Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Beggar's Banquet in Lavandou

Publié par Pascal Docquenies sur 9 Juin 2020, 06:05am

Catégories : #Démocratie, #Le bêtisier du maire

Cliquez sur la pochette pour accompagner musicalement les paroles

Réplique aux propos insultants du maire sortant du Lavandou contre la liste "Lavandou rassemblement" publiés dans Var Matin le 06 juin à savoir: 
"Cette alliance est une pantalonnade ou une "polichinelade" qui me rappelle un album des Rolling stones Beggars banquet (mendiants de banquet, ndlr)"


Paroles arrangées du titre "Sympathy For The Devil" tiré de l’album Beggar's Banquet* des Rolling Stones :

Enchanté de vous connaître j'espère que vous devinez mon nom
Mais ce qui vous intrigue c'est de comprendre en quoi consiste mon jeu

S'il vous plait permettez-moi de me présenter
...
Je suis un homme de goût et fortuné
Je suis là depuis 25 longues années
Et j'ai dépouillé à beaucoup d'hommes leur âme et leur foi
Et j'ai monté des guet-apens contre les comploteurs

En 1995 j'étais dans les parages de la place Reyer
Quand j'ai vu que c'était le bon moment pour un changement
J'ai viré le maire et ses conseillers
J'ai conduit le combat et eu rang de général

De la même façon que tous mes contradicteurs sont des félons
Et tous les coupables des innocents
Ainsi que pile est face, appelez-moi simplement maire
Car j'ai le besoin de faire preuve d'un peu de modestie

S'il vous plait ne touchez rien de ce qui m’appartient
Ou je jetterai votre réputation
aux ordures
Je suis un homme de goût et fortuné
Je suis là encore pour de longues années

Alors si vous me rencontrez, ayez un peu de courtoisie
Ayez un peu de compassion et de bon goût
Utilisez toute votre politesse bien apprise
Enchanté de vous connaître j'espère que vous devinez mon nom
Mais ce qui vous intrigue c'est de comprendre en quoi consiste mon jeu

...

*Sortie en 1968 Beggar's Banquet sera le témoin de la grandeur retrouvée des Rolling Stones et le premier maillon d’une série exceptionnel d’albums. Tout un symbole.. pour le Lavandou !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Nuance : Le maire n'est pas fan des Stones. Il est fan des Beatles ( corso ) Pour l'anecdote, la pochette de ce disque génialissime, a été censurée dans de nombreux pays. Un graffiti sulfureux que je vous laisse le soin de traduire est visible sur la pochette. God rolls his own !... Ya pas que lui !
Répondre
@
est surtout fan de lui-même y a pas que lui. MDR
B
Que vous pouvez etre con cher monsieur depuis des annees vous diminuez les chances aux jeunes de s epanouir by by espere ne plus vous voir maire de cette commune
Répondre
F
J'aime bien l'image. Qui va tirer la chasse d'eau qui emportera Regain?
Répondre
F
Bravo pour l'adaptation... un peu d'humour dans ce marécage politico bernardesque
Répondre
K
MAGNIFIQUE RÉPLIQUE . NE LÂCHEZ RIEN !
Répondre
T
La traduction dans Var Matin est inexacte. Il faut la comprendre dans le sens de l’Aumône. Les Rolling Stones soulignent dans leur album les contradictions de la société entre le blanc et le noir. Autrefois les riches devaient s’asseoir sur le banc des quêteurs à l'entrée de l'église pour demander l’aumône et se faire pardonner leurs excessifs pouvoirs temporels. Dans la modernité le repas de Noel municipal est une reprise de cette tradition qui peut paraître proche de la soupe populaire (1200 personnes en 2019 au Lavandou). L'inculture de nos élus est malheureusement courante en France.
Répondre
A
Lettre ouverte à Monsieur Gil Bernardi.
L’amitié est une grande chose, la bêtise aussi. Vos écrits ressemblent à de la gaminerie : « ce n’est pas moi, c’est toi ».
Je ne veux pas croire que votre égoïsme et une culture d’opérette soient vos qualités premières. Utiliser une manière puérile n’a rien de respectable alors que je pensais, même en vous attaquant et appuyant où cela fait mal, que vous méritiez d’avoir été maire. Il semblerait que non.
Vous ou ceux ou celles qui vous conseillent se sont abaissés à un faible niveau, pour ne pas dire navrant. L’opposition est ce qu’elle est, mais les arguments choisis pour la contrer méritent mieux et sont peu dignes pour ne pas dire dérisoires.
En ce qui me concerne, malgré ces quelques observations, je ne vous méprise pas, mais je suis navré pour vous et l’échec probable qui vous attend.
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents