Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Un Conseil municipal déguisé en vert au Lavandou ?

Publié par Patrick Richard sur 11 Octobre 2020, 05:30am

Catégories : #Environnement, #Conseil Municipal

Le 12 octobre 2020, le Conseil municipal du Lavandou sera une gesticulation en 39 points dont les plus délicats (24 et 25) sont l'illustration d'une destruction ininterrompue de l’environnement par l’overtourisme avec pour conséquence la rurbanisation de l’authentique « village de pêcheurs » raconté par Francis Marmier.
Lavandou Rassemblement pourra y relever les prolepses de Maître Regain entre « les terrasses de Saint Clair » et la bétonite hideuse du Cinéma de la Baou ou du pôle de danse et de musique. Un « réélu » tellement satisfait de ses compétences urbanistiques … depuis plus de 15 ans, qu’il n’est pas question d’intercommunalité...

(Point 24) – Opposition au transfert de la compétence PLU
La loi n°2014-366 du 24 mars 2014 pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (« ALUR ») organise le transfert automatique de la compétence PLU aux Communautés d’Agglomération et aux Communautés de Communes.
Néanmoins, la loi prévoit que ce transfert de compétence n’a pas lieu d’être, si au moins 25 % des communes de l’Intercommunalité représentant au moins 20 % de la population s’y opposent, entre le 1er octobre et le 31 décembre 2020.
Il convient dans l’intérêt de la commune, de conserver la maîtrise de son urbanisation et de la planification de son développement car ce sont le maire et les élus municipaux qui connaissent le mieux l’histoire de leur commune, qui sont les plus à même de comprendre ses enjeux et les défis auxquels elle est confrontée, donc de définir la politique d’aménagement de leur territoire. De plus, la Commune a la structure, les moyens et les compétences de gérer son aménagement urbain depuis plus de 15 ans tant sur le plan pré-opérationnel que sur le plan opérationnel.
Par conséquent, Monsieur le Maire vous propose de délibérer afin de s’opposer aux textes de loi relatifs à l’urbanisme prévoyant le transfert obligatoire de la compétence d’élaboration d’un Plan Local d’Urbanisme aux intercommunalités à la place des communes membres.


Le persiflage du propos conforte une nouvelle fois au Lavandou le proverbe « La fumée doit rester dans la maison » face à la multiplication des décisions de justice - certes - bien moins rapides que les grues des promoteurs.
Mais comme « il convient de les prendre en compte »  Maître Regain va demander à contrecœur au Conseil municipal :

(Point 25) -Mise en révision du Plan Local d’Urbanisme  
« ...de prescrire sur l’intégralité du territoire communal la révision du PLU approuvé révisé par délibération du conseil municipal du 4 septembre 2017, avec pour objectifs :
- Prise en compte des décisions de justice rendues,
- Prise en compte des documents supra-communaux, dont le SCOT révisé,
- Meilleure prise en compte par le PLU des aléas érosion, submersion marine, inondation (Gemapi)
- Prise en compte des projets municipaux et du bilan urbanistique et environnemental du PLU révisé,
- Valorisation architecturale du cœur du village et du patrimoine architectural de la commune
- Valorisation et protection du patrimoine bâti et naturel, et des paysages (bilan des effets des lois SRU et ALUR sur le paysage de la commune),
- Préservation et renforcement de la biodiversité et de la nature en ville (valorisation et protection d’une liste de végétaux à définir),
- Meilleure prise en compte des problématiques hydrauliques sur l’ensemble du territoire
- Redéfinition de l’aménagement de certains secteurs pour une meilleure prise en compte des problématiques de déplacements et de stationnement, de protection des paysages et de qualité des projets architecturaux,


Toutes ces prises en compte illustrent une grande perte de temps et de gaspillage d’argent public en études, procédures, injustices, recours à la solidarité nationale… et une certaine inquiétude des citoyens d’un aberrant PLU contredit par les inondations centennales de 2012, 2014 et 2019.
L’avantage d’avoir maintenu Maître Regain par 153 voix d'écart est de le laisser devant ses propres contradictions face à ses concitoyens. D'ailleurs cette séance municipale gagnerait à être diffusée en direct sur internet (Covid-19 oblige), afin de démasquer les impostures d'un cumul de 5 mandats.

Var Matin 14/10/2020 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Var Matin 14/10/2020 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
@
(sur votre dernière ligne) les citoyens se contrefoutent des CM qui sont du ressort de la manipulation majoritaire. Seule leur feuille d'impôts les intéresse tant que les minorités ne seront pas entendues. Le courageux Carletti est un novice et le professionnel Bernardi n'en fera qu'une bouchée ! Concernant l'urbanisme je partage mais trop d'erreurs municipales sont irréversibles.
Répondre
M
Je suis stupéfaite de cet échange entre Bernardi et l’opposant Carletti. Mr De Canson doit faire bloc avec le Préfet contre la décision de ce CM et récupérer le transfert obligatoire de cette compétence par la justice républicaine. Le Préfet ne peut laisser passer un tel affront des élus sur l’aménagement du territoire. Le nombre de grues est insupportable dans cette commune qui n’a pas vocation à devenir la banlieue dortoir de Toulon ou le parc d’attractions de l’Europe. Ce maire fait fausse route à force de tourner le dos à l’intercommunalité. Les élus majoritaires font n’importe quoi et perdent le sens de la réalité car le Lavandou n’est pas un village gaulois à l’écart de ses voisines. MRB
Répondre
L
entièrement d'accord avec Rubio René, l'ex-futur député de Canson ne vaut pas mieux que Bernardi et que Arrizi, ils ont tous les trois vendu leurs communes, où ils sont nés, à des promoteurs ! un jour il faudra qu'ils rendent de comptes, sur le fait d'avoir détruit nos lieux de vie, de naissance, notre patrimoine architectural (démolir de belles vieilles maison pour construire des immeubles hideux), afin d'attirer la racaille toulonnaise et autre...ils ont mis notre sécurité en péril, sur l'autel du fric, du, du fric !!
R
Pensez-vous que La Londe ou Bormes soit un meilleur exemple que Le Lavandou ? Je suis d,accord pour que notre commune garde cette compétence .Tout en étant pour l,intercommunalité et pas partisan de Gil .bravo à Bertrand pour animer le conseil municipal sur un sujet qu,il connait très bien . Déçu par l,absence d,analyses et de commentaires suite à ce conseil municipal qui gagnerait à être moins long pour intéresser peut-être plus de personnes .
C
Ce nouvel opposant est un enfant de cœur face au vieux singe toujours aussi prétentieux de sa personne sans masque obligatoire dans ce genre de réunion publique de + 6 personnes
Répondre
@
Vous n'y êtes pas il a enlevé le masque de peur qu'on ne le reconnaisse pas sur la photo ????
D
TROP TARD MR BERNARDI EN 25 ANS VOUS AVEZ SACCAGE LE LAVANDOU AVEC VOS AMIS PROMOTEURS. L'INTERCO RESTE LE SEUL REMPART PUBLIC DE VOTRE COMMUNE EN PERDITION PAR VOTRE GESTION DE L'ESPACE..
Répondre
I
Les "Regain" sont priés de venir ce soir avec leur main droite pour voter tout ce que le Maître va décider à leur place ! Bonne sieste !
Répondre
@
sans oublier le fidèle petit rapporteur qui va lui cirer les pompes dès demain à l'heure du petit noir si le bar du coin n'est pas fermé. MDR
B
Et que dire de l’Ehpad construit en 2011 dans une zone inondable déclassée par le maire encore et toujours aux manettes. Depuis ce monsieur a fait son trou dans l’opinion lavandouraine par la multiplication des programmes immobiliers sans scrupules sur l’environnement. Et pendant ce temps que fait l’opposition gauche-écolo ? elle collecte des colis pour les Alpes Maritimes ! Même bernardi n’y avait pas pensé ! Hep ! les amis les sinistrés du lavandou c’est dans le Var !
Répondre
M
Et alors qu on fait les gens quand ça nous est arrivés a nous aussi ? N as t on pas été aidés quand certains n avaient plus rien ni maison, ni vêtements ni nourriture, c est pas la solidarité qui vous étouffe. Vous croyais qu on est autant sinistrés au Lavandou par rapport aux alpes maritimes où des gens ont perdus la vie. Pauvre de vous vous devez être bien une mauvaise personne pour dire de pareilles anneries
C
On ne satisfait les rêves que par le mensonge, la duperie. La politique ne réussit que par duplicité. La politique n'a ni yeux, ni oreilles, ni cœur ; en politique le vrai et le mensonge portent le même pagne, le juste et l'injuste marchent de pair, le bien et le mal s'achètent ou se vendent au même prix. Le mensonge a façonné la vie de notre village et maintient les plus menteurs au pouvoir comme un pied de nez à la République.
Répondre
M
PLUS LE MENSONGE EST GROS MIEUX IL PASSE.
BERNARDI RACONTE-MOI UN NOUVEAU MENSONGE. FAIS-MOI ENCORE RÊVER.
@
Excellente remarque pourquoi sommes-nous aveuglés à ce point par ces bonimenteurs de foire ?
T
Et l'opposition dans tout cela ? C'est bien joli mais le specialiste de l'écologie et de l'environnement est où ? Il me semble ne pas l'avoir entendu à ce sujet ou au moins depuis tres longtemps. Il crie au scandale pour un arbre, très bien. Mais pour le reste ? Il faudrait quand même prendre position...
Répondre
@
J'adore @@@toutvabien :))
Non je n'y étais pas..
Dommage que l'opposition ne sache pas utiliser les réseaux de communication moderne pour partager son point de vue. Finalement, on s'aperçoit que ce qui pouvait être reproché au maire peut l'être aussi à l'opposition...
On reproche au maire de ne pas diffuser le conseil municipal sur Internet mais l'opposition actuelle n'a pas de site Internet pour partager ses réflexions.
On reproche au maire actuel de bétonner mais l'opposition actuelle ne s'élève pas contre haut et fort officiellement...
On comprend mieux pourquoi, au second tour, les Lavandourains ont à nouveau fait confiance - pour la majorité d'entre eux - au maire actuel. A quoi bon changer pour avoir pire ou pas mieux. L'envie de s'investir pour une commune est une chose. Avoir les compétences en est une autre.
@
Ben l'opposition on n'a rien vu ni rien entendu ? Vous y étiez ?
@
Non tout ne va pas bien hélas et je en suis pas certain que le CM du 12 Octobre permettra d'y voir plus clair...car l'opposition ne se manifeste pas assez et les CM sont suivis par très peu de publics...et oui le faire passer en directe serait une excellent idée...encore faut il que l'opposition nous lise...mais là... c'est uen autre histoire !!!
@
Ce soir après six ans de présence au CM... Dommage mais un peu tard.. Encore une fois, j'ai vu beaucoup de pétitions de sa part, jamais une pour le bétonnage...
@
La réponse à votre interrogation ce soir 12 octobre 2020 à19h00 au C.M. points 24 et 25 de l'ordre du jour. Vous entendrez la position de l'opposition !
K
NORMAL QU'IL S'OPPOSE A L’INTERCOMMUNALITÉ PAS FAVORABLE A SON INDÉPENDANCE DEPUIS QU'IL A PERDU UN POSTE DONNE A FELIZIA !!!
Répondre
L
à l'entrée du lavandou, face à la coop. agricole, encore 2/3 projets d'immeubles!!!!!!!!! à la Glacière, aussi....... mais où vont aller les véhicules ?? où ????? car nous pouvons envisager 2 véhicules par appartement......donc, QUAND TOUS ces gens iront en courses, ) balader ou à la plage, et qu'il y aura TOUJOURS qu'une seule route !! bon courage à vous TOUS ! preuve s'il en est que le fric, ôte les neurones !
Répondre
T
comme tout est décidé avant en petit comité inutile de perdre du temps dans un simulacre de conseil où le bernardi fait sa petite loi destinée à la galerie
Répondre
M
Je confirme que le CM au Lavandou, c'est une vaste fumisterie...6 ans dans l'opposition je sais de quoi je parle car le Maire ne respecte rien ni personne et son pseudo nouveau Regain n'est pas prêt de le contredire..;de toute façon il n'accepte aucune opposition... good luck aux nouveaux opposants...
H
Les constructions "bidonville" font fureur au lavandou. Le PAE village est un fromage pour le maire et un mauvais gruyère énergétique pour les habitants con se le dise. merci. Henriette P
Répondre
H
la fatalité du béton est tellement cruelle dans notre village dortoir que les habitants ne se posent plus trop de question sur la lucidité municipale
Répondre
M
C est le dernier mandat de la honte, sauvé de justesse malgré tous les sourires qu il peut rencontrer il faut juste qu il se rappelle qu il est encore là grace à st clair et seulement st clair
@
Sans doute, mais il est repassé avec 153 voix de différence..;d'accord il n'a pas à pavoiser mais il est toujours maire c'est ce qui compte pour lui....

Nous sommes sociaux !

Articles récents