Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Les avocats s'emparent du pouvoir politique

Publié par Pascal Docquenies sur 26 Novembre 2012, 00:08am

Catégories : #Politique

Quel est le point commun entre Hollande, Sarkozy, Borloo, Lagarde, Copé, Le Pen, Collard, Dumas, Mamère, Dati, Royal, Lefebvre, Hénart, Joly, de Villepin  ou plus loin  Mitterand, Coty, Auriol, Doumergue...? Ils sont tous avocats et dans la politique ! A croire que l’activité de bavard au Barreau n’avait plus assez d’oreilles pour les entendre. Auparavant, nous avions des journalistes, fonctionnaires, industriels, militaires…voici désormais la génération des plaideurs. Ils parlent forts, sont opiniâtres, audacieux et défendent leur cause avec conviction devant une assemblée populaire pressée qui ne comprend pas tout. La politique n’appartient plus au coureur de fond mais au sprinter. Aucune différence entre une plaidoirie de quelques heures et une campagne de quelques jours pour convaincre l'opinion.
65358213.jpgSurprise ! certains n’ont pas usé leurs culottes sur les bancs de la fac de Droit. Ils ont profité d’un passe-droit pour devenir avocat: il fallait oser. Et pourtant, depuis un décret du 3 avril 2012, signé juste avant la débandade de l'ex gouvernement (et à l’initiative de Jean-François Copé qui l’a utilisé), les personnes ayant exercé des "responsabilités publiques" pendant huit ans peuvent facilement se reconvertir. Concrètement, ce décret dispense les parlementaires qui souhaitent enfiler la robe du certificat d'aptitude à la profession d'avocat (Capa). Ce "décret passerelle" peut profiter aux parlementaires et à leurs assistants. Une condition tout de même: leurs fonctions antérieures doivent les avoir fait "directement participer à l'élaboration de la loi". Ce qui permet aux plus malins de se retrouver dans des cabinets d’affaires internationaux, sorte de carnets d’adresses mondains ou s’échangent les milliards du business. D’autres donnent dans les juteuses conférences. Cette situation prend parfois des allures de conflit d'intérêts ou de trafic d’influence. Le CNB (Conseil National des Barreaux) ne décolère pas "nous devons l'abroger [le décret] et engager une concertation avec les organisations professionnelles sur les conditions d'accès à la profession d'avocat. Les plus vertueux demandent parfois à être omis [radiés], d'autres continuent à exercer leur métier..mais ils n'ont, par exemple, pas le droit de plaider contre l'État". Ouf ! Le plus cocasse est de les grouper sur le banc de la défense. La dernière de Maitre Thierry Herzog, avocat de Sarkozy dans l’affaire du financement de sa campagne de 2007 "...dans l’agenda du président, le 5 juin 2007, le juge d’instruction a fait une confusion entre Liliane Bettencourt et Ingrid Betancourt, l’orthographe n’est pas la même…" Sarkozy ou Sarkozi ? La profession d’avocat devient progressivement la poubelle du monde politique, victime des aléas électoraux sans les qualités que sont la conscience, l’indépendance, la dignité et la probité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
<br /> Sous peine de tout perdre ou pour le moins de se faire avoir encore une fois,<br /> F. Fillon ne doit pas dissoudre son groupe avant d'avoir reçu l'engagement écrit d'un revote organisé par une commission indépendante des candidats éventuels. Vu de l'extérieur, F. Fillon,<br /> co-créateur du programme de l'UMP pour 2007, a dû, pendant cinq années, se plier à tort ou à raison à la volonté de N. Sarkozy. Depuis 2012 N. Sarkozy a été battu à l'élection. F. Fillon ne doit<br /> plus rien à personne, ce n'est pas encore à lui de faire des concessions à l'UMP dans le but de maintenir l'unité à tout prix ! Que les fautifs payent pour une fois !<br />
Répondre
S
<br /> y'a plus ka trouver un zvocat aux municipales du lavandou  lol <br />
Répondre
N
<br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> JE CONNAIS UN EX ELU DU LAVANDOU DEVENU AVOCAT DE LA MAIRIE QUI SE GAVE HONTEUSEMENT SUR NOTRE DOS<br />
Répondre
L
<br /> Pauvre gil seulement auteur ! n'arrive pas à leur hauteur ni dans les tribunaux ni dans la politique sans possibilité de passerelle de "bons et loyaux services" <br />
Répondre
A
<br /> c'est l'agenda électronic qui a modifié l'orthographe<br /> Betancourt et puis le Juge qui confond ca fait beaucoup d'invraissemblance. Enfin c'est un "témoin assisté". A hurler de rire si ca marche !<br />
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents