Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Faute de bons maires on maintient les minables

Publié par Paulette TOUITOU sur 25 Novembre 2013, 00:09am

Catégories : #Politique

36.500 maires, 601.000 conseillers, 3000 intercommunalités pour 35.000 communes regroupées…la France empile les strates de la complexité administrative. Les impôts suivent et les administrés ronchonnent. Comment arrêter ce mercato où les élus se professionnalisent, enchainant 7 à 8 fois d’affilée les mandats ? Faute de grives faudra-t-il encore manger des merles en 2014 ? Malheureusement c’est plutôt mal parti. L’auto protection partisane fait la fronde au Sénat, à l’Assemblée Nationale, dans les régions où personne ne veut se rendre à l’évidence du naufrage à la française. Malgré les avertissements de  Bruxelles, les vocations se propagent à grande vitesse espérant se mettre à l’abri de la douillette collectivité. Sauf que le niveau intellectuel n’y est pas et la justice pas très regardante. Les postulants connaissent le mode d’emploi et n’hésitent pas à provoquer la République au-delà de la retraite, des condamnations pénales, de la compétence et du bons sens. Faudra-t-il faire une liste noire des candidats et élus en délicatesse avec la loi ou coupables de débâcle financière ? merleLes partis entretiennent l’ambiguïté sur le terrain, surfant entre les lignes de pouvoir et d’efficacité. Tel élu encarté sera reconduit nonobstant sa réputation sulfureuse, son incapacité à gérer, son autocratie régnante et parfois son inégibilité. La populace votera comme le parti en décidera. Ainsi vivote la France, coincée entre ses principes révolutionnaires et une armée d’opportunistes ne regardant que leur nombril avec des discours de mainate. Incorrigible électeur qui vénère son guillotineur fiscal, braqueur de fortune, bradeur de patrimoine, menteur de service, espérant un peu de compassion de sa part. "Ce n’est pas de ma faute" est le système de défense préféré des élus rampants devant leur déficit de pouvoir. Que l’on supprime les indemnités, faux frais, voitures de fonction, cumul de mandats, voyages d’études….que l’on contrôle un peu mieux nos élus en les évaluant chaque année… que l’on se regroupe en association de défense pour demander des comptes…que l’on exige le remboursement des mauvaises décisions qui rongent la collectivité…et nous verrons bien qui restera droit dans ses bottes en briguant une fonction aussi noble. Nous éviterions ainsi ce mauvais dicton bien français "maire un jour, maire toujours " 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
<br /> Le livre qui dérange " Maires à la dérive ou dérives des maires" par André Girod vous apprend ce que sont les coulisses d'une mairie. Livre d'ailleurs contesté par de nombreux maires!<br />
Répondre
P
<br /> je reste perplexe. je ne voterai pas bernardi pour une raison simple. il faut limiter le nombre de mandats dans le temps et le personnage ne me plait pas. Par contre j'attends de l'opposition<br /> un programme constructif pour l'avenir du lavandou plutot que la critique permanente de ses opposants de tous bords. je ne vois rien venir de leur part. Faut il que je me prépare à l'abstention ?<br /> Richard <br />
Répondre
E
<br /> 68 pages d’enquêtes avec une foule d’informations exclusives qui intéresseront tous ceux qui se soucient de savoir ce que font<br /> nos élus de l’argent de nos impôts ! <br /> <br /> <br /> Au sommaire de ce numéro « Profession politicien » :<br /> <br /> <br /> Le grand témoin : interview de René Dosière<br /> Le sondage : 76% des Français ne veulent plus de fonctionnaires à l' Assemblée<br /> La notion-clé<br /> <br /> <br /> Trop nombreux, trop chers<br /> La France croule sous ses 600 000 élus<br /> Rémunération des élus locaux, un gâteau de 1,6 milliard d’euros<br /> A quoi sert donc un élu ?<br /> Des élus à leur avantage<br /> Députés : plus belle la vie !<br /> Sénat : au club des rois fainéants<br /> <br /> <br /> Parlementaire ou fonctionnaire, il faut choisir<br /> !<br /> Les impôts des élus : petits avantages entre amis…<br /> Le bon plan retraite des papys de la République<br /> Le cumul, cette autre exception française<br /> Les cumulards sont moins efficaces, plus dépensiers et pourtant mieux payés<br /> Pour ou contre le cumul : ce sont les politiques qui en parlent le mieux…<br /> <br /> <br /> Elus partout, justice nulle part !<br /> Ces politiques pris en « flag »<br /> Gaston Flosse, roi polynésien de la correctionnelle<br /> Fils de…<br /> Gérard Dalongeville : « Hollande a détourné les yeux et a laissé faire… »<br />
Répondre
L
<br /> Le maire UMP de Roquebrune-sur-Argens (83) est épinglé par la Chambre régionale des comptes pour sa mauvaise gestion de la ville. A moins d’un an des municipales, Luc Jousse semble avoir plus<br /> d’opposants que d’alliés… Il n’a pas aimé notre article et nous l’a fait savoir dans un long courrier... « Le maire a eu une semaine très chargée entre l’organisation du conseil municipal et… »,<br /> s’interrompt le service com de la mairie lire la suite<br />
Répondre
G
<br /> LA CORRUPTION MUNICIPALE EXISTE EN FRANCE MAIS SOIGNEUSEMEN DISSIMULEE. LE SYSTEME EXCELLE DANS LES PERMIS DE CONSTRUIRE, L'EAU, LES DECHETS, PLAGES PRIVEES, VOIERIE, INFORMATIQUE, FONCIER,<br /> PETITS MARCHES PUBLICS, EMPLOIS FICTIFS OU L'ARGENT PEUT CIRCULER FACILEMENT PAR SURFACTURATION STOCKEE PUIS TRANSFORMEE EN COMPTES DE CAMPAGNE, DEPLACEMENTS ET CONSOMMABLES. UNE MAIRIE SUR CINQ<br /> SERAIENT CONCERNEES. PLUS LE MAIRE PREND DU POUVOIR OU RESTE LONGTEMPS PLUS LE SYSTEME SE TRANSFORME EN DELINQUANCE EN COL BLANC. QUAND LA POMPE S'ARRÊTE LE CLENTELISME TOMBE EN PANNE ET L'ELU<br /> EST MECANIQUEMENT REMPLACE PAR UN SUCCESSEUR PLUS GENEREUX.<br />
Répondre
F
<br /> La soumission au maire est typiquement française. Celui-ci ressemble à la mentalité de ses habitants. Un peu le chien qui fini par ressembler au maître. Faites le<br /> test en observant le maire des grandes villes et la mentalité progressiste ou arriéré de ses électeurs.Cela permet de regrouper des communautés autour d'un représentant reconnu. Aucune raison de<br /> changer le maire sur ce pincipe qu'aucune pièce de rechange n'existe.Seule une révolution retrourne une situation établie. Ne perdez plus votre temps dans des espérances stériles au Lavandou GB<br /> restera jusqu'à sa mort. Ouf la justice divine met quand même une limite à l'ambition humaine<br />
Répondre
C
<br /> dommage qu'être élu soit devenu un métier dans ces conditions il devient un salarié révocable selon le droit du travail mais le malin profite des deux: élu +salarié. Confortable bonne planque non<br /> ???<br />
Répondre
J
<br /> ne vous leurrez pas aucun maire n'a de vocation populiste ce qui l'intéresse est le pouvoir de décider le devenir de milliers de gens cela les rend jouissif c'est tout<br />
Répondre
C
<br /> En premier lieu je dirai nous avons les élus à notre image : combinards et sans limite. En second lieu chacun s’accommode de la situation et ne<br /> veut pas y mettre les doigts. Un maire c’est un syndic de copro. Avez-vous essayé de changer votre syndic ? IMPOSSIBLE !<br />
Répondre
N
<br /> REPUBLIQUE BANANIERE. ENTRE NOUS LA FAUTE A QUI ?<br />
Répondre
J
<br /> Hélas vous avez bien raison mais je ne vois pas comment en sortir sauf à tout changer depuis le haut<br />
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents