Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lavandou Tribune

Lavandou Tribune

L'info pas l'intox sur la tribune des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale depuis 1995


Le bateau ivre !

Publié par Liliane Guiomard sur 5 Janvier 2014, 00:06am

Catégories : #Municipales 2014

Comment gérer au mieux le Lavandou après 19 ans d’incurie municipale ? L’impasse financière bloque toute initiative d’investissements structurants. Les caisses sont vides et il faut rembourser les emprunts après avoir payé les intérêts étrangleurs. La vérité éclate au fil du budget 2014 complétement improvisé pour raison électorale. En 2007, l’artifice a été d’étaler les emprunts au plus loin pour masquer l’évidence. Depuis, le sortant a été incapable de gérer le Lavandou et il a sombré dans le délire du déni, engageant la commune devant les banques jusqu’en… 2027 ! ohedubateau3.jpgAlors, il tire les dernières cartouches, vendant les biens communaux, appelant à la rescousse les privés à coup de baux emphytéotiques, fricotant avec les russes, le PS, inventant des chimères d’eau chaude, de piscine, de jardin méditerranéen, de millions imaginaires auprès de généreux donateurs. Dans son élan, il prêche maintenant son excellence chez nos voisins peu dupes…Politiquement ce n’est guère mieux. Inconnu dans le militantisme UMP où il s’est encarté par prudence, il a obtenu une prévenante investiture dont il ne fera rien. Coincé par sa singulière mégalomanie, sa signature vaut peau de lapin ! En 19 ans, son seul argument a été le Palais de justice où il traine pour un oui ou pour un non ses semblables, au frais de la collectivité, épuisant les juges jusqu’à ce qu’il obtienne ce qu’il veut. Il n’a eu pour le Lavandou que des rêves, ne cessant de jouer au pompier de service, jonglant avec les mensonges, accusant ses opposants de tous les maux, fréquentant les faibles pour paraitre fort. Le Lavandou est sur la mauvaise pente par ses erreurs de gestion, ses mauvaises décisions et le silence de ses administrés. Jusqu’à quand ? Les six années à venir ne seront pas roses pour le futur conseil municipal. De nouvelles promesses d’une commune à l’abri du monde ne seront pas crédibles. Et promettre "du sang et des larmes" n’est pas vendeur ! Ici, les vieux terminent leur vie dans le renoncement et les jeunes fuient l’inaction ambiante. Le Lavandou doit sortir de ce cercle infernal dans lequel la municipalité sortante l’a enfermé depuis trop longtemps. Jouer à "Merlin l’Enchanteur" pendant les 3 mois de l’été ne cache plus la misère des 9 mois restants. Contester l’évidence d’un littoral menacé, bricoler des accords contre nature, chasser les talents indociles, empêcher l’initiative, rester entre médiocres…c’est vider le Lavandou de sa substance. Les contraires enrichissent la collectivité. Ce que le sortant n’a jamais fait en 19 ans, ne pourra être réalisé dans un quatrième mandat. Le Lavandou est au croisement de son destin : le poids des mauvaises habitudes ou le sursaut du refus. Aux Lavandourains de choisir entre un mythomane ou un nouveau capitaine, afin de les guider vers l’Espérance !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> Je suis toujours surpris par l'autosatisfaction ambiante. Quelque soit le camp...Le Lavandou est donc d'après Gilles Bernardi le seul village resistant à la crise.....30 restaurants en faillite<br /> en 2 ans 98 emplois supprimés, des plages n'embauchant aucun jeunes lavandourain titulaire du BNSSA, 24 commerces en vente dont 4 vides rue des pierres précieuses et 7vides  av du général de<br /> gaulle donc encore près de 48 emplois supprimés....le prix de l'eau en baisse mais encore 30% supérieur à la moyenne nationale, la maison de retraite (à moitié pleine) qui devait créé 50<br /> emplois......dont 10 locaux pour les tçaches de nettoyage, la dynamique rose des vent nouveau point d'attraction devant 2 locaux vides qui changent d'exploitants tous les ans. Une taxe foncière<br /> et une taxe d'habitation augmentée de 30% sur la dernière mandature......bref que des succès...Que faire pour dynamiser le village en hiver......la fermeture des plages privées conformément à la<br /> loi et l'ouverture des commerces le week-end à l'instar de Bandol, Cassis Juan les pins, Cannes etc...et éventuellement un casino à la place du paradise....et pour finir interdire l'ouverture<br /> nouvelle de tout bar restaurant ou glacier en front de mer et sur le port afin de privilégier les commerces traditionnels....Les consommateurs veulent consommer...shopping, resto, soirées plus<br /> hôtel.....Quelle est l'offre aujourd'hui: shopping néant le week-end, resto limites en qualité car le nombre est l'ennemi du mieux, soirées inexistantes pour les quadra CSP+ quant aux hôtels en<br /> ce moment on a droit à 2 étoiles et baptistin au rabais....  ....mais ça........C'est dans une autre vie..... le jour où les lavandouraisn auront la force et le courage de dire stop et de<br /> mener le charlatant devant les tribunaux pour prise illégale d'intérêts (par exemple 2 AOT & DSP à la même personne contrairement aux spécifications des appels d'offres) par des arrétés<br /> illégaux.....A vaincre sans péril on triomphe sans gloir...mais BERNARDI le 6 janvier a déjà fêté ce triomphe...<br />
Répondre
C
<br /> "C’est<br /> la forme la plus exquise du comportement politicien, qui consiste à utiliser un fait vrai pour en faire un mensonge". Cette phrase de René Barjavel, elle me revient en tête quasiment à chaque<br /> fois qu’on nous annonce une nouvelle comme celle de ce soir<br />
Répondre
P
<br /> CE JOUR PINOCCHIO EST DE SORTIE. SPECTACLE GRATUIT A 19 H<br /> A LA MAIRIE. VOUS ALLEZ BIEN RIGOLER DES NOUVEAUX CONTES MUNICIPAUX. DEPOSEZ VOS RAILLERIES AU VESTIAIRE.<br />
Répondre
H
<br /> Les lavandourains sont anesthésiés. 20 millions d'euro de dettes pour quelques palmiers et des plantes vertes. L'inconscience des "retraités" vis à vis des générations futures est intolérable,<br /> injustifiable, inacceptable. Jo<br />
Répondre
R
<br /> Ce soir on boit gratos sur le compte de la mairie...enfin du nôtre ! Choisissez la personne qui doit vous raccompagner à la maison de retraite. HIC !<br />
Répondre
P
<br /> et maintenant ?<br />
Répondre
N
<br /> LE CAPITAINE DE CE NAVIRE IVRE AIME LA BELLE VIE, LES HONNEURS, LES DISCOURS LENIFIANTS. LUI DETIENT LA VERITE LES AUTRES SONT DES IMPOSTEURS. MONSIEUR PROPRE DE 1995 EST DEVENU MONSIEUR SANS<br /> GÊNE EN 2014. VENTRIPOTENT MEGALO DONNEUR DE LECONS. RESULTAT: VINGT MILLIONS € DE DETTES, 250 EMPLOYES, LA COUR DES COMPTES AUX FESSES. MON CONSEIL ABANDONNEZ LE SUR UNE CHALOUPPE EN PLEINE MER<br /> AVANT NOTRE NAUFRAGE COLLECTIF.<br />
Répondre
D
<br /> Je répond à ces viles accusations par la vraie vérité:Gil Bokassa Bernardi est un grand personnage. Il fait tout pour le laisser croire et fait<br /> tout pour le rester.<br /> <br /> <br /> Il fait peu de promesses, mais les distille à petites doses, réservant des semi confidences à ses proches qu’il couvre de<br /> bienfaits.<br /> <br /> <br /> Places prioritaires dans le port, autorisations diverses et variées, vente à vil prix de fleurons du domaine municipal et j’en<br /> passe…<br /> <br /> <br /> Ce personnage de roman de gare n’hésite jamais à serrer des mains, s’enquérir de la santé de certains sujets et prodiguer des<br /> attitudes optimistes proches de la béatitude<br /> <br /> <br />  C’est un grand personnage !!!<br /> <br /> <br /> Il n’accumule pas les richesses, contrairement à son modèle Bokassa 1er, mais profite d’une multitude d’avantages qui ne<br /> se remarquent pas, ce qui complète des indemnités assez confortables, net d’impôts.<br /> <br /> <br /> Sa position de monarque à vie, lui permet d’envisager son avenir en toute quiétude. Il reste persuadé que ses sujets continueront à<br /> l’encenser et l’applaudir, à l’image de ses collaborateurs et adjoints divers qui, quel que soit leur position vont toujours dans son sens pour ne pas lui faire de la peine.<br /> <br /> <br /> Ces mêmes adjoints bénéficient d’une petite rente de fonction qu’ils désirent garder, ce qui n’explique qu’en partie leur fidélité à<br /> ce souverain et maitre.<br /> <br /> <br /> Il est temps de renouveler son statut et d’écarter ceux qui auraient l’outrecuidance de se dresser contre lui.  Dans le cas contraire la rumeur laisse entendre qu’il supprimerait le merveilleux diner spectacle de fin d’année dont les glorieux ainés, encouragés par ses<br /> largesses lui sont redevables et l’en remercient .<br /> <br /> <br /> Gloire à notre bien aimé souverain à vie et notre guide, baisons lui les pieds…<br />
Répondre

Nous sommes sociaux !

Articles récents