Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Charte du Parc National, pourquoi y participer ?

Publié par Raymond TOLLARI sur 19 Mars 2014, 00:05am

Catégories : #Environnement

La situation :
Le 30 Mars 2006, la Loi Giran qui régit l’ensemble des Parcs Nationaux de France a été adoptée par l’Assemblée Nationale. Cette loi est donc effective depuis cette date et ne peut donc être ignorée.
Quelques dispositions de cette loi
Restructuration des gouvernances ; les acteurs locaux ont désormais la majorité au sein des conseils d’administration et peuvent donc orienter la politique de chaque parc. Les acteurs locaux sont désignés en fonction des territoires impactés par l’aire d’adhésion. Ce sont des élus, des associations, des personnalités locales, etc…
Exemple : l’actuel Conseil d’administration est présidé par M. Jacques Politi, maire de la commune de Hyères-Les-Palmiers.
Création des cœurs de Par cet des zones d’adhésion : La zone d’influence du Parc National de Port-Cros s’étend désormais du Pradet à l’ouest jusqu’à Ramatuelle à l’Est (cette zone reprend le contour de la zone Natura 2000).
Cette zone définie et décidée par le Ministre de l’écologie et du développement durable est imposée à tous. Pour ce qui nous concerne deux cœurs de parcs :
- l’île de Port-Cros toute entière et 600 mètres autour de zones marines
- l’Île de Porquerolles (exclu le village) et 600 mètres autour de zones marines.
Le reste des zones rentre dans le périmètre d’adhésion prédéterminée selon les critères de la Loi Giran et englobe le Lavandou jusqu’aux versant Sud de ces crêtes visibles depuis la mer.
Notre commune ne peut s’en exclure à moins de proclamer son indépendance ce qu’essaie de faire croire le Maire sortant à nos concitoyens !
Une charte est actuellement en voie d’élaboration, elle établira en concertation avec toutes les parties prenantes de tout le périmètre d’adhésion des règles de vie qui conduiront certainement les usagers vers quelques règles communes mais en aucun cas n’impliquera une quelconque vitrification de certains lieux ou activités.
Il faut savoir par exemple que sur Porquerolles, les CHASSEURS de l’Île peuvent pratiquer leur loisir dans le cœur de parc ; que les pêcheurs plaisanciers et professionnels peuvent pêcher.
Sur Port-Cros, pas de chasse mais les habitants peuvent aller aux champignons, couper du bois, aller pêcher…
Les pêcheurs professionnels peuvent travailler dans le cœur de parc par le biais d’une charte de partenariat.
Si les règles de vie et d’usage dans les cœurs de parcs sont assez contraignantes, celles qui seront établies par la charte tant décriée par nos adversaires ne seront que l’aboutissement des discussions actuellement en cours d’élaboration.
Le Lavandou ne participe pas à l’élaboration de ce document. Par cette attitude irresponsable et la pratique continuelle de la chaise vide, toute la population lavandouraine se retrouve exclue de fait d’une discussion dont tout le monde pourrait trouver avantage :
Le LABEL PARC NATIONAL ne pourrait-il pas être un atout pour un certain développement touristique
Le Lavandou ne pourra pas longtemps s’exclure des lois de la république, certains élus devraient réfléchir avant de tenir certains propos. Un élu a pour premier devoir de respecter les lois, il a un devoir d’exemplarité, ce qui, sur le sujet de l’extension du périmètre du Parc ne semble pas être la préoccupation première de la municipalité actuelle.
Nous, équipe de la Ville Heureuse proposons de nous asseoir à la table des discussions et avec le concours de tous, pêcheurs, chasseurs, plaisanciers, randonneurs, plongeurs, transporteurs maritimes, entreprises de nautisme et tous les acteurs directement ou indirectement concernés par les usages à définir et à coécrire, nous parviendrons à une charte consentie qui nous permettra d’entretenir avec le Parc National de Port-Cros des relations constructives et apaisées.
N’ayez pas peur, lorsque nous serons à la barre du magnifique navire « Le Lavandou », nous serons vigilants et ambitieux pour l’avenir, attentifs au développement harmonieux de toutes nos activités…et peut-être, qui sait, le prochain président du conseil d’administration du Parc National de Port-Cros pourrait être Jean-Laurent Félizia ?

Raymond Tollari, Chargé du Port, de la Mer, de la Pêche et du Littoral pour la Ville Heureuse
.

NDLR. Suite à protestation de Mr Félizia sur les commentaires déposés sur ses articles, nous fermons cette possibilité d'expression démocratique et citoyenne concernant le groupe La Ville Heureuse 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents