Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Annulation partielle du PLU du Lavandou

Publié par Lavandou Ensemble sur 26 Février 2014, 00:03am

Catégories : #Urbanisme

Mise à jour le 26/02/2014

Le Tribunal Administratif de Toulon, en son jugement du 20-02-2014 , annule partiellement le PLU du Lavandou en ce qui concerne les deux zones de parcs photovoltaïques jugées illégales. Il appartiendra au préfet à l’origine de cette demande d’annulation de faire appel de la décision. Le maire sortant en profite comme argument de campagne électorale en passant sous silence une autre procédure en annulation lancée par Mme Lafontaine, présidente de l’ADEBL, association de défense de l’environnement qui a déjà gagné quelques procédures contre la mairie du Lavandou
Lire le jugement en date du 20 février 2014
Communiqué de l’ADEBL* : "La mairie du Lavandou s'empresse de communiquer une information partielle relative au PLU dans le but d'en tirer un bénéfice électoral, mais elle ne dit pas que le jugement du 20 février dernier, ne porte que sur le déféré du Préfet et non sur le recours de L'ADEBL. Il est donc bien hâtif de pavoiser en annonçant que le Tribunal Administratif de Toulon a confirmé "toutes les dispositions du PLU, à l'exception de 2 Zones 2Ns pour parcs photovoltaïques". C'est d'autant plus hâtif que les recours de l'association et du Préfet ne portent que partiellement sur les mèmes dispositions du PLU. Pour l'instant, le recours de L'ADEBL est encore à l'instruction ... "


02/02/2014
Le PLU du Lavandou attaqué en annulation par le préfet
Bombe à retardement au Lavandou. Une procédure en annulation du PLU est engagée contre la commune par le préfet depuis… le 9 août 2013, devant le Tribunal Administratif de Toulon. Cette procédure, trop rapidement escamotée par le maire, met en lumière ses contorsions face aux inondations du 19 janvier dernier. Sa décision municipale 2013157 (ci-dessous) en date du 12-09-2013 désigne un cabinet d’avocats pour défendre sa pensée unique, contre l’assignation du Préfet du Var, qui n’avait pas obtenu satisfaction à ses réserves du 23 mai 2013. L'escamotage a été rendu possible, sans débat, par la délégation  donnée le 15 mars 2008 au maire. Elle lui évite de porter sur la place publique, entre autres, les nombreuses actions en justice menées à sa façon. Comme à leur habitude, les figurants ont approuvé, lors du conseil du 23-09-2013, le laconique énoncé des décisions municipales qui accompagne chaque fin de séance, sans y prêter la moindre attention. Vu la lenteur des procédures dans notre pays, le PLU voté par la mairie mais contesté par le préfet s’applique toujours et repousse à plus tard les actions d’administrés mécontents qui s’accumulent. En gagnant ainsi du temps sur le temps et en jouant sur les dates d’application de textes votés à son avantage, le maire contourne les contraintes administratives opposables aux permis en cours de signature ou de conformité. C’est le cas de la maison de retraite inondée, sur laquelle nous développerons plus tard l’historique. La micro « zone blanche » du PPRI 2001, avancée dernièrement par le maire, n’est pas si blanche que cela en 2009. Bien sûr, le sortant nous berne sur les dates et les faits. En riposte, le préfet attaque chaque nouveau permis signé par le maire du Lavandou. 


2013-actioncontreleprefetw600.jpg

Téléchargez le courrier du Préfet 
Téléchargez la délibération municipale sur le PLU
Téléchargez le rapport du commissaire enquêteur

 

Arnaud Parenty, Jacqueline Pilette, Marc Lamaziere. Conseillers municipaux 2008-2014 du Lavandou
      

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T

Soyons clair sur ce jugement. C'est un coup dur pour Bernardi qui devra quand même réviser son PLU. Attendre le résultat du recours en annulation de l'ADEBL serait plus prudent pour lui
dont la réélection est incertaine.
Répondre
A

Communiqué de l’ADEBL* : "La mairie du Lavandou s'empresse de communiquer une information partielle
relative au PLU dans le but d'en tirer un bénéfice électoral, mais elle ne dit pas que le jugement du 20 février dernier, ne porte que sur le déféré du Préfet et non sur le recours de L'ADEBL. Il
est donc bien hâtif de pavoiser en annonçant que le Tribunal Administratif de Toulon a confirmé "toutes les dispositions du PLU, à l'exception de 2 Zones 2Ns pour parcs photovoltaïques". C'est
d'autant plus hâtif que les recours de l'association et du Préfet ne portent que partiellement sur les mèmes dispositions du PLU. Pour l'instant, le recours de L'ADEBL est encore à l'instruction
... "
Répondre
@

Désolé de vous faire attendre... C'est un gros travail indigeste, très chronophage...Pour etre crédible,comme toujours, nous vérifions nos sources, nos pièces et nos écrits.
La, il nous faut remonter a 2005 et la premiere enquete publique sur la maison de retraite ( à l'époque Résidence services ...), dont les conclusions étaient déja contestées
par GB.  Rapprochez vous d'Arnaud Parenty ou Marc Lamaziere, élus de Lavandou Ensemble ( arnaudparenty@orange.fr ) qui pourront
calmer votre impatience à connaître la vérité...Cordialement, la rédaction
Répondre
L

Bonsoir...j'attends toujours avec impatience voter historique sur la maison de retraite, promis il y a quelque temps déjà ?  cela devient urgent, compte tenu de évènements
d'aujourd'hui...merci !
Répondre
@

merci de cette intervention pédagogique au moins l'actuelle directrice de communication qui ne démérite pas après tant de couleuvres bernardiennes sera au top pour le prochain
maire 
Répondre
H

Je remercie ce blog d’exister, je n’en partage pas tous les avis, mais son utilité est certaine, c’est ainsi la façon d’être entendu par la maire du Lavandou …


 


Le site de la mairie a été mis à jour ce jour, 5 février :


-          la page sur le
recueil des actes administratifs,


-          de publier T2
à T4 2013,


-          de remplacer
semestre par trimestre, (jusqu’à présent les années avaient 4 semestres au Lavandou , erreurs signalées sans effets),


 


Il reste encore des améliorations à faire pour respecter la logique de publication des pages internet où les documents récents doivent paraître en tête et les plus vieux en fin de page.
Répondre
@

votre analyse est juste seulement vous vous adressez à un autiste dont la seule motivation est le pouvoir et l'argent !
Répondre
L

Monsieur le maire. Quittez la mairie la tête haute avant que les urnes ne vous y contraignent
la tête basse. Vous avez commis trop d’erreurs et blessés vos fidèles par vos mensonges incessants. Votre seule défense ne peut être l’insulte prononcée hier en conseil municipal et signe de
grande faiblesse. En partant vous donnez une nouvelle chance au Lavandou inscrite dans une intercommunalité irréversible. Votre dernier mandat est une catastrophe à l'opposé du premier où notre
village affichait sa suprématie. Ceux qui vous flattent ne voient que leurs intérêts; de vous ils s'en contrefoutent !
Répondre
G

Dégageons gil l'embrouille au plus vite de la mairie avant qu'il nous ruine. Merci de faire passer le message. GF
Répondre
F

roule pour lui de toute évidence et les vieux lui servent de caution
Répondre
S

C'EST LE BOUQUET FINAL ! LE LAVANDOU TRINQUE ENCORE DESOLANT !
Répondre
3

3 mandats 3 catas ! Bonjour les dégats ! Basta !
Répondre
K

La stupidité dumaire n'est pas mesurable pour garder son pouvoir. Les électeurs décideront s'ils aiment ce type de gestion municipale où ceux qui paient
doivent applaudir ou la fermer. 19 ans est un parcours raisonnable pour partir.Souhaitons le maire suivant plus entreprenant et de meilleure compétence.
Répondre
H

Y a t'il un lien avec l'absence de publication sur le site de la mairie du reccueil des actes administratifs ?


Le dernier mis en ligne concerne le premier trimestre 2013, publié le 15 avril ... Pourtant les deuxième, troisième et quatrième trimestres devraient être en ligne quinze jours après la fin du
trimestre.


Dans la même veine, la commune ne publie plus d'avis d'attribution pour ses appels d'offre, c'est poutant une obligation légale de les mettre en ligne sur la plateforme des marchés choisie, pour
ses annonces, par la collectivité locale.
Répondre
L

le petit a fait du chamin depuis son autorisation de réouvrir à l'époque l'hôtel Surplage de Cavalière sans le quota obligatoire de parking. La sécurité publique et lui ca fait vraiment deux.
Répondre
A

je reprends mes études pour devenir avocat. il y a de l'avenir au Lavandou !
Répondre
N

LE MANIPULATEUR N'A PLUS LE CHOIX ET RENONCER AUX MUNICIPALES OU PRENDRE UNE BELLE DECULOTTEE BIEN MERITEE !
Répondre
L

Je languis de connaître l'historique concernant la délivrance du permis de construire de la maison de retraite à l''EHPAD......et aussi.comment la direction a pu se fier uniquement aux
paroles de Mr le maire........croire que l''eau de pluie par décret allait l'éviter ???  un peu léger tout de même à ce niveau de responsabilité....de vies...vulnérables.....une choes toute
bête, un étage de plus.!!!!....le rez-de-chaussée......servant uniquement d'accueil, de salles de restaurant..!!........merci à tous ceux qui oeuvrent afin que la vérité éclate........
Répondre
A

la dérive autoritaire du maire est préoccupante n'a plus de limites à son pouvoir temps de remédier électoralement à cette attitude révoltante
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents