Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Vous pouvez sortir… Non merci !

Publié par Mireille Benitta sur 11 Mai 2020, 05:30am

Catégories : #Démocratie, #Société, #Finances

Sortie conditionnelle pour 14 millions de chômeurs partiels priés de retourner au travail et 4 millions d'inscrits d’en trouver rapidement. Mais avant, commencez par lire vos devoirs et vos droits :
Devoirs : porter un masque, se laver les mains, ne pas s’embrasser, s’éloigner des autres, accepter le dépistage et peut-être une quarantaine chez Ibis ou F1 tous frais payés.
Droits : métro, boulot, dodo pour rembourser l’énorme gâchis financier (55 milliards € d’urgence sanitaire) ; économique (faillite +25% , PIB en recul 8%, perte de 87 milliards € du portefeuille d’actions de l’Etat, prêts garantis par Bercy 300 milliards €, pertes fiscales 43 milliards €...); dommage social incalculable (pauvreté, divorce, dépression, deuil...). 
Un coût collectif provisoire entre 1,8 et 2 millions € par décès. Nous mettrons des années à effacer l’ardoise alors que le retour cyclique du Coronavirus invaincu est d’actualité.
Les dommages collatéraux sont également énormes : perte de confiance dans les gouvernements qui ont cumulé les erreurs de diagnostics, de communication, de chaine de commandements, de pouvoir personnel ; la panique  médicale sur la réalité de notre hôpital à l’abandon depuis des années ; notre dépendance aux autres (médicament, masque, textile, matériel...) dont les asiatiques sont les premiers commerçants. Sans ignorer les délaissés de la vie, abandonnés aux œuvres caritatives pour ne pas mourir de faim ou soumis aux plus forts pour échapper à la rue.
Chacun a pris sa part dans ce destin commun. Les uns respectueux des codes, les autres insoumis, spéculateurs ou calculateurs.
La vie n’est pas un long fleuve tranquille, c’est une montagne à gravir*
Et si vous souhaitez rester confiné comme 35% des français**, ce qui reste votre liberté, utilisez le document ci-dessous.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

*Charles Regimbeau spécialiste des médecines anciennes d'Asie et du Bouddhisme
** Sondage 07 mai Odoxa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Et maintenant sans restos ni bars ni plages et sans boulot au Lavandou je fais quoi ?
Répondre
L
j'adore ce commentaire, si réaliste, si emprunt de vérités premières.... ce virus aura tout transformé, mais surtout transmis, la "flemmingite aigüe" à nos chers compatriotes, si prompts à ne pas travailler, encouragés, il faut aussi la dire par l'état "nounou" donc, beaucoup, beaucoup trop vont rester chez, sous le prétexte fallacieux de la peur du virus, mais le soir venu, ceux-là même, vont se précipiter dans les bars, (pour le sacré apéro) dans les restaurants, aller chez des "potes" ou les recevoir, bien plus que 10 personnes (au fait ce chiffre choisi par nos gouvernants, m'a encore fait sourire! jaune, bien sûr!) la faillite de la France, la banqueroute même annoncée, si l'Allemagne dit non fin août, pour couvrir toutes les largesses annoncées par notre "cher" président, cela ne les concerne pas, puisque l'état nourrice, pourvoira encore une fois à leurs besoins !! OK mais avec quoi ?? après ils sortiront pour partir en vacances, chez nous, afin de nous transmettre le virus, et encore une fois, avec quoi ?? ont ils trouvé la pierre philosophale ?? alors qu'ils soient gentils, et qu'ils nous en fassent bénéficier ! mais bon, dans ma famille nous ne rêvons pas, et nous avons les pieds bien sur notre terre, donc, nous allons faire comme depuis 2 mois, les courses avec des masques (le nécessaire) car nous nous sommes rendus compte que nous achetions des choses inutiles, le confinement aura servi à cela entre autre, déjà, ne pas aller dans les boutiques, ne pas aller chez le coiffeur, nous nous trouvons très bien avec nos cheveux longs, cela nous rappelle nos années bon heur 1970....bref éviter la masse populaire, nous nous avons assez travaillé lorsque nous le pouvions et avec joie, , et avons contribué à l'essor de notre pays, donc la retraite est bien méritée, et nous n'allons pas bêtement attrapé ce virus, qui est TOUJOURS là, et nous attendrons encore un bon mois, car d'ici là, il va se passer des choses intéressantes.
Répondre
B
La réalité est dure à avaler. Var matin y est allé ce matin de sa brosse à reluire municipale mais a lire attentivement le plan de relance de 1,5 million du rusé maire j'apprends que ce n'est pas de l'argent mais "de l'exonération totale des droits d'occupation des droits d'occupation du domaine public". C'est particulièrement ignoble de la part du maire cela ne concerne qu'une catégorie de commerçants et pas les plus malheureux. La populace n'a qu'à crever. Il se murmure que le journal en question est au bord du gouffre... je comprends pourquoi !
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents