Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Fin de l’élu "chrysanthème" "hochet" ou "ordonnateur"

Publié par Paulette Touitou sur 4 Avril 2016, 23:06pm

Catégories : #Politique

  • L’élu "chrysanthème" œuvre dans le passé. Il commémore à coups de discours ronflants des événements auxquels il n’a jamais participé. Par chance le calendrier en est truffé, sans témoin vivant. Alors il assomme ses "con-citoyens" de lénifiants exposés par tradition (merci Wikipédia).
  • L’élu "hochet" cumule tout qui passe à sa portée : présidence, vice-présidence, membre permanent, mandataire, administrateur, rapporteur, consul honoraire, ambassadeur… parfois, il lui arrive d’inventer association, Epic, GIE, interco… sans intérêt. Les petits ruisseaux font les gros revenus en toute légalité.
  • Terme obscur, utilisé de la dépense publique au convoi mortuaire, "l'ordonnateur" veut laisser une trace de son passage Peu importe le projet et les moyens. Au mieux l’emprunt indolore fera l’affaire sur 15 ou 20 ans (70 ans si bail emphytéotique), au pire la fiscalité ou la vente des bijoux de famille. Parfois, c’est une saga familiale qui poursuit l’œuvre de père en fils et en petits-fils. Mais combien d’élucubrations sont vraiment indispensables à la collectivité ?

Avec 601.132 élus, ces trois profils communs pilotent nos 36.529 paroisses. L’Etat en réduisant sa dotation oblige désormais administrés et élus à se regarder dans les yeux. Les élus, pris en flagrant délit de mensonges, dissimulations, dilapidations, voire détournements devront rendre des comptes devant la justice, chassés des urnes par la publication d’une liste noire.
Demain, fin du parti unique qui a figé des décennies de progrès économique et social. La gestion d’une collectivité devra être partagée. Avec la loi Sapin2, les élus seront mieux surveillés par les citoyens qui n’hésiteront plus à se grouper pour ester en justice (Anticor en est le pionnier, La Cour des Comptes l’instigatrice). Il ne s’agira plus de défendre les acquis du passé, mais de saisir les opportunités d’un monde ouvert. C’est le prix à payer pour sortir de la mythologie du front républicain manipulée par des discours faussement égalitaires…
D’ailleurs, si chaque année, au Lavandou (ou ailleurs), le citoyen ordinaire était invité par referendum à reconduire la liste majoritaire, nul doute que l’aventure municipale de l’actuel cicérone serait terminée depuis longtemps.
L’alternance démocratique est une farce à corriger dans notre pays !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
@
Je me doutais que vous n'étiez un grand prix d'intelligence....mais à ce point...c'est parfaitement incroyable...vous ne comprenez pas que 4 mandats c'est beaucoup trop pour n'importe qui.... et le 4ème de Bernardi s'annonce plutot difficile et croyez bien que personne ne lui fera de cadeau...sauf vous, bien sur....
Répondre
L
Petite brise de contestation au Lavandou ? Attention de ne pas vous enrhumer y a plus de places au cimetière. Pas contents ? allez vivre ailleurs c'est mieux !
Répondre
G
T'inquiète pas mon cher Louis,
De ce pauv' Mironton,
Victime d'une nouvelle crise,
De ses démangeaisons,
C'est qu'Madame la Marquise,
Lui a r'filé ses morpions !
Trompettes, de la renommée,
Vous êtes bien mal embouchées !
Dzing - Dzong
A
Ce brave Louis se complaît dans la bêtise la plus crasse ! C'est tragi-comique et révélateur de la qualité intellectuelle du fan club de GB ... Quand la petite brise deviendra tempête, il rigolera moins notre Louis ! Auguste Maigretlaid ...
M
Tout à fait d'accord avec vous. Le mot "FARCE" a été flagrant aux dernières régionales.
Répondre
T
ben la liste est longue: mégalo, voleur, menteur, despote... j'aime bien chrysanthème . Toutefois la responsabilité du maire est limité aux désirs des électeurs. Notre pays avance lentement et à reculons un p'tit coup à droite, un p'tit coup à gauche... le système est bloqué. Les maires ne sont que des serviles exécutants de la volonté du peuple !
Répondre
N
Faut aussi parler des élus pilleurs. Excellente émission avec Philippe Pascot sur la vérité des élus qui nous donnent des leçons de morale
Répondre
D
A ce sujet, Philippe Pascot a écrit un livre "Pilleurs d'Etat".

Il y a aussi la longue interview qu'il a accordé à la chaine internet Meta TV :
https://www.youtube.com/watch?v=BD_l0xxKpiE
Répondre
S
A la Faute sur Mer 29 morts et pas de responsables ? pourquoi se gêner à délivrer des permis de construire en zone inondable. Incroyable république française qui non seulement soutient des incapables à gérer les communes mais les disculpe de leurs erreurs. Les bananiers poussent bien mieux que les palmiers en France
Répondre
D
la dinde farcie c'est malheureusement nous qui avalons les directives de vote des partis. Voilà où nous en sommes à suivre la traque des terroristes , à voter sécuritaire, à siffler les exilés fiscaux, qui vont sauver notre pays par confiscation, à vilipender les profiteurs de la sécu. Où s’arrêtera le lynchage des moutons ? Nos élus la panse et le portefeuille bien remplis nous empoisonnent la vie pour sauver la leur !
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents