Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


L’Occident reprend le chemin des croisades

Publié par Pascal Docquenies sur 19 Septembre 2014, 23:12pm

Catégories : #Société

En 1095, l'empereur byzantin sollicite l'aide militaire de mercenaires occidentaux contre les Turcs. Au même moment, des récits de mauvais traitements sur les pèlerins en route vers Jérusalem se répandent. Une coalition chrétienne décide alors de la première croisade, pour réoccuper une partie des terres perdues lors de l'expansion arabe, promettant la remise de pénitence à tous ceux qui endosseront la "croix" du Christ pour reprendre le Saint-Sépulcre aux musulmans…Depuis, vu de l’Occident,  "Le printemps arabe a été détourné par un but islamique international pour revenir au grand califat du sixième siècle". L'islam aurait donc déclaré la guerre à l'Occident pour instaurer un grand califat.
En 2003, les Etats Unis lance une croisade en Irak contre "l’axe du Mal " . En 2011, une nouvelle coalition menée par la France fait le ménage en Libye, soufflant sur les braises sans les éteindre. Cependant, au fil des interventions, les pèlerinages militaires changent de vocabulaire: d’anti islamistes ils combattent maintenant les djihadistes ,
les "égorgeurs de Daech" (littéralement : les racines du Mal), le terrorisme islamique. Au nom de la démocratie, les plus prudents prétendent liquider les dictateurs. Alors, faisons-nous vraiment une guerre philosophique ou religieuse ?
Après l’effet d’annonce, lors de la conférence de presse, du Président de la République française, les bonnes questions se posent sur les motivations :
1/ La France jouit d'une position pivot qu'elle a intérêt à mettre au service de l'Amérique. Washington a  en effet besoin des occidentaux dans le combat contre Daech (Syrie et Jordanie inclus). La conférence de Paris sur la sécurité en Irak a placé notre pays au centre de la diplomatie mondiale.
2/ La France négocie actuellement un gigantesque contrat d'armement de 20 milliards € avec Riyad. Elle a donc un intérêt sonnant et trébuchant à montrer qu'elle participe à la guerre contre Daech et contribue à la défense du royaume saoudien
3/ Les mauvais résultats du gouvernement a besoin d’un leurre pour galvaniser le moral des français
Si l'engagement de l'armée française (toujours embourbée au Mali) est symboliquement très important, elle n'a jamais été aussi fauchée. Aussi notre « guerre » prévoit d'utiliser seulement les six Rafale pré positionnés sur la base d'Al-Dhafra à Abu Dhabi. Conclusion: dans notre monde de communication,  tout est symbole

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

Oui sauf que heureusement les conséquences ne sont pas les mêmes et qu'on ne tue pas au lavandou....mais c'est vrai que les caisses sont vides...
Répondre
K

Faire la guerre e, irak sans un rond c'est comme faire des feux d'artifice au lavandou les caisses raplaplates. Keravel
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents