Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Changer de maire… une idée qui fait son chemin au Lavandou

Publié par France Gallois sur 15 Septembre 2019, 00:02am

Catégories : #Municipales 2020

Changer de maire… une idée qui fait son chemin au Lavandou

Depuis  1995 le Lavandou est gouverné par le même "saint et son clergé". Or, si la société évolue, la mentalité des administrés aussi. Plus jeune, ouverte aux nouvelles enseignes, l’évolution technologique, la permissivité des mœurs, la mobilité, le brassage ethnique… Cette mutation sociétale répond aux besoins d’une nouvelle génération qui s’exprime dans les urnes.
Qu’en est-il au Lavandou figé par 25 ans d’immobilisme et de pensée unique ?
La population est vieillissante, repliée sur elle-même, allergique au tourisme migratoire, perméable au clientélisme tribal, éjectant toute innovation de ses murs, vendant chèrement son seul trésor offert par la nature, traînant sa nostalgie du passé déjà si lointain.
En 1995, Le Lavandou était fortement endetté, 25 ans plus tard - toujours endetté - aucun investissement structurant est au crédit de la majorité sortante, qui surfe allégoriquement sur sa réputation du plus beau village de France, dont elle n’a jamais obtenu le label. Il faut dire que le lifting urbain de ces dernières années la hisserait plutôt en haut du classement de la bétonite varoise. 
Depuis 1995, le maire sortant a savamment entretenu le "tout sécuritaire" avec des démonstrations médiatiques rassurant son fonds de commerce électoral fondant comme l’Antarctique sous la chaleur de l’actualité. Manquant d’humilité, isolé de la réalité, le maire a souvent tenté de passer pour un défenseur de l’environnement… la truelle à la main, le code pénal de l'autre.
Le résultat est un mécontentement général ressenti jusqu’au cœur de son électorat traditionnel, renforcé par un climat de suspicion sur la disparition progressive des bijoux de famille et la liberté d’entreprendre.
En 25 ans Le Lavandou s'est sclérosé dans le clanisme - radieux de son authentique différence - à l’écart de l’économie, des jeunes, de l’ouverture, de la démographie positive, de l’intercommunalité, du Parc national…
Comment sortir de l'ornière est bien l’équation à résoudre par la prochaine majorité municipale.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Gil Bernardi a mené à son terme une mission, avec certes des côtés positifs, mais aussi de nombreuses imperfections, sans doute dues à une usure du pouvoir.<br /> Pour lui, le temps est venu de quitter ses fonctions après 25 années de présence ; cette durée ressemble plus à une situation confortable qu’à des opérations pour le bien de tous.<br /> Il a laissé croire que son action avait été désintéressée alors qu’elle s’est cantonnée dans une sorte de vanité prétentieuse où le paraître dominait.<br /> Il est facile d’oublier que le pouvoir d’un maire c’est de servir ses administrés en allant à leur rencontre et non d’énoncer des phrases creuses.<br /> Dans la commune, il n’y a rien eu pour compenser la pauvreté existante et l’absence de travail. Femmes et hommes n’ont été rien d’autre que des électeurs aux ordres d’un roitelet.<br /> Il est temps de le remplacer par une personne qui se préoccupera de réalisations réelles et positives .<br /> Si gérer une municipalité, c’est organiser une société pour le mieux être de tous , qu’en a t il été ? Y a t il eu une volonté de croissance avec la création d’emplois ?<br /> Ces quelques considérations pour vous aider à réfléchir en refusant tout pouvoir personnel égoïste et stérile<br /> C’est à vous de voir ce qui vous convient.
Répondre
J
Gil Bernardi a mené à son terme une mission, avec certes des côtés positifs, mais aussi de nombreuses imperfections, sans doute dues à une usure du pouvoir.<br /> Pour lui, le temps est venu de quitter ses fonctions après 25 années de présence ; cette durée ressemble plus à une situation confortable qu’à des opérations pour le bien de tous.<br /> Il a laissé croire que son action avait été désintéressée alors qu’elle s’est cantonnée dans une sorte de vanité prétentieuse où le paraître dominait.<br /> Il est facile d’oublier que le pouvoir d’un maire c’est de servir ses administrés en allant à leur rencontre et non d’énoncer des phrases creuses.<br /> Dans la commune, il n’y a rien eu pour compenser la pauvreté existante et l’absence de travail. Femmes et hommes n’ont été rien d’autre que des électeurs aux ordres d’un roitelet.<br /> Il est temps de le remplacer par une personne qui se préoccupera de réalisations réelles et positives .<br /> Si gérer une municipalité, c’est organiser une société pour le mieux être de tous , qu’en a t il été ? Y a t il eu une volonté de croissance avec la création d’emplois ?<br /> Ces quelques considérations pour vous aider à réfléchir en refusant tout pouvoir personnel égoïste et stérile<br /> C’est à vous de voir ce qui vous convient.
Répondre
H
Dommage d'attendre si longtemps pour constater que l'on est à la ramasse à cause d'une bande d'imbéciles rétrogrades ! je ne suis pas sur que T.Saussez inverse la dégringolade !
Répondre
L
Trop prétentieux pour comprendre ce message Bernardi préfère se taire sortir par les urnes. Plus dure sera sa chute.
Répondre
A
Depuis la mise en place des horodateurs plus de place sur les pistes cyclables soit celle se trouvant devant les mandariniers ou les stationnements sauvages des véhicules empêchent même les vélos de rouler.
Répondre
K
IL EST TEMPS D'Y PENSER DEPUIS 1995 NON ?
Répondre
R
Le maire est bien plus fort que vous. Son intégrité et son honnêteté n'ont pas à être mis en doute. Chaque chose en son temps. La campagne n'est pas ouverte à sa succession que vous allez perdre.
Répondre
@
Regain 5... il y a des mots qui font tousser ...intégrité, honnêteté... même rire...enfin pas beaucoup...<br /> Comme le dis une réponse à votre commentaire, vous ne devez pas bien le connaitre...Par contre manipulation, orgueil, mépris, sont des mots qui conviennent davantage à ce personnage qui a fait son temps tout simplement et surtout qui ne laissera rien au Lavandou que ses palmiers (malades) et ses fontaines...<br /> Ah j'oubliais, les feux d'artifice, la grande roue, le père noel débile en juillet..;et tant de choses encore totalement nulles...
@
Regain.5 ! Pourquoi le 5 ? Si cela correspond à 5 mandats, alors c'est beaucoup trop.<br /> Vous auriez dû arrêter à 3. Vous empliyez des mots forts comme Intégrité et honnêteté, connaissez vous bien leurs significations ? J'en doute ...<br /> Ou alors vous ne connaissez pas celui que vous essayez de bien mal défendre.<br /> Comment pouvez vous affirmer avec certitude que vos opposants vont perdre face à un groupe comme le votre en pleine ďécrépitude.<br /> Bonne campagne, mais ne tardez pas trop, les autres ont commencée. A moins que vous soyez si fort que vous ne ferez même pas campagne. ????????????
S
Adieu REGAIN. Place à une nouvelle équipe pour prendre la direction d'une station mangée par le béton (le meilleur est à venir !...), car comment peut on encore vouloir rester en place, aprés 25 ans à la tête de l'executif local. Il y a un temps pour tout...et passer la main serait la chose la plus logique pour Bernardi.<br /> La nature a horreur du vide,un nouvel élu prendra trés logiquement sa place...comme cela se fait à l'issue de toutes elections.<br /> Pourquoi BERNARDI veut il rester en place ? Peur que ses successeurs en fouillant dans les tiroirs, trouvent des dossiers compromettants. Que la "vrai" réalite des comptes éclate au grand jour. Que les facilités accordées aux divers promoteurs soient revelées.<br /> Que les accords entre copains/coquins soient revelés.<br /> Réponse dans quelques mois.
D
Globalement Bernardi n'a pas été un mauvais maire. Il a fait son temps. Aujourd'hui il n'est plus adapté a la situation ni communale ni politique. Sa vision est dépassée par la concurrence et un gros manque relationnel. Je suis d'accord avec cet article. Mais une nouvelle équipe va peut-être avoir des mauvaises surprises. Il lui faudra lancer un audit et perdre du temps alors que les électeurs voudront un changement immédiat.
Répondre
@
"n'a pas été un mauvais maire" ? pas d'accord avec cette observation. Ce monsieur a surtout joué perso se faisant mousser dans la presse. Il n'a pas défendu la commune mais entrainé ses administrés à s'opposer aux lois qui ne lui convenaient pas. Il a fait du blé avec la promotion immobilière, les marchés publics, les plages et nous a enfumé avec le prix de l'eau de la Saur. L'espace public a été dédié aux parcmètres, terrasses, bureaux de vente promoteurs et places de stationnement réservées a quelques copains. Il essaie encore de bétonner la Baou un contresens commercial et surtout sécuritaire. Nous a fait croire à une piscine, un cinéma, des eaux thermales. Et ne cherchez pas si ce monsieur possède une SCI ou une construction en cours à Grenoble... à mon avis si vous fouillez dans ses placards... Bon ! vingt cinq années au pouvoir cachent beaucoup de zones d'ombre. Je ne voterai pas un cinquième mandat. YH
M
Deja ca aurait dû changer en 2014 si M.Saussez n'avait pas fait la girouette par égo.
Répondre
@
Et là, etes vous certaine que Gil Bernardi ne va pas demander une investiture LR histoire de se faire financer sa campagne. Toujours aupres des Falco, Giraud, Vitel et toute la clique de Toulon. ? Allons nous vers un scandale varois de plus ???
M
Chere Marie<br /> Votre remarque est juste pour ce qui concerne que nous aurions du être aux "manettes" depuis 2014, mais n'oubliez pas que nous n'avons fait campagne qu'à peine 3 mois et que nous avons obtenu tout de même plus de 20%... ce qui n'est pas rien..<br /> Maintenant que l'égo de monsieur Saussez ait été touché, prenez vous en plutot à tous ces barons du Var qui ont préféré donné la mandature UMP à Gil Bernardi pour avoir la paix plutôt qu'à un proche de Nicolas Sarkozy qui en savait sans doute trop...<br /> Un peu de réflexion semble nécessaire
L
Si vous faisiez un sondage, afin de savoir pourquoi ce triste personnage est toujours là au bout de 25 ans!'( car il a été nul et malfaisant depuis le début de ses mandats) je serais ravie de connaître les raisons invoquées !! car comme TOUS les français, les lavandourains, se plaignent de leur sort, dans les bars, sur le marché!! mais pas d'action, surtout dans les urnes, et si votre blog n'existait pas, et merci de l'avoir crée..ils ne pourraient même pas exprimer leur ras-le-bol (enfin pour quelques uns!) alors pourquoi attendre 25 ans, voir son village détruit tous les jours à petit feu... et bien par égoïsme, par lâcheté, "on sait ce que l'on a, on ne sait pas ce que l'on va avoir" et le maire en a joué et abusé, de cette lâcheté ambiante, à présent, peut-être vont ils se réveiller et franchir le "rubicond" et le renvoyer dans le néant, là où est sa place ! qui sait !!
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents