance sur un seul bureau, que l’on peut se poser bien des questions sur ce retournement électoral dont il connait seul la recette.
Toutefois pas vu, pas pris… les preuves sont difficiles avec un sourd… pas tout à fait muet d'insultes dans la tentative de réécriture de sa "pseudo victoire" souillée par l’agression de ses opposants. Malheureusement sa lettre-torchon (entre autre) restera à jamais un contredit électoral à sa charge...

Distribution des ACTEURS à l'insu de leur plein gré :

1ère adjointe : elle ne voulait pas prolonger l’aventure mais Maître Regain a réussi à la convaincre en lui donnant encore plus de responsabilités…. la plus légitime, la plus honnête et correcte depuis des années.

2ème adjoint : toujours là … et l’urbanisme ça le connait ! Il doit tant sa réussite professionnelle à Maître Regain.

3ème adjointe : une délégation surprise au "tourisme, commerce et artisanat" après 6 ans de vice-présidence atone !

4ème adjoint : un choix à la sécurité plutôt pertinent par son cursus à la gendarmerie.

5ème adjointe : une miraculée qui prêchait contre Maître Regain… Sa responsabilité au CCAS sera bien secourue par la directrice recrutée deux ans auparavant avec un confortable salaire…

6ème adjoint : le fidèle monsieur travaux du Lavandou, atteint par l’âge de la retraite, qui étendra son fiel sur les opposants … tellement il vénère Maître Regain !

7ème adjointe : plus de sourire et de gentillesse, oubliés dans sa fonction régalienne, lui sera utile.

8ème adjoint : parfaitement légitime avec relationnel correct et sans histoire … l’exemple d’une fidélité avec Maître Regain qui peut mener loin.

Côté conseillers municipaux titulaires d’une délégation : Maître Regain reconduit les mêmes.

Pour les plages et les animations culturels… la désignée connaît très bien son job… sans faire de vagues et surtout très complice avec maître Regain.

L'attribution incertaine de la sécurité du territoire pour les événements climatiques et autres… lui revient de droit puisqu'il en rêvait, bien que nous ne soyons pas trop pressés de tester ses qualités de pompier.

La nominée aux animations et la culture a bien appris au cours du précédent mandat en collaboration avec l'ami de l’épousée de Maître Regain… Un tandem entre AUTEUR et PROFESSEURE en ART pour transformer le village en plaque tournante culturelle dans le Var !

Les autres figurants Regain apprendront comme les précédents à lever la main droite ou faire la claque chaque fois que Maître Regain l’ordonnera. Les plus jeunes apprendront ainsi la difficile formation de béni-oui-oui avant l'option langue de bois obligatoire.
Voilà le redoutable casting du petit théâtre municipal lavandourain. Restera aux acteurs à tenir les promesses de Maître Regain ... qui n’engagent que ceux qui y croient.


Heureusement le contre-pouvoir citoyen a bien pris sa place lors des trois derniers conseils municipaux sur les risques d'une pièce mal jouée "153 VOIX D’ÉCART" à l'affiche des 6 prochaines années.
"Sois subtil jusqu'à l'invisible sois mystérieux jusqu'à l'inaudible alors tu pourras maîtriser le destin de tes adversaires". (L'art de la guerre - Sun Tzu)
Ainsi les 7 élus LAVANDOU RASSEMBLEMENT feront progresser le petit théâtre municipal plus vite que les 18 élus REGAIN inquiets des critiques et des sifflets des spectateurs.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Avis aux lecteurs : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH) et la liberté d'opinion a été affirmée dès la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789. Le droit de réponse est régi par l’article 6 IV de la Loi pour la Confiance dans l’Economie Numérique (dite Loi LCEN) du 21 juin 2004. Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence de la vie publique en France.

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2020 6 04 /07 /juillet /2020 07:30

Je représente un électeur de base qui ne peut s’empêcher quelques réflexions concernant notre nouveau "maître Regain" intronisé ce 4 juillet jusqu’en 2026 par seulement 29,77 % du corps électoral et 153 voix d’avance qui nécessitent un peu de retenue dans ses derniers propos dominateurs.
Tout homme, surtout celui qui sert de maire, a besoin d’une échelle de référence pour fonctionner. L’ennui est d’utiliser un système fermé dans lequel le maître s’est englué. Pourquoi fermé ? Simplement par une interrogation impliquant une sorte de doctrine qui se réfugie dans le passé et bloque toute idée créatrice, se contentant de reproduire ce qui a été vécu ou observé.
Cela s’oppose à un système ouvert qui, utilise parfois le passé, mais surtout cherche à aller devant soi, en refusant d’utiliser un rétroviseur pour avancer.
Dans le premier cas, il y a une incapacité totale à aller de l’avant sans pouvoir ou vouloir contenter ses administrés voire sa descendance.
Le maître répugne à s’entourer de collaborateurs efficaces, car il estime avoir la certitude de maîtriser toutes les situations, conduisant à des échanges pouvant le servir, même s’il n’a aucune conscience du monde qui nous entoure.
Les mécanismes qu’il utilise sont établis sur des concepts de pouvoir et d’héritage basés continuellement sur le mensonge et la tromperie.
Ainsi, il arrive à faire croire à une affectivité qui n’est qu’apparente.
Il s’organise en adoptant des jugements de valeur uniquement basés sur des automatismes, mettant de côté toute idée de morale.
Il ne craint pas, par exemple, d’imposer aux administres un obscurantisme affectif qui se dissimule derrière une stratégie basée sur des promesses de gratification.
Ramenons cela à une sorte de démocratie qui n’est en réalité rien d’autre qu’un état de domination. Son éthique, c’est la loi du plus fort qu’il ne craint pas d’imposer.
Il aimerait, sans y parvenir, faire partie d’une élite intellectuelle que son égo ne lui permet pas d’aborder. Imagination, conscience, volonté de connaître les autres ne font pas partie de sa culture du "MOI... JE".
Derrière "maître Regain" se cache - pour dissimuler la vérité derrière le mensonge - le nez de Pinocchio qui s’allonge. Qualificatif dont certains, avec beaucoup d’humour, l’ont affublé.
Ainsi, pour en revenir au système fermé, il l’utilise pour capter la crédulité de quelques fans dans un environnement où il ne se passe rien, hormis la merveilleuse idée de Saint Ignace en juillet, la grande roue d’infortune et les feux d’artifice à répétition.
Bien sur, il y a le cinéma, dont il se gargarise, mais qui se transformera presque surement en désastre commercial, sans compter l’endettement associé.
Pour terminer, il serait trop facile de parler de son psyché sans aborder une schizophrénie latente depuis 25 ans. Ainsi, nous avons raté le rendez-vous de la renaissance pour 153 voix !
Le mandat 2020-2026… sera un lumignon dans les ténèbres de l’incompétence !
Bien à vous, électeurs de "maître Regain", en particulier ceux de St Clair qui, à mon avis, ont été particulièrement abusés !



 

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2020 3 01 /07 /juillet /2020 01:39

La dure réalité d’un nouveau mandat avec 153 voix d’écart va s’imposer au maître des lieux qui se succède à lui-même pour la cinquième fois.
C’est que la différence de 153 voix en faveur de la liste Regain, dont 102 voix sur le seul bureau N°5 de Saint-Clair contre 14 voix au premier tour, n’interpelle personne ?
Pourtant la dissemblance est grossière entre les 6 bureaux de vote. Jugez-en : bureaux 1 + 2 + 3 + 4 + 6 = 45 voix d’avance Regain pour 2548 électeurs ; bureau 5 = 108 voix d’avance Regain pour 568 électeurs et seulement 55 votants de plus qu’au premier tour. Cherchez l’erreur, les écossais sont passés par là !
Alors qu’à Marseille le 3
ème tour est incertain malgré procurations, signe du parti à la boutonnière des assesseurs, assistance aux gâteux, tractations discrètes, sourires sous-entendus et promesses bidons… au Lavandou pas de place à la "polichinelade" ni aux perquisitions. Entre le noir et le blanc, le résultat démocratique est tranchant : Regain 22 élus (52,46%) ; Lavandou Rassemblement 7 élus (47,54 %).  De ce point de vue le magicien Regain avait dit juste : c’est bien ce qui dégoûte les gens de la politique... jusqu'à l'Assemblée Nationale ! 
Ce scrutin n’en déplaise au maître - où 42% des lavandourains ne se sont pas déplacés - n’est pas une élection et ne suffira pas à lui donner une majorité citoyenne. Ce résultat "démocratique" ne sera pas un chèque en blanc dans la gestion du quotidien d’autant que les 7 nouveaux opposants soutenus par 47,54 % des électeurs contre ce 5ème mandat ont l’intention de se faire respecter.
Déjà le remontage de la "Grande roue" retardé de 3 mois par le maître pour prétexte électoral est un signal qui remet les pendules à l’heure sur le respect de sa signature.
Un cinéma à terminer, des promesses à tenir, des touristes à réguler, des animations à inventer, une reconversion et une relance économique…
Le magicien Regain va subir l’épreuve du feu par ses administrés qui vont lui présenter très concrètement la facture d’une saison dilapidée par tant de promesses et d’errements de sa part !

 

Partager cet article

Repost0
27 juin 2020 6 27 /06 /juin /2020 06:02

Si vous pensez comme Lavandou Rassemblement que 25 ans de pouvoir continu d’un SEUL

  • Favorise l’affairisme
  • Profite au clanisme
  • Détruit l’initiative privée
  • Paralyse l’économie locale
  • Fait partir les jeunes
  • Installe la pauvreté et le rejet

Vous faites partie des 57,48% des lavandouraines et lavandourains qui veulent un changement de municipalité au premier tour.
Nous avons décidé d’une gouvernance collégiale en associant nos compétences dans une seule liste pour un Lavandou plus social, plus compétitif, plus représentatif, plus écologique... Un Lavandou résolument tourné vers l’avenir !
Fidèle à son clientélisme le maire sortant fait courir des rumeurs gratuites sur notre programme qu’il n’a pas accepté préférant berner une nouvelle fois les électeurs

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Le 28 juin vous aurez à choisir entre l’immobilisme ou l’action pour les six ans qui viennent et mettre fin à 25 ans d’hypocrisie municipale.

Le 28 juin rassemblons-nous pour l'avenir du Lavandou !


Commentaires fermés en respect du code électoral à la communication sur internet (art. L. 49. L. 49-1, L. 50-1, L. 52-1 et L. 52-8) 
 

Afin de permettre aux électeurs de s’exprimer en toute sécurité sanitaire, des mesures spécifiques encadreront le déroulement du scrutin.
➡️ Pour éviter l’affluence, l’ensemble des bureaux de vote de la commune seront ouverts de 8 heures à 19 heures.
➡️ Les bureaux de vote seront aménagés pour limiter les situations de promiscuité prolongée et une distanciation d’au moins 1 mètre sera assurée entre les électeurs. De plus, le nombre d’électeurs présents simultanément dans le bureau de vote sera limité. Une priorité d’accès sera donnée aux personnes âgées et aux personnes à mobilité réduite.
➡️ En application du décret du 27 mai 2020 prescrivant les mesures sanitaires exceptionnelles pour l’organisation de ces élections, le port du masque est obligatoire dès l’entrée dans le bureau de vote, il sera fourni gratuitement à tous les électeurs.
➡️ Il est possible d’apporter son propre stylo pour l’émargement (encre bleue ou noire). Il est précisé que la carte électorale ne sera pas tamponnée pour éviter les contacts.
➡️Les opérations de dépouillement seront bien évidemment publiques et les électeurs pourront y assister mais le nombre de personnes pouvant être admises dans la salle d’honneur de l’Hôtel de Ville sera limité afin de respecter les règles sanitaires. En conséquence, l’affichage des résultats globaux et par bureaux de vote sera effectué à l’extérieur, sur un grand panneau, sur le parvis de la Mairie

 

 

 

Partager cet article

Repost0
23 juin 2020 2 23 /06 /juin /2020 06:09

C’est au Lavandou et nulle part ailleurs*

Extraits de la revue municipale 2018 :

"Le Lavandou est un jardin…" surtout éphémère.
"Saint-Clair, un site exceptionnel en partage…" disparu le cheval ?
"Le PLU sera à nouveau réactualisé en fonction des dernières décisions" de justice !
"Une gestion raisonnée des plages par le cycle naturel…" de la pollution touristique
"Les événements nautiques rayonnent…" surtout par leur absence !
"Rénovation réussie du port" par actes de piraterie et expulsions judiciaires.
"Le Lavandou, station classée de tourisme…" (enfin) depuis 2017 !
"Le Lavandou se vit toute l’année…" sauf d’octobre à mai.
"Dynamisme du Fougaou" M le maire et M le curé ont fait sauter… 500 crêpes !
"Plein emploi : 61 saisonniers par la ville, 87 contrats dans le privé…" et 420 inscrits à l’ANPE.
"Des locaux (municipaux) adaptés aux besoins des enfants…" mais inadaptés aux finances des contribuables.
"La villa Théo a trouvé son public…" 20 à 30 visiteurs/jour grâce au GPS, soit 90 € de subvention par personne.
"Démarches en ligne pour faciliter les démarches" et toujours autant de municipaux
"Santé financière: au vert…" merci à la vente des bijoux de famille, le lissage des emprunts sur nos enfants et l'augmentation + 11% de la fiscalité locale en 2018.
"Réduction de la dette de 38%…" pourtant déniée jusqu’en 2015.

Le Lavandou… c’est FOU !

Le maire sortant déguisé le 31-07-2018 au balcon de la mairie


*allégation du maire sortant, directeur de publication de la revue municipale 2018

Depuis 1995 l'auteur de ces fables municipales tente d’écrire une fiction sur la commune, ce qui lui vaut de nombreuses critiques de la Cour régionale des Comptes, des disputes devant la justice et le mécontentent croissant d’administrés indignés par ses mensonges et manipulations.

 

Partager cet article

Repost0
21 juin 2020 7 21 /06 /juin /2020 06:05

Le Préfet avait bien émis des réserves sur le PLU et le PPRI par courrier du 23 mai 2013, remettant en cause les décisions du conseil municipal du 28 mars 2013. Mais le maire du Lavandou, aveuglé par le calendrier électoral, s’est bien gardé de corriger le tir sur les dossiers en cours. Il ne voulait pas l’annulation du PLU et du permis de construire de la maison de retraite. Alors, il a habilement "rapporté" à sa façon cette missive à ses élus (tout comme le rapport de la Chambre régionale des Comptes). Avec cynisme, il s'attribue maintenant, via les boites aux lettres du Lavandou, un non-lieu électoral, affirmant que rien n’est de sa faute, taclant le Préfet sur les travaux nécessaires au recalibrage du Batailler et Méréo France sur l'absence d'alerte. Lavandou Ensemble avait pourtant réclamé au maire ce courrier, conformément à la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978, qui avait fait la sourde oreille. Finalement, l’opposition l’a obtenu le 29 janvier 2014 sur intervention de la CADA  ( commission d'accès aux documents administratifs). Le contenu détaillé en 4 pages est sans appel (téléchargez l'intégralité du courrier préfectoral). La responsabilité du maire sortant est entière sur le désastre subit par la commune. Quelques extraits sur le PLU et le PPRI :
p3.jpg
p2.jpg
p4.jpg
Téléchargez ici la lettre du Préfet
La mise en scène médiatique orchestrée par le maire a été de profiter de cette tribune pour se disculper de sa faute lourde. A noter d'autres observations dans ce courrier préfectoral, sur lesquelles nous reviendrons..
Ci dessous la circulaire municipale diffusée auprès des lavandourains. Appréciez l'écran de fumée et les incohérences de style du maire :
mairie4.jpg 

Chronologie d'une décision à pensée unique

19-12-2012  Avis d’enquête publique sur le PLU

12-03-2013. Coup de théâtre. Madame Lafontaine est qualifiée de "Terroriste" et son association de "groupuscule nuisible" en plein conseil municipal pour avoir demandé par courrier le retrait du PLU juste avant le vote.
Le maire invite alors les élus à lui signer un chèque en blanc pour contourner la prise en compte d’un trop grand nombre de corrections suggérées par l'enquête publique
.
28-03-2013. Un
 second vote du PLU est demandé par le maire qui l’avait justifié ainsi : " Il faut éviter tout vice de forme dans la présentation du prochain PLU ! Il doit être irréprochable… Nous savons qu’il sera attaqué. Ne donnons pas les armes à ses détracteurs pour le combattre en justice…"  Ce PLU, approuvé par ruse, a connu une suite de cafouillages qui a imposé aux élus de le revoter. Motif: le CD de présentation, joint au dossier remis aux élus, ne présentait pas, l’entièreté des informations. 
21-05-2013. Certaines recommandations du commissaire enquêteur sont restées lettre morte. Bien évidemment ce PLU, qui se voit déjà révisé, est attaqué ! De nombreux recours sont déposés de la part de particuliers et d'associations, dont la liste est rapidement évacuée au fil des conseils municipaux. Les avocats de la mairie feront le reste. ils sont grassement payés pour cela !
21-05-2013
Courrier préfectoral de rappel à la loi sur le PLU, PPRI, loi littoral, parc photovoltaïque... 
09-09-2013 
 référé en annulation du PLU par le préfet devant le Tribunal administratif de Toulon
12-09-2013  décision municipale 2013157 d'ester en justice contre le préfet du Var
19-01-2014 "j'ai éprouvé de la colère contre cette nature déchaînée qui s'acharne à ruiner tant d'efforts". G.B.
27-01-2014  Coucou ! c'est encore le maire...les inondations ? ce n'est de pas de ma faute, la météo, le préfet, la nature...

02-02-2014  Etat de catastrophe naturelle publié au Journal officiel pour 19 communes du Var
 

Arnaud Parenty, Jacqueline Pilette, Marc Lamaziere.
Conseillers municipaux du Lavandou 2008-2014

 

Lavandou-ensemble-640 Lavandou Ensemble
Un nouveau Cap pour le Lavandou !

Partager cet article

Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 17:31

Partager cet article

Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 06:04

Feignant de croire à sa réélection facile et haut la main le 28 juin prochain, notre maire sortant joue encore l’autruche en s’enfermant dans le rôle de sauveur de l’économie locale en faisant miroiter aux commerçants et artisans du Lavandou son plan de "soutien" et de "relance" d’un million et demi d’Euros à lui tout seul, totalement financé par les impôts du contribuable lavandourain … !!
Bien avant Noël, d’après le site internet de la Mairie du Lavandou, ce plan mirifique contiendrait les cadeaux électoraux suivants :

  • Des "exonérations d’occupation du domaine public pour les commerces pour l’année 2020"
  • Un "plan d’extension de rue adapté à chaque commerce" !
  • Une "extension des surfaces des lots de plages" !
  • Une "publicité vidéo sur les chaînes télé nationales et dans le métro parisien"
  • Une "annulation des redevances de quai et passages jusqu’au 1er juillet" pour le port et "des terrasses gratuites et étendues" pour tous les commerçants du port !
  • Le "stationnement gratuit et la gratuité des places de marchés jusqu’au 30 juin" !
  • La "poursuite des travaux du 14 juillet au 15 août avec gratuité d’occupation du domaine public pour tous les artisans" …

Or, il semblerait bien que ce "plan cadeaux" ne soit en fait qu’un mirage conditionné par la réélection de son concepteur maire-sortant et susceptible de lui fournir un programme électoral tout fait pour le 2ème tour des municipales !
Pourquoi ?
Parce que l’ensemble de ces mesures, notamment les exonérations de recettes fiscales très importantes (droits de terrasses et de stationnement notamment) de ce "plan mirage" sont conditionnées et soumises à la réunion, la prise de délibérations et au vote du Conseil Municipal dans son entier !
Or, là encore, aucune réunion du Conseil Municipal ni aucun débat n’ont eu lieu à ce jour pour connaître le contenu et modalités d’application de ce plan mirage !!
Le montant global des exonérations et suppressions de recettes fiscales pour la commune, non chiffrées par la Mairie à ce jour, sont clairement susceptibles de servir les intérêts électoraux du maire sortant d’ici le 28 juin (style votez pour moi et vous aurez toutes les aides financières et passe-droits possibles une fois que je serai réélu !) mais aussi d’entamer nos capacités financières d’investissement sur plusieurs années en l’absence d’étude d’impact financier sur le budget communal!
En l’état actuel des choses, on peut déjà se poser la question de savoir:

  • comment certaines terrasses de commerces peuvent empiéter sur le domaine public et place de voitures sans signature d’une Autorisation d’Occupation Temporaire (AOT) de ce domaine public ou d’avenant aux AOT existantes ?!?
  • comment se négocie les "contreparties" à l’augmentation des mètres carrés de surfaces supplémentaires octroyés par la Mairie sans document juridique écrit et signé par les parties … ?!?

Futurs sympathisants et électeurs du CHANGEMENT et de l’ALTERNANCE politique pour notre commune soyez très vigilants !
Demandez un moratoire sur l’application de ce plan non voté en Conseil municipal et posez vos questions à l’encore Maire actuel sur toutes les augmentations de surfaces octroyées sur le domaine public.

 

 

Partager cet article

Repost0
18 juin 2020 4 18 /06 /juin /2020 06:07

Sur les 21 promesses de campagne de 1995 du maire sortant, 70% sont passées aux oubliettes électorales après 25 ans de pouvoir autoritaire !
"Les promesses n'engagent que ceux qui y croient" disait Jacques Chirac en 1988.
Florilèges de la "profession de foi" 1995 du candidat 2020 :

LAVANDOURAINS, LAVANDOURAINES

Halte aux gaspillages, à la gestion approximative, aux décisions sans partage et au déclin de notre ville.

Avec le Regain 95,
Réconcilions toutes les forces de notre ville autour d'un vrai projet pour l'An 2000

REGAIN 95: LA FORCE D'UNE EQUIPE
Notre ambition: la renaissance du Lavandou avec :
Le retour à la gestion et aux équilibres
La reconquête d'image
Le développement économique et touristique
La solidarité sociale et l'harmonie de la Cité

La rigueur d'une bonne gestion

  • Pas de décisions municipales sans concertation par référendum (1)
  • Création d'un Conseil des Sages regroupant l'expérience de nos aînés
  • Publication de toutes les décisions municipales (2)
  • Remise d'un bilan annuel à chaque citoyen sur les mêmes critères qu'une entreprise
  • Maitrise immédiate de la fiscalité locale (3)

L'urgence d'une reconquête d'image

  • Création d'un journal d'information entre les citoyens (4)
  • Lancement du Plan Vert avec le tri sélectif, la déchetterie, l’entretien des plages
  • Valorisation de notre cadre de vie: réhabilitation, espaces verts (5)
  • Transformation de la Mairie en Maison du citoyen avec une assistance pour tous

Relance du développement Economique et touristique

  • Redonner au Lavandou une politique touristique hors saison par le développement du tourisme d'affaires
  • Valoriser notre ville par la mise en place d'une Charte de l'Accueil
  • Faire Evoluer la vocation de l'Office du Tourisme, en créant des outils pour aller chercher des clients (6)
  • Améliorer les Equipements touristiques à vocation maritime et champêtre
  • Restaurer le "Summer Jazz" et le Printemps de la Mer événements majeurs du Lavandou, avec l'aide des partenaires institutionnels
  • Créer un Palais des Congrès en réaménageant l'Hôtel Surplage (7)
  • Reprendre en main le Syndicat Intercommunal de Développement Touristique pour une promotion concertée avec nos partenaires
  • Créer une pépinière du personnel saisonnier avec formation à l'accueil touristique

Solidarité et harmonie sociale

  • Etendre le fonctionnement de la crèche municipale et du ramassage scolaire
  • Aide immédiate aux personnes en situation de précarité avec la création du Guichet Social(8)
  • Rénovation des anciens HLM avec l'aide de l'Etat
  • Mise en place d'un service de repas à domicile et de téléalarme pour nos anciens dans le besoin

Avec REGAIN 95,

Rassemblons toutes les forces de notre ville pour la renaissance du Lavandou


 



*Notes de renvoi (cliquez sur les liens pour en savoir plus)
1. Référendum. Un seul a été réalisé le 22 mai 2011 sur la non adhésion au Parc de Port-Cros
2. Publications des décisions municipales : partiels en 2018 et 2019 (bas de page) sur le site municipal. 
3. Après une hausse +30 % de la fiscalité locale à son arrivée, augmentation ininterrompue des taxes et redevances municipales
4. "La Gazette du Lavandou" : textes de l'opposition maintes fois censurés ou omis par le maire sortant
5. Réhabilitation: échec et abandon du Fisac 
6. Sabordage de l'Association Lavandou Tourisme en 2010 remplacée par un Epic de tourisme
7. L'Hôtel Surplage repris par un groupe "étranger" a été pénalisé pendant des années par une interdiction de parkings
8. Fermeture de l'Association Bartimée en 2010 pour une opération immobilière municipale. (Lire question 1)

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Partager cet article

Repost0
17 juin 2020 3 17 /06 /juin /2020 05:30

Qui n’a pas son écoquartier ? Fierté du maire sortant en mal de reconnaissance cette "appellation" cache la réalité d’une bétonisation folle qui fait exploser socialement et financièrement la ville, transformant les habitants en cobayes.
Des acquéreurs racontent les gros défauts d’isolation, de bruits, de promiscuité et d’inconfort des bâtiments. Pourtant, l'élu annonçait partout - pour faire passer la pilule de la bétonisation à outrance - que la consommation de chauffage, la circulation automobile, le coût de fonctionnement devaient y être divisée par deux. Simple argument électoral, doublé d’une pointe de clientélisme par le jeu des financements et des attributions.
En définitive, réduire l'empreinte écologique n’est pas compatible avec l’empreinte architecturale. Trop éloigné des promesses d’un espace intelligent - où d'ailleurs aucun élu n’y habite - avec transports en commun, circulation douce, réduction des déchets, retour de la nature en ville, maîtrise thermique des immeubles...
Nouveau ghetto social, avec horizon imprenable sur le béton, l'écoquartier illustre les limites des bonnes intentions en termes de lutte contre l’étalement urbain, de mode de vie écologique et de vivre ensemble visant à forger "un homme nouveau"
D’ailleurs, ces vertus prêtées à l’écoquartier ne sont-elles pas en train de nous conduire aux mêmes impasses que les belles espérances des villes nouvelles et des grands ensembles ? Le gouvernement va abandonner ce label.
Au Lavandou, plus beau village de France, on peut y admirer la forme urbaine et architecturale similaire à celle développée dans les grands ensembles "à prix sociaux" et… "proche" (à 500 m) de la plage ou du centre-ville. Avec un peu de chance pas besoin de voir la mer pour avoir les pieds dans l'eau sur cette zone réputée inondable. Tellement attractif que l’on s’étonne encore des publicités désespérées de logements vacants depuis 2013 !
Comment peut-on tenir des discours aussi éloignés de la réalité au Lavandou ?
Ce "Sarcelles Plage" est une vraie honte du maire sortant et un pied de nez à l’exposition de 2018 : "un siècle d’architecture au Lavandou" !

Lavandou Rassemblement : STOP au clientélisme social ! intégrons le bâti au paysage !

Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent
Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent
Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent
Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent
Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent
Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent

Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent

Partager cet article

Repost0