Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Coco

Publié par Liliane Guiomard sur 15 Septembre 2011, 00:56am

Catégories : #Politique

La gouvernance française va mal. Coco le roumain en est l’illustration répressive,  tandis que l’autre, celui du film [obsédé par la perspective d’en mettre plein la vue au monde entier] ne fait plus rire grand monde… 30.000 places de prisons en plus (soit 80.000 en 2017), encadrement militaire pour les jeunes, fermeture des paradis fiscaux, logiciels espions dans les ordinateurs, perquisitions téléphoniques, chômeurs au travail, suppression de la dette publique, éradication des talibans, expulsion sans retour des Roms, 5000 radars sur les routes, suppression de la nationalité, recrutement de 100.000 fonctionnaires dans la répression , surtaxe des riches… le catalogue pathétique s’égrène au fil de l’actualité creusant le désamour des français pour leur Président, bien isolé dans son super "Sarko One" courant le monde devant les télévisions du monde entier. Cette dispersion idéologique et frénétique de la surenchère fait penser au dernier carré romain des fidèles face à l’inéluctable échéance de 2012. Congrès UMP en berne, affaires de gros sous, valises africaines, femme de ménage trop providentielle, Clearstream, Karachi … sèment le doute sur la folie du pouvoir. Un à un les soupirants de la République, généraux d’hier (Hortefeux, Rama Yade, Mam, Woerth… ) disparaissent des écrans dans le déshonneur. La cellule communication de l’Elysée tourne à plein régime enchainant les coups médiatiques dans un grand mix-marketing à la Procter et Gamble. Il faut sauver le soldat Ryan sur lequel les sondages ne sont plus publiés afin de ne pas démobiliser les derniers grognards. Mais en politique rien n’est jamais fini. Le temps d'une campagne et la guerre en Afghanistan deviendra juste, celles de la Lybie ou du Congo des affaires commerciales, la dette et le chômage seront bien inférieurs à nos voisins, l’insécurité restera une valeur sûre. Le discours gagnant ne varie pas à droite. Avec tous ces étrangers qui viennent profiter de notre pays, personne n’a la bonne solution, sauf bien sûr ces arrogants chinois qui veulent  appliquer leur méthode autoritaire à l’occident en nous muselant par l’aumône. Certes, le gouvernement n'a plus de sous, mais a encore des idées pour remettre les français au travail. Il suffit de leur vider les poches et de sortir le bâton. L’augmentation du nombre de pauvres doit les faire réfléchir sur le sort qui les attend faute d’entreprises, d’initiatives et d’ambition nationale. Si le bilan hygiéniste n’est pas encore très lisible c’est la faute des médias qui déforment les propos, contestent les solutions, obligent le gouvernement à réviser ses positions. Les français ne comprennent plus le Président qui pourtant leur consacre beaucoup de son énergie. Normal, la France a changée, plus de brassage, étrangers sans droit, couples pauvres, jeunes chômeurs…trop décalée avec le concept "travailler plus, pour gagner plus". Depuis "la force tranquille, une idée qui fait son chemin" (1981), il nous reste à tester "la France aux français", qui ne vaut guère mieux, pour passer de coco à cocorico !. A suivre…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
<br /> <br /> Reprends toi mon gars, tu va finir aigri. Débiter des "vérité" faciles et souvent fausses ne te rendras pas crédible pour autant. On voit bien où ton cœur penche. Les rumeurs quand cela concerne<br /> Sarko c'est forcément vrai, lorsque c'est DSK ou quelqu'un de gauche, c'est un piège. Sans entrer dans les détails que dire de la gauche (hormis Montebourg) qui ne condamne pas les magouilles de<br /> Guérini à Marseille, que dire de ces candidat(e)s à la primaire socialiste qui ont été ministre sous Mitterand et qui ont couvert un Président bigame avec sa seconde famille logée nourrie et<br /> protégée au frais du contribuable ou du fils légitime (je sais il faut s'y retrouver) du même Mitterand qui est bien connu pour être un porteur de valise entre l'Afrique et Paris. Que dire de Le<br /> Pen et de ses amitiés africaines qui l'ont financé, oublie-t-ton les centristes et les diamants de Giscard, ....... je continue avec les autres, ....<br /> <br /> <br /> Tous les politiques ont commis des abus, aucun n'a lavé plus blanc. Nous avons un Président courageux qui se débat depuis 2008 dans une crise comme le monde industrialisé n'en a jamais connu<br /> (même celle de 36 n'est rien à côté). Posons nous la question de savoir si l'on est plus malheureux ou si l'on gagne moins bien sa vie qu'il y a  3 ans ? Pas moi. Demande aux grecs, aux<br /> irlandais, aux portugais, et même aux italiens et espagnols s'ils ne nous envient pas Sarko. Tu pourrais être surpris du résultat.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> A sept mois de l’élection présidentielle, Nicolas Sarkozy ressort son moulin à paroles.Quand Marine Le Pen réitère le<br /> dimanche à Nice sa proposition de construire 40 000 places de prison supplémentaires, Nicolas Sarkozy en promet le lundi 30 000 !… Nouvelle promesse, qui comme toutes les précédentes depuis cinq<br /> ans, n’aura bien sûr aucune suite. L’encadrement militaire des jeunes délinquants fait aussi partie de ces annonces qu’on ressort régulièrement aux Français peu de temps avant les élections.<br /> Il est d’ailleurs cocasse de constater que c’est un ancien ministre de Nicolas Sarkozy, Michèle Alliot-Marie, qui avait supprimé ce dispositif en 1995. Les Français sont lassés de ces effets<br /> d’annonce permanents. Depuis des années, ils entendent beaucoup Nicolas Sarkozy et Claude Guéant, mais ils ne voient jamais rien venir de concret. Ils ne constatent qu’une seule chose :<br /> l’explosion des violences contre les personnes (+45% depuis 2002). Quand on n’a rien fait depuis cinq ans, on est peu crédible à multiplier sans cesse les promesses. Marine Le Pen,<br /> Présidente du Front National, doit constater qu’une seule mesure concrète, très condamnable, émerge du flot d’annonces des derniers jours : la confirmation dimanche sur RTL par Claude Guéant de<br /> la suppression de 3000 postes supplémentaires de policiers et gendarmes en 2012, ce qui portera la baisse des effectifs à 22 000 depuis 2005. Un record historique. La lutte contre les<br /> violences réclame des actes, et non des mots. Cessons immédiatement de fermer des commissariats et des gendarmeries, et appliquons notamment la suppression de toutes les aides sociales aux<br /> récidivistes justiciables d’une peine de un an ou plus. <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Combien va coûter la reconstruction de la Lybie à la France ? Après avoir détruit le pays avec nos<br /> armes données gratuitement au CNT la France va passer une deuxième fois à la caisse. Les français sont des veaux  pendant que notre chef de guerre se pavane à Tripoli. Pôvre<br /> France !!!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> La mentalité des fonctionnaires protégés par la hiérarchie elle même protégée par le politique déverse une ambiance de merde sur notre pays sans cesse montré du doigt en europe. Nous dépensons<br /> des milliards en Lybie pour les droits de l'Homme qui ne sont pas respectés chez nous. UNE IRONIE BIEN FRANCAISE !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Cette politique liberticide devrait plaire à tous les anciens de cette commune conservatrice qui flirte avec les extrèmes. Si les jeunes et les abstentionnistes étaient moins c..., les<br /> choses pourraient changer pour le pays, la région, le village... un grand coup de balai serait une bonne chose pour écarter tous les manipulateurs d'opinion qui nous gouvernent. fred<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents