Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Au Lavandou le rouble n’a pas d’odeur

Publié par Mireille Benitta sur 8 Mars 2022, 10:09am

Catégories : #Démocratie

En 1920 l’intelligentsia russe exilée se dissimulait derrière des activités artistiques regroupées en « colonies » dans le Var.
En mars 2022, la chasse aux oligarques russes sur la côte varoise est ouverte. Discrets, mais tout à fait présents dans les ports, l’immobilier, connus des élus, ils arrosent de leurs fortunes l’activité économique locale en yachts, résidences, vignobles, golfs, berlines de luxe, clubs sportifs, hôtels … à Correns, Hyères, St Tropez, Lavandou… et tout le long de la Riviera jusqu’à Monaco. Depuis les années 2000 le ticket d’entrée dans ce cercle très fermé est à minima de 100 millions $.
D’où vient cet argent ? Contrairement à l’organisation italienne qui blanchit lucrativement en famille des fonds illégaux, il s’agit là d’activités individuelles « légales » à grande échelle sur les matières premières en lien avec le « parrain » politique russe qui a déclaré selon Forbes 140.000 $ de revenus en 2020, puisque tout le reste de sa fortune (200 milliards $) appartient à l’Etat.
Tel ce milliardaire du top 50 des oligarques qui séjourne régulièrement dans son Relais Châteaux 5 étoiles du Lavandou, tandis que d’autres investissent indirectement dans des projets pharaoniques sans souci de rentabilité et bien souvent dérangent les résidents de leurs chantiers indéterminés. Parfois aussi quelques mitrailles perdues font le ménage dans la hiérarchie, si possible loin des regards.
Prudents les maires locaux font le dos rond, car ils ménagent ces bienfaiteurs contre trop de curiosités ou d’interdits.
Au Lavandou, la mairie s’est très discrètement fendue de deux hébergements d’urgence à l’appel du préfet pour accueillir des réfugiés ukrainiens, via son faux-nez CCAS… Bien moins spectaculaire que le fastueux repas russe de Noel 2016 offerts à 650 invités et des quelques expositions culturelles sur la commune.
Cela n’a pas échappé à Stéphanie Boccard et Bertrand Carletti, conseillers municipaux du Lavandou, qui appellent les lavandourains à la solidarité avec l’Ukraine.


A regarder: 
Guerre en Ukraine: faut-il saisir les biens russes au Lavandou ?

A lire :
Les incroyables frasques des oligarques russes de la Côte d'Azur
Les oligarques russes que la communauté internationale sanctionne

*Le rouble russe, est l'unité monétaire de la Fédération de Russie depuis le 1ᵉʳ janvier 1993

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
MOI J'AI UNE QUESTION A BERNARDI. POURQUOI N'A-T-IL PAS EXIGE DU CLUB DE CAVALIERE D'HEBERGER LES DEUX FAMILLES REFUGIEES A SON PROPRIETAIRE LE MILLIARDAIRE TIMCHENKO ?
Répondre
D
La France "est une terre d'accueil des biens mal acquis" par les oligarques russes, constate Sara Brimbeuf, responsable de l'ONG Transparency International France, auprès de l'AFP<br /> <br /> Une villa à Saint-Tropez appartient au fondateur du géant de l'aluminium Rusal Oleg Deripaska, soumis depuis l'annexion de la Crimée en 2014 à des sanctions américaines.<br /> Les noms de Boris et Arkadi Rotenberg, nouvellement ciblés par les Américains, sont eux reliés à deux propriétés proches de Nice et de Grasse, d'après Daria Kaleniuk.<br /> Les deux frères, amis d'enfance de Vladimir Poutine avec qui ils pratiquaient le judo, ont contrôlé un temps des géants du BTP et se sont enrichis grâce à des contrats publics énormes, en particulier pour les jeux Olympiques d'hiver de Sotchi en 2014.<br /> <br /> Une somptueuse villa à Saint-Raphaël est aussi attribuée à Gennady Timchenko, cité sur les listes européenne et américaine et considéré par l'UE comme un "confident" de Poutine. <br /> Le Club de Cavalière, un hôtel de luxe du Lavandou situé sur le Cap Nègre, fait partie d'une société dirigée par son épouse Elena.<br /> <br /> Un méga-yacht d'une valeur de 100 à 120 millions d'euros, L'Amore Vero, a été saisi à La Ciotat dans les Bouches-du-Rhône le 4 mars dernier.<br /> <br /> La France a mis en place une "task force", soit plusieurs dizaines de personnes issues de l'administration fiscale (DGFiP), du service de renseignement financier Tracfin, des douanes et de la direction générale du Trésor.
Répondre
@
La Riviera c'est fini les russes vont à Dubaï la très hospitalière principauté émiratie qui voit affluer les membres de la haute, voire de la très haute société russe. Et parmi eux, des oligarques, ces affairistes proches du président Vladimir Poutine, enrichis par le pillage des ressources nationales, dont les actifs sont menacés de saisie par les pays occidentaux. +35% de russes en 1 mois se sont installés avec yachts, domestiques, femmes, enfants dans ce nouvel Eldorado qui n'a rien à voir avec le Club de Cavalière au lavandou, pauvres de nous !
L
et voilà...... ce qui arrive quand les gens veulent faire parler d'eux, pour de mauvaises raisons, tout est bon, du racolage....et c'est pour cela que NOTRE pays s'est enfoncé dans la décadence totale....la priorité n'a plus été donnée au FRANCAIS qui sont devenus des vaches à lait (comme le disait si bien Nicoud!) bons à payer leurs impôts, .....pour donner aux assistés de toutes sortes ! les valeurs sont inversées........et le maire se conduit, comme vous tous, il VEUT faire parler de lui....toutes les occasions sont bonnes, c'est de la récupération pure et simple !! et nous le vivons au niveau du gouvernement actuel, de la récupération à tout va !! cela devient insupportable et écouerant....
Répondre
M
La fraternité d'opérette s'est déroulée samedi avec le refus du maire de laisser rentrer une élue municipale d'opposition à l'hotel de ville ce qui est une grave erreur que le préfet devra sanctionner par un rappel à la loi de cet imposteur opposé aux textes républicains
Répondre
L
un peu de récupération !! de la démagogie pour faire parler d 'eux ?? qui sait ! perso...avant de penser à l'Ukraine, je pense à moi et à ma famille, priant le Bon Dieu et tous ses saints, que les "rigolo" qui sont à Paris ne fassent pas encore de nouvelles boulettes, et nous attirent LA bombinette, tant redoutée par mes parents lors du conflit "de la baie des cochons" j'ai une très bonne mémoire.....et pendant une semaine ils sont eu très peur, ils sortaient à peine de la dernière..(guerre) mon père revenu des camps, STO... sans AUCUNE indemnité....je ne pense pas qu'à l'époque les autres pays allumaient des bougies pour nous !!!! cela devient une mode d'allumer des bougies......!!.alors que la spéculation de certains (comme dans TOUTES les guerres!) fait monter le prix de nos carburants, de notre nourriture, et cerise sur le gâteau, les Ukrainiens arrivent en masse....(pas très courageux pour défendre leur pays du reste..) .il va falloir les diluer, les digérer... alors que nos retraites sont TOUJOURS bloquées depuis 8 ans et plus....et ceux là ne partiront plus..la vie est trop belle en France pour les assistés, les fainéants (chômeurs professionnels) etc..etc...mais beaucoup moins belle, pour ceux qui ont travaillé toute leur vie, et pas 35h par semaine....et qui ont réussi à mettre un toit sur leur tête, bien à eux, pour ceux là, le gouvernement n'a AUCUNE pitié !!! comme quoi moins on en fait et plus on est considéré dans ce pays, qui n'est plus mon pays depuis 5 ans.....mon drapeau français est remplacé par un drapeau que je déteste......car j'avais voté NON contre cette Europe !! qui risque encore de nous entraîner vers une autre guerre, au nom de délires de certains, alors qu'aucun pays ne s'est réarmé , justement à cause de cette soit- disant Europe de la paix !! on l'a vu avec le Covid, chacun pour soi et Dieu pour tous ! foutaise !!!
Répondre
P
Belle initiative ! Bravo ne vous laissez pas intimider par l'inertie du coin.
Répondre
K
ENFIN QUELQU'UN QUI SE BOUGE DANS CE VILLAGE DE PETITS RETRAITES.
Répondre
S
Nombreux sont les capitaux russes qui circulent au lavandou au nez des autorités. Par opacité fiscale les hôtels sont des cibles faciles ; peu onéreuses, excellente en couverture, faciles à revendre par le jeu des multinationales, dont rénovations et entretiens épongent les excédents financiers en circuit court avec une main-œuvre de l’Est souvent cantonnée sur des chantiers jamais vérifiés. J’ai même entendu des employés d’hôtels ne parlant que des dialectes slaves et baragouinant un anglais approximatif au lavandou même. Les curieux peuvent s’intéresser aux Roches en chantier ouvert depuis plus de quatre ans ce qui prouve que « sa propriétaire » n’est vraiment pas pressée de son ouverture. Ce pénible métier d’hôtellerie n’est vraiment pas pour elle. Je ne parle pas non plus du 4 mâts russe dessiné par Starck à 600 millions qui est resté un an en cale sèche en 2020-21 avec 120 hommes d’équipage à bord qui ne sont jamais descendu à terre pendant que son propriétaire de 52 ans faisait le tour des iles grecques avec son deuxième yacht équipé d’un hélicoptère. Ce monde à deux vitesses est un mauvais exemple de la réussite sociale. Parait maintenant que le FSB ex KGB recrute des femmes de ménage plus dociles à chiner des renseignements. Remarquez avant c’était mon facteur qui faisait le boulot. Courage à ceux qui croit encore au père noël…
Répondre
F
De quels russes parlons-nous ? y a des gentils et des méchants, y a ceux qui ont aidés les nazis et ceux qui ont luttés contre. Comme c'est été écrit dans un autre post l'Ukraine n'a pas été tout le temps démocratique. Ce qui est condamnable c'est la méthode Poutine: tuons les tous, Dieu reconnaitra les siens !!!
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents