Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


L'élu local fait sa pub avec l’argent du contribuable

Publié par Pascal Docquenies sur 10 Octobre 2011, 23:15pm

Catégories : #Politique

Devant l’abus de pouvoir de certains élus [qui vont jusqu'à contrôler ou interdire l'expression de l'opposition], améliorer le fonctionnement de la démocratie locale est la mission confiée à Jean-Pierre Giran par le Président de la République. Un premier projet de propositions issues de nombreuses auditions va lui être prochainement rendu pour décision. Quelques extraits : 
1. 
Le constat affligeant  que "sans réelle information de l'opposition, il n'y a pas d'alternance possible", il fait "des propositions simples, inspirées de la vie parlementaire", pour relancer la démocratie dans les conseils municipaux comme l’accès et le contrôle des finances par l’opposition
2.L’encadrement de la communication institutionnelle doit "éviter la campagne électorale permanente aux frais des contribuables" avec "un rapport et un débat annuels sur la communication des institutions" et une série de mesures pour encadrer les relations commerciales entre les élus et la presse. Exemple des nombreux journalistes (ou ex) au service communication des maires
3.La création d'une commission nationale chargée de vérifier les déclarations de revenus et de patrimoine des élus et le bon écrêtement de leurs indemnités. Il estime aussi que "pour tous les maires, le minimum, c'est le Smic".
4.Eviter les conflits d'intérêts entre les fonctions électives et certaines professions (agent immobilier, notaire…). Enfin, le non-cumul absolu des mandats et leur limitation dans le temps

giran-copie-2.jpgDès février 2011 Jean-Pierre Giran a déposé au Parlement une première proposition de loi visant à réglementer la publicité commerciale des communes et collectivités territoriales dans la presse quotidienne régionale pendant toute la durée du mandat des exécutifs locaux
Elle vise à compléter l’article L52-1 du code électoral par un alinéa ainsi rédigé : "Durant toute la période du mandat électoral, une commune, un établissement public de coopération intercommunale ou une collectivité territoriale ne peuvent utiliser la photographie et/ou le patronyme du chef de son exécutif ou de l’un de ses délégués lorsqu’ils mettent en œuvre une publicité commerciale dans un organe de presse quotidienne régionale".
"La démocratie locale ne peut correctement fonctionner que si, d’une part, toutes les idées peuvent être exprimées et diffusées, et, d’autre part, si les candidats potentiels à une élection sont traités de façon équitable.
En réalité, la campagne électorale commence dès que la précédente s’achève et c’est bien pendant six ans que les candidats, notamment ceux qui sont aux commandes des communes et des collectivités, font campagne.
Or, les élus utilisent souvent les moyens de la publicité commerciale par la voie de la presse quotidienne régionale. Certes, cette publicité est toujours présentée comme destinée à promouvoir la commune ou la collectivité. Cet objectif ne peut être contesté car il convient d’informer les citoyens des politiques suivies, des projets entrepris et des orientations futures.
En revanche, on est bien conduit à observer que très souvent la promotion de la collectivité constitue un prétexte ou, en tous les cas, un moyen pour la promotion de son responsable au moins autant que pour celle de sa ville. A ce titre, le nom, la photographie et la mise en scène du maire ou du président servent souvent d’illustration.
Cette campagne électorale qui ne dit pas son nom, financée par le contribuable, et donc également par l’opposition au pouvoir en place, dénature le débat public et sa transparence.
Il convient en conséquence, pour éviter d’éventuelles dérives, d’étendre, sinon la période d’interdiction de la publicité commerciale actuellement prévue par la loi, du moins d’interdire dans ces publicités, tout au long de la durée du mandat, que ne soient utilisés ni le nom ni la photographie d’un membre de l’exécutif concerné, notamment de son chef.
On peut ajouter que cette limitation peut éviter certaines contestations. En effet, dans l’état actuel de la réglementation de la publicité commerciale, la presse quotidienne régionale, qui trouve dans la publicité des moyens financiers conséquents et souvent utiles à son fonctionnement, adopte parfois, dans ses propres articles, un comportement que d’aucuns peuvent juger compréhensif à l’égard de ses financeurs.
L’interdiction proposée peut donc résoudre éventuellement un problème d’éthique.
De ce point de vue, au moment où la presse s’interroge sur elle-même, où le code de déontologie paraît pouvoir être complété, où des états généraux de la presse viennent de se tenir, il serait opportun qu’à bref délai, puisse être reconnue une instance tel qu’un « Haut Conseil de la presse ». Ce dernier pourrait être saisi par un certain pourcentage d’élus d’une collectivité ou de citoyens de la population concernée lorsqu’un déséquilibre excessif au niveau publicitaire comme à celui des articles de l’organe de presse locale leur paraitrait pouvoir fausser la concurrence démocratique au profit du chef de l’exécutif local.
La situation de monopole dans laquelle se trouve souvent la presse quotidienne régionale dans un département renforce cette exigence de vigilance, une exigence qui est déjà présente avec le C.S.A au niveau national, alors même, qu’à ce stade, règne une véritable concurrence entre média audiovisuels.
Telles sont les raisons pour lesquelles nous vous demandons d’adopter, Mesdames, Messieurs, la présente proposition de loi."
Hyères,Jean-Pierre Giran dévoile ses propositions

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
<br /> "Je sais pourquoi les Français ne<br /> lisent plus les journaux: ils vont sur internet, parce que tous ces éditorialistes de bazar qui pondent toujours les mêmes articles, qui sont tellement coupés des réalités, qui gagnent un argent<br /> fou, ils croient connaître les Français mais ils ne les connaissent pas et on va s'en débarrasser un jour", a lancé le candidat souverainiste sur le plateau du Grand Journal du 13 avril<br /> 2012<br />
Répondre
L
<br /> <br /> Pendant qu'un élu suédois prend le métro ou sa voiture personnelle, mange à la maison et touche un salaire de misère, un élu français va au restaurant tous les jours, se fait grassement avancer<br /> ses frais de vie prend sa petite enveloppe et utilise la voiture parfois chauffeur mis à sa disposition par la collectivité. Regardez la video sur ce que pensent les suédois scandalisés par notre organisation<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> @canard déchaine en quoi ca devient génant? du moment qu'on parle du lavandou.Je t'accorde souvent la réalité est travestie et le style trop partisan mais pour le calife lire de belles choses<br /> dans var matin lui remonte le moral<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Au Lavandou l'excellent journaliste de Var Matin est aussi conseiller municipal du ...Lavandou. Christian Mourgues - sous le fameux pseudo CM - écrit avec zèle des papiers sur l'exceptionnelle<br /> gestion de Gil Bernardi. Pas étonnant que CM soit responsable des associations du... Lavandou pour faire de la mousse. Un peu plus près, la porte à côté de son bureau, le maire a installé une<br /> directrice de communication tient c'est aussi une ex Var Matin ! Il a du avoir un prix de gros de cette annexe de l'ump. A quand les rotatives dans le bueau du conseil municipal ? La vérité se<br /> gausse au bistrot très proche de la mairie et les clients adorent !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> @stargate. T'as un peu raison bernardi se met en vedette à chaque occasion mais quand rien ne va plus il disparait des médias le nombriliste n'aime pas<br /> l'échec<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> cela fait longtemps au lavandou que le maire confond la promotion de la station et la sienne<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> Laissez tomber sur CM parceque var matin est en chute libre d'audience. Lui ne la sait pas encore ! vaut mieux qu'il écrive son partisianisme dans un journal à quelques milliers d'exemplaires que<br /> sur bfm.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
@
<br /> <br /> <br /> j’ai aperçu le papier dans var  matin.Le pigiste C.M. ne serai-il pas un élu municipal ?? pourquoi il ne signe pas de son nom en clair ??Giran a raison de préparer une loi<br /> interdisant ce genre de connivence politique avec la presse<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Jean-Pierre Giran ferait il la même proposition de loi s'il était devenu maire d'Hyères et soit donc à la place de ceux qu'il dénonce ?<br /> <br /> <br /> Il a été maire de St. Cyr sur Mer et ne s'est pas particulièrement distingué à l'époque par son ouverture vers l'opposition.<br /> <br /> <br /> Comme quoi la vérité peut-être bien différente selon l'endroit où l'on se trouve.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> <br /> Après tout un élu local n'a pas de formation ni de compétences particulières. Il a été tiré au sort par le peuple à l'écoute de ses belles promesses. Or justement c'est le problème de ne pas<br /> demander des comptes entre l'arrivée et le départ de cet élu qui peut vous en coller pour vingt ans d'emprunts bien qu'il soit resté que six ans aux affaires ou pire cacher la vérité pendant des<br /> dizaines d'années en truquant les comptes comme la grèce ou madoff. Le motif est constant celui du POUVOIR sur les autres comme le permet la drogue sauf que là c'est légal. Ceux qui réclament un<br /> audit psychologique de impétrants avant de voter ont raison plus que d'évaluer le patrimoine car chacun sait comment passer au travers. Je soutiens sans réserve ce député peu importe son parti<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> oui du monde un peu plus mais mangeurs de sandwichs allongés sur la plage et hop retour à la maison en fin de journée. Ce constat au lavandou est applicable aux autres communes du littoral. CM<br /> l'obligé du maire réplique à votre blog par de petits services dans var matin dont il est "l'honorable correspondant"<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> L'indic du journal local y est allé de sa plume sur le tourisme indien. Fréquentation bien meilleure qu'août au lavandou ? professionnels joyeux, plateforme<br /> de réservation en hausse, restaurants bondés, les touristes font la queue à l'ot, etc. Tant mieux ! l'épic et la voix de son maître vont enfin rapporter de l'argent à ces cochons de<br /> contribuables. A force de tirer des flèches empoisonnées dans la presse on finirait par y croire !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> <br /> J'AIME CE BLOG DU LAVANDOU QUI DENONCE TOUT HAUT LA LANGUE DE BOIS ! LES GENS SONT PAS AUSSI DUPES DU MAIRE ILS ATTENDENT TRANQUILLEMENT LE SIGNAL EXIT !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Pourquoi toujours tirer sur le maire? laissez-le travailler personne n'est éternel il partira un jour alors une rue prendra son nom et vous direz "cétait un homme de bien"<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
@
<br /> <br /> Ben oui il est temps de mettre de l'ordre au lavandou. Ils font un peu trop ce qu'ils veulent dans notre dos. Je ne parle pas des employés municipaux qui subissent la situation mais du maire et<br /> de ses collègues qui poussent trop loin le bouchon de l'incompétence. Le lavandou est une caricature du pouvoir dans le var. Jean-Pierre Giran doit imposer sa recommandation au parlement sauf que<br /> le sénat peut lui barrer la route<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Incroyable de vérité ! Bernardi a dû se faire repérer<br /> par Sarko à force de faire le malin dans la presse à sa place<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Bonjour à tous. Je m'invite dans ce forum.Perso je soutiens Giran il a des idées nobles dans le sens de la moralisation politique.Deuxio je déteste la mise en scéne de Bernardi en victime de<br /> l'Etat au sujet de Port-Cros.D'abord il a utilisé des fonds publics pour orienter les votes ensuite il s'est trompé d'époque en tirant sur ses propres amis.Je souhaite qu'ils ne loupent pas<br /> l'occasion de lui refuser l'investiture etde lui coller un bon challenger sur le dos. Depuis Dexia où sa responsabilité est engagée je n'ai aucun sentiment à son égard.Le Lavandou n'a pas besoin<br /> de cet opportuniste.Voilou Merci de ce blog réconfortant<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
@
<br /> <br /> J"ai entendu dire que Mr Bernardi a été dircab de Yann Piat. Elle était FN non ? Je ne comprends pas très bien ce qu'il fout à l'umpé. Stage de décontamination ? Si c'est vrai ca m'explique sa<br /> façon de diriger les autres<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> <br /> Ce Giran c'est un mec bien qui parait intègre lui ! j'ai apprécié son attitude au Lavandou pour les réunions sur Port Cros et le Parc National. ne s'est pas laissé faire par notre roitelet de<br /> village.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
@
<br /> <br /> Et c'est bien ça qui me gène ! De tels comportements créent les extrèmes. NON, je ne veux pas du front national. Meme avec Marine Lepenlight. Le Chevallier a Toulon ou Maigret a Orange n'ont pas<br /> fait mieux. Magouilles et Cie. Marine, c'est le double effet Kisscool... t'auras plus qu'a pleurer ta mère.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> @la maison ne fait plus credit.  T'inquiète pas le Front va y mettre de l'ordre dans cette mairie à la dérive<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> La star Bernardi avec notre argent >>> site internet, gazettes du lavandou + numéros spéciaux, revues municipales, dailymotion, magazines du lavandou, guides pratiques tourisme, Open de<br /> la presse, etc. Il a oublié qu'il est notre employé depuis seize ans. Remettons-le dans le chemin de la bonne gestion de notre argent ou mettons-le à la porte.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> je prends beaucoup de plaisir a lire votre tribune démocratique. Vous avez raison de résister à la pensée unique, d'ou qu'elle vienne. Pour se comprendre et construire, il faut débattre en se<br /> respectant mutuellement. Paul<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> <br /> Conflits d’intérêt ? suffit de regarder tous les jours qui construit, bétonne, finance les élections, gagne les marchés, vend l’eau, ramasse les poubelles…dans toute la France !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> <br /> Enfin une loi de la République sur mesure pour monsieur Bernardi qui interprète si souvent les textes à la marge !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents