Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Conseil municipal du Lavandou 17-01-2013

Publié par Lavandou Tribune sur 30 Janvier 2013, 00:53am

Catégories : #Conseil Municipal

Un premier sujet a retenu notre attention  lors de ce  rapide conseil, sans pré conseil, pour justifier  la reprise du débat d’orientation budgétaire 2013, suite aux récentes inondations ainsi qu’aux travaux à engager sans attendre. 

Le débat d’orientation budgétaire 2013 . URGENCE

Pour résumer notre position , nous rappelons les faits suivants. Nous avons confié à Gil Bernardi, la gestion de notre commune  depuis 18 ans. Objectivement, quel constat pouvons-nous faire de cette mission de confiance ? Une cosmétique plutôt réussie du centre-ville et du quai Baptistin Pins. Bravo ! Une statue identitaire à trois queues au rond-point de la saint Glin Glin, rebaptisé Grand bleu  pour 250.000 € merci ! A part ça ? La gestion courante  des affaires communales, de beaux feux d’artifice, Noel en juillet  et Pâques à la Trinité …
Difficile de faire moins…La Cour des Comptes nous le confirme, la dette n’est pas jugulée. ( 20 millions € ).  Il nous faudra l’assumer.
Qu’avons-nous obtenu  pour cet argent ?
Que sont devenues les grandes promesses, la main sur le cœur, auxquelles, embobinés par le beau parleur, nous avons eu la faiblesse de croire ? 
Thème de campagne 1995 : "La dette ne dépassera pas la somme de 10.000 francs ( 1500e)  par habitant "  ( le double aujourd’hui…) Ou sont le parking souterrain du Soleil et la piscine ? Ou est le jardin botanique de Cavalière ?  Ou en est-on du rachat de la propriété du Layet ?
Bormes et son conseiller général de maire, nous ont soufflé la gendarmerie, le collège et la primeur d’une maison de retraite, ou la construction de la nouvelle station d’épuration intercommunale.
celle de Cavalière reste à refaire…Le refus de l’intercommunalité nous a fait perdre, a minima près de 2 millions €. Le sable disparait  de nos plages depuis plus d’une décennie pour qu’enfin des solutions, sans garantie de succès, soient enfin envisagées à grands frais. Des travaux qui  devaient être terminés en Octobre, on ne sait pas de quelle année … stoppés à ce jour… ( 600.000€ et + ). L’état de nos routes communales est lamentable. Ne parlons pas du réseau des égouts, obsolète et surchargé en saison…Que dire de l’entretien des cours d’eau, notamment  La Vieille,  devenue subitement grande priorité, après 18 années de négligence ?
Les sinistrés de la Salamandre sont bien patients !... 144 véhicules au ferrailleur !...
Qu’a fait le Sipi, (syndicat intercommunal de prévention des inondations, opportunément et récemment réveillé de sa grande léthargie )  dont le maire assure la présidence ?
Que penser de ces couteux bureaux d’études  qui ne servent à rien ? 
Que devient le grand projet de parc photovoltaïque ?
Oubliée la vente à prix bradé, pour combler la dette, de la colonie de la Drome !.
Grassement payés les frais de contentieux, surtout d’urbanisme. ( +/- 150.000 € /an depuis 18 ans )
Avez-nous quelques nouvelles de la station thermale ouverte à l’année grâce à l’inventeur de l’eau chaude au Lavandou ? ( 150.000 € de frais d’études inutiles…)
Dans ce catalogue des promesses non tenues, on voit poindre enfin la réalisation de la maison de retraite, financée par le privé qui, pour cause, sera inaccessible aux plus modestes des lavandourains. Le "grand bazar" inéma, hôtel, poste, fastfood, pole socio médical, s’annonce dans un projet fourretout  de n’importe quoi,  surtout très moche, si possible  finalisé avant les échéances électorales, à l’entrée du village... Là encore financé par le privé qui se régale à l’avance des conditions obtenues pour tenir la promesse du maire …au détriment des intérêts de la commune…
Les petites maisons pour les jeunes actifs devraient sortir de terre bientôt… Petit bémol  aux effets d’annonce et au défrichement récent des lieux : Même première pierre posée, le promoteur n’engagera les travaux que lorsque 40% du premier programme (12 maisons) seront vendus. C’est loin d’être le cas: malgré les nombreuses candidatures reçues en mairie, peu de jeunes couples d’actifs répondent aux critères pour obtenir un financement.
Nous imaginons déjà la réponse apportée point par point, par le maire de notre propos.  Il travaille au bien-être de ses concitoyens et nous fera le détail de son action depuis 1995. Les lavandourains ne sont pas dupes. Monsieur "c’est pas de ma faute" trouvera bien quelques coupables: la pluie, la mer, le vent, l’intercommunalité, l’opposition, le maire d’à côté, les grenouilles, ou le millefeuille législatif …Un miroir devrait pourtant suffire : Son pire ennemi, c’est lui-même.
Le second sujet sera publié demain pour nos fidèles lecteurs de plus en plus nombreux et mécontents de la gestion municipale.

Lavandou-ensemble-640 Lavandou Ensemble  
Une nouvelle ambition pour le Lavandou 
Arnaud Parenty, Jacqueline Pilette, Marc Lamaziere
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
<br /> Miss Lavandou, le corso, les crepes et le repas des ainés, Noel en juillet, ect = cela donne une bonne image du maire. Le nettoyage des ruisseaux, l'intercommunalité ou l'état des routes ne lui<br /> amènent rien. C pour ça qu'il ne fait rien sur ces sujets. <br />
Répondre
C
<br /> Un exemple de plus de l’incompétence de notre maire et de ses<br /> adjoints.<br />
Répondre
@
<br /> il fait ce qu'il peut avec sa petite intelligence lol <br />
Répondre
K
<br />  <br /> <br /> <br />   <br /> <br /> <br /> Pourquoi est-il encore aux affaires ce monsieur avec le rapport de la CRC où il aurait dû présenter sa démission aux<br /> lavandourains ?<br />
Répondre
I
<br /> Ha ! vous vous réveillez enfin au lavandou face à l'imposteur ? bientôt vous serez sur la paille mais vous continuerez à l'adorer !<br />
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents