Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Comment le magicien Regain va-t-il gérer Le Lavandou ?

Publié par Pascal Docquenies sur 1 Juillet 2020, 01:39am

Catégories : #Conseil Municipal

La dure réalité d’un nouveau mandat avec 153 voix d’écart va s’imposer au maître des lieux qui se succède à lui-même pour la cinquième fois.
C’est que la différence de 153 voix en faveur de la liste Regain, dont 102 voix sur le seul bureau N°5 de Saint-Clair contre 14 voix au premier tour, n’interpelle personne ?
Pourtant la dissemblance est grossière entre les 6 bureaux de vote. Jugez-en : bureaux 1 + 2 + 3 + 4 + 6 = 45 voix d’avance Regain pour 2548 électeurs ; bureau 5 = 108 voix d’avance Regain pour 568 électeurs et seulement 55 votants de plus qu’au premier tour. Cherchez l’erreur, les écossais sont passés par là !
Alors qu’à Marseille le 3
ème tour est incertain malgré procurations, signe du parti à la boutonnière des assesseurs, assistance aux gâteux, tractations discrètes, sourires sous-entendus et promesses bidons… au Lavandou pas de place à la "polichinelade" ni aux perquisitions. Entre le noir et le blanc, le résultat démocratique est tranchant : Regain 22 élus (52,46%) ; Lavandou Rassemblement 7 élus (47,54 %).  De ce point de vue le magicien Regain avait dit juste : c’est bien ce qui dégoûte les gens de la politique... jusqu'à l'Assemblée Nationale ! 
Ce scrutin n’en déplaise au maître - où 42% des lavandourains ne se sont pas déplacés - n’est pas une élection et ne suffira pas à lui donner une majorité citoyenne. Ce résultat "démocratique" ne sera pas un chèque en blanc dans la gestion du quotidien d’autant que les 7 nouveaux opposants soutenus par 47,54 % des électeurs contre ce 5ème mandat ont l’intention de se faire respecter.
Déjà le remontage de la "Grande roue" retardé de 3 mois par le maître pour prétexte électoral est un signal qui remet les pendules à l’heure sur le respect de sa signature.
Un cinéma à terminer, des promesses à tenir, des touristes à réguler, des animations à inventer, une reconversion et une relance économique…
Le magicien Regain va subir l’épreuve du feu par ses administrés qui vont lui présenter très concrètement la facture d’une saison dilapidée par tant de promesses et d’errements de sa part !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
Cette dictature est insuportable...
Répondre
G
Si le lavandou votait par "écarts" comme à Marseille, Bernardi ne serait plus maire !
Répondre
S
Le rédacteur de cet article pose la bonne question. A/ si le bureau 5 avait forcé sur l’intimidation ou les procurations nous aurions eu normalement 55 voix de + pour Regain pas 102. B/ si je calcule la répartition Regain des 5 autres bureaux aux résultats du bureau 5 nous aurions dû avoir au final 485 voix d’écart. Donc il y a un problème de manipulation dans ce bureau. C/ Et pourquoi tout ce déploiement avec force élus régionaux à la mairie ce soir-là ? C’est que le scrutin réel était serré ! Pas vu, pas pris ! Dans le var tout est possible ! C’est à Lavandou Rassemblement de réagir !
Répondre
@
la solution est simple au bureau 5<br /> repointer les émargements<br /> contacter ceux qui n'ont pas voté au premier tour<br /> les écouter dans leurs doléances <br /> la synthèse donnera une tendance
F
Bernardi le fanfaron a quand même pris un revers. Faire un si petit score au bout de 25 ans pas de quoi pavoiser chez les Regain !
Répondre
@
Insultes, mais que savez faire d'autre ?<br /> Dans ces situations, ce sont très souvent le fait de personne au narcissisme malade qui ne supportent pas d’être remisent en question et tiennent toujours à avoir raison.<br /> Si on pointe leurs failles, elles surréagissent avec ses attaques véhémentes parce qu’elles se sentent persécutées. Ce sont en définitive des « personnes fragiles ».
Répondre
M
OUI A ST CLAIR RIEN N'EST CLAIR !!! UNE ENQUÊTE S'IMPOSERAIT... MDR
Répondre
R
Nous vous avions prévenue de faire alliance avec nous. Vous n'êtes plus rien que des opposants sans avenir.
Répondre
C
dans l'allégorie du mouton je préciserais les propos suivant. Les moutons le loup & le berger. Le berger veille sur ses moutons & les alertent du loup pour qu'ils restent à ses ordres disciplinés & groupés...Mais au final c'est bien le berger qui tuera ses moutons...Puisque c'est son gagne pain...
@
A mes amis et adversaires politiques au Lavandou<br /> LES REGAINS, LES MOUTONS ET LE RENARD.<br /> Nous ne sommes pas morts. Toujours droit debout.<br /> <br /> Le manque de confiance en soi, induit la peur de l’échec et le besoin de tuteurs. <br /> C’est le propre des moutons. Ils sont généralement gentils et veulent faire savoir qu’ils sont gentils, mais ils ne savent plus quoi faire et perdent leurs moyens. Le mouton ignore la duplicité mais à besoins du bélier. Il se sous-estime, il doute, il entreprend peu de peur de se tromper. Il redoute le regard des autres et recherche souvent le confort et la sécurité rassurante du troupeau. Il manque d’ambition, il suit les confiants autant que les tricheurs du moment qu’ils suivent.<br /> Quand ils se réfugient dans l’opacité ils mentent de peur de montrer leurs faiblesses<br /> Le renard est un fripon : il triche, il ment, il manipule.<br /> Pire : il se ment à lui-même. Souvent le renard est un mouton qui rêve de grandeur. Mais il a peur de l’échec. Il ne veut pas créer mais dominer. Pour lui le travail n’est pas une fin en soi mais le moyen de faire carrière ou d’être admiré. Il ne fait pas confiance ; tout est menace. S’il sait aussi se faire enjôleur, il communique de manière agressive et peut être manipulateur. Il pratique le double discours. Il propage des informations fausses et il empêche les moutons de devenir des dauphins.<br /> En lisant ces lignes, vous avez sans doute spontanément mis des visages derrière ces catégories !
M
de tels propos augurent mal de l'avenir au Lavandou... à 153 voix près, un profil un peu plus modeste et une concertation positive s'imposent

Nous sommes sociaux !

Articles récents