Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Le maire du Lavandou ira-t-il aux prochaines municipales ?

Publié par France Gallois sur 1 Avril 2018, 10:24am

Catégories : #Démocratie

Selon une source proche, le maire du Lavandou n’envisagerait pas un cinquième mandat.
Fatigué par les complotes, démotivé par sa fonction, isolé de son parti, un nouveau mandat l’amènerait à terminer sa carrière à… 74 ans ou 75 ans selon le report électoral envisagé en 2021 par le gouvernement. Bien au-delà de l’âge d’une retraite méritée.
D’autant qu’un autre problème se poserait à constituer une nouvelle équipe municipale parmi ses fidèles qui l’accompagnent depuis 25 ans, les jeunes loups n’ayant pas l’intention de le rejoindre. Or, beaucoup décrochent au fil des mandats faute de pouvoir exister dans leurs délégations. Enfin, l’électorat exprime clairement un ras le bol sur l’état économique local en déclin.
En quatre mandats, aucun grand projet n’a compensé le "tout tourisme" limité à la seule période estivale; et, le rejet systématique de toute mutualisation, comme l’intercommunalité, ne rassemble plus son fonds électoral qui craint désormais de passer à la caisse. Son bilan global est plus que mitigé et la dette - certes un peu moindre - est toujours bien réelle.
Ainsi, l’incertain postulant, par ses changeantes promesses non tenues, est passé subrepticement de "Regain" – sa référence électorale - à "rengaine" dans le cœur des administrés qui n’ont connu d’autres ambitions que les siennes.
Mais, méfions-nous de ce professionnel des élections perdues qui laisse courir des rumeurs pour mieux débusquer ses adversaires; puis, au dernier moment - telle la fable du lièvre et de la tortue - franchit triomphalement la ligne d’arrivée.
Dans l’ombre, s’aiguise l’appétit des dauphins qui ne manquent pas. C’est justement l’erreur à ne pas commettre dans l’imprévisible Lavandou du ... poisson d’avril !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
se représenter ? surtout pas la mandature en cours est une calamité. Je voterai un rassemblement de toutes les bonnes volontés et une représentation équilibrée pas un clan de petits bourgeois nantis qui fait sa loi et trafique entre copains. La mafia business au lavandou ça suffit. Henry
Répondre
Y
BON DÉBARRAS !
PEU PLEURERONS SON DÉPART !
Répondre
P
1er Avril ? à Pâques où à la Trinité, toujours les mêmes promesses non tenues ! Cinéma, piscine, fast food, low food,, (!...) hôtel, centre médical, administratif, eau chaude ... qu'il emportera bientôt dans ses cartons...Vivement un nouveau souffle au Lavandou !
Répondre
B
BOF a fait son temps peut partir personne ne se' souviendra de son passage insipide et sans saveur
Répondre
B
un cinquième mandat ? Poisson d'avril la mauvaise blague !
Répondre
V
Bernardi est obligé d'y aller afin d'éviter un audit sur les comptes que fera tout nouvel arrivant à la mairie. Trop de dissimulations et d'opérations suspectes, trop de mensonges font que personne ne prendra le risque de la patate chaude. Faedda avait laissé un trou de 22 millions, Bernardi ne fera pas moins avec tous les emprunts étalés à perpette qu'il a signé !!!
Répondre
#
Faeda avait laissé 22 millions d'euros...
Les emprunts étalés Bernardi c'est aujourd'hui:
Depuis les années 2000, 25 contrats de prêts signés pour plus de 23 millions d'euros.
Pour les années à faible endettement c'est 600.000€ d'emprunt en 2001 et pour l'année la plus forte c'est 7.000.000€ en 2007.Tout cela avec bien souvent des taux fixes allant de 5,55% en 2000 à 1,29% pour les prêts de l'année 2016. Les durées de remboursements restants vont de 2 ans à 19 ans. Les successeurs n'ont pas finit de rembourser. A titre d'exemple les échéances que la ville rembourse (intérêts + capital) pour 2018, 1.600.000€. Et malgré ça, il est fier de ses résultats comme il dit :
"Je n'accepte aucune critique" .....
N
JE FÉLICITE LE RÉDACTEUR DE SON ANALYSE. 2020 ET 2021 SONT LES ANNÉES LES PLUS DIFFICILES A PASSER SUR LE PLAN BUDGÉTAIRE. LE MAIRE AURA VENDU TOUS LES BIJOUX DE FAMILLE SANS SUPPRIMER LA DETTE ET DEVRA FAIRE FACE AU TOUR DE VIS PROGRAMME PAR L'ETAT. RÉSULTAT : IMPÔTS ET REDEVANCES A LA HAUSSE, MOINS DE MUNICIPAUX ET ACCÉLÉRATION DE L’INTERCOMMUNALITÉ QUI REJOINDRA LE GRAND TOULON. LE PROCHAIN MAIRE AURA BEAUCOUP DE MAL A REDRESSER LA BARRE TOUT SEUL.
Répondre
P
cette information circule depuis 2015 . il est vrai que notre chevalier blanc a changé de visage ces derniers temps à force de dire qu'il gère parfaitement la commune il aura du mal à trouver de l'argent par l'impôt ou l'emprunt sans une sérieuse explication car l'interco ne fera rien à part lui conseiller de partir ou d’aller taper son copain du département qui lui a déjà beaucoup donné.
Répondre
C
Je suis réellement navré que ce merveilleux et pôvre Bernardi ait été évincé par le maire de la Londe quant à la présidence de notre région pour le tourisme.

Nous sommes sociaux !

Articles récents