Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Comment rendre son maire intelligent ?

Publié par Claude Eskenazy sur 5 Décembre 2014, 00:08am

Catégories : #Voix OFF

Responsables de nombreux blocages – par intérêt personnel ou clanisme - les maires des petites communes ( 35.594 communes de moins de 9.000 habitants) précipitent l’exode des citoyens vers les agglomérations urbaines où l’espace y est mieux partagé, les services plus réels, les équipements adaptés, la solidarité gérée et la fiscalité locale mieux partagée. Un fonctionnement respectueux des lois de la République sans clientélisme, sous surveillance administrative, syndicale ou contre-pouvoir. Hormis l’aspect économique recherché, la future réforme territoriale vise un autre enjeu : le "mieux-vivre ensemble", en faisant sauter les petits bastions incontrôlables tenus par des dynasties d’héritiers et de cumulards. A l’heure où le poids de l’habitude maintien des incompétents au pouvoir, le dessein partagé devient une véritable pépinière de progrès où l’ascenseur social révèle des pépites. Les métropoles vont consacrer des fonds très importants en matière d'innovation et de création d’emplois avec l’aide de l’Europe sur le point d’injecter 300 milliards € avec un effet de levier sur le privé. Inutile d’agiter sa carte de parti ou autre hochet. Pour en profiter, il s’agira de rentrer dans un large cadre de travail où l’imagination sera sans limite. C’est l’antichambre d’un plan encore plus vaste : le grand marché transatlantique qui libérera les biens, les services et les… migrants. Communes regroupées, aires métropolitaines, nouvelles régions seront du festin pour peu que leurs représentants parlent plusieurs langues (du moins l’anglais), voyagent et cessent de s’étriper au coin de la rue pour un parc national, un PLU, une zone d’activités, une station d’épuration ou un agenda de chrysanthèmes. L’intérêt sera de travailler en équipe et d’avoir un coup d’avance sur les autres.
Vision territoriale incongrue au Lavandou qui ne sait pas sortir de son clanisme et dont le seul objectif est de ne rien entreprendre avec les autres. La bonne question est que veut devenir le Lavandou dans ce cadre ? RIEN ! ou plutôt SI : que tout reste figé comme il y a 100 ans, grande époque de l’émancipation d'avec Bormes. On peut s’amuser aujourd’hui des yeux doux entre les deux communes rivales. La mère pour avoir délaissé son enfant terrible et son rejeton pour avoir fait pleurer sa mère. Entre temps, la famille s’est agrandie mais aucune ne l’a perçu à temps. L’une a attrapé le train de l’intercommunalité sans savoir où il la menait, l’autre est monté en marche en se trompant de direction. Aucune n’a de projets (hormis reconstruire symboliquement le pont du Batailler et peut être rétablir l’octroi ?), Leur programme est de refuser l’extension du parc national de Port-Cros et continuer à tirer des feux d’artifice devant un public plus rare. C’est cette mainmise sans ambition que ne soutient plus le citoyen alors que les impôts et l'endettement accompagnent l’instabilité des élus. Il manquera toujours deux neurones à ceux qui périclitent dans un mandat imposé aux administrés, trompés par leurs promesses. Les redoublants savent tout, mais manquent d’audace afin d’assurer leur longévité. Solutions ? les déloger avant que l’image de leurs communes ne soit impactée. Secouer pantouflards, planqués ; écarter opportunistes, corrompus, inéligibles... est un acte citoyen à pratiquer sans modération. Place aux élus vertueux qui ne confondent pas mission et emploi à vie !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Le maire ne manque pas d'intelligence. Son défaut est le charisme la vérité, le favoritisme et une conception rétrograde du chef de tribu en se croyant au dessus des textes tout puissant. Ce n'est qu'un employé municipal avec deux patrons: ses électeurs et l'Etat. Les deux le laisse faire alors ne nous étonnons pas des dérapages jamais sanctionnés. La réforme tardera et nous aurons encore une forte concentration de cas psychiatriques sans contrôle
Répondre
M
Relisez les programmes électoraux successifs de Bernardi. Rien n'est tenu ! le seul profiteur c'est lui 20 ans de mensonges honteux. En 1995 il promettait de limiter les permis de construire regardez le résultat du béton partout :un nouveau PLU tripatouillé ses amis ravis !!! Q ui peut encore lui faire confiance?
Répondre
L
Arrêtez !!! aucune ville n'échappe à ses bienfaiteurs. Toulon = Arreckx. Nice = Medecin. Marseille = Defferre et vous pouvez continuer ce petit jeu avec les maires du Var en place depuis des générations. Ce manque de changement à vos yeux serait plutôt le signe d'une satisfaction du citoyen pour qui les élections sont une corvée. t. Finalement vous n'avez pas de chance d'être en pays démocratique puisque votre complainte est de critiquer toutes les décisions. Un pays fort c'est un gouvernement fort. Je préfère la reconcentration des pouvoirs à la chinoise avec peloton d’exécution pour les opposants.Un chef reste un chef et pas question de le remettre en cause tous les matins sinon rien ne se fait.
Répondre
L
J'ai le droit d'exprimer mon opinion et je ne porte pas de jugement sur la votre. Je ne suis pas tout seul à soutenir mon maire élu au premier tour à une large majorité. Préférez vous être dirigé par un front national plutôt qu'un démocrate modéré ? un socialiste dont le lavandou ne se relève pas de son dernier passage à la mairie ? un écologiste idéaliste sans notion économique ? Je souhaite que ce maire reste encore deux ou trois mandats parce que c'est le meilleur à ce jour à la direction du lavandou.
J
J'espère Monsieur grollais que vous touchez de bons subsides pour écrire de telles inepties...
et si les opposants méritent le peloton d'exécution...vous c'est quoi....vous devriez avoir honte d'écrire de telles horreurs....j'espère vivement ne pas vous connaitre dans ce triste Lavandou....on comprend mieux par qui Bernardi a été élu!!!!!
B
Un peu de « philosophie de cuisine ».
Un jour, l’être vivant que l’on peut appeler l’Homme s’est levé sur ses pattes de derrière, il a opposé son pouce et son index, il a pu voir par mutation, par don divin ou par destinée (à vous de choisir) se développer son cortex cérébral.
Toute cette merveilleuse évolution a-t-elle un sens ? Personne ne peut le dire ! Cette évolution continue-t-elle ? Personne ne peut le dire !
Tout ce que l’on peut sans doute dire, c’est que l’homme d’aujourd’hui a peu varié depuis des millénaires.
La survie et l’évolution de l’homme n’a pu être possible qu’en s’appuyant sur des qualités ou plutôt des caractéristiques de base dont le seul but a été de perpétuer l’espèce.
En dehors d’une faculté d’analyse lui permettant de ne pas renouveler ses errements, l’arme absolue, utilisée par l’homme a été l’égoïsme, c’est à dire le refus de tout se qui aurait pu s’opposer à sa survie.
Nous en sommes arrivés aux bases de notre action qui doivent sans cesse être réétudiées pour mieux s’intégrer à notre société. C’est cela l’humanisme, coller à l’homme dans son évolution spirituelle en essayant d’atténuer ses travers (n’est-ce pas messieurs les djiadistes ?)
Tout ce fatras un peu prétentieux pour en arriver au pouvoir et en particulier de celui qui nous préoccupe journellement, celui du maire du Lavandou.
Gil Bernardi n’est pas le seul de son espèce, mais on retrouve en lui tous les ingrédients d’un égoïsme basique ou si on reprend ce qui précède, l’absence de toute évolution spirituelle pouvant déboucher sur l’humanisme, c’est à dire le respect de l’homme dans sa dignité.
A travers cette énorme carence, il est trop facile de multiplier les exemples d’un coquelet mégalo, centré sur son nombril, on peut simplement relever à son encontre qu’il manie avec beaucoup d’adresse le mensonge, l’hypocrisie et surtout le népotisme pour favoriser son entourage.
Il n’y a rien à ajouter de plus à cette analyse sommaire sinon que nous, retraités, commerçants et artisans du Lavandou accablés entre autre par la dette municipale et manipulés par un dictateur au petit pied, n’avons sans doute que le maire que nous méritons.
Répondre
J
la solution c'est de limiter les mandats 2 pour un maire ça fait déjà 12 ans...il peut en faire de belles choses...mais aussi pas mal de "c......" alors 12 ans ça suffit.... mais qui aura le courage de proposer cela....la place est trop bonne...voyez notre cher Bernardi 20 ans maintenant .... et de plus que pourrait il faire....il n'a jamais eu de métier....ah si souvenez vous pour les élections municipales il est devenu écrivain!!!!!! on aura tout vu et entendu...
Répondre
E
J'aime bien votre site internet , merci et bravo ! continuez comme ça !

Je me permet de mettre un lien vers mon site , n'hésitez pas à venir !

A trés bientot
Répondre
A
trop bien votre titre !!!! c'est vrai qu'ils sont tous un peu c... une fois les élections terminées. Hé oui des rêveurs un peu voleurs sur les bords. Merde un maire ça doit travailler.? trop relou ce job
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents