Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan font entendre leur opposition dans cette tribune. Ensemble, combattons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995. En 2020-2026 rassemblons le Lavandou de demain !

*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand CarlettiI. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Var Covid-19 les rassemblements + de 10 personnes sont à déclarer (Préfet)

Var Covid-19 interdiction de tous les rassemblements + de 30 personnes (Préfet)

Sont élus sénateurs pour le Var : M. Bonnus, F. Dumont, Jean Bacci et André Guiol (Sénat)

Vatican malversations financières = démission d’un cardinal très en vue (RIA)  

BNP Paribas accusée de crimes contre l'humanité et blanchiment au Soudan (FIDH)

Une co-infection au Covid-19 et à la grippe = 2 fois plus de chances de succomber (HP)

Aix Marseille zone alerte maximale Covid : fermeture 15 jours des bars et restaurants (FI)

L'ex ministre de l'économie J.Cahuzac ne porte plus de bracelet électronique (FI)

Les enquêtes sur les fraudes bancaires sont des "crimes" contre les USA (Trump) 

2000 milliards $ "d'argent sale" blanchis par HSBC, JP Morgan, Deutsche Bank (CNN)

Var tornades sur Toulon, Hyères, Pradet. Etat de catastrophe naturelle en cours (VM)

La France toujours championne européenne des impôts : 46,1% du PIB ponctionnés (TC)

Anticor saisit la justice contre StopCovid qui coûte 300.000 €/mois aux contribuables (AC)

Législation. Il n'est plus nécessaire de payer l'amende stationnement pour la contester (CC)

Abus de confiance l'ex-trésorier du CE détourne 40.000 € d'une filiale Pizzorno (FB)

Drogue Coup de filet dans le grand banditisme varois et italien. 30 arrestations (HP)

Les salles de cinéma ferment désertées à 70% depuis mars en France malgré les aides (Actu)

Brexit. Londres déchire son accord avec l'UE et s'achemine vers un "no deal" (FI)

9,3 millions de français vivent en dessous du seuil de pauvreté (Insee)

Le moral des français au plus bas, l'épargne de précaution au plus haut (Insee)

Sanary. Le maire condamné pour prise illégale d'intérêts, favoritisme... reste maire (HP) 

Amende forfaitaire de 200 € pour les consommateurs de stupéfiants (AFP) 

8 français sur 10 inquiets sur l'avenir économique et leur sécurité (odoxa)

Faute de candidat éligible en 2022 la droite L.R.tente un accord avec Macron (LFI)

Net regain des braquages avec masque dans les commerces et sur la voie publique (LP)

La Saur aurait "offert" 2 œuvres d'art à l'ex-maire d’Annonay contre un contrat d'eau (HP)

Le Lavandou classé 76 sur 100 communes du littoral méditerranéen où il fait bon vivre (V&V)

L'Iran émet un mandat d'arrêt international contre Trump après la mort de Soleimani (HP)

Carqueiranne "Monsieur X" doit rendre à la mairie 124.634 € détournés en 2012 (CEC)

2 avril 2020 4 02 /04 /avril /2020 00:37

Dès le 12 mars je lui ai suggéré de réunir les 3 autres têtes de liste afin de coordonner au mieux les opérations électorales et d’adresser aux électeurs les mêmes messages de prévention.

Il n’a même pas répondu.

Quelques jours plus tard j’ai ajouté des suggestions très précises en complément des mesures concernant la continuité du service public et la solidarité avec les personnes les plus fragiles :

- associer, par vidéo transmission les 3 autres têtes de liste à la cellule de crise ;

- venir en aide aux acteurs économiques : décider l’exonération des taxes, loyers et redevances relevant de la commune, engager immédiatement le manageur de centre-ville afin d’appuyer les négociations avec les propriétaires sur les loyers, décider d’une grande campagne de promotion du Lavandou pour l’entrée de saison qui risque fort d’être compromise.

J’ai ajouté « l’heure n’est ni aux calculs politiciens ni au pouvoir personnel ».

Bien sûr le maire sortant a pris quelques unes des mesures proposées. Il annonce également un plan de relance économique encore assez vague. Sans évidemment répondre ni associer les 3 autres têtes de liste à la cellule de crise.

On peut tirer 3 conclusions de ce moment pourtant très difficile pour notre communauté :

-  le maire sortant n’a pas le don de la moindre courtoisie ;

- il méprise et ses opposants et le suffrage universel, ceux-ci représentant accessoirement près de 60% des électeurs du 1er tour de l’élection municipale ;

- il tient à tout gérer seul, à prendre des initiatives plus ou moins efficaces mais spectaculaires (comme un couvre-feu ou la désinfection des rues ), à distribuer de façon aléatoire des masques dans certains commerces, à téléphoner, avec le renfort de son épouse, dans tous les coins...

Bref à engranger, avec un cynisme et un électoralisme époustouflants, les avantages qu’il espère tirer de cette crise grave.

Oui, au-delà du bien public, là où les prochaines élections municipales seront aussi une question de morale.

Thierry Saussez

Partager cet article

Repost0
23 mars 2020 1 23 /03 /mars /2020 16:15

Dès le jeudi 12 mars je me suis adressé au maire sortant et aux têtes de liste du 1er tour pour suggérer les mesures urgentes à prendre face à la crise sanitaire.

Certaines d’entre elles notamment la continuité du service public , la solidarité, les repas à domicile l’ont été. C’est la priorité : être aux côtés des habitants en particulier les plus fragiles.

Reste qu’il faut anticiper.

Et décider des mesures sur le plan économique pour assurer la sortie de crise.

D’abord les plus urgentes : annuler les loyers et redevances des opérateurs concernés pendant une période à déterminer, engager immédiatement le manageur de centre-ville afin de conseiller les commerçants et les assister pour négocier les loyers.

Nous mettons également à leur disposition à tous les compétences des entrepreneurs bénévoles du Club des Initiatives Économiques du Lavandou que nous avons créé.

Il faudra ensuite dynamiser la saison en lançant une exceptionnelle campagne de promotion du Lavandou.

J’ai suggéré, sans réponse à ce jour, que le maire sortant fasse l’union la plus large en associant les autres têtes de liste à la cellule de crise y compris via la visioconférence.

Il est parfaitement légitime mais ne devrait pas oublier que ces 3 têtes de liste représentent près de 60% des citoyens.

L’heure n’est ni aux calculs politiciens ni au pouvoir personnel mais au rassemblement.

Thierry Saussez

Partager cet article

Repost0
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 00:08

Lettre ouverte au sieur Bernardi.

Quelques réflexions quant aux vœux du maire du Lavandou.

Sans vouloir être pessimiste, ceux qui nous entourent et veulent nous guider ne sont-ils que des imposteurs ?

Un maire est-il là pour le bien de ses administrés ou pour un problème d’égo en même temps que financier ?

Cette question peut se poser en ce qui concerne le village du Lavandou. En 20 ans faire carrière comme maire est pour le moins curieux, l’élu n’a-t-il pas de métier possible ?

20 ans c’est beaucoup, est-ce que c’est le propre des villages ? Les deux derniers exemples sont là pour nous amener à le penser.

Le maire précédent avait un métier qui le mettait à l’abri des tentations, ce n’est pas le cas avec l’élu actuel, sans mettre en doute sa probité, sous un prétexte humaniste il s’est installé dans un CDI confortable avec tous les avantages qui s’y rapportent.

Pourtant sa filiation aurait du le diriger vers la coiffure, métier honorable et assez lucratif qui lui aurait parfaitement convenu ; mais il a préféré s’orienter vers les ors municipales.

En ce qui concerne son intervention et sa diatribe contre les « malfaisants » et autres viles invectives, je ne dirai qu’une chose : ce qui est excessif est dérisoire et se servir d’une tribune de vœux pour répandre sa bile dénote l’esprit d’un petit bonhomme mesquin et sans aucune envergure.

Que ces considérations basiques ne nous empêchent pas d’avoir une lueur d’espoir à travers la nouvelle année quant à l’amélioration de la nature humaine locale; mais ne rêvons pas, l’édile municipal ne songeant qu’à lui ne nous y aidera pas.

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 00:10

Gil Bernardi, l’art de l’esquif et du contournement, un vrai torero, ou comment répondre à côté des questions.

Quand on lui dit que le 9 novembre certains quartiers ont été inondés deux fois, une fois le matin à cause de l’engorgement des égouts et une fois l’après midi à cause d’un débordement du Batailler, il répond : « Par rapport à d’autres régions les effets ont été plus limités dans notre secteur ». Ça ne soulage pas pour autant ceux qui ont été sinistrés.
Il nous dit aussi « Et parce que les pluies se sont arrêtées à temps » et bien heureusement, sinon …

Concernant le curage complet des réseaux pluviaux dans le secteur du Batailler réalisé du 5 au 7 novembre oui, et les autres secteurs ? Et heureusement qu’ils ont été nettoyés rue du Batailler et rue Touze, c’est la première fois depuis sa première mandature, il n’a signé aucun contrat d’entretien des réseaux avec la SAUR. De plus, il le sait très bien mais ne le dit pas (pourtant il a les photos) compte tenu des constructions dans le secteur du Batailler les réseaux sont sous dimensionnés. Alors que les buses devraient avoir un diamètre de 60 à 80cm, elles ne font à peine que 20cm et là, M. le Maire vous ne pouvez pas dire que ces accusations ne reposent sur rien ! ….

Mais vous préférez faire des feux d’artifices tout l’été, installer la grande roue, faire le Jour de l’An en juillet, organiser à grand coup d’euros des anchoïades pour les vacanciers, plutôt que progressivement mettre en place un réseau efficace en cas de pluie.

Mr. Bernardi, personne ne dit que vous n’avez pas fait de travaux avec votre collègue de Bormes. Les Lavandourains (même vos électeurs) trouvent seulement que vous ne les faites pas assez vite. Mais comment faire plus vite alors que vous avez vidé les caisses de la commune, ça tout le monde le sait.

Parlez nous un peu plus de votre programme pour faire des économies et remonter les finances de la commune et financer les travaux.

Et ne nous dites pas que c’est la faute de l’Etat, remettez vous un peu en cause.

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 23:17

Monsieur. Vous nous avez promis la lune lors des dernières élections municipales. Au bout de six mois nous n’avons rien vu venir de votre magistral catalogue. Sauf le retour de la grande roue, de la fiscalité locale mais pas celui des touristes. Depuis votre quatrième reconduction, notre commune ne se réveille toujours pas et vit au-dessus de ses moyens malgré vos arguties. Pensez-vous trouver au Sénat ou au Conseil Général les solutions à vos promesses ? Allez-vous nous faire encore le coup que "... tout va bien dans le plus beau village du monde" ou sortir votre éternelle excuse "...ce n’est pas de ma faute" ? Pourtant au Lavandou les commerces ferment, les hôtels préfèrent anticiper la fin de saison que de perdre de l’argent, les loueurs, les restaurateurs se lamentent…les stocks immobiliers gonflent à perte. Vous avez voulu prendre la main sur tous les rouages du village et en chasser les trublions qui pouvaient le faire progresser. Vous avez une nouvelle fois anesthésié votre opposition, qui n’en serait plus une d’après vous. Vous avez vainement essayé de transformer le Lavandou en Club Med à coups de feux d’artifice, soirées "pas-sages", petits concerts ; de nourrir nos vieux au foie gras ; d’embobiner nos jeunes avec des logements pas livrés ; de distribuer électoralement l’argent des autres à nos sinistrés, de nier la dette vertigineuse… Et maintenant vous voilà à courir les élections sénatoriales. Pourquoi ? Vous avez changé dans votre comportement, votre regard sur les autres et les électeurs l’ont perçu bien trop tard. Vous avez compris avant eux ce que vous pouviez tirer d’un quatrième mandat, le dernier sans doute. L’état de grâce est bien terminé, mais hélas 2020 est bien loin pour vous sanctionner définitivement. Il vous reste à bruler des cierges en l’église Saint-Louis pour un miracle divin qui redonnerait le sourire à vos administrés ou pour éviter que le ciel ne vous tombe sur la tête. Les 44,5% d’électeurs mécontents de votre gestion, plus nombreux aujourd’hui, vous souhaitent un bon hiver dans votre excellence municipale ! 

Partager cet article

Repost0
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 14:35

Monsieur le Maire,  Monsieur le Président,
En ma qualité d’ex conseiller municipal de 2001 à 2014, j’ai assisté  le 11 avril dernier , à la réunion publique organisée par Le SIPI, en votre présence et celle de Monsieur François Arizzi, nouveau maire de la commune de Bormes. 
Vous connaissez ma position concernant  l’opacité sur la gestion et l’absence de réalisations de ce syndicat intercommunal  depuis plusieurs années. J’ai eu l’occasion à plusieurs reprises de vous réclamer des éclaircissements par de nombreux courriers qui sont toujours restés sans réponse de votre part, portant notamment sur les procès-verbaux de réunion de son conseil d’administration. 
Je me félicite du rapprochement intercommunal avec la commune de Bormes, malgré vos réticences affichées, encore récemment, à rejoindre la communauté de communes de Méditerranée Porte des Maures - MPM - Pour mémoire, le groupe Lavandou Ensemble  avait été le seul à voter l’intégration de notre commune dans MPM, bien avant d’y être obligé par décision du préfet.
Je me satisfait de cette nouvelle amitié avec le nouveau maire de Bormes qui semble enfin ouvrir de nouvelles perspectives positives pour nos deux communes .
Cela laisse cependant sous-entendre, que le rapprochement de nos deux communes était, jusqu’à peu, fort contrarié et depuis trop longtemps par des problèmes de personnes, au détriment de l’intérêt de notre collectivité.
C’est fort regrettable et révélateur de votre façon d’agir sur la gestion communale.
Je m’étonne que n’ayez pas sollicité, dans votre courrier adressé au président du Conseil Général, le recalibrage du pont de la D98 à l’embouchure du Batailler… La largeur de ce pont est pourtant  plus réduite que les deux autres ponts en amont. Les conclusions des différentes études hydrauliques en 2003 et 2009 recommandaient l’élargissement de ce pont. Cet étonnement semble avoir été partagé dans l’intervention du Président de l’association « Les inondés du Lavandou et de Bormes »…
J’ai, par ailleurs, constaté une différence de point de vue de la part des intervenants des deux bureaux d’études sollicités lors de cette réunion du 11 avril dernier.
L’ingénieur Artelia ne préconisait pas l’élargissement du pont de la D98 mais évoquait la possibilité de faire évacuer le trop plein des eaux pluviales, provenant du Domaine de l’Anglade, par un passage à la hauteur de l’ancien club de bridge.
Le second ingénieur, du bureau d’étude…, recommandait l’écoulement maximum en aval par un élargissement pour permettre l’évacuation la plus rapide possible vers la mer précisant dans son exposé qu’il fallait ouvrir de préférence le plus largement possible l’aval du cours d’eau et ne pas prendre le risque grave de stocker les eaux par un barrage dans les collines, très couteux dans sa réalisation et son entretien, et  potentiellement dangereux  dans l’avenir…
La consultation des deux rapports d’études SOGREAH –ARTELIA  de juillet 2003 et septembre 2009, après le schéma initial proposé par SIEE COUMELONGUE de 1996 ( qui prévoyait déjà  en 1996 de porter la largeur du pont à 12 mètres) fait apparaitre que :
-En 2003 (4.1.)  « L’aménagement envisagé sur ce tronçon prévoit l’élargissement de la section bétonnée jusqu’à une largeur de 20 mètres afin de réduire et de s’affranchir autant que possible des phénomènes d’embâcle et de bouchon sableux ».
En 2009 (5.1.) On peut lire : « La largeur du pont de la D98 sera porté à 15 mètres, dans la continuité du recalibrage du tronçon amont ( élargissement sur la rive droite) »
Le 3 février 2014, vous avez fait voter en conseil municipal une délibération "demande de recalibrage des deux ponts du Batailler "en précisant dans l’exposé ( voir PV de séance ) qu’il s’agissait du pont de la D98, et qu’un des problèmes majeurs qui se posait était qu’il fallait déplacer le poste de relevage.
Il apparait donc à ce jour que vous avez changé d’orientation, alors que ces études préconisent le recalibrage du pont de la D98 et qu’après délibération, vous avez sollicité le Conseil Général pour étudier la réalisation des travaux concernant ce pont.
J’ai fortement ressenti  lors de cette réunion publique votre volonté d’entreprendre ces travaux  avec beaucoup d’empressement, laissant sous-entendre qu’il y avait fort longtemps que le climat entre nos deux communes n’avait été aussi favorable et propice à la mise en œuvre de tous ces projets intercommunaux.
J’ai trouvé l’allusion fort discourtoise et peu élégante à l’égard de l’ancien maire de Bormes, toujours vice-président du Conseil Général. Vous n’êtes pas étranger dans le passé, par vos propos exécrables à son égard et votre refus de le rencontrer,  à la discorde toute personnelle qui a rejailli sur notre collectivité.
Une fois de plus, vous vous êtes défaussé en précisant que les retards pris par les travaux étaient dus à une certaine inertie ou résistance administrative de la Préfecture, accompagné d’un laisser-aller du Conseil général. Je doute fort que de telles déclarations, qui seront forcément retransmises à leurs estinataires,  puissent s’avérer constructives  et rester sans réaction négative de leur part envers notre commune.
Pour conclure, il m’apparait fort regrettable que le SIPI, dont vous êtes le Président, ne soit intervenu que très tardivement et très récemment, suite aux évènements catastrophiques,  pour prendre enfin des décisions concernant les risques majeurs et  la sécurité publique envers les personnes et les biens, tout en gardant le silence sur les conclusions d'études hydrauliques qui vous ont  parfaitement informé depuis de nombreuses années.
Salutations distinguées.
Marc Lamaziere

 

Copies à: Monsieur François ARIZZI, Maire de Bormes, et Monsieur le Président de l'association "Les inondés du Lavandou et de Bormes.

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 23:23

Depuis 18 ans que vous administrez le Lavandou, vous avez prêché pour un  tourisme multi-saison, seule source de richesses de la commune. Sauf que la structure mise en place, au forceps et à votre image, ne fonctionne pas. Le mécontentement des professionnels dont les caisses sont vides est manifeste. La vue des plages du Lavandou au ¾ désertées démontre que la transhumance estivale est bien terminée. Trop courte année de pêche, de fin juin à fin août. Les animations et la grande roue n’ont convaincues personne et vous avez été dépassé par les nombreux festivals varois, face à la célébration privée du centenaire et la populiste St Sylvestre du 31 juillet.  De cela, le Lavandou n’en veut plus ! Vous n’avez toujours pas pris conscience qu’il fallait des équipements, des projets ambitieux, de grands événements pour mériter le titre de "station balnéaire internationale" ouverte toute l’année. Vous avez négligé le nouveau touriste - cet inconnu qui fait peur au cocardier - russe, chinois, brésilien, saoudien…laissant la part belle à vos concurrents. En agissant de la sorte vous avez précipité le Lavandou dans la stagnation économique sans vous inquiéter de la fiscalité locale que vous faites peser sur le dos de vos administrés. Par contre, vous avez multiplié les emplois publics, autruche.jpgles emprunts, découragés les talents et  pratiqué la fuite en avant fiscale, vendant patrimoine et permis de bétonner. Pour faire illusion de votre piètre gestion, révélée par la Cour des Comptes, vous tentez un PLU contestable, invoquez les pluies centennales, estez à tout va en justice, médisez sur les vérités de l'opposition…Personne n’est dupe ! Vos trois mandats tiennent sur une simple feuille de… palmier, dont l’entretien coûte d’ailleurs une fortune. Que vous reste-t-il à faire d’ici fin mars ? l’inauguration d’une maison de retraite privatisée, un repas de Noël au CCAS (n’oubliez pas les 950 colis de foie gras), le rassemblement pétaradant de quads, l’immuable patinoire énergivore…et à préparer le budget 2014. Celui qui intéresse tous les lavandourains pour voir comment vous allez encore les tromper, avant son audit par vos successeurs. Et ne pensez pas, comme dans les années précédentes, nous embourber dans des explications qui vous ont permis d’allonger vos emprunts jusqu’en 2027. Expliquez-nous aussi pourquoi le port vous finance quelques travaux de voirie ? si vous avez honoré vos engagements Fisac ? comment des terrains devenus constructibles se retrouvent aux mains de certains conseillers municipaux ? ou encore l’incompréhensible convention de la grande roue sous vos fenêtres? Au fil du temps, vous avez perdu le sens de la mesure. Votre posture d’autocrate ne connait aucune limite sur cette commune conquise par vos promesses jamais tenues. Monsieur le maire, le temps de l’hypocrisie et du mensonge est révolu. Les lavandourains ont le droit de savoir ce que vous faites avec vos notes de frais, le cumul de vos mandats, vos relations avec les promoteurs, votre SCI familiale, l’UMP et ce que vous exercez finalement comme métier depuis 18 ans (auteur parait-il ?)… Voilà ! les touristes "sac à dos" sont repartis sans enrichir la commune, faisant fuir les riches, malgré les 550.000 € mis dans l’Epic de tourisme, les 700.000 € de sable jetés à la mer à Cavalière, les 60.000€ de pétards partis en fumée chaque semaine, les 150.000 € du Père Noël en bermuda, les travaux d’urgence d'inondations non compensés par la solidarité nationale, les luxueuses éditions confidentielles... Soyez indigne de votre bilan et osez donc le présenter devant les électeurs en mars 2014 pour voir ce qu’ils en pensent ! Le pouvoir vous a aveuglé, vous ne maitrisez plus rien !

Partager cet article

Repost0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 09:43

De passage au Lavandou la semaine passée, je m'étonne du nombre important de camping-cars stationnant dans le centre-ville. Il semblerait de plus que ces camping-cars appartiennent à des gens du voyages.

Envisageant de m'installer dans votre commune prochainement pour ma retraite, pourriez-vous me dire si ce "camping sauvage" est habituel ou cela est un passage éphémère ?

Merci de votre réponse.

Michel Coqui

Partager cet article

Repost0
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 00:03

Monsieur Marc LAMAZIERE

Lavandou Ensemble                            

A :       Monsieur Gil BERNARDI

                                                                                              Maire du LAVANDOU

                                                                      83980 LE LAVANDOU.

 

le 20 juin 2011.

 

Objet : information sur la commission d'urbanisme.

 

Monsieur le Maire,

 

Etant présent en qualité d'Elu communal à la réunion publique qui s'est tenue le mardi 14 juin 2011 en mairie, que vous avez dirigé, concernant la présentation du PADD du projet de plan local d'urbanisme. 


Vous avez au cours de cette réunion précisé que la commission d'urbanismle municipale se réunissait toutes les semaines pour étudier l'ensemble des dossiers concernant l'urbanisme de notre commune.
 

En qualité d'Elu et membre de la commission d'urbanisme depuis le 02 avril 2008, suite aux élections municipales, je n'ai jamais été convoqué à participer aux discutions des dossiers, ni même informé des contenus de procès verbaux de ces réunions. 
 

Comment se fait-il, Monsieur le Maire, que vous organisiez des réunions de la commission d'urbanisme sans convoquer ces memebres élus ? 


Je souhaiterai consulter tous les procès verbaux des réunions de ces commissions d'urbanisme depuis le 02 avril 2011

Dans l'attente de votre réponse. 

 

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, mes sincères salutations distinguées.


 

                                                                                  Monsieur Marc LAMAZIERE.

                                                                                  Conseiller Municipal.

Partager cet article

Repost0
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 16:56

Monsieur Marc LAMAZIERE

Lavandou Ensemble                            

A :       Monsieur Gil BERNARDI

                                                                                              Maire du LAVANDOU

                                                                                              Hôtel de ville,

                                                                                              83980 LE LAVANDOU.

 

le 13 juin 2011.

 

Objet : Demande de document administratif.

 

Monsieur le Maire,

 

Lors du dernier conseil municipal du 31 mai 2011, nous avons voté une délibération concernant le contentieux entre la commune du Lavandou et le S.D.I.S. du Var. Vous nous avez expliqué que c’était suite à un jugement récent, et que la commune devait prévoir la constitution d’une provision pour risques et charges exceptionnels d’une valeur de 470 000 euro.


Je vous prie, Monsieur le Maire, de bien vouloir me communiquer la photocopie du jugement du Tribunal Administratif concernant l’affaire du S.D.I.S. qui vient d’être rendu. J’avais demandé à Monsieur le Directeur des services de me fournir ce document, vous vous y êtes opposé, c’est pourquoi, je le fais par écrit.
 

C’est très désagréable de constater votre méthode de blocage systématique des informations administratives de notre commune, surtout lorsqu’il s’agit de finances publiques très importantes.
 

Dans l’attente de recevoir ce document public, qui ne peut être refusé à un Elu municipal.

 

Je vous prie de croire, Monsieur le Maire, en mes sincères salutations.


 

                                                                                  Monsieur Marc LAMAZIERE.

                                                                                  Conseiller Municipal.

Lire le jugement contesté du 02-09-2008 

Partager cet article

Repost0