Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Le jeu des 7 erreurs

Publié par Paulette Touitou sur 14 Octobre 2016, 07:13am

Catégories : #Politique

Le premier débat des 7 prétendants de la primaire à droite nous laisse perplexe...

Erreur 1.
Le bavardage de "la majorité silencieuse" a fait-fi d’un chrono difficile à tenir.

Erreur 2.
Des images peu flatteuses, des talonnettes aux caricatures ingrates des marionnettes de l’info.

Erreur 3.
Des explications confuses et feutrées sur le passé ou l’avenir judiciaire de certains. "Qui peut imaginer de Gaulle mis en examen ? ".
Erreur 4.

Tout le monde semble bien se connaitre (même l’inconnu du centre) et partage le mauvais bilan de la France . "On a gouverné ensemble" .

Erreur 5.
Le siphonnage de l’extrême droite  par un  discours sécuritaire, de l’internement des fichés S au burkini, a escamoté le discours économique.
Erreur 6.
Une profession de foi récidivée depuis 40 ans. "Je veux vous conduire sur le chemin de l'espérance d'une France puissante".
Erreur 7.
La soupe réchauffée. Faire disparaître entre 150 et 500.000 fonctionnaires. Réduire la charge publique de 100 milliards €. Haro sur le syndicalisme. Augmentation de la TVA...

Mais, tous sont d’accord pour tirer sur le "
manipulateur" François Hollande qui pourtant n’a pas dit son dernier mot.

Qui a remporté cette manche, d’Alain Juppé la prudence ; Nicolas Sarkozy le stressé ; Bruno Le Maire et Nathalie Kosciusko-Morizet le renouveau ; Jean-François Copé le juste ; Jean-Frédéric Poisson le pondéré ; François Fillon le sérieux ?
"Si vous voulez que tout continue comme avant, eh bien vous avez tout sur ce plateau". Deuxième round le 3 novembre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Le soutien de Marc Giraud, Président Départemental, à Alain Juppé c'est la suite normale de la bande à Hubert Falco qui ne cesse de chercher à faire reconnaitre le Var coincé entre les deux départements de renommé internationale qui apportent un soutien à l'ancien Président. C'est un risque pour certains élus du Var, surtout pour le Maire du Lavandou qui n'a toujours pas annoncé sa position, de tourner le dos à Nicolas Sarkosy qui va forcément remonter dans les sondages entre les deux tours. Les électeurs potentiels des cinq autres candidats et particulièrement Bruno Lemaire et François Fillon vont devoir prendre leur parti avant le dernier tour des urnes. Que vont-il faire pour se placer politiquement pour assurer leur avenir personnel et viser les prochaines présidentielles ?
Répondre
N
On nous promettait "règlement de compte à OK Corral", nous avons eu l’école des fans. Chacun derrière son pupitre, les sept candidats à la primaire de la droite et du centre ont entonné leurs petits couplets libéralo-sécuritaires, avec l’air emprunté de premiers communiants, sous l’œil compréhensif d’une triplette de journalistes animateurs socio-culturels. Pas de coups bas. A peine quelques agacements. Point d’algarades, tout juste quelques noires œillades. Nulle révolte, mais le désir ardent de "continuer l’aventure".
Répondre
L
C'est vrai que ça devient très difficile pour le Maire du Lavandou de choisir d'apporter son soutien à un candidat de droite, surtout pour assurer sa place dans les années à venir après 2020. Il va bien finir par retourner au FN pour viser un fauteuil à l'Assemblée Nationale. A-t-il seulement signé un engagement avec un de ces sept prétendants au pouvoir ?
Répondre
A
je ne me suis pas imposée ce "débat", les quelques images sur les chaines d'info. m'ont suffi ! comme je le pressentais beaucoup de suffisance, pour tous ! et encore et toujours des "moi je...moi je" c'est drôle mais de les voir là, tous, c'était comme le stand à la foire, où l'on nous donne des balles afin de faire tomber, les "têtes" en face ! quelle envie j'avais de lancer ces balles, car rien n'est sorti et rien ne sortira jamais de tels personnages! ils sont tous(es) les meilleurs, pour le locataire du Cap, il fera, ce qu'il avait déjà promis en 2012, mais qu'il n'a pas fait (cause toujours !!) pour les autres, l'envie d'être aussi locataire, mais du palais à Paris, avec TOUS les avantages qu'il apporte, pour eux, leurs familles et leurs amis !
alors en ce qui nous concerne, nous les français "lambda" ils ont besoin de nous, juste pour mettre l'enveloppe dans l'urne, c'est tout, ensuite nous sommes priés d'aller nous faire voir, pas un n'a été capable de dire : il faut arrêtez dans les "médias" les journaux, de ne parler que de VACANCES. il faut mettre les français au travail, pour de bon, 39/40h par semaine, idem pour les fonctionnaires, ce pays meurt parce que ses habitants ne travaillent plus, parce qu'ils sont dégoûtés d'aller travailler, regardez les, le lundi matin , on dirait qu'ils ont enterré toute leur famille, et après la station devant la machine à café, que quoi parlent-ils ? gagné, des vacances, du WE qui va arriver très vite, pas assez pour eux, pour cela, les gouvernants successifs, sont même arrivés à rendre incultes et analphabètes nos enfants, les mettant sans arrêt en vacances, pour faire plaisir à cet électorat de gauche, et aussi aux commerçants, la droite et la gauche sont arrivés par pure crétinerie à dévaloriser le travail, alors que c'est la base de tout ! en travaillant, pas d'assistanat, on s'assiste soi-même, ainsi que la famille que l'on a crée (personne le demande, pas encore de loi pour cela! quoique.... ) on se met un toit sur la tête, on se nourrit minimum deux ofis par jour, et puis surtout , on est fier de soi-même, fier d'être fatigué, le soir, d'aller se coucher afin de récupérer (cela évite de trainer dans les bars, dans le rues, normal ils ne sont pas fatigués !) bref, ces gens d'hier soir, eux aussi ont perdu tout sens commun, et c'est malheureusement trop tard, si nous les gardons encore, il existe une possibilité que par manque de courage, nous n'avons pas encore essayée, pour ma part, je suis persuadée, que cela ne sera pas pire qu'actuellement, ne pouvant être que mieux, pourquoi encore les croire !!
Répondre
@
En France un salarié arrive le lundi au bureau en parlant de son prochain weekend du vendredi. S'il est prof il arrive le mardi et repart le jeudi. S'il est élu il commence le mardi et repart le mercredi après midi après un bon déjeuner officiel... et ainsi de suite. remettre la France au travail c'est faire comme aux USA : pas d'aide, pas de chômage, pas de médecine et prison pour les renacleurs et parjures !
D
Mais quelle sinistre comédie !
On aurait dit un jeu télévisé du style "Le Maillon Faible".
Le grand gagnant de cette mascarade remportera le droit (l'obligation) d'appliquer les directives de l'UE....pathétique !
Répondre
J
Un discours uniforme: la gauche vous a mis dans la merde, l'islam est le grand Satan en France, nous vivons au dessus de nos moyens, il faut travailler plus et plus longtemps. Point commun: ils sont tous cumulards avec un passé politique peu glorieux.
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents