Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Plaidoyer pour une "terroriste" !...

Publié par Lavandou Tribune sur 14 Mars 2013, 14:42pm

Catégories : #Conseil Municipal

En marge du conseil municipal du 12 mars 2013, Lavandou Ensemble souhaite revenir sur les propos qui ont été tenus par le maire, et certains de ses adjoints, envers Madame Lafontaine lors de la discussion sur l’approbation du prochain PLU .
Des mots très durs ont été entendus à son encontre. L’agacement l’a emporté sur la sagesse et c’est inadmissible de la part d’un maire, élu de la République. Qualifier Madame Lafontaine de "Terroriste" et son association de "groupuscule nuisible", anti démocratique et conspirateur, est la démonstration  agressive de la pensée unique, exprimée par le maire, qui ne peut prêter l’oreille à la concertation des avis autres que le sien.
Avant cela, il nous faut préciser que notre groupe d’opposition ne partage pas forcément les prises de position de l’association ADEBL. Nos relations, justifiées par notre rôle d’élus responsables, sont lointaines mais polies. Nous comprenons que certains administrés de la commune puissent être agacés par la ténacité de l’intéressée. Nous regrettons que certaines familles puissent être contrariées, lésées et se sentir financièrement spoliées  par la détermination de l’association,  dans la construction de leur patrimoine. Madame Lafontaine considère sans nul doute que l’intérêt général, et le respect de ce que nous laisserons aux générations futures, doit primer sur les intérêts particuliers. C’est son droit. Nous ne pensons pas que cette position ferme soit pour elle une partie de plaisir. Défendre ses idées, partagées par les adhérents de l’association, doit occuper tout son temps, d’une façon totalement bénévole.  
Madame  Lafontaine n’est pas une milliardaire désœuvrée comme certains voudraient nous le faire croire ! … S’y ajoute, pour elle, le déplaisir d’être conspuée, détestée, diabolisée par le maire du Lavandou, de nombreux élus de son bord et les victimes de ses procédures, souvent gagnées, parfois perdues...Malgré cela, Madame Lafontaine tient tête et se bat avec une obstination sans faille. Cet engagement mérite un minimum de respect de de courtoisie. Des mots très forts ont été entendus à son encontre lors de ce conseil municipal. L’agacement l’a emporté sur la sagesse et c’est inadmissible.  Qualifier Madame Lafontaine de « Terroriste » et son association de « groupuscule nuisible », anti démocratique et conspirateur, est la démonstration  agressive de la pensée unique,  exprimée par le maire, qui ne peut prêter l’oreille  à la concertation des avis autres que le sien.
Jouant sur le pathos, les trémolos, et larmes  de crocodile à l’appui, notre édile  accentue le drame des familles ruinées . Il reporte sur autrui une responsabilité qu’il partage pourtant . Il  déclare refuser de vivre dans la peur du diktat de cette association et  vouloir se battre jusqu’au bout pour la faire taire,  jusqu’à son trépas, espéré par certains… On peut voir les choses différemment : Critiquer les décisions de Justice , quand elle sont favorables  à l’Adebl , c’est critiquer la Justice. Et la Justice, souveraine, n’a pas à être commentée… Sinon où va-t-on ? Encenser la Justice quand  les décisions qu’elle rend sont favorables à la commune, en exploitant à la cantonade quelques soulagements temporaires  – vous voyez, j’avais raison – tient du même constat. 
Nous pensons qu’il faut remettre à plat les rapports entre la commune et cette association. Les nuisances sont réciproques, couteuses  et stériles.  Le blocage n’est pas la solution.  Plutôt que de brocarder avec  virulence  la position jusqu'au boutiste, de l’association, il serait bon de l’écouter, d’entendre ses arguments, qui sont aujourd’hui  immédiatement rejetés. Nous mesurons les enjeux économiques et sociétaux de l’urbanisme sur nos communes. Nous ne pouvons accepter le rejet quasi systématique des propositions ou doléances manifestées par l’ensemble des intervenants  auprès du commissaire enquêteur. Ce PLU est passé au forceps . A peine voté, il sera déjà révisé dans quelques jours… au cas par cas… c'est-à-dire sans garantie de succès pour les demandeurs de modifications auxquels on donne espoir. Ce contournement grossier de la législation n’est pas sans risque. Le Tribunal administratif appréciera. Nul doute que Madame Lafontaine et l’Adebl chercheront la faille pour s’en servir. Si le raisonnement prospère,  Il ne restera alors qu’a tout recommencer, en espérant que cette fois ci, la concertation soit de retour après 15 années de disputes, qui pourraient virer au pugilat.... A qui la faute ? 

Lavandou-ensemble-640 Lavandou Ensemble  
Une nouvelle ambition pour le Lavandou 
Arnaud Parenty, Jacqueline Pilette, Marc Lamaziere

 font5

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> Il ne se pose même pas la question du pourquoi du comment et il pense obtenir un chèque en blanc des lavandourains ? <br />
Répondre
N
<br /> BERNARDI TOUCHE PAS LAFONTAINE !!!<br />
Répondre
R
<br /> Ca bouffe à tous les rateliers, meme les socialos honnis dans les rangs de l'UMP... http://www.varmatin.com/hyeres/un-ministre-au-corso-du-lavandou.1159012.htm Pret a toutes les compromissions<br /> pour etre réélu ... Jo <br />
Répondre
M
<br /> Vous devriez enquêter avec Anticorps sur les SCI au Lavandou. Vous irez de surprise en surprise...<br />
Répondre
O
<br /> Avant d'attaquer la mere lafontaine, le maire ferait mieux de se taire avec ses magouilles dans l'urbanisme et ses copains qui construisent sans permis.  Jo<br />
Répondre
J
<br /> Monsieur Bernardi est indigne du Lavandou et aurait dû démissionner depuis belle lurette. Non seulement il emprunte derrière notre dos mais il traficote avec sa SCI<br /> B. au nom de sa femme. La jeunesse en a marre de ces élus infirmes faisant tout ce qui leur passe par la tête y compris manipuler la presse. Réveillons-nous<br />
Répondre
L
<br /> Conclusions de cet écart de langage : le "groupuscule Regain" a fait main basse sur le village<br />
Répondre
D
<br /> Ne faites plus confiance à Bernardi il perd les pédales<br />
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents