Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Chassez le naturel, Regain revient au galop !

Publié par Lavandou Rassemblement sur 5 Juillet 2020, 11:58am

Catégories : #Conseil Municipal

Samedi matin 4 juin 2020 à 11h, le Conseil Municipal a été installé et l'élection du Maire votée. Notre liste avait fait le choix de présenter Mme. Stéphanie Boccard au poste de Maire. Elle a recueilli 7 voix, celles de notre groupe. Le candidat du Groupe Regain a été désigné Maire par son groupe.
A notre grand regret et à l'identique de sa déclaration sur le parvis de la mairie, dimanche dernier, le maire de notre commune s'est de nouveau lancé dans une diatribe inadmissible, inversant les scenarii de ses boules puantes et de ses tracts insultants avec des soi-disantes postures de notre liste qui auraient dérapées ou se seraient montrées outrancières.
Par sa déclaration, Il a une fois de plus insulté les 1.479 électrices et électeurs qui n'ont pas voté pour lui et sa liste. Il a encore nié que son score n'est pas flatteur et ne tient qu'à un mince écart de 153 voix (soit 77 voix de différentiel). Il a insisté lourdement et sans panache sur notre soif de pouvoir, sur notre stratégie de nous allier, trois contre un. Il a juste dévoyé les raisons réelles de notre rassemblement, celles qui nous ont conduit à engager la dynamique de LAVANDOU RASSEMBLEMENT.

La première, nous ne sommes pas comme lui depuis 25 ans au pouvoir et nous ne confondons pas la maison commune avec notre propre maison. Nous nous sommes rassemblés pas seulement par stratégie mais parce que l'évidence de faire vivre trois électorats aussi divers que riches pouvait redorer le blason de la démocratie et du débat contradictoire. Un débat qui, ce matin, n'a pas eu lieu, selon le protocole comme l'édile l'a courroucé.
Une séance qui augure bien de la tentation de politique de la terre brûlée. Cependant rien ne nous découragera pour les six ans qui viennent. Nous ferraillerons et nous lèverons tous les loups, toutes les injustices, tous les copinages et tous les passe-droits.
Au sortir de la séance mascarade de ce matin, Regain nous a interpellé pour la photo de groupe sur les marches du palais. Compte tenu du discours de son triste sire, nous avons préféré laisser les feux de la rampe briller sur l'obscurité de son mirage de démocratie et faire notre photo en aparté pour symbole de l'espoir des six ans à venir du dialogue et de l'écoute avec tout le peuple Lavandourain.

Lavandou Rassemblement autour de Jean-Laurent Félizia

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Chers Lavandouraines, chers Lavandourains,
membres de l’équipe de CAP 2026 puis acteurs du rassemblement des 3 listes, Stephanie Boccard et moi-même Bertrand Carletti siègerons au conseil municipal pendant la prochaine mandature. Sur le parvis de l’hotel de ville le soir de l’élection, et devant les quelques mots de Gil Bernardi, nous avons pleinement mesuré la responsabilité que nous avons pour préparer le renouveau tant souhaité par la moitié des habitants de notre village. Soyez-en assurés, nous sommes motivés comme jamais et cette élection, au delà de la déception immense, marque pour nous deux une continuité de notre engagement auprès de vous et pour le Lavandou. Nous vous représenterons avec force et conviction auprès de nos camarades de Lavandou Rassemblement. Mais ne vous y trompez pas, le temps passe vite et notre mobilisation ne doit pas totalement cesser aujourd’hui, nous aurons besoin de tout votre soutien durant ces années de préparation. Nous réfléchissons dès aujourd’hui à comment organiser ces années à venir et nous permettre de protéger ce solide fil d’ariane qui nous unis. Nous avons l’énorme chance d’avoir à nos cotés Marie Jo, Guy et bien entendu Thierry qui veilleront sur nous, mais c’est VOUS qui faites et ferez la différence.
N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques et attentes. Vous pouvez compter sur nous pour vous représenter.
Amicalement.
Stephanie Boccard et Bertrand Carletti
Répondre
L
Depuis notre refuge, dans le var.....sous les arbres, je constate avec dégoût, le montage de la "grande roue" grâce aux caméras !! lorsqu'elle n'est pas visible, mon Lavandou a encore un air de "petit village" on voit le "château" devenu l'office du tourisme, alors qu'il était si bien en restaurant !! mais là, avec ce montage de ferraille, le Lavandnou se transforme à nouveau, en Luna-park! voilà c'est le symbole de la décadence de "Regain" et je rage à chaque fois que je dois écrire ce mot, car "Regain" pour Pagnol, inspiré par Giono, était le début, la renaissance ce quelque chose, de la vie en résumé, mais qu'ont t-ils fait de ce merveilleux mot, ils l'ont dénaturé, piétiné, bref la honte totale !!
Répondre
T
Une question me taraude depuis que j'ai assisté, samedi, au conseil municipal. Hormis les votes de l'élection du Maire et des adjoints, la dernière question concernait les délégations consenties au Maire par le Conseil Municipal. Une litanie d'une vingtaine de points lue à une cadence effrénée. J'ai été sortie de ma torpeur entamée lors du précédent discours lénifiant et autocentré par 2 fois la somme de 1 500 000€. M'étant renseignée par la suite, on m'a informé que le Maire pouvait désormais, quand il le voulait, sans accord ni contrôle du CM engagé la ville pour des crédits ou des travaux jusqu'à 1 500 000€. Tout cela voté sans débat par des conseillers bibelots...
Je n'en veux pas aux jeunes nouveaux qui ont dû être impressionnés par leur première présence...
Je tiens simplement à leur rappeler : Les promesses faites par certains n'engagent que ceux qui les croient !!! et Ne courbez pas le dos devant les puissants, ils tiennent leur force de vos soumissions...
Répondre
R
La démocratie par Bernardi ? Un gros canular d’autocrate !
Répondre
M
Les décisions fortes que doit prendre l'équipe Regain:
Réduire de 50 % les indemnités du maire
Soumettre les permis de construire au référendum
Arrêt et transformation du projet cinéma
Taxe spéciale Covid sur les baigneurs
Centre de formation et recrutement des saisonniers
Année blanche sur toutes les DSP et parcmètres
Répondre
1
Samedi, 10h55. Me présentant dans la salle d'honneur, lors de l'installation du nouveau Conseil Municipal, un étrange sentiment de malaise m'assaillit. Presqu'un parfum de Corée du Nord... Les masques obligatoires pour cause de Covid y sont vraisemblablement pour quelque chose... Tables disposées en carré, les élus majoritaires occupant 3 côtés, l'opposition avait été installée sur le 4ème côté, dos au public, on ne pouvait distinguer leurs traits...
Il me semble avoir assisté à des conseils dans d'autres villes (ne serait-ce que dans la ville voisine!) où la disposition des élus permet au public de voir les visages de TOUS les conseillers.
Un seul micro trônait devant le doyen de l'assemblée, un affidé...

Une élection du Maire sans surprise, peut-être quand même la candidature de Mme Boccard, qui aurait pu faire frémir les plus féministes de l'équipe Regain. Mais que nenni !!

Un discours haineux, envers l'opposition et ses 1479 électeurs, du nouvel élu Maire, remake de son discours sur le parvis le soir de l'élection, niant sa propre campagne de dénigrement et de mensonges ininterrompue du 15 mars à l'avant-veille du second tour.

Une élection d'adjoints et un vote des quasi pleins pouvoirs plus tard, notre édile refuse une demande de prise de parole d'un élu de l'opposition et clôt précipitamment la réunion. Vae Victis !!!

Se sentant rejetés et insultés, malgré leur légitimité d'élus par 1479 électeurs, les 7 « renégats » refusent de participer à la mascarade d'une photo de groupe sur le parvis.
Espérons que cela ne les conduira pas devant un peloton d'exécution !!!

Ainsi va la vie à Pyongyang/Le Lavandou...
Répondre
M
Après les élections municipales, un certain nombre de réflexions voient le jour. En aucun cas, elles n’ont pour but d’afficher une agressivité quelconque.
S’’obstiner dans l’erreur en affichant lors de la première réunion de mise en place, la volonté de nuire rend impossible la possibilité de s’entendre avec les perdants..
Le risque c’est de s’estimer plus intelligent que les autres par l’utilisation de coups bas Lorsque l’élu se déchaine, assis sur ses certitudes, cela ne lui donne aucune consistance.
Est ce une solution que de manquer de respect aux autres ?
Celui qui se respecte doit respecter les autres sans aucune passion colérique car dans le cas contraire, il s’enfonce dans une morgue ridicule style gloriole….
Baver sur les perdants apparaît comme la face repoussante d’une laideur qui serait synonyme de faiblesse.
Ne serait il pas intéressant que Monsieur le maire puisse essayer de changer son comportement en évitant de perdre son sang-froid pour échapper aux critiques. Faire preuve d’attaques hostiles, ne sont que cabrioles ridicules.
Tout dérapage implique devant l’assemblée présente un aspect vulgaire, frère d’une absence de contrôle.
La stupidité doit être repoussée, car un comportement parasite surviendra forcément. Il serait dommage pour lui qu’il se révèle comme un personnage fielleux, même s’il n’a d’autre témoin, que des complices aux ordres. Celui qui attaque ses opposants doit être prudent et sage, éventuellement aller se confesser pour éviter le caractère inéluctable des rechutes.
Pas plus que le feu d’artifice n’est responsable de la nuit, faire des dégâts par vengeance est ridicule, et ne peux émaner que d’un rustre.
En résumé, le seul conseil, peut être un peu prétentieux est d’inciter l’agresseur élu à utiliser un miroir pour comprendre que se croire intelligent nécessite un reflet objectif.
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents